L’Algérie a failli être envahie par une autre «cargaison» de drogue

drogue autorités
En mai dernier, plus de 700 kg de cannabis ont été saisis. D. R.

Par R. Mahmoudi – Les autorités nigériennes ont annoncé la saisie de 3 tonnes de cannabis, dont la valeur est estimée à près de 5 millions d’euros, près de l’aéroport de Niamey, et l’arrestation de 12 personnes parmi lesquelles des Nigériens, des Maliens, des Marocains et des Algériens.

Le ministre d’Etat nigérien, Bazoum Mohamed, qui a annoncé la nouvelle, dimanche, lors d’une conférence de presse à laquelle étaient présents plusieurs ambassadeurs arabes et occidentaux, a souligné que «le démantèlement de ce réseau de narcotrafiquants démontrait que c’est bien le trafic de drogue qui alimentait le terrorisme, et (que) les groupes armés qui infestent la région du Sahel et qui disposent d’importantes quantités d’armes sont liés à l’argent de la drogue».

Autre révélation faite par le responsable nigérien : la bande qui vient d’être arrêtée s’apprêtait à exporter sa marchandise vers l’Europe via le Maghreb. Le ministre ne précise pas, toutefois, quels sont les pays maghrébins visés par cette invasion.

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que l’Algérie est ciblée par une opération d’envergure de trafic de drogue. Fin mai dernier, une quantité record de 700 kg de cocaïne avait été saisie par les garde-côtes à Oran. Un communiqué du ministère de la Défense nationale a indiqué que cette cargaison était chargée à bord d’un navire commercial battant pavillon libérien, en provenance du Brésil, en passant par le port de Valence, en Espagne, avant de pénétrer dans les eaux territoriales nationales. Quatorze personnes ont été arrêtées et interrogées suite à cette saisie, dont deux journalistes à cause d’une information controversée en relation avec l’affaire.

Le principal accusé, un boucher de Bouira, a nié les faits qui lui sont attribués, en disant que des personnes inconnues auraient introduit les 700 kg de cocaïne dans sa marchandise, à son insu. L’affaire promet de nouveaux rebondissements dans les prochains jours.

R. M.

Comment (19)

    boghni
    19 juin 2018 - 6 h 52 min

    les trafiquant de drogues et l’extremisme religieux sont de méche alors aux tribunaux algeriens d’etre a la hauteur pour preserver la sociéte de ces ignares inculte et sans projet d’avenir pour la mere patrie.azul et tahia el djazair.

    4
    1
    Kahina-DZ
    18 juin 2018 - 20 h 31 min

    Les barons de la drogue insistent pour ouvrir nos frontières

    13
    2
    karimdz
    18 juin 2018 - 20 h 26 min

    Il faut saluer le travail sans relâche de nos forces de sécurité et de l’armée, qui veillent non seulement à la sécurité des citoyens, du pays, mais qui également, luttent contre le trafic de drogue et force est de constater que leurs opérations portent leurs fruits.

    Toutefois il ne saurait y avoir de succès total, tant qu il y aura hélas des trafiquants algériens qui aliment le commerce et la demande et donc le trafic entre le grand b….. à l ouest et notre pays. Cela suppose, une répression plus forte à l égard des trafiquants, et donc un durcissement de la loi, une meilleure prise en charge des consommateurs.

    11
    5
    Madjid
    18 juin 2018 - 20 h 05 min

    A lire les commentaires je le dis que les esclaves d’Escobar6 sont de sortie aujourd’hui pour se défouler sur tout ce qui concerne l’Algérie afin d’oublier les deux dernières humiliations footballistiques : l’écrasant score du vote (134-65) et la valeureuse victoire de nos amis iraniens (1-0).
    Je vais suivre la 2ème mi temps de nos frères tunisiens en espérant qu’ils vont gagner.

    10
    3
    Vangelis
    18 juin 2018 - 18 h 25 min

    Ce boucher qui est devenu milliardaire ne peut pas nous faire croire qu’il l’a été en vendant des carcasses de viandes exposés sur l’étal de sa boucherie.

    Il prétend que la drogue aurait été mise dans ses cartons par des inconnus. En somme, il joue mais assurément il a introduit cette cocaïne à l’insu de son plein gré.

    15
    1
    Makhloufi
    18 juin 2018 - 16 h 03 min

    Pour rester dans le cadre de cet article, hier j’ai vu une vidéo sur le Site propagandiste «yabiladi» traitant de la place écononique du Cannabis dans la Région du Rif et au Maroc et ce, grace a un reportage réalisé par une équipe francaise.
    A la fin j’ai fini par comprendre pourquoi le Régime du Makhnez et son Roitelet M6 insistent pour l’ouverture des frontieres avec l’Algérie surtout quand on apprend que l’Espagne a mis en place un systeme de controle électronique sophistiqué ne permettant plus au Haschich marocain de traverser le Détroit.
    Par contre des preuves ont été apportées grace, a l’utilisation se la caméra cachée. du niveau de corruption des institutions du Makhzen (Douane, Police et Armee) et que les superficies consacrées au Hashich ne sont pas de 47.000 ha comme le déclare le Makhzen mais plutot de 145.000 ha selon l’ONUDC.

    Cette vidéo m’a permis aussi de comprendre pourquoi le Régime allaouite insiste a adhérer a la CEDEAO qui reste un marché potentiel de 370 Millions de consommateurs de Haschich et ne disposant d’aucuns moyens de controle aux frontieres ce qui explique par ailleurs l’interception des 03 tonnes de Hashich marocain au Niger objet de cet article.

    17
    5
    BabElOuedAchouhadas
    18 juin 2018 - 15 h 49 min

    Je continue a dire et a ecrire que la solution a ce probleme passe par l’exemple de la CIA a savoir donner mission a notre ANP pour aller chercher Escobar6 et le faire juger par un tribunal algerien pour sa guerre narcotique contre la jeunesse algerienne.

    20
    6
    RasElHanout
    18 juin 2018 - 15 h 44 min

    Pourtant si j’ai bonne memoire il y’a quelques mois un certain Ahmed Ouyahia devenu chef de Gouvernement avait parle de la peine de mort pour les narcotraficants.
    Je suppose qu’il a dit cela un 1er Avril meme si ma memoire n’est pas bonne.

    15
    3
    Rachid Djha
    18 juin 2018 - 15 h 40 min

    Donc le Maroc ne cultive pas que la tulipe et que la RAM ne transporte pas que des passagers (Dixit Messahel)

    21
    7
    Anonyme
    18 juin 2018 - 13 h 10 min

    @ Anonyme
    18 juin 10h 24
    Très bonne synthèse, chaque maison sera dotée d’un imam et d’une mosquée familiale, adieu lecture, avancement et épanouissement. Pauvre chère Edzair, algériens réveillez-vous.

    19
    5
    Gatt M'digouti
    18 juin 2018 - 12 h 58 min

    Une fois de plus on se limite uniquement au constat, au buzz médiatique pour maintenir en haleine le peuple mais jamais d’actions salvatrices. Je rejoins le point de vue de HOUMTY, la peine de mort . La Malaisie l’Indonésie l’appliquent globalement pour ce genre de crime.
    Et quand on ne vient pas nous parler des droits de l’homme, les USA grande démocratie du monde continue a exécuter dans certains états.

    27
    8
    Felfel Har
    18 juin 2018 - 12 h 41 min

    Les services de sécurité ne devraient pas non plus perdre de vue cette drogue, plus insidieuse mais tout aussi meurtrière, qui nous vient d’Arabie, du Qatar, des Emirats, de Turquie. Elle importe des coutumes qui nous sont étrangères, elle empoisonne nos enfants dés l’école primaire, elle menace nos femmes qui refusent de porter le voile, elle déforme le message divin pour servir des intérêts occultes, elle prend en otage nos mosquées et met en danger la stabilité du pays. On s’apercevra alors que ses ténors ont fait jonction avec les dealers de drogue et du crime organisé pour financer leurs activités. Faisons d’une pierre deux coups et débarrassons-nous de ces deux fléaux pour sauvegarder la paix sociale et préserver notre pays d’une dérive suicidaire!

    47
    6
    hrire
    18 juin 2018 - 11 h 53 min

    Et les cargaisons d’avant cette arrestation.Soyons honnetes le pays est déjà inonde de cette drogue,et cette arrestation est intervenue par pur hasard ou precipztion de quelques officiers honnêtes …

    24
    3
    Anonyme
    18 juin 2018 - 10 h 24 min

    Il n y a pas pire cargaison de drogue dure que que cette frénésie de la religion que le pouvoir déverse sur le peuple . Bientôt chaque famille algérienne aura sa propre mosquée et son propre imam.

    49
    18
      elgat
      18 juin 2018 - 18 h 02 min

      … l’islam t’interdit de vendre ta drogue Tu dois être un dealer en mal d’écoulement de marchandise. et tu ne trouves rien d’autre que d’attaquer la religion de la quasi majorité des algeriens.

      8
      8
    HOUMTY
    18 juin 2018 - 10 h 04 min

    SALAM L’KHAWA…Pour calmer les ardeurs de ces trafiquant et de ces réseaux de mafia, il y’a qu’une seul solution , je dit bien UNE SEUL SOLUTION. appliqué LA PEINE CAPITALE… QU’ALLAH protége notre glorieuse A.N.P tous les SERVICE DE SECURITÉ et La MÉRE PATRIE L’ ALGERIE et a mort LES TRAÎTRES.

    58
    10
    Anonyme
    18 juin 2018 - 9 h 39 min

    le cirque FLNesque se poursuit ainsi que sa lute des clans ! les algériens n’en ont que trop vu, ils ne croient plus à rien quant à ce qui vient, tout ce qui vient de ce régime !

    28
    16
    Anonyme
    18 juin 2018 - 9 h 05 min

    ça ne veut pas dire qu il n y aura pas d autres , …

    40
    1
    Anonyme
    18 juin 2018 - 7 h 25 min

    C’est le régime lui même qui fait ce show la vraie question est : que prépare-t-il avec cette diversion ! ?
    Quand on est convaincu que le régime est l’ennemi n° 1 de la nation, il nous est tout simplement impossible de voir ne serait ce qu’un gramme de chose positive provenant du régime. Dès qu’on voit une chose, il tout simplement sûr que e régime planifie autre chose à travers ce qui est visible lorsqu’on se trompe, ça montre quand même la faussé qui s’est creusé entre les algériens que nous sommes et les régimes pourris.

    38
    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.