Un jeune émigré algérien tué par la police dans le sud de l’Espagne

Algérien Police
La police affirme ne pas détenir assez d'informations sur le jeune Algérien. D. R.

Par R. Mahmoudi – Les Algériens vivant en Espagne ne sont pas au bout de leurs peines. Lundi, la police espagnole a annoncé avoir ouvert le feu sur «un émigré algérien» âgé de 29 ans en le touchant mortellement après que ce dernier eut essayé d’attaquer un poste de police à Cornella, près de Barcelone, aux environs de 4 heures du matin.

La police espagnole ne précise pas dans son communiqué diffusé sur Tweeter si l’assaillant était muni d’une arme à feu et s’il était connu comme un terroriste. En tous les cas, la rapidité et la violence avec lesquelles les policiers en faction ont réagi face à l’incursion laissent entendre que ces derniers pensaient à un acte terroriste.

Vendredi dernier, les Espagnols célébraient le premier anniversaire de l’attentat de Barcelone, mené par un terroriste islamiste et ayant fait 14 morts et plus d’une centaine de blessés.

Relayant le communiqué, une porte-parole de la police a affirmé qu’elle ne pouvait fournir davantage de renseignements sur ce drame. Selon la télévision espagnole, la victime résidait à Cornella et portait des pièces d’identité espagnoles. Ce qui prouve que la victime était en situation régulière.

Dans l’attente de plus amples détails sur les circonstances qui restent encore troubles dans lesquelles s’est produite cette attaque, on note l’absence de toute réaction officielle des autorités algériennes pour lever tout équivoque sur la mort du jeune ressortissant algérien.

Ce nouvel épisode dans les drames vécus par nos ressortissants en Espagne vient s’ajouter à la mort suspecte de Mohamed Bouderbala, dans un centre de rétention de Malaga, en Andalousie. Les autorités espagnoles avaient conclu à un suicide, mais des sources ont démenti cette version des faits et accusent la police espagnole d’être responsable du suicide du jeune candidat à l’émigration clandestine.

La justice espagnole a récemment décidé de rouvrir le dossier après que le tribunal de première instance l’avait clos en confirmant la mort par suicide. L’affaire est toujours en cours.

R. M. 

Comment (17)

    boghni
    23 août 2018 - 8 h 21 min

    @kiki,tu raconte des c…. comme tes semblables du makhzen,je te confirme que toute la populations espagnole ne supporte pas les marocains et je sait de quoi je parle.azul et tahia el djazair.

    KIKI
    22 août 2018 - 18 h 18 min

    Parait que sa femme une convertie espagnole a dit que son mari était homo et qu il lui avait avoué
    donc te musulman tu t aperçoit que sexuellement tu aime les hommes et op tu rendre dans le commissariat de ton quartier tu crie le nom de dieu et tu meurt elle est pas belle l histoire

    3
    2
    Gatt M'digouti
    22 août 2018 - 10 h 55 min

    Avec ces m… de marocains qui ont commis des attentats un peu partout en Europe, tout basané devient suspect même avec un bouquet de fleurs à la main !
    Mais soyons logique ! qu’est ce qu’il est parti faire au commissariat avec un couteau à la main? Soit il est complétement disjoncté soit que l’argument avancé par la police espagnole est douteuse !

    5
    3
    boghni
    22 août 2018 - 7 h 41 min

    bonjour,les algeriens en espagne ne sont pas maltraitės du tout au contraire,par contre les marocains c’est vrai que les espagnoles ne les supporte pas,en raison de leur mode de vie salafiste.azul et tahia el djazair.

    5
    2
    Hispano algérien
    21 août 2018 - 23 h 14 min

    Je ne arrive pas comprendre comment ont tué une personne dans un couloir où il n’y avez camera de surveillance pour être filmé, ?c’est assez visage, aussi comme si ont le tiré dans le bras et jambes pourquoi ont le tiré la dernière balle dans la tête ?????? Elle disait que avail peur de perdre sa vie et que l attacan la poursuit en courrait derrière elle.
    Ça c’est la déclaration de la femme policier ( la mossa ) cette matin
    Je crois que les fabules de la Fontaine sont plus crédibles.

    5
    8
    Anonyme
    21 août 2018 - 21 h 21 min

    A l’inverse, si un Espagnol était rentré dans un commissariat d’Alger armé d’un couteau, le tarif aurait été le même. Ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse, il ne faut pas le faire aux autres. Quand on vit à l’étranger, on apprend un métier, on se forme, on respecte les règles du pays d’accueil, on ne cherche pas à comprendre ou à faire du prosélytisme. Puis, quand on en a marre, on peut changer de pays ou carrément revenir en Algérie. La violence génère la violence et ne mène nulle part.

    38
    1
    Anonimi
    21 août 2018 - 20 h 40 min

    Cet article prête à confusion. D’abord pourquoi impliquer toute la communauté algérienne en Espagne alors que selon vos propres dires il s’agit d’une personne munie de pièces d’identité espagnoles. Selon les informations communiquées sur différentes chaînes TV, l’assaillant du commissariat à agressé une policière au couteau qui a réagi en lui tirant dessus. Je ne crois pas qu’en Espagne les gens sont accueillis par des tirs d’armes à feu dès qu’ils franchissent la porte d’un commissariat, même à 4 heures du matin.

    11
    3
    Le sionisme et le nouvel ordre mondial !
    21 août 2018 - 17 h 17 min

    MISE EN SCÈNE, FALSE FLAG, ATTENTATS SOUS FAUT DRAPEAU.

    4
    15
    Anonyme
    21 août 2018 - 14 h 12 min

    Les diplomates algériens s’en foutent de leurs ressortissants,tout ce qui les interesse c le poste à privileges,les euros..

    23
    18
    Karamazov
    21 août 2018 - 13 h 58 min

    Vous présentez les choses comme s’il existait une immigration consentie entre l’Algérie et L’Espagne. La vérité c’est que la majorité des résidents sont des harragas qui ont risqué leur vie sur des barques pour aller vivre en Espagne,

    En vous lisant j’ai l’impression qu’il s’agit là d’une ratonnade où un pauvre travailleur a été tué,

    Le fait que cet Algérien se présente avec un sabre , un long couteau, dans un commissariat en criant Allah akbar ne vous alerte pas outre mesure,

    L’Espagne a été ensanglantée par des actes terroristes perpétrés par des terroristes du même acabit mais apparemment ça ne vous pas alerté outre mesure. Selon vous elle est ingrate ?

    55
    4
    Zaatar
    21 août 2018 - 13 h 32 min

    C’est un fait divers quelconque. je ne vois pas pourquoi on va faire tout un tapage et braquer les projecteurs en espagne et sur ses immigrés. Si cela se passait en Algérie ça resterait dans les faits divers de tous les jours et on ne lirait que dans notre presse le fait. Il s’agit d’un délinquant qui a voulu attaquer un bureau de poste et que la police s’est interposé. Faut bien qu’elle fasse son travail. Par malheur pour lui ça a mal tourné voila tout.

    27
    5
    LOUCIF
    21 août 2018 - 11 h 55 min

    Je ne comprends vraiment pas cette première phrase de l’article …..  » Les Algériens vivant en Espagne ne sont pas au bout de leurs peines » …. Pourquoi ya Mohamed Rebi on devrait défendre à tout prix un algérien qui attaque un commissariat de police ??? Dire que les Algériens ne sont pas au bout de leur peine sous-entend qu’il y a « hogra » envers les algériens !

    Si l’information se confirme et qu’il s’agit bien d’un algérien malintentionné qui a fait çà, eh bien qu’il crève. Surtout se çà se confirme qu’il l’a fait au nom de Dieu, du Prophète et du Coran alors que des cerveaux sensés, des neurones dignes de ce nom savent que Dieu ne commandera jamais de commettre ce type d’acte, c’est sûr !! I’na3hle bou cet islam là et ce Coran là !!

    67
    3
      Mme CH
      22 août 2018 - 1 h 53 min

      Saha Aidekoum là bas chez-nous…!

      Basta Cher Loucif, ne vous énervez pas, je sais qu’il faut plus que ça pour vous énerver….Il fallait s’arrêter à « Dieu ne commandera jamais de commettre ce type d’acte » et là, je suis entièrement d’accord avec vous,…. la suite de la phrase peut prêter à confusion surtout chez les benêts, les ignares et les faibles d’esprit…! Merci pour votre compréhension…!!
      Excusez-moi cher Loucif, mais Mohamed (saws) n’est pas « Rebi » (Allah)…..à moins que j’aie mal compris…!!

      Par ailleurs, il est vrai que les Algériens, souffrent de plusieurs actes discriminatoires et que les marokos font tout pour leur rendre la vie dure grâce aux coups bas…Donc les Algériens doivent s’unir et « contre attaquer » en douceur…et ne leur laisser aucun terrain vide…! Nos diplomates doivent activer dans ce sens au lieu de passer leur temps à organiser des soirées mondaines…!

      Bien à vous..!

      1
      4
    chark
    21 août 2018 - 10 h 47 min

    Et que fait notre représentation diplomatique en espagne pour obtenir un maximum d’information et le cas échéant mandater un avocat ?

    Pour info , l’espagne est devenu un pays hostile pour la diaspora Algerienne par le fait que le marok agit sournoisement pour discréditer notre dispora …..donc faites très attention en espagne que vous soyez de passage ou résident !

    17
    42
      Anonymus
      21 août 2018 - 11 h 08 min

      @Chark
      Les espagnols n’aiment pas les arabes surtout et y compris les makhnazis.qui y vivent en masse.

      29
      21
    Anonyme
    21 août 2018 - 9 h 40 min

    si les enfants d Algérie vont se faire tuer a l étranger c est bien parce que il y a un malaise dans leur propre pays et le rêve algérien n est malheureusement pas pour tous

    50
    5
    Anonymus
    21 août 2018 - 9 h 35 min

    J’ai lu un bandeau sur al manar hier il disait une attaque au couteau.
    Donc pourquoi l’avoir tué il est facile de tirer sur des parties du corps non mortelles cuisses bras épaule…afin de l’immobiliser.
    En occident si attentat toujours attentats sous faux drapeau.

    15
    36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.