Des athlètes choqués par la fermeture de leur club en période d’entrainement

Comment (4)

    Kahina-DZ
    5 août 2018 - 13 h 12 min

    Et on se demande pourquoi les jeunes se retournent vers la drogue et le salafisme.
    Aucune conscience professionnel…
    OUI, il faut punir le responsable de cette Honte.
    Que du sabotage dans ce pays.

    6
    22
    HOUMTY
    4 août 2018 - 19 h 02 min

    SALAM L’KHAWA….. Quel honte, le type qui gére le local est un businessman qui, on a rien a foutre de l’emblème NATIONALE et de LA MERE PATRIE L’ALGERIE . T’BAHDILA…. VIVE L’ALGERIE L’ A.N.P E et LE D.R.S et A MORT LES TRAÎTRES

    22
    32
    Anonyme
    4 août 2018 - 18 h 07 min

    L’Algérie est gérée par des saboteurs et des je-m’en-foutistes.

    Espérons que le responsable sera sévèrement puni et que son nom soit affiché.

    21
    30
    Kassaman
    4 août 2018 - 18 h 01 min

    Dans un pays où une part important de la jeunesse est habitée par un sentiment nihiliste.
    Le sport et tout particulièrement les réussites sportives de nos représentants nationaux peuvent justement leur redonner de la joie et de la fierté. Renforcer chez eux le sentiment qu’il est possible de réussir par le travail.
    C’est pourquoi je pense qu’il existe une volonté manifeste d’éléments anti-nationaux qui d’une manière ou d’une autre sabote le sport Algérien. A commencer bien sûr par le football.
    Nos services de sécurités ne devraient négliger ces attaques, elles ont une portée réel sur la cohésion nationale.

    19
    30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.