L’absence du ministre à l’enterrement de Lahcène Lalmas dénoncée

décès Jeunesse
Une foule nombreuse a accompagné le défunt à sa dernière demeure. ©Abdenour / PPAgency

L’absence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, à l’enterrement, dimanche, au cimetière de Garidi à Kouba, de l’icône du football algérien, Ahcene Lalmas, a été constatée et décriée par les admirateurs du défunt, mais aussi par de nombreux observateurs de la scène sportive.

D’aucuns estiment que le ministre, en déplacement le même jour à Guelma, où il a procédé au lancement de multiples activités sportives au complexe sportif de la ville, aurait dû interrompre sa visite pour assister aux funérailles de celui qui est classé comme le meilleur footballeur algérien de tous les temps. Le ministre s’était contenté d’une déclaration à la presse, en marge de sa visite de travail, dans laquelle il a souligné que le football algérien venait de perdre «l’un de ses piliers avec la mort d’Ahcène Lalmas».

Les observateurs ne s’expliquent pas cette absence du premier responsable du secteur à un tel événement, alors que l’ensemble des dirigeants des instances sportives algériennes ont tenu à y être présents, dont certains ont même pris la parole.

R. M.

Comment (18)

    Anonyme
    11 juillet 2018 - 13 h 25 min

    ceux qui l ont accompagner a sa dernière demeure l ont fait avec amour pour l homme tel qu il était et en tant qu artiste du foot ball reconnu mondialement ! alors pourquoi parasiter un grand cortège par des individus répugnants ?

    1
    7
    L'âme du ministre des chiffres ronds
    10 juillet 2018 - 6 h 09 min

    Un ministre en Algérie, fut-il le ministre des affaires religieuses, sert aux biens d’ici-bas, pas au bien d’outre-tombe, l’âme du défunt n’avait pas besoin des broutes au col, (Protocole), la prière d’un anonyme, d’un humble parmi les humbles, fut-il en guenilles, peut profiter au repos de l’âme du défunt mieux que celle d’un ministre auquel colle la meute, et puis ce ministre savait bien que le football algérien venait d’être enterré, le sport qu’il administre s’appelle : Combien tu as en dinars et en devises, les chiffres ronds, quoi, ronds comme un certain ballon qui a rendu l’âme… Au fait, La Terre est-elle ronde ?

    5
    13
    Anonyme
    9 juillet 2018 - 23 h 39 min

    Pour moi lalmas ( Allal yerhmah) est avant tout un grand joueur Algerien qu on a applaudissait en tant qu adversaire pour ses prouesses et son comportement correct sur le terrain ,je viens d apprendre sur ces colonnes qu il est ne a Azzefoun c est un honneur pour ce village d avoir enfante un footballeur estimé par tous les algeriens.j ai aussi appris sur ces meme colonne a travers mello que hattab etait kabyle de bordj menail ,tous les sportifs belabesiens garderont un tres bon souvenir de ce nouveau ministre qui durant toute sa presence a belabbes n a menage aucun effort pour aider l USMBA et c est grace a des gens comme lui que l USMBA a eu sa coupe .On pouvait voir l estime qu affichaient les joueurs et les dirigeants de l USMBA pour Monsieur le ministre lors de la cérémonie de distribution des medailles.Quant a son absence a l enterrement je suis sur que son calendrier ne le permettait pas.
    SigneZORO. ..Z….

    4
    13
    LALMAS
    9 juillet 2018 - 20 h 19 min

    pourquoi voulez vous coute que coute que ce ministre soit présent a l’enterrement de la légende Hacéne LALMAS ALLAH TERAHMOU ??
    ca y est et c’est termine le défunt LALMAS est maintenant sous terre.
    alors a quoi ce ministre ou autres personnalités servent ils a l’enterrement de LALMAS ??
    comme on dit : FI HAYATOU ECHTAK TEMRA, FI MOUTOU ALKOULOU AARDJOUN.
    pour les puristes et amoureux sincères du défunt LALMAS, ce dernier resteras une icone et une légende du foot national et continentale., il seras éternel.
    ALLAH YERAHMEK LALMAS, qu’ALLAH le tout puissant t’accorde sa miséricorde et t’accueil en son vaste paradis.

    14
    15
    AÏT Chaâkal
    9 juillet 2018 - 19 h 41 min

    Lahcèn Lalmas est originaire d’Azzefoun dans la wilaya de Tizi Ouzou,.. .Akem Yerham Rabi adda Lahcèn .  » A Dayem Allah Fi Malkou « …

    6
    16
    Chaoui Ou Zien
    9 juillet 2018 - 19 h 36 min

    Allah yarhmak ya Lalmas, toi qui a berce nos reves d’enfants avec ton grand football mais aussi brise nos coeurs pour avoir battu « single-handedly » tant de fois les equipes qu’on supportait. Mais quand on laisse derriere soi des enfants qui ont reussi dans la vie, comme c’est le cas de ta fille, professeur de sciences tres connu dans une universite anglaise, on ne meurt jamais.Encore une fois, Allah yarhmak ou ouasseh aalik. Je me rappelerai toujours cette phrase de Yafsah, je crois, durant un match contre l’equipe nationale tunisienne: « Lalmas drible toute la defense tunisienne y compris Aatouga le gardien de but. »

    11
    17
    Widor75
    9 juillet 2018 - 18 h 01 min

    Mes sincères condoléances à la famille et aux proches du marhoum l’Éternel Hacene Lalmas,les Héros n’ont pas besoin de la présence des hypocrites et les manipulateurs,a leurs enterrement car les anges fuient ces gens là

    16
    15
    fadrl
    9 juillet 2018 - 16 h 20 min

    la mort d un grand nom du foot algerien. mou supporteur du MCA rens homage a sa carriere exceptionelle domage que des joueurs comme soit tombés dans l.oubli au point d etre quasiment méconnu dans le monde du sport et pourtant grande a ete sont ouevre il a fait vibrer supporteurs partenaires et adversaire allah irahmak y a lalmas nous on n oublie pas

    13
    15
    Tinhinane-DZ
    9 juillet 2018 - 15 h 48 min

    Je vais poser la question autrement: Juste une hypothèse:

    Et si LALMAS ne voulait pas la présence des représentants de ce ministère à son enterrement ?? Ce serait sa volonté avant de partir (??).

    20
    14
    DYHIA-DZ
    9 juillet 2018 - 15 h 43 min

    Le ministère aurait dû être présent quand LALMAS était vivant en lui donnant une opportunité pour servir le foot Algérien au niveau de la FAF.
    LALMAS , allah yerrahmou, est parti…La présence ou l’absence du ministère changera quoi…TROP TARD.

    Sincères condoléances à sa Famille.

    18
    17
    Hakikatoune
    9 juillet 2018 - 14 h 31 min

    Lu dans la presse électronique algérienne d’aujourd’hui :

    « Tayeb Zitouni , (tenez vous bien, il s’agit du Ministre des Moudjahiddine ) a parlé de Lalmas, l’ancienne gloire de l’équipe nationale des années 1960 et 1970 , comme d’un joueur qui a fait “l’épopée de la légendaire équipe du FLN”. Or, Hacène Lalmas n’a commencé sa carrière professionnelle qu’en 1963. Il avait alors 19 ans, et l’équipe du FLN avait été dissoute entre-temps. »

    No comment ! Ouine rayhaa l’angéré ! Ouane, tou, trè , viva l’angéré !

    27
    19
      Monsieur X
      9 juillet 2018 - 15 h 25 min

      Coutumier de cela et prend souvent TOUS les algériens en otage dans leurs multiples sincérités.

      4
      15
    Amazighkan
    9 juillet 2018 - 14 h 29 min

    Le nom de LALMAS me rappelle mon enfance, j’y allais avec mon père ou avec mon frère aîné voir le CRB au stade du 20 août. Le CRB de l’époque était comme le Barça actuel, il balayait tout sur son passage avec l’art et la manière. Merci Monsieur LALMAS pour tout le bonheur que tu nous a procuré. Repose en paix !

    19
    14
    nectar
    9 juillet 2018 - 13 h 33 min

    Un homme de cette carrure et ayant fait vibrer le cœur de millions d’algériens, à une époque ou le foot-ball n’était pas pourri par l’argent. On ne peut qu’avoir du respect pour ce brave homme et surtout sa petite famille..Qu’un ministre d’un système pourri y assiste ou pas ça ne changera rien à la dimension éternelle de Hacène..Paix en ton âme et que Dieu puisse assister ta famille et tes proches dans leur douleur…

    27
    15
    Anonyme
    9 juillet 2018 - 12 h 34 min

    On a surtout vu fakakir qui riait à pleines dents comme s’il allait à un spectacle

    14
    16
    LOUCIF
    9 juillet 2018 - 11 h 10 min

    Moi j’adorais Lalmas ! C’est un grand joueur , un génie du football qui a émerveillé beaucoup de supporteurs de Belcourt et d’ailleurs ! C’est un grand joueur qui a rendu un service immense au football algérien , mais il faut arrêter le délire : un Ministre ne peut pas suspendre sa tournée à l’intérieur du pays pour assister à l’enterrement du regretté Lalmas ! ! Les admirateurs du défunt et les nombreux observateurs de la scène sportive doivent savoir resté humbles et modestes et ne pas chercher la lune ! A la limite, je comprendrai leur désarroi (et çà aurait été légitime et compréhensif) si le Ministre était à Alger, mais dans ce cas de figure , je ne comprends pas cette critique ! Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Lalmas et qu’il repose en paix !

    PS : Je ne défends pas ce Ministre ni un autre Ministre, d’ailleurs je n’accepte pas le système politique algérien, le pouvoir autoritaire algérien, je n’aime pas Bouteflika et son entourage et c’est comme çà et si on le disant je risque la prison, eh ben tant pis pour moi ! Mais je me considère comme patriote et aimant profondément mon pays et c’est là l’essentiel pour moi. J’espère qu’on l’a compris !

    51
    19
    Normal kho !
    9 juillet 2018 - 8 h 40 min

    Normal kho! le ministre est en compagne pour le cinquième mandat.
    Personnellement je me réjouis qu’il n’y soit pas. Il n’a pas sa place pour accompagner à sa dernière demeure Lalmas qui nous rappelle tant l’Algérie de l’espoir, ce cher pays que nous avons abandonné aux prédateurs dont ce ministre. Toutes mes condoléance à la famille du défunt. Soupirs , que de souvenirs bon dieu ! Le stade du 20 aout, le CRB, l’Algérie des années 70 , les années d’espoir … zut, j’ai envie de chialer !

    34
    24
    Zaatar
    9 juillet 2018 - 7 h 48 min

    Il faudrait avoir vu jouer hacène Lalmas pour bien appréhender la grandeur du joueur. Sans mauvaise comparaison à faire, il n’aurait eu rien à envier aux plus grands footballeurs du monde d’aujourd’hui. il faudrait avoir vu les buts qu’il a inscrits avec Le CRB ou avec l’équipe nationale, je me rappelle notamment (j’étais au stade du 20 Août) de son lob magistrale sur le goal Koubéen lors du match CRB-RCK et l’ouverture du score (score 3 à 0 pour le CRB). El Kebch, comme on le surnommait à l’époque, avait tout d’un grand. Le Sport Algérien vient de dire Adieu à l’une des plus grandes figures sportives nationales, si ce n’est la plus grande. La non présence du ministre à son enterrement est tout simplement incompréhensible et outrageante. Les officielles se doivent de rectifier le tir…Hacène Lalmas est une légende de notre football.

    25
    30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.