Le ministre des Moudjahidine : «L’Algérie ne cédera rien aux harkis»

harkis, Zitouni
L'Algérie tient à forclore à cette question franco-française des harkis. New Press

Par Hani Abdi – Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, assure que le dossier des harkis est «indiscutable». S’exprimant aujourd’hui sur les ondes de la radio nationale, le ministre des Moudjahidine souligne que «le cas des harkis a été tranché par l’histoire et leur non-retour est une ligne rouge».

Tayeb Zitouni poursuit en précisant que les harkis avaient choisi le camp qu’ils voulaient au moment où les Algériens étaient brûlés au Napalm. Le ministre des Moudjahidine refuse donc toute discussion ou débat sur un éventuel retour des harkis.

Le Ministre intervenait après une polémique suscitée en France sur le possible retour des harkis en Algérie et la récupération de leurs biens. Avant Tayeb Zitouni, l’Organisation nationale des Moudjahidine (ONM) s’était clairement opposée à toute forme de retour des harkis en Algérie dans un communiqué rendu public le 11 juillet. Cette organisation avait assuré que le dossier relatif à la restitution des prétendus biens des colons et des pieds noirs, évoqué à tout bout de champ par la partie française, «ne servira pas de moyen de pression et de chantage» contre l’Etat algérien, eu égard aux grands sacrifices consentis par le peuple algérien durant la révolution».

L’ONM avait assuré que l’Algérie ne cèdera pas sur ce dossier. «Le dossier des harkis a été clos définitivement pour l’Etat algérien et, par conséquent, il ne fera en aucun cas l’objet de chantage. C’est une question qui concerne la France seule et n’a aucune relation avec notre Etat», avait martelé l’ONM qui a déploré, par ailleurs, le fait que certains responsables d’institutions françaises officielles «sont toujours nostalgiques de «l’Algérie française» au point de revendiquer des droits illégitimes sur lesquels l’histoire à d’ores et déjà tranché».

L’ambassade de France en Algérie avait réagi à la polémique sur ce sujet. Dans un communiqué publié le 11 juillet, l’ambassade française en Algérie avait précisé que «le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères n’a pas dit que la question du retour des anciens harkis en Algérie était au centre des discussions avec les autorités algériennes, pas plus qu’il n’a déclaré que la France fera tout pour préserver le droit des harkis à retourner dans leur pays».

H. A. 

 

Comment (49)

    Hamid
    19 août 2018 - 4 h 14 min

    To Pragmatism, you’ve gone as far as praising the Harkis for having chosen to abandon their revolutionary positions in order to make the choice of helping their children to get a good education and prevent prevent them from illegally getting across the mediterranean sea .Your comments are really shocking .There’s nothing really worthy of praise about being a national traitor.In all these positions , they only brought shame on themselves , families and children .My father died four years ago and is not a Harki but I have a good university education ( mathematics ) in the UK here .So all my brothers in Algeria .I’m a legal immigrant , and InchAllah within threeor four year time , I’ll return to Algeria .Your writing makes me question your sense of pragmatism .Where are your principles in life ? .Would you betray your country for a good education for your children ? I personally wouldn’t . That’s all , take care.As always , tahia ElDzair !

      Anonyme
      19 août 2018 - 9 h 03 min

      Ya si Hamid..you are In The uk..that is your choice and your life and you are free to exercise your choices in life. Conversely anyone else has also the freedom to be be and to do whatever they want including having a different set of value…so tone down your rhetoric and have a cold shower and come back…

      1
      1
    Fils de chahid
    18 août 2018 - 23 h 39 min

    Je suis fils de chahid et j’interdis à ce type et a ceux qui l’on nommé de parler en mon nom.

    6
    6
      Anonyme
      19 août 2018 - 14 h 03 min

      Ya si Mohamed arrêter de vous distinguer comme fils de chahid ou fils de ceci ou cela…la loi s applique à tout le monde que vous soyez fils de chahid ou autre… si vous aimez votre pays..arrêter de percevoir ces pensions du trésor et aussi va bosser comme tout le monde ..savez vous que toute l Algérie à souffert et a combattu les colons en Algérie..je répète tout le monde à leur façons… la seule différence c que vous avez constituez un dossier pour avoir une pension..epicitou. Il ya des milliers des gens et familles qui ont passer les prisons et les tortures et sont monter au jebel…mais n ont jamais demander quoique ce soit..donc à tout le monde allez au travail et arrêter de vendre du khorti..je suis grand moudjahid..je suis fils de chahid..je suis fils de mousse El..je suis fils de je sais quoi…bon sang de bong sang ce ministère des moudjahidines a un très grand budget ..pourquoi…pour votre fln..epicitou..tout est corrompu..même l ex ministre a ses enfants en France et une résidence en France..le drebki idem..l autre ministre de l industrie est en France..la liste est longue …. en tant que ministre tu dois t occuper de ton ministère pas de parler au nom de l état algérien ..ça c du khorti..qui êtes vous? Êtes vous expert en droit ? ..allez ça suffit je vous souhaite un bon aid et salam..le bout du tunnel je ne le voit pas..que du khorti..

    Zaatar
    18 août 2018 - 22 h 17 min

    Je voudrais bien qu’on me dise à quoi sert le ministère des moudjahidines qui a un budget annuel supérieur, et de loin, à celui du ministère de l’éducation par exemple ou celui de la santé. Je voudrais bien qu’on nous définisse les prérogatives d’un tel ministère et ses apports dans le développement du pays. Merci.

    9
    2
    Hamid
    18 août 2018 - 20 h 10 min

    To these Harkis , I’ m obsessed with you now , I keep on running after you as long as my feet take me .What would you do to me if I crossed the English Channel, invaded your home and raped your daughter ? It sounds like you don’t yet understand exactly what we Free Algerians are saying .You are just traitors , and you remain traitors .Can a leopard change his spots ? 56 years ago, you shamelessly and enthusiastically supported the French colonialism of our country .And now you want to turn to Algeria .What for ? Is your France no longer a liveable, comfortable country ? Accept your predicament stoically and move on .If you don’t like that , put it in your pipe and smoke it .French Algeria has gone.Algerian Algeria was born in 1962 .End of the story .As always , tahia ElDzair !

      Anonyme
      19 août 2018 - 8 h 57 min

      … he-is obsessed with them….I wonder why? Are you suffering with mental illness or retardation…

    AGHIOUL
    18 août 2018 - 19 h 17 min

    la femme du premier colonel de la wilaya 6 sahara est devenue femme de menage en 1962 au ministere des moujahidine le dernier ministre des faux moujahidine qui demandait dans ses discours la repentance a la france est actuellement a Lyon avec ses enfants de nationalité francaise

    15
    2
      Lions zé Ratons
      18 août 2018 - 21 h 05 min

      @AGHIOUL
      18 août 2018 – 19 h 17 min
      —————————————————————————-
      Nous sommes un peuple normal, normal donc qu’il y ait des anormaux parmi nous, les Zomos si chéris par Leur Hollande, laisses Le Temps décanter, ce ministre à Lyon est un raton, les vrais Lions sont ICI FEL JAZAÏR

      19
      3
    Anonym
    18 août 2018 - 17 h 15 min

    Cessez de vous moquez des gens, les harkis qu’ils ont presque le même age que charles de gaulle et jean le tortionnaire savent qu’ils ont aucune chance de rentre en Algerie ,lès orphelins sont encore en vie, chaque venu d’un president français vous le rcevez avec des you you et zerda populaire, vous le supplier de vous donnez plus de visas et de vous aidez a acheter des biens immobiliers et faire les affaires et venir investir dans la mayonnaise et le ketchup, monsieur le peuple Algerien na pas besoin de tuteur il veut prendre sont destin en main .

    8
    2
      anonyme
      18 août 2018 - 21 h 12 min

      Anonyme
      18 août 2018 – 17 h 15 min

      Voilà c’est bien dit
      Bravo

      Allah yarham el oualldine qu’apporte ce ministère de faux dévots au pays, si ce n’est le sucer sans contre partie depuis 62
      Vous le payerez cher ici ou dans l’au delà

      5
      1
    Anonyme
    18 août 2018 - 16 h 39 min

    Bien que définitivement condamnable, le mal fait à l’Algérie et aux algériens par les harkis appartient aujourd’hui à un passé bien révolu dont les effets ne concernent que les dits harkis.
    Quant au mal fait aujourd’hui au Pays et aux algériens par la gestion catastrophique de ceux qui se disent «anciens moudjahidines», et qui sont aux manettes de l’État algérien, demeure autrement aussi condamnable, si ce n’est encore plus.

    14
    1
    pragmatisme
    18 août 2018 - 14 h 56 min

    C’est vrai les harki avaient choisi leur camp et je pense qu’ils sont mieux lotis là où ils sont, à par la nostalgie du pays qui les avait vu naître quand à leurs enfants innocents ils doivent s’en féliciter du choix de leur parents qui leurs a permis d’avoir une bonne instruction et leur a évité de traverser la méditerranée en harraga quand aux biens laissés par ces harkis en Algérie je pense qu’ils sont insignifiants par rapport à ceux ,des faux moudjahidines, détenus en France .Je me demande parfois les gens qui empêchent ces harkis de revenir au bled est ce par peur qu’ils démasquent les faux moudjahidines au peuple.

    10
    58
    missile
    18 août 2018 - 13 h 49 min

    .ils avaient choisis leur camp.les harkis un seuk retour l enfer.

    7
    4
    LOUCIF
    18 août 2018 - 12 h 07 min

    Cher compatriote @MOHAMMED BEKADDOUR , je ne suis pas un anti indépendance de l’Algérie ou un pro- occidental, mais je suis dans le regret de vous dire que la lutte Algérienne de libération n’est pas une « lutte musulmane » comme vous dîtes ! Ce qualificatif n’est pas le mieux approprié, à mon sens. Bien sûr, libre à vous d’essayer de nous convaincre que la guerre de libération est une guerre religieuse, mais moi je vois plutôt notre guerre d’indépendance comme une guerre contre le colonialisme et l’impérialisme, une guerre contre un occupant qui profite de sa supériorité militaire et politique du moment pour s’accaparer de territoires qui ne lui appartiennent pas !

    Pour moi, comme pour beaucoup d’autres algériens « la révolution algérienne est une lutte nationale pour détruire le régime anarchique de la colonisation et non une guerre religieuse. C’est une marche en avant dans le sens historique de l’humanité et non un retour vers le féodalisme. C’est enfin la lutte pour la renaissance d’un État Algérien sous la forme d’une république démocratique et sociale et non la restauration d’une monarchie ou d’une théocratie révolues.» Donc, à chacun sa vision des choses , n’est-ce pas !!??

    NB : les Harkis ne sont pas des « apostats » comme vous le dîtes, ils sont tout simplement des traitres à leur pays, des anti patriotes, des supplétifs volontaires ou non de l’armée coloniale ! Il existe des harkis en France et dans le monde qui sont toujours musulmans, qui vont à la mosquée, qui font le ramadhan, qui vont en pèlerinage , et pour le reste c’est Dieu qui décide en dernier ressort s’ils sont toujours considérés comme des croyants ou pas ! L’apostasie est un renoncement, un reniement volontaire à une religion, ce qui n’est pas le cas de la majorité des harkis qui ont gardé leur foi, que vous le vouliez ou non !! Oui ce sont des musulmans, hélas … pour vous ! Mes respects.

    14
      MOHAMMED BEKADDOUR
      18 août 2018 - 16 h 51 min

      @LOUCIF
      18 août 2018 – 12 h 07 min
      Cher compatriote @MOHAMMED BEKADDOUR
      ———————————————————————-
      Merci pour ta réaction et à A.P, notre discussion a un intérêt indiscutable. Je pense plus à partir de mon vécu, du vécu que des livres, bref être soi même, j’ai vu le jour au fin fond du monde rural, un monde à l’époque composé pratiquement que d’illettrés, un des résultats parmi les plus odieux du méfait français « chrétien », car il faut revenir pas à pas aux faits de l’histoire qui commence en 1830, dans la cohorte des envahisseurs il y avait ceux pour qui c’était une occasion d’en finir avec le Coran, comment être concis, et nous mettre d’accord !!! L’histoire humaine globale est céleste pour les uns, et une création gratuite pour d’autres, ça dépend donc du point de vue à partir duquel un être s’exprime, j’ai entendu Un Pied Noir clairement avouer, reconnaître que la substantifique moelle de cette histoire litigieuse est… L’Islam ! Vas à Youtube, actualises tes connaissances via notamment une vidéo qui rappelle une interview de Houari Boumédiène avec Paul Balta, 1974, crois moi tu seras plus qu’édifié ! L’Indépendance dans notre cas a sens de se réapproprier ce dont la France et Le Vatican nous ont dépossédés, ceci tout en vivant une évolution qui oblige à l’Interdépendance, et jamais la question de la convivialité sur Terre n’aura été aussi épineuse, avec la France en particulier, dont les gouvernants ont décidé de nous narguer, par exemple en instituant le mariage pour tous. Un Harki ne savait pas forcément qu’il apostasiait, parmi eux beaucoup d’illettrés, déjà comme tels victimes de la missiou syphilisée française, mais lorsque ces Harkis se sont retrouvés parqués dans des camps comme des bêtes, ils ont compris. Enfin, trop complexe ce sujet. Cordialement et bonne continuation, TAHYA EL JAZAÏR

      49
      2
        Mme CH
        21 août 2018 - 1 h 08 min

        De la Proclamation du 1er Novembre1954

        La proclamation au peuple algérien et aux militants de la cause nationale, avançant et posant l’indépendance nationale comme but poursuivi, énonçait celle-ci par :
        – “La restauration de l’État algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques”.

        -Réalisation de l’unité Nord-Africaine dans son cadre naturel arabo-islamique. (objectif externe)

        -La reconnaissance de la nationalité algérienne par une déclaration officielle abrogeant les édits, décrets et lois faisant de l’Algérie une « terre française » en déni de l’Histoire, de la géographie, de la langue, de la religion et des mœurs du peuple algérien..

        -DIEU est avec les combattants des justes causes et nulle force ne peut les arrêter désormais hormis la mort glorieuse ou la Libération Nationale. (ALN)

        VIVE L’ARMÉE DE LIBÉRATION

        VIVE L’ALGÉRIE INDÉPENDANTE

    Anonyme
    18 août 2018 - 11 h 15 min

    Les pire harkis sont parmis nous Mr Zitouni!!!!

    12
    19
    1commentaire
    18 août 2018 - 11 h 12 min

    Jamais de retour à ces traîtres ils fallait plutôt mourir en martyr sa aurais était un grand honneur devant les Hommes et dieu,que leurs remords les emportent la ou ils doivent y aller,cette question soi une ligne rouge à ne jamais franchir et aborder que sa soi écrit et accomplit..

    59
    3
    MELLO
    18 août 2018 - 10 h 29 min

    Profonde admiration a Maitre Benyoucef Mellouk , grand combattant sur la vérité des harkis en Algérie: les magistrats faussaires, sujet qui a mis sens dessus dessous la haute sphère politique Algerienne. Mr Zitouni, les harkis sont parmi nous – non parmi vous – aux hautes sphères de l’Etat. Ils sont pires que ceux dont vous parlez, car ils ont tout obtenu en Algerie. Le plus grand verrouillage du systeme politique en est leur grande oeuvre. Maitre Mellouk a payé de sa santé, a payé de sa famille qui ne cesse d’être persécutée.
    Mais des Mellouk , des milliers, des millions ne cesseront de combattre ce mal Algérien qui nous étouffe.

    64
    1
    Hakikatoune
    18 août 2018 - 9 h 52 min

    Ya si Tayeb Zitouni tu dis que « l’Algérie ce cédera rien aux harkis », ok ! Mais il faut en faire de même envers la France colonisatrice ! Tu faut faire en sorte que vous, personnels au pouvoir, vous ne portiez plus atteinte à l’honneur de l’Algérie en envoyant vos enfants faire leurs études en France, en allant vous soignez en France, en achetant des biens immobiliers en France et en passant vos vacances en France ! Eh oui, il faut être conséquent jusqu’au bout !! Kounou s’bou3haa ! Restez des Lions … sur tout la ligne !

    62
    1
    Extremiste
    18 août 2018 - 8 h 51 min

    Nos ministres ont fort besoin d’une mise à niveau, on ne peut pas dire qu’ils sont à côté de la plaque mais au fait ils sont très loin de la plaque.

    13
    1
      Anonyme
      18 août 2018 - 15 h 57 min

      Mais toujours est-ils qu’ils sont très proche, et en grand nombre, de la «gass3a» !

    Rascasse
    18 août 2018 - 8 h 44 min

    Les harkis restés au pays font autant de mal que ceux qui sont partis qui eux tout au plus ont cessé de nous faire souffrir directement, ceux actuellement aux affaires nous martyrisent depuis 1962.

    18
    2
    JAGUAR
    18 août 2018 - 7 h 30 min

    Ils sont sortis par la porte et ils veulent revenir par la fenêtre. Qu’ils demande à la France des biens de compensations sur le sol Francais ! Décidement.ils.vont tout essayer !!

    58
    4
    Anonyme
    18 août 2018 - 7 h 14 min

    Ce zitouni né en 1956 est un grand moudjahid qui a combattu les colons ou envahisseur avec un un grand bazooka… ya zi zitouni tu es jeune et les harki ne sont plus sur terre et il serait presque impossible qu il reviennent chez nous car ils sont tous mort..on est en 2018… ton bruit ne fait que justifier ton salaire.. arrêter de nous endormir…

    15
    55
    MOHAMMED BEKADDOUR
    18 août 2018 - 6 h 27 min

    Monsieur Le Ministre !
    Vous êtes né en 1956, j’avais trois ans et je vivais dans une masure appelée Dachra, les Harkis y malmenèrent mon père au point qu’ils nous ont imposé l’exode, j’ai quelques souvenirs très nets, et depuis une certaine errance, mais au bout du compte bien orientée, mon père m’a enseigné sur ce 1956, il m’en a dit que la lutte de libération algérienne y avait atteint la perfection au plan fraternité, « Khoudmi ouahda tedhbehom ga3 », et votre déclaration nous rapproche du Grand Epilogue, d’une certaine Boucle d’Or à l’ombre de Edardara, Edar, Dar-A, Dar Ahmed, l’autre nom de Sidna Mohammed, les vrais Harkis étaient des apostats, ils se sont excommuniés, leur destin finit à l’église chrétienne, je précise bien : LES VRAIS HARKIS sachant que beaucoup furent juste contraints par les circonstances de naviguer, et d’autres ont servi La Lutte Algérienne Musulmane de Libération ETC…. EDDARDARA, NOTRE ARBRE, NOS RACINES, EL ASSALA !

    3
    9
    Anonyme
    18 août 2018 - 6 h 09 min

    Le Ministre des Moudjahidine : «L’Algérie ne cédera rien aux harkis»
    MELLOUK a fait de la prison et a perdu son travail pour avoir dénoncé
    – les HARKIS protégés par la JUSTICE !
    – les faux moudjahidine,
    – les juges faussaires

    111
    1
      MELLO
      18 août 2018 - 10 h 15 min

      Vous avez tout dit et Maitre Benyoucef Mellouk , que je salue au passage, y a rapporté toute une oeuvre sur tout ce qui est harki. Un long combat sur ces magistrats faussaires , ces harkis qui ont tout obtenu en Algerie: grades-villas-rémunérations e n o r m e s. Alors, alors Mr Zitouni , osez le demander a Maitre Mellouk qui vous dira que ces harkis sont parmi nous, non seulement, mais aux hautes fonctions de l’Etat.
      Profonde admiration Maitre.

      16
    Anonyme
    18 août 2018 - 1 h 28 min

    Le Ministre des Moudjahidine : «L’Algérie ne cédera rien aux harkis».
    ————————————————————————————————————————————————-
    Mais qu’en est il donc pour les pieds noirs ? Ceux dont Ouyahia veut en faire des partenaires aux exportateurs algériens ?

    60
    3
    Felfel Har
    18 août 2018 - 0 h 26 min

    Ne jurez de rien,Mr. Zitouni, le ver est déja dans le fruit! Vous êtes-vous posé la question que s’est posé Pierre Daum dans son livre (vendu et lu en Algérie) « Le Dernier Tabou… ». Aprés avoir recensé le nombre de harkis, goumiers, et autre supplétifs (10.000 environ) que la France avait recrutés et avoir déduit les 2.000 qui ont fait le voyage en France, il s’est interrogé: « mais où sont les autres? » Eh, bien, il a enquêté et il les a trouvés…..chez nous, en Algérie. L’Organisation des Anciens Moudjahidine et le Ministère qu’occupe Mr. Zitouni , à ma connaissance, sont restés de marbre parce qu’ils savent qu’ils sont bien parmi nous et que certains, après avoir laissé passer l’orage, ont relevé la tête et se sont employés à infiltrer les institutions de l’État. Ils sont la tête-de-pont de la France. Alors, de grâce, épargnez-nous ces déclarations tonitruantes qui sonnent faux et vos gesticulations qui n’effraient personne, ni le peuple algérien, ni la France et encore moins les harkis d’ici ou d’ailleurs! Boumédienne (Allah Yarrahmou) avait coutume de dire que l’Algérie était une maison de verre et que tout se savait. Même Bigeard s’est avoué vaincu par l’efficacité du téléphone arabe. Ne cachons plus le soleil avec un tamis!

    20
    33
    Djanet
    18 août 2018 - 0 h 12 min

    Exactement !
    Les harkis sont français et sont la RESPONSABILITÉ PLEINE ET ENTIÈRE DE L’ÉTAT FRANÇAIS.
    Les harkis sont et ont toujours été traités comme de la merde par leur pays la France. Le Drian MAE français je l’appelle le Guignol.
    Que la France commence par rembourser toutes les richesses qu’elle a pillé au pays et au peuple algérien et réponde de ses crimes contre l’Humanité.
    Que la France rembourse et paie pour ses crimes contre l’humanité guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire dont elle a financé le FIS GIA et cie et qu’elle continue de protéger.
    Que la France commence par rembourser les richesses qu’elle a pillé et qu’elle continue de piller aux africains et anciens pays d’Afrique qu’elle a colonisés….
    Excellent argumentaire de Mr le Ministre Tayeb Zitouni.

    55
    5
    Hamid
    17 août 2018 - 23 h 57 min

    To these Harkis , you are really annoying , what’s wrong with you ? You’ve been singing the wrong notes for a melody , why don’t you move on with the rest of your lives and leave Algeria alone .Remember , you can’t , out of a sense of nostalgia , turn the clock back 56 years.It’s too late to make amends for your ugly past .You chose criminal France over Algeria in agony at that time .Accept your responsibility courageously and stoically .It ‘s simple . Come down to earth and understand that Algeria will never be your cosy home .Ok ? As always , tahia ElDzair !

    10
    7
    anti khafafich
    17 août 2018 - 23 h 51 min

    tant que la racaille de pieds noirs et coeurs rouillés existe (aidé par leurs confrères laches sionistes) alors un ministère de djihad et de moudjahidine existera, allez vous faire v….

    37
    6
    Anonym
    17 août 2018 - 22 h 36 min

    Entièrement d’accord avec ahmed, un ministère bouffe beaucoup de l’argent, pour les quelques moudjahidines qui sont encore vivant c’est simple c’est leurs wilayas qui les prennent en charge, pour finir mon commentaire oui monsieur le ministre tout a fait d’accord avec vous ils ont vendu leurs pays ma question est la suivante et ceux qui l’ont vendu aujourdhui?

    25
    6
      Ahmed
      17 août 2018 - 23 h 26 min

      Le plus jeune des moudjahidine encore vivant – s’il a rejoint l’ALN jeune en 1961- est âgé actuellement d’au moins 75 ans…Ils sont une « poignets » aujourd’hui… Ils n’ont plus de ministre de leur génération!….La preuve leur Ministre actuel est né en 1956 ( âgé de 6 ans à l’indépendance)

      22
      4
        MOHAMMED BEKADDOUR
        18 août 2018 - 5 h 54 min

        @Ahmed
        17 août 2018 – 23 h 26 min
        …La preuve leur Ministre actuel est né en 1956 ( âgé de 6 ans à l’indépendance)
        ——————————————————————–
        1956 est une année clef, notre histoire a ses mystères, et la suite va démontrer que c’est à l’enseigne de cette date de sa naissance que notre histoire va enfin marcher sur ses deux jambes !

    Si ma mémoire ne me...
    17 août 2018 - 22 h 25 min

    Si ma mémoire est bonne , il me semble que le prédécesseur de notre ministre des moudjahidines est bien nstallé au chaud quelques part en France. Si monsieur Tayeb Zitouni veut faire de se dossier comme une victoire pour redorer l’image de son gouvernement ou de son president..et ben ! ..C’est raté !
    Ps: Nous nous oublions jamais les ossements et crânes de nis valeureux révolutionnaires qui la France garde comme des trophées de guerre dans ces musées nationaux .Akem yerham Rabi tout ceux qu’ils sont morts pour la nation .

    26
    3
    Ahmed
    17 août 2018 - 21 h 42 min

    Ce Ministère est inutile , avec celui des affaires religieuses!
    Deux directions au sein du Ministère de l’intérieur suffisent largement

    45
    7
    HOUMTY
    17 août 2018 - 20 h 51 min

    SALAM L’KHAWA…. D’accord a 100/100, avec notte ministre, lors de la 2eme guerre mondial les français qui collaborer et qui travaillé avec la gestapo et l’armée allemande en général… leurs nom était COLABOS…. et lors de la libération de la france et en particulier paris.. ces colabos qui pour moi sont des harkis français ont était pendu sur la place public sans jugement même les femmes qui fréquenté des soldats allemand, on leurs rasé la tête et les ont batter ! Donc on n’a leçon a recevoir de personne.. a bon entendeur, salut. VIVE LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE SONT A.N.P ET LE D.R.S

    33
    16
      no chita please
      17 août 2018 - 23 h 31 min

      sauf qu’il y’en a des deux cotés de la rive…

      8
      10
    Mensonge
    17 août 2018 - 20 h 43 min

    Arrête de prendre les Algériens pour des imbéciles car ils savent où ils se trouvent en Algérie les vrais harkis.

    41
    46
      Argentroi
      17 août 2018 - 22 h 24 min

      On reconnait le vrai harki quand il traite un ancien moudjahid de harki !

      56
      9
        Anonyme
        18 août 2018 - 1 h 23 min

        Tu te sens apparemment visé !

        8
        3
          Argentroi
          18 août 2018 - 11 h 23 min

          @ Anonyme du18 août 2018 – 1 h 23 min
          Ta remarque est aussi valable pour toi !
          Ceux qui entretiennent l’idée que les tenants du pouvoir sont les véritables harkis veulent en vérité porter atteinte à ce grand mouvement de l’histoire qui a libéré l’Algérie et les algériens. Que restera t-il des idéaux de Novembre quand cette frange des anciens moudjahidines est traitée de harki. Un ancien moudjahid est un homme comme tous les autres et ce n’est pas parce qu’il est actuellement sujet à la critique du fait qu’il semble qu’il a failli dans le domaine de la gouvernance politique que subitement il devienne un traitre. Ceci est un amalgame sciemment entretenu dont certains ne saisissent pas la portée puisque certains courants idéologiques tentent d’extirper de l’algérien cette conscience libératrice moderne que l’esprit de Novembre lui a imprimé. Bref, un harki reste un harki même s’il s’est enrôlé que pour avoir une miche de pain comme solde pour se nourrir car un ancien moudjahid crevait aussi de faim. Comment alors assimiler un ancien moudjahid même s’il a failli dans le domaine politique de harki, c’est une aberration totale qui n’est que l’expression d’un infantilisme politique et historique qui disqualifie donc celui qui en est convaincu !

          102
          9
          Anonyme
          18 août 2018 - 16 h 26 min

          Tu te sens donc directement concerné et interpellé ? Le véritable moudjahid, celui qui a participé, corps et âme, à la lutte contre le colonialisme français pour libérer le pays, ne peut pas accepter de prendre des responsabilités politiques pour mener le pays libéré à la situation dans la quelle il se trouve aujourd’hui et contribuer ainsi au chaos indescriptible engendré par la corruption généralisée, le népotisme, le pillage des richesses du peuple algérien…
          Non, ce n’est plus un moudjahid qui peut se réclamer de cet honneur, parce qu’il a tourné le dos aux valeurs, aux principes et au serment du combat de libération…. tout comme d’ailleurs le harki qui a renié sa terre, sa patrie, ses origines et son peuple.
          Rien ne sert donc de venir aujourd’hui de nous faire une insipide leçon de morale mal venue et mal placée.

          5
          1
          Argentroi
          18 août 2018 - 22 h 26 min

          @ Anonyme du 18 août 2018 – 16 h 26 min
          Mais c’est toi qui fait de la morale. Moi, je parle de l’histoire et de la politique quand j’essaye de dire qu’un ancien moudjahid à un certain moment de l’histoire a été en phase avec l’Histoire avec un grand H tandis que le harki n’a répondu qu’à l’appel de sa petitesse retardataire. Il n’y a pas de morale à éclaircir cela. Quand on pense à l’instant où le premier a pris la décision d’être un moudjahid et au second d’être un harki, comment peut-on assimiler l’un à l’autre. Je le répète, c’est aberrant de raisonner de cette manière en balayant d’un revers l’essentiel d’un fait historique antérieur et de se focaliser seulement sur la situation politique actuelle. Nul ne t’empêche de critiquer les dirigeants actuels, seulement il est indéniable de rappeler qu’il est intellectuellement malhonnête de créer ce genre d’amalgame pour les besoins de la propagande.

          54
          5
          Meftah
          19 août 2018 - 4 h 07 min

          @ Argentroi
          18 août 2018 – 22 h 26 min
          La vraie malhonnêteté, intellectuelle et propagandiste, est plutôt celle qui cherche à disculper les responsables directes de la gabegie totale qui règne dans le pays et qui le fragilise au point de provoquer son implosion en menaçant directement son indépendance, sous prétexte qu’ils auraient le titre, d’ailleurs le plus souvent usurpé, d’anciens moudjahides.
          Le vrai moudjahid ne peut, en aucun cas, accepter cela et encore moins accepter d’être l’auteur de la destruction, voire de la disparition du pays pour lequel il a combattu et tout donné pour le libérer.
          Affirmer le contraire n’est qu’une trahison de l’indépendance du pays, du sacrifice des chouhada et de ceux qui ont combattu l’occupant.
          Affirmer le contraire reviendrait donc à faire exactement ce qu’ont cherché à faire les harkis.

          Argentroi
          19 août 2018 - 9 h 40 min

          @ Meftah du 19 août 2018 – 4 h 07 min
          Mais c’est maladif ! Où as-tu lu que je cherche à disculper les responsables de la gabegie ? J’ai dis simplement qu’il ne faut pas assimiler un ancien moudjahid à un harki. La propagande mal ficelée va de glissement en glissement pour créer un déni puisque pour toi, et on sait que tu vises, la plupart des anciens moudjahidines ont usurpé ce titre et c’est eux qui ont ramené le pays à l’implosion et donc à sa destruction et ainsi ils ont trahi l’indépendance donc c’est des traitres et donc c’est des harkis. C’est comme tu reprenais le refrain d’un ancien moudjahid qui veut prendre le pouvoir à un ancien moudjahid et donc il l’accuse de n’avoir jamais été un moudjahid voire un harki encore à la solde de la France ou du Maroc. C’est en vérité la propagande de quelqu’un qui veut encore sauver un système en déliquescence puisqu’il essaye de nous instiller l’idée que les véritables moudjahidines n’ont jamais tenu le pouvoir en Algérie et que c’est maintenant qu’il faut qu’ils sauvent l’Algérie. Ce blabla propagandiste qui divise les algériens en patriotes et en faux patriotes ne tient plus. On est en 2018 et les réalités ont profondément changé et ce qui est à l’Histoire reste à l’histoire : un moudjahid est un moudjahid et un harki est un harki. Malgré que j’ai détesté des dirigeants algériens, je n’ai jamais pensé qu’ils ont trahi leur idéal de moudjahid et l’Algérie et je n’ai aucun droit à leur dénier ce titre d’ancien moudjahid. Je sais qu’en essayant de rétablir des évidences historiques, je vise tout un pan de cette propagande malhonnête et intéressée qui veut à tout prix nous imposer cette dichotomie entre dirigeants actuels traitres et futurs dirigeants patriotes. Le véritable débat est autre : faut-il changer le pouvoir seulement en gardant le système ou bien changer le système ? Meftah, as-tu la clé ?

          55
          2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.