Un drone muni de caméras saisi et 4 personnes arrêtées par l’ANP

un drone, anp
Les forces de l'Armée nationale populaire à l’œuvre sur le territoire national. New Press

Par Hani Abdi – Les forces de l’Armée nationale populaire (ANP) ont saisi, lors d’une opération menée à Mila, un drone et arrêté quatre personnes. Le drone saisi est équipé de caméras sophistiquées qui peuvent prendre des images de très haute résolution.

L’équipement en question était utilisé sans autorisation. Une enquête est ouverte par la Gendarmerie nationale pour savoir comment ce drone a pu être introduit en Algérie. Plusieurs autres opérations combinées avec la gendarmerie ont été menées.

Des arrestations ont été effectuées notamment à Bougara dans la wilaya de Blida, alors qu’à Constantine, deux éléments de soutien aux groupes terroristes ont été neutralisés.

Les éléments de l’ANP ont également saisi à Souk-Ahras, Tébessa et Taref des véhicules tout-terrain et une importante quantité de carburant s’élevant à 10 673 litres, destinée à la contrebande. A cela s’ajoute la saisie d’une arme à feu, deux véhicules touristiques, 1 405 cartouches de différents calibres et 4,2 kilogrammes de kif traité.

Par ailleurs, des détachements de l’ANP et des Garde-frontières ont arrêté 15 migrants clandestins de différentes nationalités à Ouargla, Bordj Badji Mokhtar et Tlemcen.

H. A.

Comment (13)

    JAGUAR
    19 août 2018 - 11 h 04 min

    Felfel har : Comme on ne pourra pas surveiller tout le monde, pour le bien du pays j’interdirai les drônes ! D’ailleur il y a peu de temps un ingénieur Francais fesait de l’espionage avec son drône sur un site sensible et c’est fait attraper !!

    1
    4
    Kassaman
    18 août 2018 - 21 h 34 min

    Il est absolument inutile et vain de vouloir interdire l’importation de drones même équipés de caméras sophistiquées.
    Ces engins peuvent aisément être construits ils ne sont constitués que de pièces et électroniques que l’on retrouve dans notre quotidien.
    Il vaut mieux réglementer leur usage et laisser nos jeunes férus de technologie s’adonner à ce loisir.

    13
    4
    kiki
    18 août 2018 - 17 h 01 min

    PREDATOR
    18 août 2018 – 12 h 53 min

    IL FAUT INTERDIRE LES DRONES AU PAYS
    DES JOUJOUS DANGEREUX POUR LA SÉCURITÉ DU PAYS

    MA RÉPONSE a l air des satellites hyper précis qui peuvent presque voir une fourmis depuis l espace sa me fait doucement rigolé

    9
    10
    Anonyme
    18 août 2018 - 15 h 40 min

    Tirer sur tout ce qui bouge à la frontière sud, ça s’appelle la légitime défense.

    12
    5
    PREDATOR
    18 août 2018 - 12 h 53 min

    IL FAUT INTERDIRE LES DRONES AU PAYS
    DES JOUJOUS DANGEREUX POUR LA SÉCURITÉ DU PAYS

    6
    16
      Felfel Har
      18 août 2018 - 23 h 25 min

      Pourquoi les interdire, tourner le dos à la technologie? Ces drones sont utiles dans de nombreux domaines. Ce sont les utilisateurs mal intentionnés qu’il faut combattre. Va-t-on interdire les voitures parce que certains les conduisent comme des fous en provoquant des accidents souvent mortels ou comme moyens pour commettre ders attentats? Salutations!

      8
      1
    Gatt M'digouti
    18 août 2018 - 12 h 33 min

    Pas de confiance ! tirez à vue sur tout OVNI et même un cerf volant !

    9
    10
    Faïz Sifaoui
    18 août 2018 - 12 h 05 min

    Tout est envisageable. Espionnage, repérage des lieux par un groupe terroriste en vue d’une attaque sur des positions militaires ? Quoi qu’il en soit, la réaction de l’ANP est la bonne : dès qu’une activité suspecte est repérée, recourir immédiatement à l’arrestation des individus concernées et saisie du matériel en question.

    Concernant le risque terroriste, j’aimerais rappeler que les attaques par drones sont fréquentes sur des théâtres comme la Syrie ou l’Iraq. J’ignore si un groupe comme AQMI a la logistique suffisante pour se procurer des drones et les faire voler dans l’objectif de lâcher du matériel explosif contres des militaires, mais l’anticipation est de mise.
    Plusieurs contre-mesures existent contre les drones : fusils, brouilleurs… La plupart des forces militaires du monde s’y intéressent déjà :

    12
    8
    Anonyme
    18 août 2018 - 11 h 52 min

    Comment se fait il que ces temps ci on trouve plein d armes et de matériels militaires alors qu l on nous dit depuis des années que notre appareil de sécurité et notre armée veillent sur le pays et que l on peut dormir tranquille ?
    Y a t il eu des défaillances ou veulent t ils nous faire peur pour accepter un cinquième mandat de Fakhamatouhou ?
    Ils n ont jamais trouvé autant de choses que depuis 3 ou 4mois!!!

    21
    10
    Vroum Vroum 😤
    18 août 2018 - 9 h 08 min

    Ne rien laisser au hasard….les Islamistes du Wahabisme.. sont persuadés être les seuls vrais Musulman et par conséquent prendre le Pouvoir..leur doctrine est soit par la Parole, les Livres et en dernier lieu par les Armes..leur Croyance est Antropomorphiste que Allah est une Personne véritablement. .Cette Secte Wahabite est dangereuse, vraiment dangereuse, lavage de cerveau , sectaire , Faux Djihad , égaré..Ne jamais baisser la garde avec cette Secte qui en Algérie ou ailleurs après avoir tenté de renverser l’état Algérien par les Armes (décennie noire) tente maintenant la manière douce en se montrant utiles , endoctriner le Peuple Algérien par un maximum de Mosquées Wahabites tout en favorisant un terrorisme basse intensité pour garder la pression sur le Pouvoir Algérien et montrer qu’ils sont toujours présent , cette Secte Islamistes Wahabites utilisé aussi le Média Tv..(Al Maghribya..Al Arabya..) toutes financé par Qatar Saouds…l’Ex Fis dont Abassi Madani réfugié au Qatar dont son Fils est Directeur de la Chaîne Al maghribya sous financement Saoudien Wahabites..Dhina et Zitout en Suisse a la tete d’une fausse ONG Al Karama filiere de Al Maghribya..dont le veritable Financier Qatari et plus tard Saoudien de ces outils médiatiques est inscrit Terrorisme a l’Onu !!…Donc L’Algérie est toujours une cible du Wahabisme égaré et les Islamistes Fis Ais du faux Djihad ayants été battus par notre Anp et Services de sécurité restent toujours dangereux et sont manipulés de l’Exterieur alors que dans le Pays en Algérie les Islamistes Frères Musulman du Wahabisme Kamis Nikab continuent leur infiltration dans la société de manière Hypocrite, trompeuse sous différentes formes , et bien souvent se rasent la Barbe et se cachent dans un costume…Donc jamais baisser la garde avec cette Secte Islamistes Wahabites Ikhwans qui est l’idiotie utile du Sionisme Otan Occidentaux. .L’Anp et Services de sécurité Algérien ne doivent RIEN négliger.. même pas un petit Drone !!…Le Sionisme et Wahabisme islamiste sont vicieux et rusé ..très vicieux.

    17
    13
    SURFEUR D'ARGENT
    18 août 2018 - 7 h 39 min

    METTEZ DES BROUILLEURS !!!! Faite tourner mon message. Ils faut des brouilleurs sur nos lieux sensibles contre les drônes comme en CHINE. Et le tour est joué. De plus des fouilles et stage pour les douaniers afin de reconnaitre et d’interdir tout les types de drônes même des jouet ou en pièce détaché qui peuvent servir de bombes !!! A nos militaires tirer sur chaque drône en vu sans somation !!

    12
    11
    sedik
    18 août 2018 - 0 h 48 min

    salem ce que j rien.compris es que l algerie est une.exception galactiques des.pays qui possède des reacteur nucléaires des base de l otan des superpuissance n.interdit ni.de prendre des.photo en.ville chez nous devantta maison c risque si.un.policier te vois aie aie c que cette peur ah tt le.monde connaissait ce fameux proverbes li mafih tebenn fi kercha maykhaef mee narr

    17
    21
      Moskosdz
      18 août 2018 - 6 h 50 min

      +Sedik//0h 48 min//Ce n’est pas pareil,les pays que tu cites n’ont pas ni la culture d’épier la voisine d’en face et ni de saboter leurs pays au nom d’une doctrine.

      25
      15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.