Les intégristes reviennent en force : Bouteflika sur les traces de Chadli ?

islamistes extrémistes
Désormais, l'Etat laisse faire. Archives/New Press

Par Karim B. – Des extrémistes religieux ont conduit une prière de rue à Sidi Bel-Abbès pour empêcher la tenue du festival de la musique raï dans cette ville. A Ouargla, ils ont dirigé les manifestations qui ont conduit à l’annulation de concerts de musique interprétés par la population locale comme une tentative du pouvoir d’amadouer les habitants du Sud «abandonnés par Alger».

Le retour en force des intégristes dans toutes les villes du pays est un signe qui ne trompe pas. A l’approche de l’élection présidentielle de 2019, les affidés du FIS dissous comptent bien occuper la rue et revenir au-devant de la scène à la faveur du flou politique qui caractérise le pays, en raison de l’absence «physique» du chef de l’Etat et des derniers scandales liés la tentative d’introduction de plus de 701 kilos de cocaïne et des affaires de corruption et de trafic d’influence qui ont en découlé.

Les islamistes n’ont pas changé de méthode. Ils surfent sur la colère des citoyens et profitent de la crise pour reprendre du poil de la bête et s’imposer comme acteurs «incontournables» sur la scène politique nationale.

Le laxisme de l’Etat vis-à-vis des agissements des hordes fanatisées adoubées par le ras-le-bol général qui semble s’emparer d’un grand nombre de citoyens dans tout le pays n’augure rien de bon. La rentrée sociale s’annonce chaude, et rien n’exclut un retour à l’instabilité.

L’attaque terroriste de Skikda est un autre signe révélateur de la stratégie des extrémistes qui ne désespèrent pas de faire revivre aux Algériens les affres de la décennie noire. Se sentant renforcés par la faiblesse de l’Etat, en dépit des efforts titanesques de l’armée et des autres corps de sécurité qui maîtrisent la situation sur le terrain, les islamistes n’en sont pas moins convaincus que la voie est désormais dégagée devant eux pour mener des «actions pacifiques», en poussant à l’occupation de la rue sans commettre les mêmes erreurs du FIS à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

Mais le pouvoir politique, lui, semble emboîter le pas au président Chadli Bendjedid et à son Premier ministre, Mouloud Hamrouche, qui ont fait preuve d’une naïveté puérile face au péril intégriste.

Y a-t-il un calcul politique derrière cette propension à la réislamisation de la société ? En tout état de cause, le pays est réellement en danger.

K. B.

Comment (111)

    LOUCIF
    5 août 2018 - 10 h 50 min

    Certains internautes sont désespérés de voir que beaucoup d’autres internautes critiquent, ici sur AP, la religion musulmane ou sont carrément sévères dans leur jugement envers l’islam ! Ce qu’ils devraient comprendre c’est que les internautes qui critiquent l’islam ne sont pas contre le Coran en tant que tel ou pour le plaisir. Ils savent très bien qu’il faut respecter l’islam comme toutes les autres croyances, qu’il faut respecter le Coran comme les autres livres révélés. En revanche, ils pensent que l’islam s’est trop politisée, s’est trop idéologisé, s’est trop étatisé au point d’étouffer toute aspiration à la liberté de chacun, de prétendre au droit à la différence ! Certains sont même arrivés à faire croire que Dieu est un arabe, suprême blasphème !

    Du fait qu’on soit est né dans un pays dit arabe, on doit obligatoirement être musulman, on doit obligatoirement se comporter et vivre comme le souhaite les autres citoyens qui se disent (ou se prétendent) musulmans ! La religion devenant une Constitution, elle prend le dessus sur « LA » Constitution civile, sur la citoyenneté, ce qui n’est pas fait pour arranger les choses sur le plan des libertés individuelles et collectives, la liberté de conscience etc… ! On est obligé de se soumettre à la loi islamique, sinon gars à l’apostasie, à l’exclusion, à la marginalisation ,… ou même parfois à l’emprisonnement …, alors qu’on est citoyen du même pays ! Et ce qui répugne et dégoûte le plus, c’est qu’on utilise la violence au nom de Dieu, on tue au nom de Dieu. On décharge sa Kalachnikov au cri de « Dieu est grand», « Allah Ouakbar » ! Certains se prennent même pour des missionnaires de Dieu, des envoyés spéciaux de Dieu avec « ordre de mission » pour dicter leur loi dans les quartiers, dans la rue, dans la collectivité, dans le pays !! Il existe même des « fous de Dieu » qui pensent que c’est Dieu qui leur a donné la mission de répandre l’islam sur la planète entière ! Oh, oh, où on va comme çà ???

    Le plus grave, c’est que les musulmans en général n’acceptent rien des autres cultures ou des autres religions sur leur propre terre alors qu’ils exigent que les autres pays où ils s’exilent ou s’y réfugient acceptent de force leur religion, leur façon de s’habiller (hidjab etc..), leur façon de se nourrir (halal…), leurs mosquées etc… etc.. ! Ils sont tellement catéchisés, éblouis par leur propre religion qu’ils pensent que c’est la seule religion qui doit rayonner sur la terre, qui doit exister sur terre. La seule légitime, la seule authentique, le seul vraie .. etc….etc… Voilà comment j’interprète l’attitude négative ou critique de certains internautes vis-à-vis de la religion musulmane !

    Pardon d’avoir pris la liberté de parler au nom d’une catégorie d’internautes, car peut-être que je me trompe ou que je suis allé trop loin ! Pardon aussi dans le cas où j’ai choqué des consciences !

    57
    2
      Anonyme
      5 août 2018 - 13 h 44 min

      @LOUCIF; « il faut respecter l’islam comme toutes les autres croyances… » Les musulmans ne peuvent pas respecter les autres croyances même s’ils le voulaient .Parce que l’islam est bâtit sur cette prétendu supériorité sur les autres croyances sans ce sentiment de supériorité religieuse inculqué aux musulmans dès leurs tendre enfance ,l’islam s’écroulerait comme un château de cartes. C’est comme convaincre un nazi que la supériorité aryenne sur les autres races n’est qu’une affabulation et que tous les êtres humains sont égaux .Le fondement du nazisme c’est cette croyance en la supériorité de la race aryenne ,sans elle il n y a plus de nazisme.De même l’islam sans cette croyance de sa supériorité sur les autres croyances et prophètes , il ne resterait plus d’islam.

      64
      53
      Hamid1
      6 août 2018 - 19 h 08 min

      Ce n’est pas le religion musulmane qui est rejetée cher ami,
      mais c’est toutes les débilités qui sont faites au nom de l’islam ou chacun l’interprète à selon fantaisie du jour, on a des malades mentaux qui se prennent pour des savants dépassant toutes les connaissances de l’humanité et qui même en liaison non pas avec dieu qui est secondaire mais du prophète, comme avait dit à juste titre un intervenant dans une émission, l’islam s’est christianisée et judaïsée (si au moins ils avaient pris les éléments positifs, tout le monde adhérerait).
      Dieu a donné la liberté à chacun de faire son choix de vie, des êtres humains veulent nous commander comme il commande leurs mains criminelles.
      Dans nos pays, nous n’avons de problèmes religieux mais des problèmes sociaux et ce n’est pas avec la religion qu’on peut les résoudre puisque même les athées rencontrent les mêmes problèmes.
      On t’impose un mode de vie que toute ta famille n’a pas cherché à se mêler.
      Sauf avec ces débiles mentaux fautes d’occupation ont trouvé une parade pour être occuper toute la journée.
      Malheureusement, notre gouvernement n’est pas une lumière pour résoudre les situations difficiles mais crée des autres problèmes qu’il greffe aux innombrables défis auquel il doit faire face.
      On ne connaîtrai pas ces situations s’il canalisai tout ces débordements, mais lui même est acteur des ces cauchemars infini car ça l’arrange un peu pour ne pas dire beaucoup.

      26
      1
    allez comprendre ..
    5 août 2018 - 10 h 23 min

    fallait dés le départ un état capitaliste et surtout laïque , aujourd’hui il sera juste impossible de déradicaliser le pays sans passer en force vers la laicité , la religion de DIEU ( censée être absolument pure ) n’a rien à faire dans l’environnement boulitiko économique fait de mensonges et d’hypocrisie . !
    en résumé : je ne connais aucun pays à base religieuse et qui est propulsé parmi les pays developpés , ne me parlez pas des UAE …etc car en réalité là bas la religion n’a absolument rien à voir dans la vie de tous les jours , c’est géré à l’américaine , faites un tour et vous verrez de vos yeux ! et ya pas un seul émirati qui bosse comme employé , tous des indiens , des indonésiens , des pakistanais et méme des américains et anglais , bref que des anglophones , et ça leur a réussi .car aller toutes les dix minutes à la mosqué…on bossera quand ????
    L’état d’esprit des pays dits « musulmans » est complétement attaché à la religion alors que nous vivons une guerre économique dévastatrice , ça pense « les années 600 » en plein 21éme siécle !!!!!!!!!!

    12
    2
      Anonyme
      5 août 2018 - 12 h 30 min

      Bravo ! A votre pertinence !

    LOUCIF
    4 août 2018 - 9 h 55 min

    Cher compatriote @Anonyme 3 août 2018 – 19 h 00 min, je regrette de vous contredire mais l’islamisme (ou islam politique) n’a pas été créé par les occidentaux ! Il existait déjà du temps de Prophète car le prophète a été le premier à utiliser l’islam comme arme de guerre et comme arme de pouvoir ! Les califes ont suivi par la suite ! Mais ce n’est pas le cas pour l’islam seulement, cette constatation est valable pour les autres religions monothéistes, notamment au moyen âge pour le Christianisme.

    Les occidentaux , eux, ne font que bien utiliser et encourager l’islam politique et l’islam fanatique pour leurs propres intérêts stratégiques, comme en Afghanistan avec l’encouragement des Talibans pour chasser les russes dans le but de prendre leur place ! L’islam politique a toujours existé (sans l’aide des occidentaux) dans les pays arabo-musulman depuis la nuit des temps pour prendre le pouvoir ou s’y maintenir ! Vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil sur le système politique de ces pays là, qu’ils soient monarchiques ou autres !

    PS : Dommage que certains internautes ne prennent pas des pseudos (à la place de anonyme) pour permettre un débat inter internautes plus participatif !

    52
    41
      Mme CH
      4 août 2018 - 22 h 06 min

      Le Révérend R. Bosworth-Smith a dit : « À la tête de l’État comme le fut l’Église, il fut César et le Pape en un seul homme. Mais il fut un Pape sans en avoir la prétention, et un César sans légions, sans une armée de métier sur pieds, sans garde du corps, sans force de police, sans finances régulièrement renflouées. Si un homme ne gouverna jamais que par la volonté de Dieu, c’est bien Mohammed car il réunit en lui tous les pouvoirs sans en avoir les moyens nécessaires. Il était indifférent aux apparats du pouvoir : la simplicité de sa vie privée était en accord total avec sa vie publique. »

      Le Professeur Jules Masserman a dit : « Des gens comme Pasteur et Salk furent des leaders au sens premier du terme. Des gens comme Ghandi et Confucius, d’un côté, et comme Alexandre, César et Hitler de l’autre, furent des leaders dans le second sens du terme et peut-etre dans son troisième sens. Jésus et Bouddha appartiennent à la troisième catégorie. Quant à Mohammed qui réunissait les 3 qualités (sagesse/science, pacifique, conquérant) on peut dire qu’il fut le plus grand leader de tous les temps. Moïse avait fait de même dans un moindre degré. »

      Johann Wolfgang Von Goethe, écrivain allemand, a dit : « Nous les Européens avec tous nos concepts n’avons pas pu encore atteindre ce que Mohammed a atteint et nul ne pourra le dépasser. J’ai cherché dans l’histoire de l’humanité un homme qui en soit l’exemple idéal et je l’ai trouvé en la personne du Prophète Mohammed. Et ainsi doit se révéler la vérité et s’élever comme a réussi Mohammed à assujettir le monde entier par le monothéisme ».

      Thomas Carlyle qui a gagné le prix Nobel pour ce livre ‘’Les héros et le culte des héros», 1841’’ a écrit : « C’est une honte pour chacun d’écouter les accusations disant que l’Islam est un mensonge et que Mohammed est un imposteur et un falsificateur. On l’a distingué pendant toute sa vie avec des principes inébranlables, une sincère détermination, bienveillant, généreux, compatissant, pieux, vertueux, digne d’éloges, libre, humaniste, très sérieux, sincère. Et avec toutes ces qualités, il avait le plus doux caractère, le tempérament le plus aisé, de bonne humeur, de compagnie louable et agréable, mieux il était plaisant et spirituel. Il était juste, sincère, clairvoyant, magnanime, pur et présent d’esprit. Son visage était radieux comme s’il avait en son sein des lumières illuminant toute nuit obscure. Il était un grand homme par sa nature, il n’a pas été éduqué par une école ni par un instituteur et il n’avait point besoin de tout cela »

      J.W.H. Stab dans son livre : « L’Islam et son fondateur » a écrit : «En jugeant le peu de moyens dont il disposait et la pérennité de ce qu’il a réalisé, aucun nom au cours de l’histoire ne se manifeste plus illustre et plus fulgurant que le Prophète La Mecque.
      Sous son impulsion nombre de dynasties ont trouvé l’existence, des cités, des palaces fameux, des temples ont été bâties par sa cause. De grandes provinces se sont soumises à la foi par sa cause. Ses paroles ont gouverné la vie de générations qui ont accepté qu’elles dirigent leur vie et qu’elles soient leur guide dans leur vie future. Des milliers de voix des croyants prient Allah de le bénir et estiment le vrai Prophète d’Allah et le sceau des Prophètes. En jugeant selon les normes de grandeur….nul mortel ne pourrait être comparé à Lui. »

      Dr. Gustav Weil a dit dans « L’histoire des personnalités musulmanes » : Mohammed était un exemple éclatant pour son peuple. Son caractère était pur ainsi que ses qualités. Sa maison, son habit, sa nourriture étaient caractérisés par une rare simplicité. Il était tellement modeste qu’il n’avait pas accepté que ses Compagnons l’appellent par un surnom qui soit une adulation. Comme il n’acceptait pas qu’un autre lui rende un quelconque service que lui-même peut accomplir.
      Il était accessible à tout le monde, à tout moment. Il visitait le malade et était plein de sympathie pour tous. Sa générosité et sa bienveillance étaient illimitées tout comme il était dévoué pour le bien-être de la communauté ».

      5
      19
        Anonyme
        7 août 2018 - 12 h 10 min

        @ Mme CH
        4 août 2018 – 22 h 06 min
        On peut se masturber l’esprit jusqu’à la fin du monde avec toute cette splendeur pour oublier que nous vivons dans la pourriture. Bonne continuation dans vos lectures.
        Comme avait écrit un intervenant, on ne prie plus dieu mais son prophète… Voila que dieu va faire de la viande hachée pour le bruler dans le feu de l’enfer du reste de toute la population mondiale, quel gâchis !!! Désolée de vous le dire, quand on arrive dans cet état psychique, ailleurs, c’est l’internement à vie car incurable et dangereux pour la société.

          Mme CH
          8 août 2018 - 23 h 56 min

          Désolée, Anonyme (7 août 2018 – 12 h 10 min), Nous, l’esprit on le nourrit pour lui donner un sens à tout ce que nous accomplissons et surtout à ce que nous sommes…!

          On prie Dieu et non pas le Prophète (saws)…!!!
          Quelle suffisance…! Vous vous croyez plus intelligent, vous parlez d’internement à vie pour les autres alors que vous avez oublié votre internement dans le monde des péchés (appelés péchés mignons par les adeptes), des vices, du plaisir bestial, de la drogue, de l’alcool….etc…!!!
          Ils ont détruit l’individu, ils ont détruit la famille, ils ont détruit la société, ils ont détruit le monde….! Les sionistes francs-maçons illuminatis..!

          1
          4
        Anonyme
        9 août 2018 - 21 h 32 min

        @ Mme CH
        8 août 2018 – 23 h 56 min
        Pour ce qui est de l’intelligence, justement je ne veux pas l’être et je préfère vous laisser la palme, vous qui êtes le soleil qui illumine nos vies inutile de débauches.
        Vous avez de gros problèmes cher amie (si vous êtes une vraie femme) pour voir dans l’humanité que des monstres, c’est les remontées des vos souffrances emmagasinées depuis l’enfance ou transmis par héritage familiale qui parlent un peu comme tout les algériens.
        Maintenant qu’on n’a plus les colons pour rejeter sur eux la responsabilité de tous nos maux, on peut s’en fabriquer d’autres de manière artificielle en commençant par les plus proches pour l’étendre jusqu’à l’infini.
        Les autres sont peut-être des monstres ou tout ce que vous voulez, mais grâce a eux, on s’habile, on mange, on boit, on voyage, on se soigne, bref, ils améliorent un tant soit peu l’existence chose qu’on est incapable de faire si ce regarder dans le miroir et lui demander à de nous dire qu’on est le crème de l’humanité et contempler l’invisible avec notre imagination débordante, je suis même à me demander si la première existence humaine sur terre n’avait pas des facultés plus développées que nous, heureusement qu’ils ont découvert le feu sinon, on serait encore à la chercher.

        Vous soupe, vous pouvez la manger seule (si vous réellement une femme), personne n’y touchera.
        Libre à vous de vous créer des ennemies artificiels.

    Anonyme
    3 août 2018 - 19 h 00 min

    Rappel pour certains. L islamisme donc cette gangrène qui vilipende presque tout les pays appelés Arabes ou du Moyen- Orient et Afrique du Nord est une manifacture de l OTAN depuis des décennies au meme titres que les régimes corrempus qui sont « installés » de force dans ces pays en remplacement des vrais Nationalistes qui eux ont ete degages et fichus dehors en fommentant des putchs contre les peuple. Donc svp ne soyez pas si naïfs ds vos jugements. Cela prends de l analyse profonde et prompt si vous voulez vous debarasser de ces regimes complices qui se soutiennent les uns les autres au détriment du pauvre peuple mouton qui ne veut pas se reveiller…

    12
    11
      Anonyme
      4 août 2018 - 20 h 32 min

      L’islamisme c’est l’islam et il est né il y a 6 siècles avant l’OTAN arrêtez de cacher le soleil avec un tamis.

      20
      4
    Amazighkan
    3 août 2018 - 16 h 21 min

    Il est urgent d’autoriser des instituts de sondages indépendants pour avoir une photo réelle du paysage politique du pays, ainsi on saura quel est le poids des différents partis. On sait que le courant islamiste est fort mais on ne sait pas si il est majoritaire ou pas d’autre part le fait que le président soit malade (secret de polichinelle) et qu’il veuille encore se présenter pour un 5ème mandat n’est pas fait pour arranger la situation qui est déjà pas très saine. Il ne faut jamais laisser les mauvaises herbes prendre racine car leur élimination nécessite des moyens radicaux qui peuvent endommager en même temps les herbes saines.

    19
    Clair-Obscur
    3 août 2018 - 15 h 28 min

    Et BIS REPETITA !
    Nos dirigeants n’ont pas retenu la leçon du passé macabre de notre pays.
    J’avais pressenti le retour en force de cette horde de barbares en barbes et djoubba. Autour de moi on me disait de laisser tomber FB et YouTube car cela ne représentait pas le peuple…. Hmmm oui c’est cela !

    12
    2
    Monsieur X
    3 août 2018 - 10 h 16 min

    Eternel problème d’un état qui dés le début à inscrit dans sa constitution que l’Islam était sa religion d’Etat. Dès lors il ne faut pas s’étonner de l’attitude très sectaire des barbus ; d’autant plus surprenant que des milliers de personnes ont été tués par ces fanatiques pendant près d’une décennie.
    La religion est une affaire privée qui ne concerne pas le citoyen mais le seul individu.

    25
    4
    Tin-Hinane
    3 août 2018 - 9 h 15 min

    Ils sont en train de violer la loi de concorde (la rahma), ils n’en veulent plus, ils se croient assez forts pour repartir à l’assaut et ils s’imaginent quoi qu’on va les laisser, les malveillants et les traitres ne comprennent jamais d’eux mêmes il faut leur faire comprendre comment fonctionnent les choses à coup de trique. Le peuple algérien a assez souffert ils faut vraiment se décider à sévir contre ces suppôts du diables, ces traitres sans foi ni loi qui persistent dans la trahison, que dieu les maudisse !

    22
    2
    Anonyme
    3 août 2018 - 6 h 51 min

    Qui seme l’ islamisme dans les « ecoles » recolte l’Etat islamique. Ils savent ai’ ils ne seraient pas vote’ meme par erreur donc ils investissent dans l’ integrisme. Le choix est entre dictat model el Sissi ou Salman,

    59
    7
    Nasser
    3 août 2018 - 0 h 59 min

    Ils ne peuvent faire absolument rien de significatif et définitivement! Le peuple et son armée a mis en échec total le terrorisme islamiste le plus barbare – financé, armé par des pays riches – avec peu de moyens; ils croient pouvoir reprendre de la bête aujourd’hui contre le même peuple plus conscient et une armée plus aguerrie, expérimentée dotée de moyens sophistiqués et foudroyants ? Ils seront vitriolés en quelques heures y compris leurs chefs!

    17
    10
      Anonyme
      3 août 2018 - 11 h 24 min

      Sans compter que nous serons des légions à les dénoncer s’ils venaient à mettre de nouveau en danger notre pays. L’islamisme (l’idéologie politique qui se prétend religieuse et qui n’est qu’un attrape-nigaud idéologique supplémentaire) va mourir et ce sera une bonne nouvelle. On n’en peut plus de cette idéologie d’arriération mentale qui n’a rien à voir avec la religion et encore moins avec Dieu. Si seulement ces Algériens séduits par cette pourriture idéologique pouvaient ouvrir les yeux !!!

      11
      6
    Que faire
    3 août 2018 - 0 h 32 min

    Si ces frérots veulent étouffer la musique algérienne pour que l’algérien se force a écouter la musiques des pays arabes du moyen orient. Ce comportement est antinational. Même ces partis a vocation religieuses devraient disparaitre parce que ils ne militent pas pour l’intérêt du pays. L’Algérie est proie a l’islamisme parce que l’état a construit un modèle socialiste que les frérots ont compris qu’il faut changer les dirigeants et utiliser la rente comme l’Arabie Saoudite qui est maintenant au bout du gouffre. Il faut privatiser tout et établir une justice sociale avec des valeurs structurantes. Ce qui travaille beaucoup et a de responsabilité devrait être réénuméré en conséquence. Il faut changer le système éducatif et doit reposer sur l’analyse et la critique et ne pas forcer nos enfants a parotter des versets. Il faut un president qui s’adresse aux algériens et ne pas créer de vide. Bouteflika aura sa succession. Il faut faire face maintenant que tard au lieu de pousser l’échéance au plus tard. L’Algérie doit être plurielle mais uni. Les vices de la vie existent a jamais et les barbus ne peuvent rien contre elles. La seule chose qu’on expérience et qu’ils nous embêtent. Il y des gens qui ne font pas la prière mais ces des gens justes, intègres comme dans les pays occidentaux. Ces frérots n’utilisent la religion que pour accéder au pouvoir et ils l’ont déjà fait.

    24
    4
    sudiste
    2 août 2018 - 23 h 25 min

    Normal quand il y a en place un peuple amorphe, un état absent
    C’est à vous de choisir entre la peste et le choléra vous l’aurez mérité

    55
    4
    jokerpic
    2 août 2018 - 22 h 57 min

    les islamistes reviennent dés qu’il y’a la crise économique .L’état doit être intransigeant les salutistes ont les mosquées et les jeunes ont le droit de s’amuser . c’est intolérable de laisser des doubles a l’ordre public s’installer cela va contaminé toutes les régions . La loi doit être appliquer dans sa stricte expression et ne jamais tolérer l’extrémismes.c’est a jet d’eau qu’il faut évacuer les places publics. Les services de sécurités sont préparer au pire . sinon c’est l’anarchie qui s’installe.Je pense malgré le respect que je doit au chef de la DGSN (a 16 ans au maquis )qu’il est trop naïf et tolérant mais ce poste requiert de la fermeté et un bras de fer.

    29
    7
    Far-West-Republic
    2 août 2018 - 22 h 40 min

    Le destin d’une nation répétée guerrière et accueillante envers ses voisins et autres;prise en otage entre un régime venant de nul part destructeur et corrompu et des terroristes sortant de la meme école précheurs de mensonges et la manipulation et le but de détruire et volé plus que leurs maitres tenant les règnes;es-ce peuple mériterait cette situation

    32
    6
    Anonyme
    2 août 2018 - 21 h 51 min

    @Ali: vous êtes devin pour faire des prédictions sur le devenir de l’Algérie ? Dieu seul sait ce qu’il adviendra de l’Algérie dans moins d’un an. En tout cas, nous sommes immunisés contre le terrorisme et ces salafis-wahabis ne pourront rien y faire.

    21
    13
    Omar B
    2 août 2018 - 20 h 44 min

    Le pouvoir veut laisser pourrir la situation et propose sa solution: 5eme mandat ou la horde sauvage?

    50
    7
    Aguellidh
    2 août 2018 - 20 h 43 min

    Ces islamistes ont été anéantis, ils n’avaient aucune alternative que de se plier mais la relance économique est au degré zéro malgré les milliards de dollars. Les islamistes sont de vrais têtards ; ils vivent dans l’eau stagnante qu’il faut juste vider pour les voir disparaître sinon ils deviendront des grenouilles qui sauteront partout à nos pieds portant l’odeur de la vase… L’ennemi du pays est connu depuis les héros du FLN et les Messalistes, très simple à comprendre comme le congrès de Tripoli contre le congrès de la Soumam.

    39
    7
    salim31
    2 août 2018 - 20 h 04 min

    En fait Le peuple est  livre soit a la broyeuse adminitratif, soit
     a l islamisme  la premiere ne repond ni aux besoins ni produit de l espoir alors que l islamisme au moins promet le paradis et fait marche
     l informel et soigne par la rokia __
    Les wilaya et leur enarques -duch -dlep -dal-dtp -das-opgi-agence fonciere -drag-direcion tourisme -direction de la culture…tout ce khorti qui est une formidable conglomerat bureacratique de gestion public ultra complique et ultra sophistique avec des budget collossaux  mais qui n ‘est capable de delivre un  terrain a batir en plen desert mais peut enclenche la « procedure en vigueur »pour demolir des habitation de jeunes construites « sans autorisation « .
    Les jeunes ont demande des locaux commerciaux ; eh bien voila la machine bureacratique leur a servi  100 locaux par commune tous mal etudie mal place et non fonctionel resultat ; la plus grande ratage urbanistico economique de l algerie moderne ,
    Meme chose en culture sociale ect….les algeriens ne peuvent plus supporte se mode de gestion de gestion machinale  bureaucrato- judiciaire inhumain vicueux qui semble jouillir a bloque les gens , meme la corruption n arrive pas a le transpersė__face a cela le peuple n a pas le choix sur terre puisqu elle est controle par les wali et chef de daira reste le ciel et la mer !

    25
    8
    LE NUMIDE
    2 août 2018 - 19 h 40 min

    l’Etat profond algérien est coincé .. il est partagé entre ses compromissions avec l’islamisme et la guerre civile wahabiste inéluctable en cas de faillite ou d’implosion de l’État national … il n y pas d’échappatoire et les algériens ne peuvent pas longtemps jouer avec le feu en mettant la tête sous le sable et le Kamis en l’air .. le Wahabisme est un système totalitaire de guerre civile , c’est dans son projet , dans sa nature et dans ses intentions . il est incompatible non seulement avec la république , avec la paix nationale et civile mais avec l’Idée même de nation algerienne .. La culture FLN iste infiltrée , rentière , bigote , anti-berbère , paresseuse , hypocrite et foncièrement corrompue , depuis Chadli, a toujours mis l’armée nationale en situation de danger et ca continue .. on ne tourne pas le chapelet en tenant la canne par le milieu , sans mettre le pays dans l’Abime .. certains algériens parjures et Chouhoud Zour font semblant d’avoir le mémoire courte comme le Mawwali qui accepte son esclavage d’avance; il y a une vérité incontestée et incontestable que l’islamisme wahabiste malgré toutes les opinions de lâchetés qui essaient de baratiner sur les sujets de diversion , est venu en Algérien pour tuer ..

    58
    18
    Anonyme
    2 août 2018 - 19 h 07 min

    il faut continuer à faire des haflates de cabarets en plein air pour que les jeunes qui ont les ventres vides oublient leur faim et se shootent avec le sous-rai…Comme en 94 il faut encourager la zetla la prostitution et le chtih-rdih pour que la jeune génération ne s’occupe pas de politique…..

    15
    76
      Anonyme
      2 août 2018 - 23 h 28 min

      @Anonyme
      2 août 2018 – 19 h 07 min

      La zetla est le domaine des islamistes.La drogue est leur source d’argent.

      ZAWADJ EL-MOT3A ( la prostitution Hallal) est la charte des islamistes aussi. Ya mounafikines.

      67
      8
        Anonyme
        3 août 2018 - 11 h 27 min

        Il n’y a pas plus hypocrites que les islamistes en matière de sexualité.

        14
        4
    A3ZRINE
    2 août 2018 - 18 h 37 min

    Il ne faut surtout pas déserter le terrain et ne pas cédé comme en 90. La présence de l’état doit se faire coûte que coûte avec plus de fermeté

    36
    19
    Incompréhension Totale !
    2 août 2018 - 17 h 47 min

    Il est maintenant admis que l’accrochage près de la frontière Tunisienne a fait 4 morts parmi les terroristes islamistes et l’un d’entre eux a été capturé vivant. Pourquoi le service communication de l’armée, notre armée ANP, ne divulgue-t-il par des vidéos de ce terroristes au moment de l’interrogatoire ! Pourquoi même notre armée méprise elle aussi (comme le pouvoir et le gouvernement ), le peuple algérien et refuse de l’informer !

    Ya s’haab les responsables de notre ANP , une grande partie du peuple algérien vous aime bien, il compte sur vous mais il faut le respecter, il faut être transparent avec lui si vous voulez que le jour où vous aurez besoin de lui il sera à vos côtés …. comme en 1991 !

    41
    20
    Anonyme
    2 août 2018 - 17 h 06 min

    Sur la photo ,le policier en face de l’islamiste inculte avec les ray-ben ,si c’était un médecin ou un enseignant il l’aurait massacré avec une citation au tribunal pour trouble à l’ordre public..Mais du moment que l’islamisme est l’enfant gâté du pouvoir il se fait tout petit.

    72
    20
    Ali
    2 août 2018 - 16 h 58 min

    Dans moins d’un an, l’Algérie va connaître le même destin que la Syrie… Que dieu ai pitié de nos âmes…

    35
    34
    KACI
    2 août 2018 - 16 h 15 min

    les islamistes! les islamistes!!!!!!!!!!!!! on croirait lire les journaux sionistes occidentales; Arrêtez vos affirmations ridicules. CHAÂBOU EL DJAZAIR MOUSLIMOUNE

    36
    130
      Zombretto Bis
      2 août 2018 - 17 h 09 min

      Ya si @KACI 2 août 2018 – 16 h 15 min , chaâbou el djazaier, djazairioune ! Le peuple algérien est ALGERIEN ! Point final , comprito or not ???

      72
      29
      Anonyme
      2 août 2018 - 17 h 15 min

      ajoute « wa illa al 3ouroubati yantassib » pour nous pousser à la démence meurtrière après la folie douce.

      40
      23
      Anonyme
      2 août 2018 - 17 h 23 min

      Ajoute wa ila el-wahabia yantassib, pour tuer tout ce qui est Algérien.
      Ras le bol de votre Oumma d’Arabie qui vous renie, mais vous la suivez comme des errants sans repères.

      56
      21
      Benbouali
      2 août 2018 - 18 h 01 min

      Ceux qui disent les islamistes ces gens sont quoi en fait où ont t’ils peur d’être dérangés

      7
      48
    Mme CH
    2 août 2018 - 16 h 12 min

    Hé bien, quoi qu’on en pense, je crois que nous avons de bons stratèges quelque part…!

    7
    51
      Anonyme
      2 août 2018 - 17 h 54 min

      @Mme CH
      Ces « islamistes » FIS GIA et cie ne sont que le bras armé de l’axe occidentalosioniste.
      L’État a déjà vaincu machallah leur guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire et n’a nullement intérêt à un bis repetita car ces terroristes « islamistes » MAK et toute la compagnie sont des sionistes pas des algériens.

      22
      22
        Mme CH
        3 août 2018 - 1 h 14 min

        Tout à fait d’accord avec vous, d’ailleurs, c’est ce que j’ai toujours essayé d’expliquer…! Cependant, il y a des benêts, des maillons faibles de la chaîne humaine et des ignares qui sont manipulés en vue d’exécuter leurs plans diaboliques…!
        Ce phénomène: » le terrorisme » est devenu un chandelier ou une selle……“L’âne reste le même, c’est la selle qui change.”…!

        4
        12
    Anonyme
    2 août 2018 - 16 h 10 min

    Tous les faits montrent que l’Algérie son destin sera encore plus pire que la Syrie et la Libye parce que notre cocotte est encore sur le feu en espérant que mes pressentiments seront contrariés à l’avenir.

    30
    37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.