La leçon croate

Croatie
Luka Modric, capitaine de l'équipe nationale croate. D. R.

Par Sadek Sahraoui – La Croatie, petit pays d’Europe du Sud né en 1991 de la dislocation violente de la Yougoslavie, dispute aujourd’hui sa première finale de la Coupe du monde de football. Qu’ils remportent ou pas ce trophée convoité par tous les peuples de la planète, les Croates peuvent être déjà fiers du parcours de leur équipe. Le fait d’être arrivé à ce stade de la compétition est en soi une formidable prouesse, surtout pour une aussi si jeune nation.

Retrouver la Croatie en finale n’est pas pour autant une surprise. En réalité, cela fait des années que les responsables des instances footballistiques croates s’emploient à former un groupe capable de rivaliser avec les plus grandes équipes. Déjà en 1998, le onze croate avait raté de peu de se qualifier en finale. Les résultats enregistrés depuis par la Croatie confortent effectivement l’idée qu’un travail de fond a été mené. Ce travail a permis à ce petit pays de disposer d’écoles de football performantes qui ont pu produire et exporter de très nombreux joueurs de talent dans les plus grands championnats européens. Luka Modric, le capitaine de cette équipe de Croatie, vient d’ailleurs de remporter avec le Real de Madrid la coupe de la Ligue des champions.

Aussi, s’il y a bien une leçon à retenir dans cette coupe du monde organisée par le Russie, c’est que justement l’abnégation et le travail sur le long terme sont les seuls garants de la réussite. La part du hasard et de la  chance dans ce genre de compétition n’est que très marginale. Les spécialistes du ballon rond savent qu’une participation à une compétition aussi importante que la Coupe du monde se prépare des années à l’avance.

Il fut un temps aussi où les responsables du football algérien avaient un état d’esprit similaire à ceux des Croates et étaient habités par le même souci du détail. Et les exemples, il y en a à profusion. La retentissante victoire de notre EN sur l’ogre allemand en 1982 fut aussi le fruit d’un long travail acharné entamé plusieurs années auparavant. Les Assad, Madjer, Fergani et autres Merezkane qui ont tant fait rêver les Algériens ne sont en effet pas nés du néant. Ils ne font pas partie d’une génération spontanée. Toutes leurs prouesses étaient programmées à l’avance. A l’époque déjà, tout le monde était persuadé que le bricolage ne mènerait à rien. La question est de savoir maintenant comment nous avons pu oublier une chose aussi importante et pourquoi nous nous sommes à ce point égarés.

S. S.

Comment (16)

    Anonyme
    16 juillet 2018 - 15 h 12 min

    La France Afrique à gagner comme le disent les Croates !!

    3
    5
    COUPE DU MONDE DE LA TRICHE
    16 juillet 2018 - 15 h 11 min

    Si la Belgique et la Croatie ont perdu c’était calculé ce sont des matchs arrangés, pour endormir les Francais sur ce qui les attends lois du travail, restrictions des libertés etc…..et surtout poir que Macron reparte en hausse dans les sondages car il était au plus bas. PS : Exemple : Deux buts ou le gardien Croate n’a fait aucun effort pour les arreter !!

    7
    6
    Metek
    16 juillet 2018 - 12 h 36 min

    Lors de la finale d’hier, a la tribune officielle on a pu voir un president et une presidente elus democratiquement par leurs peuples, debouts, bien portants, elegants : une femme pour la croatie et un homme pour la france tout les 2 quadras et diplomès universitaires…. on a pas vu un dinausaure…

    22
    2
    Slam
    16 juillet 2018 - 12 h 02 min

    Ajoutons à cela que les croates ont élu comme Président Une femme , hachakoum. Et elle ne porte même pas le voile. Mais elle voyage en vol Charter avec les supporters et ne dispose pas d’un château en Suisse.

    21
    4
    Anonyme
    16 juillet 2018 - 8 h 47 min

    la Croatie n’a pas un président de la fédération qui consomme trois sélectionneurs dont un diplômé s-plateaux tv en moins d’une année. La Croatie n’a pas des arbitres nuls, corrompus et à la solde de x ou y qui ont été complétement marginalisés lors de ce mondial où l’on a vu le supposé meilleur référé en 4° arbitre pour soulever le petit tableau électronique et le 2° a été juge de touche pendant que les africains ont eu l’honneur de diriger plusieurs rencontres et non des moindres. La Croatie ne gère pas son championnat politiquement en décidant que telle équipe ne doit pas être reléguée because… et que quatre clubs seulement profitent de la manne pétrolière. VOICI TOUTE LA DIFFÉRENCE ENTRE NOUS ET EUX, EUX qui ont été volés en 1998.

    20
    2
    sai
    15 juillet 2018 - 22 h 52 min

    La croatie a perdue face a une equipe africaine sous le drapeau BBR.

    10
    9
      Et pourtant
      16 juillet 2018 - 11 h 53 min

      La france est une grande puissance mondiale,thab wela tkrah,en sport c’est le must mondial (foot,hand,judo,cyclisme…..).
      Arretons de les jalouser….!!!!

      10
      10
        PREDATOR
        16 juillet 2018 - 13 h 07 min

        Et Pourtant
        16 juillet 2018 – 11 h 53 min
        La france est une grande puissance mondiale,thab wela tkrah….
        Ta france a les mains sales et ensanglantées, ta France qui a exterminé prés d’un quart de la population algérienne à l’époque, qui a volé nos richesses pendant un siecle et demi, qui a exterminé des millions d’africains, qui a tué des milliers de vietnamiens, qui a détruit la Libye et appelait au meurtre en Syrie
        Vas y la rejoindre
        ma andekch el guelb Allah ghaleb alik

        11
        10
    MELLO
    15 juillet 2018 - 21 h 01 min

    Nous nous sommes égarés depuis que la génération de l’arabisation à outrance à pris les rênes des structures administratives de notre pays. La planification et l’ordre des projets ont laissé place à des réflexions obligatoires éditées en langue arabe. L’instruction, l’éducation et la formation de niveau ont perdu leurs sens avec ces  » cadres  » moulés dans cette option d’arabisation à tout prix. L’Algérien à perdu son identité sans pouvoir s’accrocher à celle qu’on veut lui imposer. La Croatie , né en 1991 de la dislocation de là Yougoslavie, s’est engagée dans un développement humain propre à sa culture, pendant que notre pays a été plongé dans une décennie qui nous a laminé. Pourtant en 1979 ,durant les jeux de Split ( Yougoslavie) notre équipe nationale des Fergani, Belloumi, Bencheikh , Assad et consorts, avait fait souffrir cette Yougoslavie, malgré une défaite de 2 à 3. Depuis 1991, la Croatie s’est tournée vers un avenir plutôt démocratique , notre pays s’est retourné vers un passé théocratique. Durant cette finale , un plaisir des yeux que de voir cette Présidente Croate ,élégante par son comportement et grande par son aura, pendant que Ould Abbas aboie sur un militant qui avait osé l’interpeller.

    22
    4
      Anonyme
      16 juillet 2018 - 0 h 58 min

      « Nous nous sommes égarés depuis que la génération de l’arabisation à outrance à pris les rênes des structures administratives de notre pays »

      Tu n’as qu’à faire appel aux frenchie pour te remettre sur orbite
      Toujours cette haine envers tout ce qui est arabe

      7
      17
        MELLO
        16 juillet 2018 - 15 h 51 min

        En toute honnêteté, quelle est cette poisse qui nous a fait perdre notre fierté, notre esprit d’entreprise, notre véritable amour pour cette Algérie ?. En 1970 , l’Algérie était mieux que l’Espagne, mieux que le Portugal, l’Algérie était au même niveau que l’ex.Yougoslavie, ou encore l’ex.Tchécoslovaquie, mais les années 80 arrivent, personne ne voulait écouter les universitaires du printemps berbère ( Avril 80). On était traités de sécessionnistes par ces concepteurs de l’arabisation à outrance. Je reprends la question de l’auteur : pourquoi, nous nous sommes, à ce point égarés ? .

        10
        1
    PREDATOR
    15 juillet 2018 - 16 h 51 min

    DE TOUT COEUR AVEC LA CROATIE POUR LE TROPHÉE

    12
    9
    MOHAMMED BEKADDOUR
    15 juillet 2018 - 15 h 10 min

    @Il fut un temps aussi où les responsables du football algérien avaient un état d’esprit similaire à ceux des Croates
    ————————————————————————————————–
    Il fut ! Maintenant c’est … Futu, ou footu, ou foutu, comme tu « feux », ou veux ! Les Algériens ont eu Un Pain en tout, y compris en Football, mais ils n’ont pas su remercier Le Seigneur, ils n’ont pas El Hamdou lillah, Il leur a retiré SON Bien !

    14
    8
    Abou Stroff
    15 juillet 2018 - 14 h 34 min

    « La leçon croate » titre S. S..
    les croates nous indiquent clairement que pour gagner (dans tous les domaines), il faut:
    1- travailler dur et éviter de placarder sur tout ce que produisent les AUTRES: « hada mine fadhl rabbi » ou « ma cha allah ».
    2- aimer son pays et placer l’intérêt du pays avant les intérêts privés
    3- être dirigés par une élite intègre (c’est à dire ne pas être dirigés par des couches sociales compradores dont les liens avec le pays sont ultra-ténus) qui pensent à l’intérêt du pays et aux intérêts du peuple avant de penser à se remplir les poches et à remplir les poches de la famille, des copains et des coquins.
    4- avoir un président en état d’arbitrer lorsqu’il y a lieu d’arbitrer entre différentes visions.
    si ces trois conditions sont remplies, nous ferons mieux que la cCroatie.
    PS: il est inutile de mentionner que la présidente croate (en bonne santé) paie ses tickets d’entrée au stade de sa propre poche et ne gaspille pas l’argent public en le dépensant dans des futilités (j’évite d’en mentionner pour éviter le courroux des gardiens du temple)

    29
    4
      Anonyme
      16 juillet 2018 - 5 h 12 min

      A Abou Stroff –
      Généralement, je suis en désaccord avec la plupart de vos commentaires car je les trouve très sévères, mais je dois dire ici que je suis ici avec vous 100%. Merci

      2
      5
    PREDATOR
    15 juillet 2018 - 13 h 58 min

    l’équipe française est composée à 95 pc d’africains, sans les africains elle ne serait même pas qualifiée
    je souhaite plein succès à la Croatie

    15
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.