Haftar : «Nous ne voulons pas de forces étrangères en Libye»

Libye, haftar
La Libye ferme dans son refus de toute présence étrangère sur le sol libyen. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le commandant de l’Armée nationale libyenne (ANL), le maréchal Khalifa Haftar, a mis en garde ce vendredi contre toute «présence  militaire étrangère» dans le sud de la Libye «sous prétexte de lutte contre l’immigration clandestine».

Cette mise en garde intervient après un compromis européen sur la création de «plateformes de débarquements» de migrants en dehors de l’Union européenne pour dissuader les traversées de la Méditerranée.

Pour les migrants secourus dans les eaux européennes, des «centres contrôlés» sont proposés, que les Etats membres de l’UE mettraient en place «sur une base volontaire», et d’où une distinction serait faite «rapidement» entre migrants irréguliers à expulser et demandeurs d’asile légitimes qui  pourraient être répartis dans l’UE, là aussi «sur une base volontaire».

Lundi, le vice-Premier ministre du Gouvernement d’union nationale libyenne (GNA) Ahmed Meitig avait déjà affirmé aussi que son pays «refusait catégoriquement l’installation de camps pour migrants en Libye». Le responsable libyen s’exprimait en présence du ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, dont le pays est en faveur de l’installation de «centres d’accueil et d’identification» au sud de la Libye.

S. S.

Comment (4)

    Felfel Har
    30 juin 2018 - 18 h 26 min

    C’est dans les pays du Sahel, pourvoyeurs de cette immigration, que l’Europe doit installer des camps de retention. Les pays du Maghreb ne feront pas le sale boulot et ne lui serviront pas de garde-frontieres par procuration. Les dirigeants europeens cherchent a nous impliquer dans leurs combines. Ils n’ont qu’a ordonner le retrait de leurs troupes et de s’interdire de semer la discorde au Maghreb. Et s’ils voulaient faire amende honorable et se rehabilter, je leur suggere de traduire en justice ceux par qui le scandale est arrive, BHL le megalo, Sarko le nabot, Fabius-malus l’endormi, Kouchner le porteur de sac de riz, Hollande la coquille vide, Mac le fanfaron, etc.

    5
    2
    Anonyme
    30 juin 2018 - 12 h 21 min

    Après le vote c’est OK même s’il doit se faire demain, une fois le président élu, même After, a ce moment tout le monde dehors et les militaires du maréchal a la caserne sous la direction du président de la république. SAns le système Kadhafi je dit bien sans.

    2
    3
    Mme CH
    30 juin 2018 - 0 h 07 min

    Avez-vous compris pourquoi ils font pression sur l’Algérie pour créer des centres de rétentions pour les migrants…?? La réponse est dans cet article:  » le maréchal Khalifa Haftar, a mis en garde ce vendredi contre toute «présence militaire étrangère» dans le sud de la Libye «sous prétexte de lutte contre l’immigration clandestine». »,…. »Ahmed Meitig avait déjà affirmé aussi que son pays «refusait catégoriquement l’installation de camps pour migrants en Libye» »……Hé oui, ils veulent nous mettre un Mesmer Djeha pour justifier une présence militaire ou paramilitaire de contrôle des migrants clandestins…! Toutes les cartes sont bonnes à jouer pour mettre chaos le pays visé…! Attention, il ne faut pas céder à leurs désirs qu’ils prennent pour des réalités, ces fouteurs de Roubla…!

    3
    5
    Appel à Un Chômeur
    29 juin 2018 - 21 h 40 min

    IL FAUT ABSOLUMENT que l’Europe emploie Sarkozy, il doit être présent dans chaque bateau de migrants, il s’y connait lui qui vint d’une migration. Macron doit l’employer, et surtout l’Italie. Sarkozy aura droit à tous les sandwiches et pourra dormir avec La Musicienne au terme de chaque traversée.

    80
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.