Le chef terroriste «Soltan Ould Badi» se rend aux autorités militaires

autorités, anp
Les forces de l'Armée nationale populaire veillent aux frontières. D. R.

Par Hani Abdi – Le chef terroriste «Abzou Aïssa» dit «Soltan Ould Badi», s’est rendu ce samedi 11 août, aux autorités militaires de Tamanrasset, dans la 6e région militaire.

Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, ce chef terroriste, qui essaimait avec son groupe la région sahélo-sahélienne, était «en possession d’un fusil mitrailleur de type FM, d’un chargeur de munitions bien garni, d’un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et 250 balles de différents calibres».

Le chef terroriste «Abzou Aïssa» avait rallié les groupes terroristes activant dans la région du Sahel en 2006. Devenu l’un des responsables les plus en vue de ces groupes criminels, «Abzou Aïssa» a été longtemps recherché par les forces de l’ANP. Sa reddition sera fort probablement bénéfique à la poursuite de la lutte contre les groupes terroristes repliés dans la région du Sahel.

«Cette opération vient s’ajouter au bilan des résultats positifs réalisés dans le cadre de la lutte antiterroriste, et confirmer l’efficience des différentes approches visant l’éradication du fléau du terrorisme de notre pays», affirme le MDN.

Depuis le mois de juin, plus d’une cinquantaine de terroristes se sont rendus aux autorités militaires des différentes régions du pays.

H. A.

Comment (3)

    Anonyme
    13 août 2018 - 10 h 17 min

    Ils lui feront rien du tout, au nom de la réconciliation nationale ils vont tout lui pardonner et après il fera le zazou devant les citoyens et bénéficiera d une ligne de crédit pour importer des sous vêtements féminins,!!!Voilà le sort qui est réservé aux terroristes en Algérie….

    Dzézaïr
    12 août 2018 - 21 h 40 min

    Faites le parler pour qu’il dévoile tous les renseignements sur les réseaux des différents groupes de terroristes et leurs ramifications.
    Selon les résultats sa peine de prison ou sa condamnation à la peine capitale sera négocier selon les résultats des informations qu’il aura transmis et ce qui en résultera.
    Lui comme les autres qui se sont rendus avant lui.

    3
    2
      Anonyme
      12 août 2018 - 22 h 53 min

      Non, selon les résultats qui lui auront été soutirés bien gentiment, on verra si ensuite on le découpera à la petite cuillère ou si on l’achèvera sans perdre de temps, après quoi on l’empaillera pour le donner en jouet aux singes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.