Comment le Hamas palestinien participe à la mise en œuvre du «plan du siècle»

Hamas palestinien
Qu'espèrent les leaders du Hamas à travers ce deal avec Israël ? D. R.

Par R. Mahmoudi – L’information est révélée par un haut dirigeant du Hamas au site Middle East Eye, spécialisé dans les questions sécuritaires du Moyen-Orient et du Maghreb. Ainsi, lors des négociations qui se poursuivent avec la médiation égyptienne, les Israéliens auraient accepté d’accorder au mouvement islamiste palestinien un passage maritime qui relie la bande de Ghaza à Chypre contre un cessez-le-feu définitif. Les négociateurs du Hamas auraient, selon la même source, justifié cette exigence par un souci d’ouvrir des voies de secours humanitaires urgentes.

Alors qu’Israël souhaitait attendre que les deux camps échangent des prisonniers, le Hamas a insisté pour bénéficier tout d’abord du passage maritime. De leurs côtés, les Israéliens, pour maintenir leurs interlocuteurs sur la même voie de reddition, ont abandonné leurs revendications historiques, notamment le désarmement du Hamas, l’arrêt du creusement de tunnels et la libération d’Israéliens captifs ou disparus à Ghaza.

Le même responsable palestinien a ajouté que son mouvement a accepté que ce passage soit sous le contrôle de l’Autorité palestinienne, comme le poste frontalier de Rafah, et sous surveillance internationale. Mais, du côté de Ramallah, la direction de l’OLP crie à la trahison.

Ainsi, pour Azzam Al-Ahmad, responsable du Fatah chargé de la réconciliation, le Hamas, en négociant avec Israël un cessez-le-feu et une trêve à Ghaza ainsi que des arrangements séparés pour Ghaza, «s’engage dans le stratagème hostile qui vise à séparer Ghaza de l’Etat de Palestine, internationalement reconnu selon la ligne de 1967». Et d’ajouter que le Hamas «se livrait à un stratagème hostile qui briserait l’unité palestinienne» et aide les Etats-Unis et Israël dans ce stratagème qui consiste à placer l’Etat [palestinien] à Ghaza et de prendre la majeure partie de la Cisjordanie.

R. M.

Comment (12)

    Dzézaïr
    18 août 2018 - 23 h 52 min

    El HAMDOULLAH pour cette bouffé d’oxygène que va apporter dans un premier temps cet accord , plusieurs points non négligeable et qui pour lequel le peuple palestinien à tant besoin.
    Comme des médicaments pour des soins d’urgence , de l’électricité et, de l’eau potable H-24 , des denrées alimentaires de première nécessité et des produits hygiéniques de manière permanente.
    . la cerise sur le gâteau est la libération de tous les prisonniers palestiniens des geôles israéliennes.
    Néanmoins ce sont des nouvelles comme celles l’a qui donne du baumes au coeur.
    Espérons la concrétisation de ces accords bilatéraux par leurs applications sur le terrain et de manière permanente.

    5
    6
    joundi
    18 août 2018 - 21 h 58 min

    vive la palestine

    6
    5
    Anonyme
    18 août 2018 - 14 h 38 min

    Le sionisme a créé l’islamisme pour arriver ses fins: Le terrorisme islamiste travaille pour Israël et pour les américano-wahabo-sionistes.

    27
    10
    salim31
    18 août 2018 - 14 h 17 min

    Maintenant la secte des  freres musulmans ont leur  capitale et c est « ghaza » ,
    c est un reve qui se concretise une terre une capitale _ 
    En realite cela fait longtemps que le drapeau de gaza n est plus  celui de la palestine _ et la pretendus  union avec l autorite palestenienne est un leure , cette ouverture sur le port de chypre est en realite un accord de paix difinitive avec israel et une rupture totale avec la palestine ;
    L olp et les pays arabes ne pourront plus faire pression sur le hamas a travers le passage de rafah avec l egypte  puisqu il y aura chypre _qui sera la plaque tournante islamisme politique  et la  connexion quatar _istamboule _alger (hams de mokri -oulema miuslimines )_khartoum..

    22
    5
    issam
    18 août 2018 - 13 h 54 min

    L’article n’a rien à voir avec les vrais raisons du désenclavement de la bande de Ghaza.Trump négocie un Otan arabe contre l’Iran,à condition de lever d’abords les sanctions contre les gazaouis voulus par l’Egypte.

    8
    15
    Chibl
    18 août 2018 - 13 h 31 min

    L’Islamisme et le sionisme c’est la même chose.

    26
    12
    PREDATTOR
    18 août 2018 - 12 h 37 min

    Le hamas a perdu de sa crédibilité depuis la mort d’AHMED YACINE , AL RANTISSI et d’autres leaders, d’ailleurs tous les vrais « hamssistes » on été liquidés par l’entité sioniste, ce Khaled Mechael se la coule douce au Qatar alors qu’un vrai chef chef doit être aux côtés de son peuple, idem pour le fatah

    29
    7
    Anonyme
    18 août 2018 - 11 h 30 min

    A Ghaza on vit mieux qu au Yémen en tout cas,Tous les frères musulmans sont des traîtres qui veulent vendre leur pays au plus offrant…..
    Ils n ont rien à voir avec la religion,c est une secte politique créé de toutes pièces par les anglais pour pourrir la vie de tous les autres musulmans et dévaster leurs pays.

    37
    6
    Kahina-DZ
    18 août 2018 - 11 h 26 min

    Tous ces islamistes ont été créées pour faciliter et contribuer à la vente de leur propre pays.
    Nos islamistes ne sont pas mieux, aucune fibre patriotique.

    36
    10
    Rayés Al Bahriya
    18 août 2018 - 10 h 53 min

    Ds un discours, mennahem Begin dit ceci: « Pour assurer la sécurité d’Israël, il faut créer autour d’Israël des états confessionnels…. Le hamas est le khemas d’Israël. »
    Ils sont la création d’Israël…la souris dans le fromage….

    Mokri joue le jeu d’Israël en appelant l’armée à évincer le président élu…

    42
    12
    Mohcine
    18 août 2018 - 10 h 43 min

    Résistance, résistance et… résistance à feu continu avec ou sans États-Unis jusqu’a l’indépendance finale, définitive et totale de l’ État de Palestine.

    18
    20
    BabElOuedAchouhadas
    18 août 2018 - 9 h 28 min

    Moi je savais depuis belle lurette que Khaled Mechaal est un traître et un terroriste mais personne ne voulait me croire sauf le peuple frère syrien.

    32
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.