Accord de pêche UE-Maroc: le Front Polisario dépose un recours en annulation

Pêche, Kheddad-Minurso
l'UE pèche par une volonté inavouée d'aller à l'encontre de la décision de justice. D. R.

Le Front Polisario a déposé, vendredi, un nouveau recours en annulation contre la décision du Conseil de l’Union européenne (UE) qui autorise la Commission à ouvrir des négociations avec le Maroc, pour étendre l’accord de pêche UE-Maroc au Sahara Occidental et à son espace maritime, a annoncé M’hamed Khadad, membre du Secrétariat du Polisario.

«Face à l’incapacité de la Commission européenne à assurer le respect des arrêts de la Cour, le Front Polisario n’a d’autre choix que de saisir, à nouveau, les juridictions de l’UE, au nom du peuple du Sahara Occidental, pour demander l’annulation des négociations en cours», a écrit Khadad également ministre chargé de la Coordination avec la MINURSO dans une Déclaration.

Ces négociations, insiste M’hamed Khadad, « violent le droit à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental, et les droits y relatifs, se tenant dans le cadre de la politique annexionniste du Maroc», ajoutant qu’«elles ne pourront que déboucher sur un nouvel accord illégal».

Cette décision a été prise le 16 avril dernier par le Conseil de l’UE, autorisant la Commission à ouvrir des négociations avec le Maroc pour étendre l’accord de pêche UE-Maroc au Sahara Occidental et à son espace   maritime, alors que, rappelle Khadad, les arrêts du 21 décembre 2016 et   du 27 février 2018, de la Cour de justice de l’UE condamnent «définitivement» cette pratique.

«En 1986, lors de l’adhésion du Royaume d’Espagne, au lieu de tourner le dos aux accords secrets de Madrid, l’UE a choisi d’endosser la pratique née de ces accords, en incluant systématiquement le Sahara Occidental dans le cadre de ses relations commerciales avec le Royaume du Maroc», a écrit le responsable sahraoui.

Il a souligné, dans ce contexte, que «pour le peuple du Sahara Occidental, le préjudice subi est considérable. Non seulement les revenus générés par ces accords ont permis aux forces marocaines d’occupation de financer leur politique annexionniste, mais l’UE a également contribué à cette politique en subventionnant directement l’implantation d’infrastructures marocaines en territoire sahraoui occupé».

De plus, prolongeant inutilement les souffrances du peuple du Sahara Occidental, mettent à mal les efforts de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Horst Köhler, car, tant que l’UE traitera le Sahara Occidental comme un prolongement du Maroc, ce dernier refusera toute négociation directe avec le Front Polisario.

Rappelant, l’entêtement de la Commission à négocier avec le Maroc des accords internationaux applicables au Sahara Occidental, en lieu et place du peuple de ce territoire, ainsi que la non-reconnaissance par l’UE et ses Etats membres de la souveraineté du Maroc sur le territoire sahraoui, le membre du Front Polisario a regretté la tenue des deux premiers rounds des négociations, à Rabat, en violation flagrante du statut séparé et distinct du Sahara Occidental.

Khadad a, par conséquent, affirmé qu’après avoir obtenu de haute lutte la reconnaissance en justice des droits du peuple du Sahara Occidental, le Front Polisario reste déterminé à agir pour que ces droits soient   effectivement respectés par l’UE et le Maroc dans le cadre de leurs relations bilatérales.

R. I.

Comment (8)

    Paris 75011
    17 juin 2018 - 16 h 33 min

    Il faut que le peuple du Sahara occidental reprenne sa lutte armée qui avait fait connaître au monde entier sa juste cause et ainsi éviter de tomber dans le piège de la négociation sans issue comme c’est le cas aujourd’hui pour le peuple Palestinien.

    5
    3
    Ahmed ADDOU
    17 juin 2018 - 16 h 27 min

    C’est l’armée de la RASD qui va libérer le Sahara occidental et du coup elle va restituer la dignité au peuple marocain.

    6
    5
    Mokrane
    17 juin 2018 - 16 h 22 min

    Les justes causes finiront toujours par vaincre.
    Pour preuve, la France a dit durant 132 années que l’Algérie était française et pourtant !!!

    5
    5
    Dadi
    17 juin 2018 - 5 h 44 min

    Décidément sur ce site il y’a beaucoup de marocains qui lisent nos commentaires, on les voit à travers les dislikes, mais cela ne changera que dalle le rasd fait son chemin pour son indépendance.

    11
    6
    Med Benhamou
    16 juin 2018 - 18 h 56 min

    Mimi6 doit comprendre avant que ca ne soit trop tard pour sa predatrice famille qu’on n’y peut rien contre la volonte des peuples surtout quand on sait que la France disait durant 132 annees que l’Algerie etait francaise et pourtant.

    20
    20
    Felfel Har
    16 juin 2018 - 16 h 55 min

    Le Polisario devrait rappeler au Parlement européen cette citation de Sénèque (La Thébaïde) « On ne conserve jamais longtemps une autorité qu’on rend odieuse ». J’ajouterai qu’on perd aussi sa dignité quand on escamote ses engagements, quand on renie sa parole et qu’on viole les lois que sa Cour de Justice a promulguées. L’Europe est aussi perfide que sa voisine Albion; elle foule à ses pieds les valeurs et principes qu’elle oppose aux autres pour leur faire la leçon, mais elle ne s’embarrasse pas de salamalecs pour racoler comme une vulgaire p… dans sa quête d’avantages financiers. Ce faisant, elle précipite sa propre déchéance.

    23
    20
    Ziad ALAMI
    16 juin 2018 - 15 h 08 min

    Je contiune a dire et a ecrire que l’Independance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que Mimi6 est en train de mettre a profit pour changer la structure de la population du peuple du ce peuple par le transfert de colons marocains vers ce pays selon le modele israelien en Palestine.
    Aussi tout le monde sait aujourd’hui que Mimi6 ne comprend que le langage de la force tout comme toute prostituee qui se respecte.

    28
    25
    M'hamed HAMROUCH
    16 juin 2018 - 15 h 05 min

    Excellente information. Surtout ne pas lacher le morceau tout pres du but.

    28
    23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.