Kheireddine Zetchi : «Le résultat d’un match ne peut sceller le sort du sélectionneur»

Madjer sort
Kheireddine Zetchi, président de la FAF. New Press

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, a assuré mercredi à Alger que «le résultat d’un match ne peut sceller à lui seul le sort du sélectionneur national» Rabah Madjer, de plus en plus décrié depuis sa dernière défaite à domicile en joute amicale face au Cap-Vert (2-3).

«C’est insensé. On ne peut sceller le sort du sélectionneur national en se basant sue le résultat d’un seul match», a indiqué Zetchi en conférence de presse au stade 5-Juillet, en marge d’une réunion de travail entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, et les responsables des 47 fédérations sportives algériennes.

«Certes, il y a eu quelques points négatifs contre le Cap-Vert», a reconnu le président de la FAF, assurant cependant qu’il y a eu «du positif aussi», et qu’un homme censé doit tenir compte de cela aussi, et «ne pas s’arrêter uniquement aux imperfections».

Zetchi a indiqué par la même occasion qu’un «bilan sera établi après le match amical contre le Portugal» pour évaluer le parcours de la sélection nationale pendant cette phase préparatoire, ajoutant que le constat sera débattu au cours de la prochaine réunion du bureau fédéral, prévue le 24 juin.

La rencontre amicale de jeudi soir contre le Portugal à Lisbonne sera la dernière pour les Verts dans le cadre de leur préparation en prévision des prochaines échéances officielles.

Arrivé à la tête de la sélection en octobre dernier en remplacement de l’Espagnol Lucas Alcaraz, Madjer «est loin de faire l’unanimité», alors qu’il reste sur trois défaites de rang, dont une concédée avec l’équipe A’, composée de joueurs locaux, le 9 mai à Cadix (Espagne) face à l’Arabie Saoudite (2-0).

Madjer, dont l’objectif assigné est d’atteindre le dernier carré de la prochaine CAN-2019 au Cameroun, a refusé de démissionner, préférant «ne pas fuir mes responsabilités», alors que son avenir reste incertain.

L’équipe nationale prépare sa prochaine sortie officielle, en septembre prochain à Banjul face à la Gambie dans le cadre de la 2e journée (groupe D) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations 2019 (CAN-2019).

R. S.

Comment (21)

    varacho
    13 juin 2018 - 20 h 53 min

    le jour où l’équipe d’Algérie n’aura que des entraineurs nationaux et des jours issus dans leur majorité du championnat national , ce jour là on pourra se flatter de cette équipe ! Rappelez-vous tous les meilleurs résultats de l’équipe nationale depuis l’indépendance à ce jour n’ont été possibles que grâce à cette formule, formule utilisée par toutes les grandes nations du foot.

    MON OPINION A MOI
    10 juin 2018 - 20 h 23 min

    Salam! Avec l’anarchie voulu par l’état ,les escrocs se sont reproduis en quantités infinis dans le sport et dans tout les franges de la société Algerienne ,pays producteurs d’escrocs et ça continue ,

    Anonyme
    10 juin 2018 - 14 h 17 min

    Je ne suis pas FootPro, mais je me considère en mesure d’évaluer une équipe qui fait un travail technique fut-il du football. C’est justement techniquement que j’ai vu notre équipe évoluer au fil du match jusqu’à tutoyer par moments l’équipe portugaise forte de ses joueurs, de la qualité de ses supporteurs et les grands espoirs du peuple Portugais. Je parle d’une équipe algérienne qui est entrain de se former.
    Sous tant de pressions inutiles, si ce n’est que pour saboter une équipe en pleine émancipation de la part des supporteurs algériens naïfs ou avertis (ce qui ne changera rien) et de certains médias ouvertement égoïstes et arrogants, le match contre cette grande équipe du Portugal devrait inciter les algériens à saluer les joueurs et leur staff.
    Moi je les salue en plus pour leur résistance.

    BAHBOUH-CHAOUI
    10 juin 2018 - 14 h 11 min

    La C.A.F, Confédération Algérienne des membres de la Famille » où Cave, chambre noire des inédits, de ce théâtre des ombres du Piston,  » consiste à projeter sur un écran des ombres produites par des silhouettes que l’on interpose dans le faisceau lumineux qui éclaire l’écran. Les plus connues sont probablement les ombres, ayant étaient remplacé par des doublures, mais la colonne vertébrale est toujours la même avec ses membres inférieurs et supérieures inchangés, une CAF des handicapés et des suceurs d’argent et bien plus que çà, il est temps que toutes les institutions du Football, soient formatés et nettoyer le PC de la CAF, de tous ces virus et parasites, qui infectent notre Football , et reconstruire avec une nouvelle Génération saine et des jeunes capable de suivre l’évolution du Football au niveau mondiale et doter l’Algérie d’un sang neuf et pas des vieillards anciens routiers de la Corruption, ont-ils vraiment une conscience saine et digne d’un Musulman, qui font vivre leurs enfant et toutes leurs familles avec du Haram, « l’Illicite » « Aoudhou Bi Allah, qu’est ce qu’ils vous attend demain dans vos tombes !!! Cordialement : Un Algérien et Chaoui de Paris 5 Port Royale.

    DYHIA-DZ
    8 juin 2018 - 13 h 07 min

    RAS LE BOL de ces promoteurs de la médiocrité.
    Même votre perte n’est pas avec les honneurs… L’équipe ne joue pas, aucune tactique, aucune condition physique…C’est une équipe vidée de son âme que vous nous présentez.
    Ni jeu , Ni résultats. UN FIASCO TOTAL

    Soyez dignes et partez. Mais le chauffeur va vous manquer.

    Anonyme
    7 juin 2018 - 14 h 17 min

    le résultat d’un match ne peut sceller à lui seul le sort du sélectionneur national», dixit Zerchi mais un bilan catastrophique dans la gestion d’une équipe nationale et du bureau fédéral devrait inciter ses membres à démissionner manu-military.

    14
    Kassaman
    7 juin 2018 - 13 h 56 min

    Plus ça va et plus je suis convaincu qu’il y a machination contre l’EN.
    Cette équipe qui avait fait vibrer tout un peuple et fait trembler la planète football c’était un certain novembre 2009 à oumdurman. Je me souviens, non sans fierté, de ce véritable pont aérien orchestré à la perfection pour amener des milliers de supporters au soudan.
    Pour beaucoup de cercles, ennemis de l’Algérie, c’était insupportable et il fallait casser cet élan.
    J’espère que Madjer va rester, l’instabilité est le pire des entraîneurs!

    4
    7
    Lghoul
    7 juin 2018 - 13 h 54 min

    Majer a perdu tous ses matches et il perdra contre le portugal. De quoi ose -t- il alors parler ou que pourra-t-il justifier ? Il a perdu sur toute la ligne sauf les lopins de terrain, evidemment plus importants que le foot.
    Pour ce qui est de la faf, c’est devenu un club d’interêts qui n’a aucune relationn avec le foot.
    Le dénominateur commun, qui est le facteur principal est le volume financier du budget —- pour perdre tous les matches.
    Trouvez moi une institution qui n’est plus polluée depuis … je me gratte la tête.
    Et puis ce président de la faf doit utiliser de temps en temps des anti-transpirants comme le pays est trop chaud et humide.

    10
    2
    Sid Ali
    7 juin 2018 - 8 h 37 min

    Le principe est totalement faux, la nomination de Madjer à la tête de la sélection était un choix non justifier étant donné que Madjer n’a aucun diplôme dans le métier d’entraineur, comment vous voulez qu’il développe un fond de jeux? nous avons tous observé sa communication envers les Médéas. HOUOUA FI WED OUA AHNA FI OUED. En plus pourquoi Meziane Ighil et Djamel Menad ont accepté de seconder Madjer? eux sont diplômés et qui ont une longue expérience d’exercice comme entraineurs. Ils cherchaient que de remplir leurs poches, et BASTA de ce feuilleton qui ne se finisse pas, sauf si les décideurs veulent que la population s’intéresse que de l’équipe nationale

    10
    1
    erwan
    7 juin 2018 - 8 h 29 min

    Une seule chose .Laissez c
    e staff travailler .Mais quand allons nous arreter de s’immiscer dans le travail des autres .Un exemple:L’Allemagne ,championne du monde a ete battue en amicale par l’Autriche classée au delà de la 50 eme place Fifa .Est ce pour autant va t on virer le coach .Je ne parle de l’Argentine qui a pris 6 buts contre l’Espagne il y a quelques jours.Ça suffit !

    6
    10
      Dadi
      7 juin 2018 - 16 h 35 min

      Erwan, il ne faut pas comparer l’incomparable،, l’Autriche n’est pas le Cap-Vert.ce madjer est un incompetant cela se voit comme un nez au milieu d’une figure.pour moi il faut faire une enquête pour savoir qui l’a nommé, et le faire rembourser tout les salaires versés à ce pseudo entraîneur et à ses collaborateurs.

      10
    Ashtough
    7 juin 2018 - 1 h 10 min

    Encore toi. Tu a raté l occasion de te taire. Le jour ou cet énergumène a pris la tête de la FAF tous les connaisseurs ont compris qu il y avait indiscutablement des magouilles pour en arriver à placer un tel personnage à un poste aussi important .sincerement l Algérie ne possède maintenant plus d’hommes capables , de vrai dirigeant pour en arriver à un tel degré de médiocrité si ce n est que le début d un retour en arrière a jamais recouperable. Ce n est ni de la mauvaise fois , ni une quelconque haine , mais juste un regard désespéré sur ce début de régression , sur une situation cataclysmique pour notre foot de manière particulière et par conséquent de notre pays . Franchement nous pouvons mieux faire, que de donner à des arrogants , des sans cultures , des parvenus des postes aussi importants. Il n est pas nécessaire d être des génies pour voir qu il y a urgences à changer tout cela.

    16
    4
    salah
    6 juin 2018 - 22 h 25 min

    Patience notre président sauveur de la nation
    Vas faire pression sur Zetchi pour viré MADJER

    On as bien un président qui est HS et qui gère rien qui vas bientôt entamé un 5 mandats en peut très bien avoir un entraineur qui sert a rien pendant longtemps!!

    10
    6
    Anonyme
    6 juin 2018 - 22 h 07 min

    Madjer a été pr moi seulement un bon joueur mais il est loin d etre un bon entraineur ou un bon sélectionneur par compte je ne lui incombe pas la chute vertigineuse de l ENA et ni a ce président mais a ses prédécesseurs l ancien presdt de l ENA et Mr Gourkuf le Français sélectionneur de l ENA a rendu l Algerie de la 17 eme place FIFA juste apres la CDM 2014 à la 57 eme ou plus aujour dhui du sabotage ctre notre ENA en fait voila le constat que je peux faire et on y va pas en Russie 2018 ; voila il a été payer pr saboter cette ENA en le payant chèrement avec notre argent et ns sommes pas en coupe du monde mais les joueurs ont aussi leurs responsabilités cest un tout ; non non Madjer n a jamais pu être un entraineur d une équipe de clubs champion ou a succès européens sinon il aurait fait ; il ne pouvait exercé ailleurs qu en Algerie et il at rvé la poule aux œufs d or ds son pays et avec sa popularité il en a joué pr ses propres affaires mais ceci est un autre débat ; moi Belloumi bcps lui sont tombé s dessus le pauvre juste parce qu on lui a demandé d etre un représentant officiel d un pays maghrébins meme s il ns plait pas il faudrait dej a en vloir a nos officiels et le president le premier pr ce soutien du Maroc pr 2026 avt Belloumi donc voila koi , notre Belloumi ne roule pas sur l or a la différence de Madjer et n a jamais chercher à jouer ds un autre clubs européens qui l on sollicité qd il était un des meilleurs numéro 10 de la planète ; il est tjrs resté algériens et en Algerie ; Madjer serai capable de prendre la sélection marocaine si il n avait pas tt ses privilèges et ses soutiens politiques en Algerie hadi mrendi ; elle est la tte la différence avec Belloumi! Bien sur sortez le et vs le president on veut des résultats positifs pr la Nation ; voila votre mission et ce que ns attendons de vous ; s vlez le défendre très bien il veut vs défendre très bien pr vs protéger les uns et els autres c est une méthode connues mais nous on vs rappel juste que cette équipe appartient a la nation et joue pr la nation ni pr toi ni pr Madjer alors si vs êtes pas capable de gagner ctre le dernier des pays a la maison à domicile ; laissez vtre place a de meilleurs que vous et ne cherchez pas d excuses….ca suffit svp sinon sortez avec lui . les joueurs marocains avt la CDM 2018 j entendais sur YouTube qu il allait essayé d aller au bt de la CDM les joueurs pas le sélectionneur ou leur président de leur sélection royale ils ont droit de rever la j ai trvé ceci un peu exagéré mais ds le football tt est possible mais en tt qu algerien je ne vx pas qu il dépasse les 8 eme comme nous sinon on va les entendre pdt 20 ans et vs vs cachez derrière un match ctre un pays qui n existe meme pas ds les anales du football ; qu en dites vous?

    11
    4
    Anonyme
    6 juin 2018 - 21 h 35 min

    Zetchi défend son pain et non pas l’intérêt de l’EN.
    Même Zetchi doit partir. Incompétence totale.

    26
    3
    alilo
    6 juin 2018 - 21 h 29 min

    zetchi est complice de madjer pour faire jouer les joueurs de paradou.celui qui decidera c’est nous.l’equipe represente l’algerie et non la faf.s’il part. on fermera le jour du match l’acces

    22
    3
    Anonyme
    6 juin 2018 - 21 h 13 min

    la zkara du pouvoir pour maintenir madjer face au refus populaire ! en attendant comme les taxes l intervention de fakhmatouhou afin de dégager zetchi et madjer avec ,sur l autel d un 5em mandat ?

    20
    2
    larmichette
    6 juin 2018 - 21 h 09 min

    Oui Anonyme comme tu dis hélas!
    Nos responsables sportifs sont déconnectés de la réalité, ils ne pensent que fric , relations…
    Avoir fait souffrir Vahid, ramené le Français conseillé par le Dryan, qui a déprogrammé l’équipe, quel gâchis!
    Que de cafouillage du à l’incompétence. Favoriser les joueurs pas pour l’intérêt général, mais par complaisance, tribalisme.
    ON ramène un entraineur pour décider à sa place …ne pas le laisser travailler, lui mettre des bâtons dans les roues…Et la presse sportive qui déverse sa haine sur les plateaux, c’est toujours facile après le match.
    On cherche à opposer joueurs locaux et émigrés, avec même un soupçon de religion.
    Je sais qu’ils y a des pays qui payent les arbitres contre nous.
    On s’y prend toujours quelques semaines avant les échéances et on est fébriles.
    Gardez le Madjer ou ramenez un Autre s’il est meilleur et qui parle BIEN français (ça aide) donnez leur carte blanche et laissez les bosser.
    Programmez beaucoup de matchs amicaux et je ne sais que dire au sujet de la CORRUPTION;
    Les matchs amicaux sont fait pour régler l’équipe et pas pour être gagnés; sauf ceux qui précèdent les grandes échéances. Sinon allez prier à la mosquée …
    Quand je vois l’arbitrage en Afrique, je me dis que même avec une équipe au top, il faut avoir de quoi arroser en devises et payer plus que l’adversaire…on est mauvais partout ?

    17
    2
    Lemdigouti
    6 juin 2018 - 20 h 54 min

    Que dira Zetchi aprés le score du match contre le Portugal ,,,, ??? même un cinglant 5 à 0 ne scellera pas le sort de Ma3djer ??? On verra dans 48 heures.

    14
    2
    Anonyme
    6 juin 2018 - 20 h 32 min

    «Le résultat d’un match ne peut sceller le sort du sélectionneur».
    —————————————————————————————————————————–
    Ya si Zetchi, j’espère que tu n’es pas entrain de nous préparer psychologiquement pour qu’on se coltine encore Madjer durant…. 5 longs mandats consécutifs !
    Faut même pas essayer. C’est peine perdue. D’ailleurs, il ne tiendra pas le coup tellement le public va lui pourrir la vie !

    20
    3
    Anonyme
    6 juin 2018 - 19 h 55 min

    L’E.N algérienne et son staff technique ont besoin,plus que jamais,de sérénité, de stabilité,
    Loin des bruits, des projecteurs, et des interventions nuisant
    N’oublions pas que d’entraineurs compétents de renommée internationale n’ont pu continuer à travailler tranquillement, en Algérie
    Du fait de l’instabilité, d’un climat malsain, de la corruption, du népotisme, et des interventions d’incompétents, de magouilleurs,
    De businessmen, et d’amateurs
    Le serbe Milovan Rejevach (Cajetina 1954 – ), le français Hervé Renard (Aix les Bains ,Savoie 1968 – ) ,
    Et le flamand belge Hugo Broos (Humbreek 1952 – ) ont fait les frais, de l’anarchie, et de la gabegie qui sévissent
    Dans le football algérien,et ont préféré plier bagages, sains, et sauf, et sans pouvoir etre ni écouter, ni respecter

    12
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.