Pourquoi Mohammed Ben Salmane a-t-il fait parler la mère de Ben Laden ?

terrorisme Ben Laden
Oussama Ben Laden, du temps où la CIA assurait sa propagande... D. R.

Par Karim B. – Les plus grands médias internationaux ont relayé de façon systématique une interview «accordée» par la mère d’Oussama Ben Laden au journal britannique The Guardian. La mère du fondateur d’Al-Qaïda, qui coule des jours heureux à Jeddah, en Arabie Saoudite, reprend la rhétorique éculée du «fils victime de mauvaises fréquentations».

Alia Ghanem a accueilli les journalistes du quotidien britannique chez elle, en présence du frère d’Oussama Ben Laden. Faisant plus jeune que son âge, la mère du terroriste, abattu par les services de sécurité américains au Pakistan, explique que c’est à l’université de Jeddah qu’Oussama Ben Laden a «subi un lavage de cerveau». Oussama Ben Laden a été mis hors d’état de nuire mais l’université, elle, existe toujours et continue donc de fabriquer des terroristes à travers son enseignement wahhabite qui consiste à endoctriner les disciples pour répandre cette doctrine moyenâgeuse à travers le monde.

L’interview a pu avoir lieu grâce à l’autorisation de Mohammed Ben Salmane, précise The Guardian. Dès lors, plusieurs questions s’imposent : pourquoi le régime de Riyad sort-il la mère du chef terroriste de l’anonymat pour lui faire dire qu’Oussama Ben Laden, l’homme qui a chamboulé l’ordre mondial, n’est pas un bourreau mais la «victime» de précepteurs qui l’ont «dévié de la bonne voie» ? La famille Ben Laden n’a jamais été inquiétée, ni par les Américains qui ont continué à traiter avec les richissimes frères et sœurs de l’«Afghan arabe» de Bora Bora ni par les autorités saoudiennes qui, bien au contraire, semblent lui vouer de la déférence et faire preuve de complaisance envers elle.

Le régime de Ryad s’est-t-il entendu avec ses alliés occidentaux – Washington et Londres – pour tourner la page Al-Qaïda et effacer des mémoires l’image d’un Ben Laden puissant et dominateur qui serait, à en croire sa propre mère, un pantin manipulable et malléable à merci ?

L’interview d’Alia Ghanem cache forcément un dessein inavoué. Lequel ?

K. B.

Comment (12)

    Tinhinane-DZ
    6 août 2018 - 16 h 36 min

    En tout cas la relève terroriste ne manque pas dans cette famille.
    Hamza le fils de Ben-Laden se prépare à remplacer son père…
    Dans quelques années on saura si Hamza était timide comme son papa.

    61
    42
    NON MAIS .....
    6 août 2018 - 8 h 59 min

    d’un coup …il me fait de la peine …j’en pleure …pauvre petit ….c’est la faute aux fréquentations … il n’a pas de cervelle lui …

    8
    44
    Anonyme
    4 août 2018 - 17 h 19 min

    Ces wahabistes aujourd’hui deligitimés même chez les saoudiens occupent de hautes fonctions dans notre ministères des AR, dixit un directeur de ce ministère en retraite. Le sieur ferkous est le nouveau à lilou de tous les islamistes d’Alger. Qu’attendent nos gouvernants pour intervenir ou veulent-ils les utiliser comme bourourou comme en 88 et brûler le pays avec ?

    16
    84
    BECAUSE
    4 août 2018 - 15 h 54 min

    Le nom Benladen se traduit en Arabe dans son signifié étymologique par  » Les fils sans religion  » , et désignait au 18 ème siècle une tribu du Yemen , dont une partie a émigré au 19 ème siècle dans ce qui allait advenir l ‘ actuelle Arabie Saoudite . L ‘ origine du nom de cette tribu qui vivait en
    vase clos , séparée des autres à l ‘ exception du commerce , n ‘ est pas fortuite , et est essentiellement liée aux moeurs et croyances vues et jugées par les autres tribus yéménites des environs à l ‘ époque . En clair , les Benladen étaient considérés sans croyance définies , et de ce fait ne s ‘ apparentaient ni à l ‘ Islam , ni au Christianisme , ni au Judaisme , ni à l ‘ animisme , religions et croyances connues du Yemen depuis la haute antiquité . De nos jours , la branche saoudienne de cette ancienne tribu , a fortement prospéré dans les affaires en lien direct et complice avec la famille régnante des Ibn Saoud , et gérent ensemble , pour le compte la matrice sioniste internationale , les lieux saints de l ‘ Islam , que sont La Mecque et Médine , au niveau architectural pour la première et au niveau politique et idéologique via la doctrine wahabite pour la seconde .

    14
    80
    A3ZRINE
    4 août 2018 - 14 h 38 min

    Avec MBS les jours du wahabisme sont comptés, d’ici quelques années on aura plus ces fatwas obscurantistes, et la prochaine étape ça sera les universités religieuses qui connaîtront un tour de vis et une cure d’amaigrissement, financièrement elles seront asséchées et c’est légitime, parceque pendant que le voisin l’Iran développait les sciences et formait des savants en divers sciences technologiques, les bergers eux produisaient et exportaient leur prêcheurs obscurantistes. Tant mieux pour nous, ça sera fini avec ce monstre…

    30
    79
    Kahina-DZ
    4 août 2018 - 13 h 37 min

    Ben-Laden était un homme des USA. Il a été utilisé par la CIA contre la Russie pour combattre le communisme… Après il s’est retourné pour détruire les pays arabes.
    Il y a bien des livres sur Ben Laden, l’ami des USA (BUSH).
    Les médias occidentaux le présentaient comme un géant qu’il faut combattre, mais en réalité il n’était qu’une souris dans les montagnes de l’Afghanistan.
    Il a été remplacé par Aboubakr al-Baghdadi. Dans 20 ans, la mère de Baghdadi nous dira combien le terroriste était timide et manipulable !!

    100
    83
    Le tango zombie
    4 août 2018 - 11 h 13 min

    Oussama ben Laden est mort en 2001 d’insuffisance rénale. Tous les spécialités du domaine du renseignement sont d’accords sur ce point. Depuis 2001, la dépouille du « Oussama » a servi d’épouvantail et de croque-mitaine.

    107
    85
    issam
    4 août 2018 - 10 h 18 min

    Ben laden serait mort au pakistan suite à des bombardements américains ?
    Vous êtes bête ou quoi ?
    S’il était le terroriste tel décrit par les occidentaux comment devrait-on appelé les libérateur de l’Algérie colonial.
    Arrêtez de fantasmer sur cet agent de zbiniew bresinnski ,c’était un double idiot utile mais sûrement pas rechercher par toute les polices du mondes avec une insuffisance rénale

    24
    100
      Algérienne
      9 août 2018 - 19 h 31 min

      Nos Valeureux moudjahidines ont libéré leur pays des griffe du colon qui s’est accaparé de l’Algérie.
      Ton Oussama tue les innocents.

    Mohamed
    4 août 2018 - 10 h 02 min

    Salam aleikoum,

    Tant que le wahhabisme est toujours d’actualité, cette usine continuera à sortir des égarés de la chaine de sa production qui vont devenir soit des prédicateurs qui eux vont continuer à égarer les autres, soit à devenir des tueurs et des assassins ou les deux à la fois, des prédicateurs et des assassins.
    Pour cette phrase : « endoctriner les disciples pour répandre cette doctrine moyenâgeuse à travers le monde » il aurait été juste de remplacer « doctrine moyenâgeuse » par « doctrine sataniste », faut pas mépriser la période moyenne âge, car la plus part des découvertes scientifique grâce auxquels l’Homme a fait un grand pas, ont été faites à cette époque. La période obscure du moyen age a été vécu par les chrétiens de l’Europe par l’inquisition, la pauvreté et la misère dus à l’impôt important et imposant pour remplir les caisses de l’église et les rois par obligation divine alors que les chrétiens de l’Orient ne connaissaient pas cette épisode noire, au contraire, leur commerces étaient fleurissants.
    Période obscure aussi, car l’église interdisait la science et l’enseignement à la populace et les bougres pour ne pas s’éveiller et se réveiller (un des principes copié du Talmud concernant ceux qui doivent avoir accès à l’enseignement et ceux qui doivent rester dans l’ignorance et si par malheur quelqu’un a pu avoir accès à l’enseignement sans qu’il soit de cette caste, il doit être tué ainsi que son enseignant) alors qu’en Orient, en Afrique et en Asie, l’enseignement et la science étaient libres d’accès.

    17
    84
    Anonyme
    4 août 2018 - 9 h 17 min

    DAECH AL QAÏDA FRONT AL NOSRA FIS GIA etc etc tc MAK etc etc etc etc etc etc = TERRORISME SIONISTE = RÉALITÉ INTERNATIONALE. Comme l’a si bien dit Imran Hosein à l’encontre du terrorisme et des états créateurs du terrorisme « They did not receive their weapon from Santa Claus ».
    Le terrorisme islamique = MYTHOLOGIE.
    11/09 opération israélienne…dans les pays occidentaux occidentalisionistes, France Bataclan Charlie hebdo de merde hyper casher et cie… attentats sous faux drapeau, voir notamment les enquêtes de panamza.com.
    Au risque de me répéter 😉

    27
    83
    socrate
    4 août 2018 - 9 h 10 min

    Cela ressemble à ceux que disent les familles des terroristes islamiques EN GENERAL : ce sont de braves petits qui ont mal tourné car ils ont fait une mauvaise rencontre.

    25
    84

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.