Scandale : quand des ripoux réclamaient de l’argent au lieu d’un scanner

scanner medical Belgique Algérie
Qu'a fait le gouvernement de l'époque avec cet argent ? D. R.

Par Kamel M. – L’information remonte à 2012 et elle est passée inaperçue. Une association humanitaire belge avait proposé «au gouvernement algérien» un scanner, mais celui-ci «a préféré avoir de l’argent», a révélé un membre de l’association belge sans but lucratif Hôpitaux solidaires.

Le docteur Raoul Radermecker, administrateur délégué de l’association fondée en 1995,  a déclaré à une chaîne de télévision belge : «On était invités par le gouvernement algérien qui était demandeur d’un scanner. Nous avions un scanner démonté dans un hôpital de la région liégeoise qu’on pouvait fournir à cet hôpital algérois. Finalement, le projet a échoué car le gouvernement algérien préférait avoir de l’argent.»

De nombreuses questions se posent : pourquoi les interlocuteurs de ce médecin belge ont-ils sabordé le projet de fourniture d’un scanner en demandant de l’argent au lieu de ce matériel dont nos hôpitaux manquent toujours six ans plus tard ? Quels étaient les interlocuteurs du docteur Raoul Radermecker à Alger ? Pourquoi cette affaire n’a-t-elle pas eu de suites et pourquoi aucune enquête n’a été ouverte pour déterminer s’il s’agit d’une tentative de détournement de fonds ?

Le médecin belge ne précise pas à quelle période de l’année 2012 les faits se sont déroulés. On ne sait donc pas si cela s’est passé du temps d’Abdelaziz Ziari ou de Djamel Ould-Abbès qui l’a remplacé en septembre de la même année.

La situation des hôpitaux en 2012 et la même qu’aujourd’hui, les patients se plaignant des pannes quasi permanentes et de l’insuffisance de scanners et d’équipements d’imagerie à résonance magnétique (IRM). Une situation d’autant plus désastreuse qu’on ne peut pas s’empêcher de douter de l’intention malveillante de ceux qui ont privé les malades d’un outil indispensable pour des raisons qu’on ignore.

Le docteur Raoul Radermecker ne donne pas plus de détails dans sa courte intervention face à la caméra de la télévision belge qui l’interviewait sur le sujet et qui semble subodorer une tentative de malversation.

K. M.  

Comment (61)

    Anonyme
    31 août 2018 - 0 h 54 min

    Vécu dans une entreprise publique; grosse importatrice d’équipements,les fournisseurs proposaient toujours de petits équipements en mesures d’accompagnement mais les décideurs les refusaient et demandaient à la place des missions grassement prises en charge. Vous me direz il fallait dénoncer ça à ce moment? À qui vous allez dénoncer??au ministere de tutelle?? Ils sont tous complices car le ministere infiltre toujours une ou deux personnes pour profiter de c missions bidon. Rebrab,que je ne connais ni d’eve ni d’Adam,pour son projet de bejaia s’est plaint au Wali,ministre,députés,1er ministre,3fois à la présidence.. Résultat?? L’avocat Me bourayou Khaled rapporte dans une vidéo vielle de 4 ans sur l’affaire immobilière aux sources( annassers) et dit cette construction illégale mais son promoteur(sans le citer) etait hautement protégé; en 2018 on apprend que c chikhi le Boucher!!

    Nasser
    30 août 2018 - 14 h 35 min

    Une autre question se pose aussi!
    Pourquoi ce Docteur attend 6 ans pour le dire?
    …sûrement qu’il sait que les algériens gobent tout en ne se posent pas cette question!!

    3
    5
      hamid1
      31 août 2018 - 16 h 45 min

      Comme avec la religion cher ami,
      il suffit qu’un abrutie ch… quelque chose pour que nous tous prenons ses dires pour des réalité et en plus,
      l’abrutie aura le titre de grand savant avec tous les avantages inimaginables jusqu’à la fin de ses jours même si ces dires s’avèrent complètement faux et qu’il pourra laisser en héritage à sa descendance comme avec la carte d’ancien moudjahid.

      1
      2
        Kaci
        31 août 2018 - 21 h 21 min

        Il nous parle de scanner pour un hôpital et vous déversez votre venin puant sur la religion. Que vient faire la religion la dedans. Au moins respectez vos ancêtres. Le Peuple algérien est Musulman depuis la nuit des temps. On a l’impression d’avoir à entendre un porte voix du sionisme.

        1
        1
          Hamid1
          1 septembre 2018 - 12 h 27 min

          Il faut apprendre à lire et comprendre ce que veut dire l’écrit avant d’interpréter votre propre compréhension….
          je parle des certaines catégories qui se prétendent « plus » musulmans que les autres dans un pays entièrement habité pas de « vrais musulmans » de personnes qui nous mené à une guerre civile sans fin et vous avez aussi une certaines catégories de citoyens dont vous ne parlez même pas.
          Certains des nôtres sont dérangés dès qu’on parle de certaine réalité et ont tendance à accuser les autres de ce qu’ils ne sont pas.
          Mes ancêtres, je ne pas besoin de vous pour les respecter et je n’ai jamais pris des armes pour tuer les nôtres et même employé des mots pas très convenables, mais quand certains des nôtres dégénèrent, il faut employer les vraies appellations.
          Encore, je n’ai rien dit de méchant dans mes écrits, mais vous n’en avez pas fait d’économie de votre coté!!!

    Anonyme
    30 août 2018 - 14 h 24 min

    Le ministre de la santé vous sortira ,, le cholera ? c est la main de l étranger

    3
    2
    Anonyme
    30 août 2018 - 14 h 00 min

    Vers les années 1997:98 , j’étais S.G d’une assotiation Nationnale relevant du secteur agricole ,dans ce cadre ,j’ai été invité à assister à une réunion regroupant diverses branches attachées à l’agriculture ,à la tête si mes souvenirs sont bons : les représentants des Ministéres de l’agriculture ,du commerce , les représentants de la CEE un certain Mr. Renault , de la Chambre Nationnale d’Agriculture , du syndicat Nationnal des fellahs / agriculteurs et divers autres organismes y afférents .Le sujet à l’ordre de ce jour était la mise à disposition d’un don de 30 millions d’euros à titre  » gracieux  » de la part de la CEE destiné au secteur de l’agriculture Algérien .Ce montant devait couvrir des acquisitions de produits et matériels agricoles à importer et imposé exclusivement des Pays de l’ UE .Donc ont été énumérées tous les détails et conditionnalités de la procédure de réglements.En effet la représentation de l’UE s’est imposée pour un contr^le rigoureux pour ce qui est des affectations des crédits aussi avoir main mise totale sur la conduite de l’opération jusqu’à sa finalité . Ce qui a été sévèrement rejeté par les représentants des ministéres présents ,qui exigaient une mise à leur disposition pur et simple du montant attribué ,ce qui a conduit à un refus catégorique du représentant de la CEE et un blocage s’en est suivi.Deux ou trois années aprés le probléme n’était pas résolu ,et depuis je n’ai pu savoir ce qui est advenu de ce fameux don .C’est en lisant cette affaire de scaners Belge que cette affaire m’est revenue en t^éte,aujourd’hui j’aimerais bien que Algérie Patriote lance une petite enquête à ce sujet ,voir si notre Pays a pu quand même bénèficier de ce don.

      Anonyme
      31 août 2018 - 16 h 37 min

      Ça me rappelle une autre histoire réelle qui m’a été racontée par un ami qui vit en France.
      Mon ami s’est sympathisé avec un peintre qui était venu refaire la peinture dans l’entreprise dans laquelle i travaille,
      venu un moment ou le peintre lui dit qu’il fait régulièrement des déplacements dans divers pays pour le travail et lui parle d’un pays qui faisait parti du bloc de l’est et une république socialiste, malheureusement ce pays est désagrégé en plusieurs états à présent ,
      Donc, ce peintre (avec ses collègues) était parti pour refaire la peinture dans un établissement scolaire et en arrivant sur place, il est accueille par le responsable de l’établissement scolaire.
      Ce dernier lui demande combien il y a de pot de peinture pour repeindre l’école,
      le peintre lui annonce 10000 pots,
      le responsable lui dit que 5000 suffiront, et les autres 5000, il les garde pour lui, c’est à dire la moitié qui a dû se retrouver sur le marché noir un peu comme chez nous.
      le peintre lui dit que le travail ne sera pas fait correctement et que cela serait bien visible.
      Le responsable lui répond qu’il en prend la responsabilité, qu’il n’a rien à craindre et qui lui laisse sa villa pendant les grandes vacances d’été en remerciement, et c’est ce qui s’est passé.

    tayeb ghersa
    30 août 2018 - 12 h 44 min

    tout est possible!!! je vous donnes une info que seuls les gens d’akbou (bejaia) savent; un scanner neuf dans des caisses depuis plus de 10 ans à l’hôpital d’akbou,il n’a jamais servil n’a jamais été installé idem pour l’Échographe aux urgences de ce même hôpital, question:
    pourquoi il a été acheté?pourquoi il n’a jamais été utilisé?

    8
    2
    kad
    30 août 2018 - 12 h 30 min

    Mais pourquoi l’interview de ce médecin belge maintenant alors que l’affaire date de 2012. A mon avis, il faut être très circonspect sur cette affaire, On connait la façon de procéder des occidentaux lorsqu’ils mettent quelqu’un en ligne de mire. Ceci n’empêche pas la justice de notre pays d’ouvrir une enquête à ce sujet. c’est comme ça que fonctionnent les démocraties.

    3
    4
      Cheikh kebab
      31 août 2018 - 0 h 36 min

      Justement kad,le pb chez nous c le muselage des médias,le muselage des libertés d’expression. Nos télés ne font que brosser,parler de ould Abbas Ouyzhia… Aucun debat n’est permis,comment voulez vous que les gens soient au courant. Regardez les démocraties, une petite affaire benalla qui a simplement donné un coup, sans le blesser,à un manifestant et toute la présidence est ébranlée,enquête parlementaire… C la presse qui a révélé la vidéo violence.

    yabdas
    30 août 2018 - 12 h 02 min

    ce genre de traffic est courant .Il y a une dizaine d’annees ,les usa avaient fait don a l’algerie de trente millions de dollars pour l’achat de la poudre de lait.les patrons de l’entreprise qui devaient prendre en charge la finalisation de l’operation avaient exiger 10 % ou du fournisseur en lui recommandant de gonfler la facture.suite au refus de ce dernier,l’operation n’eut pas de suite et les responsables en question se sont adresses a un autre fornisseur (australie ou nouvelle zelande) mais cette fois avec les fonds du tresor algerien.

    8
    2
    Anonyme
    30 août 2018 - 8 h 29 min

    Ce monsieur Belge qui m’a l’air honnete ,ces faits devrait etre vérifiable s’il donnait la personne qui a été son interlocutaire et qui a réclamé de l’argent au lieu su scanner ,ce serait assurement une operation de santé publique que dévoiler cet escroc ripoux au peuple Algerien qui ne sera que reconnaissant de mettre cette pouriture derriere les barreaux pour le restant de sa vie , le Docteur Radermaker devrait dévoiler ce vendu au peuple Algerien .

    15
    2
    boghni
    30 août 2018 - 5 h 54 min

    ce docteur est un charlatan et menteur,je ne croit pas un instant a ces dires,au contraire c’est lui qui voulait soutirer de l’argent au gouvernement pour soit disant son association,vous savez ces associations font du trabendo eux meme au detriment de leur adherant ,rien ne se donne sans rien.azul et tahia el djazair.

    3
    21
    karim
    30 août 2018 - 5 h 48 min

    dictateurs que vous etes.tel pere tel fils.

    8
    2
    Ch'ha
    29 août 2018 - 23 h 45 min

    Un pays qui prête du flouze au FMI irait mendier un scan …
    Propagande sioniste à la psychiatrique Haddad.

    10
    18
    1commentaire
    29 août 2018 - 23 h 36 min

    Le plus important de nos jours ces d’avoir toujours la tête haute de l’honnêteté totale cela n’a aucun prix et remords,mieux que ces corrompus qui sans être conscient engrange que du feu qu’elle détestable vie et fin !!!…

    16
    2
    Chronique du temps qui passe
    29 août 2018 - 23 h 00 min

    ripoux est une autre forme pour écrire « pourri ». La pourriture aller-retour ou recto-verso, en quelque sorte. .En dareja on les désigne par »m’pouri 3la yeddih ou 3la rejlih ».
    Ceci dit, dans quelle catégorie classer l’auteur du fait relaté ci-après, qui eut pour cadre un grand hôptal flambant neuf dralisé dans une grand ville de l’ouest. L’inauguration officielle était prévue pour le 1er novembre de cette année-là. Le chef de projet venu d’Alger était fort affairé. Le personnel recruté dans cette ville appartenait en majorité à l’ethnie d’origine du chef de projet. L’équipement principal de ce grand ouvrage réalisé clefs en mains par les Chinois, était l’imposant scanner de dernière génération, de marque Siemens installé au rez-de-chaussée de’édifice, était en cours d’essais. Contre toute logique, le chef de projet eut une idée lumineuse que les Chinois et le fournisseur allemand n’arrivent pas encore à digérer: il décida de ‘installer le scanner au 1er étage. Après des travaux de transformation, l’opération commença: on fit venir une grue qui tira l’appareil vers l’extérieur. Une fois dehors, l’appreil fut levé par le grue et l’opération délicate de commença pour l’introduire directement au 1er, la baie vitrée ayant été préalablement enlevée. Et soudain, patatras! la grue bascula sur le côté et l’appareil tomba net d’une hauteur de 5 mètres, il se brisa en un enchevêtrement de composant, bons pour la poubelle.
    Les Chinois furent inviter à ramener un autre scanner dans le secret et aux frais de l’Algérie, bien sûr. L’affaire fut étouffée et le responsable continua son travail comme si de rien n’était.

    29
    2
      Zaatar
      30 août 2018 - 12 h 10 min

      y a plein de ripouture dans le monde oui c’est vrai…

      3
      6
        Chronique...
        30 août 2018 - 16 h 26 min

        Merci de la note: et j’ajouterai qu’elle (la ripouture) ne sent pas le zaâtar!!!

    Brahms
    29 août 2018 - 22 h 21 min

    Anonyme, vous êtes marocain donc arrêtez de dénigrer l’Algérie ou les algériens. C’est un site pour dire la vérité donc pas la peine d’avancer en soldat masqué. Parlez donc de la Tunisie et du Cher Ben Ali qui a pris le magot et s’est sauvé en Arabie Saoudite pour y trouver refuge alors que là bas, ils sont censés couper les mains des voleurs selon la catégorie socio – professionnelle.

    10
    13
    Anonyme
    29 août 2018 - 22 h 14 min

    Un conte de fées avec ce don. l’Algérie a les moyens pour s’acheter des scanners.

    7
    14
    Anonyme
    29 août 2018 - 21 h 49 min

    arrêtez de déblatérer  » le gouvernement qui demande l’aumône ‘( maximun 100000 EUROS le prix du scanner , NEUF donc quelques milliers d’euros pour une obscure association pas aussi caritative qu’elle essaye de le faire avaler. ça représente quoi cette somme que le 1er tranbendiste versé dans l’export-export emporte dans son cabas . C’est de l’intox . puis qui est ce gouvernement? LE palais du gouvernement en entier , le conseil des ministres ? c’est une information khorti ,

    4
    19
    Anonyme
    29 août 2018 - 21 h 00 min

    l ‘Algérie est un pays riche.elle na pas besoin d’un don des belges.elle peut acheter des centaines de scanners.

    6
    45
      icialG
      30 août 2018 - 6 h 56 min

      attend d etre malade tu changera vite d avis

      15
      2
    Jokerpic
    29 août 2018 - 20 h 01 min

    L’anecdote est claire on empêche un don de scanner pour en acheter un et prendre une commission sur l’affaire .
    Arrêtons de nous mentir l’état à débourser des milliards pour la santé mais les achats sont faits par une majorité d’incompétents magouilleurs qui ne guette que le moyen d’acheter du toc pour le prix du Hight technologie .
    Le comble va jusqu’à souhaiter les réformer 1 an après ( au mieux) pour en acheter d’autres et toucher des commissions encore . C’est une gestion décadente ou juste la chipa compte . Malheureusement on en est arrivé là surtout en 2012 ou le visa tombe ( veux dire la commission avant la signature doit être payé ) le ministère de la santé doit établir un listing d’équipement acheté depuis 10 ans avec le fournisseur et l’état de l’équipement pour convoqué et enquêté sur le pourquoi .
    Les équipements qui fonctionnent sont dotés de normes internationales reconnus et validé – n’on pas n’importe quelle produit asiatique ( au prix du top )
    Ha j’oublié notre code des marchés public se basent sur le moin disant c’est pour ça qu’on a de la mmmd.qyi ne fonctionne pas .
    Si on fait une totale des achats depuis 10 ans d’équipements (toc) il y’a de quoi ré équiper l’ensemble de l’Europe .Maintenant il faut se réveiller et dénoncer avec suivis et enquête il s’agit de vie humaines.

    23
    5
    Anonyme
    29 août 2018 - 19 h 57 min

    C’est connu, ils ne ratent pas une occasion pour demander toute honte bue du bakchich ! Le comble pour leur gueule, c’est qu’ils sont souvent dénoncés par ceux là même à qui ils tendent la main comme s’ils étaient des mendiants.

    19
    4
    Anonyme
    29 août 2018 - 19 h 33 min

     » les patients se plaignant des pannes quasi permanentes et de l’insuffisance de scanners et d’équipements d’imagerie à résonance magnétique  »

    14
    4
    Nouveaux colons
    29 août 2018 - 19 h 20 min

    Le peuple algérien fait face à de nouveaux colons plus dangereux que les pieds noirs qu’il pouvait combattre par les armes, les nouveaux sont les naturalisés aidés par les descendants des traîtres qui protège leurs membres et volent en toute impunité.
    L’heure est grave.

    19
    7
      Ils sont là ...
      29 août 2018 - 21 h 48 min

      Les malfrats sont bien là parmi nous et leur mission est claire et nette, c’est mettre l’Algérie à genoux..Le président Zeroual à commis une erreur fatale . Il aurait dû ne pas faire sa démission et rester au pouvoir pour liquider les derniers harki et leurs confrères les naturalisés en commençant par la famille de Raïs et leur entourages …Allah yerham le colonel Amirouche et son poignard , il y a que des gens de sa carrure qui peuvent sauver le pays.

      15
      4
    Anonyme
    29 août 2018 - 18 h 22 min

    Detrampez vous! MR Boudiaf N’était pas Ministre en 2012!

    9
    6
    scags
    29 août 2018 - 18 h 00 min

    Quand on voit l’etat des hopitaux des mouroirs et le ministere de la sante n’en parlons pas un ramassis de faineant et les directeurs
    d’hopitaux et la salete n’en parlant pas pauvre algerie.

    21
    4
    Anonyme
    29 août 2018 - 17 h 14 min

    Ce pays a besoin d’un coup de balai. Tout le monde dehors.

    C’est du vol.
    Que font ils avec cet argent puisque les caisse de l’Etat sont bien fournie en milliards de dollars.

    Qui donc s’est servi sans vergogne.
    Ceci est autre point négatif.

    31
    4
    Anonyme
    29 août 2018 - 17 h 07 min

    La vraie question est celle-ci: »Quels étaient les interlocuteurs du docteur Raoul Radermecker à Alger » ? Sachant que le gouvernement n’aurait jamais fait cette demande car nous ne sommes pas tombés si bas. Nous ne sommes ni la somalie, ni la tunisie quand même.

    13
    22
      Chibl
      29 août 2018 - 17 h 31 min

      Les algériens se soignent bien en Tunisie, font du tourisme en Tunisie, a savoir ce qu ils font en Algerie.

      18
      6
        Anonyme
        29 août 2018 - 22 h 11 min

        Ils laissent aux migrants

        7
        2
    Vangelis
    29 août 2018 - 16 h 40 min

    Ce ne sont pas les frères Dalton qui gouvernent l’Algérie mais bine une armée de bandits en costume cravate pour paraître propre.

    Il n’y a pas un jour où on apprend des vertes et des pas mures dont les dirigeants algériens à tous les niveaux sont passés maîtres dans des affaires scabreuses.

    Le pire de tout est qu’on se demande s’il ont encore une conscience puisque leur dignité est au caniveau.

    Ils n’ont pas honte de recevoir des personnalités étrangères et d’aller à des rencontres ministérielles ou des séminaires alors que leurs magouilles sont au grand jour.

    Cette situation et tant d’autres font que le pays est mal vu partout et même les IDE sont rares à s’y investir. L’inconvénient majeur est que les citoyens honnêtes sont catalogués dans leur même catégorie des médiocres. Quant aux aux autres citoyens qui ont imités leurs gouvernants, ils ne peuvent que s’en prendre à eux même mais comme ils nagent dans le même marécage ils y sont bien dans leur situation peu enviable.

    33
    7
    karim
    29 août 2018 - 16 h 40 min

    MDR MDR. CETTE AFFAIRE EST COMME 1 GOUTE DANS L’OCEAN.FACE A DES MILLIARDS DÉTOURNÉS

    29
    6
    HOUMTY
    29 août 2018 - 15 h 55 min

    SALAM L’KHAWA… QUELLE HONTE, comme je le dit souvent, NASS, N’SSAW L’MOUT OU RABI SABHANOU….. on est de passage sur cette terre, un jour on va tous rejoindre notre créateur les poches vide… A BON ENTENDEUR…. SALUT.
    QU’ALLAH protége la MÉRE PATRIE L’ALGERIE et L’ A.N.P

    33
    17
    le niveau
    29 août 2018 - 15 h 49 min

    faut juste attendre la replique du ou d’un minister de la sante en 2012 ..ont connais tous les assiciations humanitaires
    ont ne donne jamais du gratuit de nos jour et l’orsqu ons propose donc ces pas donner
    et pour ces belge l’algerie n’est pas le congo

    12
    14
    صالح/ الجزائر
    29 août 2018 - 15 h 49 min

    Le fait , lui-même , de mendier un scanner auprès d’une association belge sans but lucratif Hôpitaux solidaires , est une honte pour l’Algérie qui dépensait , en 2012 , sans faire de comptabilité sérieuse , et que l’ex ministre de la Santé a osé déclarer que les hôpitaux algériens sont mieux que ceux qui sont en Europe .

    35
    4
    Brahms
    29 août 2018 - 15 h 43 min

    En Belgique c’est mauvais de toute façon. Contrefaçons via le port d’Anvers, communauté marocaine abondante pour le trafic de drogue car la Hollande n’est pas très loin avec des aides sociales. Les Belges comme les Hollandais mettent également des femmes dans des vitrines (traites des femmes) via la prostitution et où des cabarets sont aussi ouverts pour ça avec le célèbre Dodo La Saumure (maquereau).
    Enfin, les voitures sont trafiqués ainsi qu’en Hollande (vices cachés) donc pas la peine d’y aller.

    17
    39
      Anonyme
      29 août 2018 - 16 h 25 min

      Hors sujet!

      24
      10
        Brahms
        29 août 2018 - 19 h 23 min

        Non, c’est la vérité, vous pouvez vérifier sur le terrain.
        Tapez sur internet Dodo La Saumure, il est connu donc la Belgique c’est du zéro pointé, c’est un pays trafiquant.

        7
        14
    Anonyme
    29 août 2018 - 15 h 41 min

    Dans les hôpitaux de la capitale, des patients atteints de pathologies graves doivent parfois attendre plusieurs mois avant de passer un scanner. Certains malades meurent avant même d’ avoir passé leurs examens radiologiques. Cette sordide affaire confirme pourquoi notre pays est si mal placé depuis plusieurs années dans les classements internationaux sur la corruption des états. Cette corruption endémique, qui touche quasiment tous les secteurs d’activité, nous affaiblit et fait perdre à notre pays (donc aux citoyens) des milliards de dollars qui s’envolent pour l’étranger qui en profite largement pour booster son économie. Au foot on appelle cela, marquer contre son camp. C’est pathétique !

    25
    7
    icialG
    29 août 2018 - 15 h 32 min

    que les têtes tombent au nom des chouhadas qui croyait mourir pour la liberté pour la justice et pour le droit des algériens a vivre dans la dignité les valeurs de chaque citoyen droit aux soins droit au respect droit a la légalité droit au culte droit de vivre en toute quiétude ,mais ces gens s en foutent de ceux qui sont morts pour eux s en foutent des algériens s en foutent de malades au faite ils s en foute de tout ce qui veulent de l argent de l argent beaucoup d argent plus d argent quitte a marche sur les cadavres de ceux qui ont perdu la vie au combat ,,,,que les têtes tombent
    (merci de me publier)

    18
    6
    Anonyme
    29 août 2018 - 14 h 55 min

    Qui du gouvernement ? le ministre de la santé, le premier ministre, le président ou tous ensemble? on se contente de dire gouvernement algérien et c’est tout sans donner plus de détails ni de précisions. On veut savoir qui du gouvernent a préféré prendre l’argent d’une association belge (allah iktter khirhoum) plutôt qu’un scanner… AP j’espère que vous nous en direz plus parce que nous avons appris à nous méfier des accusations à l’emporte pièce de la part des occidentaux.

    17
    7
      Voleurs
      29 août 2018 - 15 h 23 min

      Les voleurs protégés sont intouchables comme Farid Bejaoui qu’on vient de retirer son nom du site Interpol.
      l’Algérie a du payer du Trésor public omme l’a fait avec le voyou Mohamed Khelifati dit Cheb Mami, plus 300.000 Euros dépensés pour ses procès.
      En réalité une grande partie etait comptabilisée pour les procès mais était détournée à Paris.
      Les frais de justice n’ont pas dépasse les 20000 Euros.

      23
      6
        Détournements
        29 août 2018 - 16 h 09 min

        300.000 – 20.000 = 280.000 Euros dans les poches des escrocs en cols blancs.

        20
        3
    MELLO
    29 août 2018 - 14 h 54 min

    La situation des hopitaux Algeriens s’est fortement dégradée depuis 2012, a l’image de tout le pays qui a pu ou su récupérer une maladie disparue depuis une cinquantaine d’années, je cite le choléra. Cette affaire du scanner me rappele une autre en 2009. Celle d’un don par l’ONUDI , d’un incinérateur, mais les responsables de la Daira d’Azazga n’en veulent pas, pour quelle raison ? . Le Chef de Daira nous devait des explications.
    Mais refuser un scanner et demander de l’argent, par une mission gouvernementale, reste un crime économique passible de prison.
    Je parie que le 5 e mandat sera un mandat de refoulement de toutes ces affaires scabreuses qui ont saigné l’économie et qui ont fait de l’Algérie la risée du monde, dans tous les d o m a i n e s. Le jour ou ce pays trouvera les SIENS , ses propres enfants, pour le gouverner, il retrouvera toute la plénitude de ses capacités.

    28
    7
    Gatt M'digouti
    29 août 2018 - 14 h 45 min

    Information à prendre avec des pincettes ! le timing 6 ans après et juste après le scandale choléra doit répondre à des tentatives de déstabilisation ! Surtout quand on sait que la Belgique est colonisée par des Marocains ! C’est une occasion en or pour nos services de prouver leurs capacités! Il y va de l ‘honneur du pays. Faute de riposte, nous continuerons, impuissants, à porter sur nos épaules la malédiction!!!!

    14
    17
    Anonyme
    29 août 2018 - 14 h 29 min

    Rapine et prédation à tous les niveaux !
    Même TLS Contact à Alger a escroqué ma belle soeur en lui faisant payer 2 fois le prix du visa. On devait la rembourser et cela fait un an que ça dure et toujours pas de remboursement. (Le Consulat français d’Alger est au courant mais n’a rien fait).
    Cela devient presque normal ce genre de comportement.

    17
    8
    Anti khafafich
    29 août 2018 - 14 h 25 min

    Quelle est la valeur de ce scanner ? Il se pourrait que la valeur est tellement élevée que ces ripoux voulaient juste de l argent cash pour pouvoir aller se soigner eux et leurs familles à l’étranger car je pense que ces ripoux ont de la haine contre leurs compatriotes zawalis, en supposant qu ils ne soient pas naturalisés bien sûr.

    29
    3
    Nadjma
    29 août 2018 - 14 h 18 min

    Je reprends: « Le docteur Raoul Radermecker ne donne pas plus de précisions dans sa courte intervention face à la caméra de la télévision belge qui l’interviewait sur le sujet et qui semble subodorer une tentative de malversation » pourtant le docteur Raoul Radermecker devrait donner plus de précisions car il semblerait (d’après ce qu’on peut comprendre) qu’il parle de malversation à un niveau gouvernemental donc c’est grave et donc on ne peut pas rester flou et vague mettre le mot malversation et gouvernement algérien dans la même phrase et vogue la galère ! quand on accuse un gouvernement d’un pays quelqu’il soit de malversation il faut donner dés précisions, des noms, des dates tec… parce qu’enfin si le dr Raul Radermercker ne représente qu’une simple association pourquoi diable aurait eu affaire directement avec le gouvernement algérien, un directeur de CHU aurait suffit comme interlocuteur. Enfin bref, il est urgentissime de mettre en place un système de santé en Algérie, un pays aussi riche que le nôtre ne devrait pas dépendre d’une association belge pour se munir d’un scanner voilà la morale de cette histoire. Surtout, surtout que l’on sait tous pertinemment dans ce pays que les associations et ONG occidentales ne nous approchent que pour nous piéger.

    17
    22
    kiki
    29 août 2018 - 14 h 08 min

    le gouvernement algérien préférait avoir de l’argent!!! J ai des doutes! le gouvernement c a coup de millions quand ils volent (comme disait l autre) à mon avis il ont eu affaire a un gratteur de bas étage.

    22
    8
      Anonyme
      30 août 2018 - 8 h 43 min

      Il n y a pas de petits profits ,ces gens la vous gratteraient les poux sur la tete , pour BOUFFER .

      4
      2
    Brahms
    29 août 2018 - 14 h 02 min

    Pour le matériel médical et bien c’est toujours le même bazar. Quand vous commandez un appareil, il faut s’assurer de la maintenance sinon il devient obsolète. Pour les voitures c’est la même chose et pour les ascenseurs des immeubles qui ont été construits c’est aussi la même chose. Par conséquent, si votre fournisseur est à Shanghai, vous pensez bien que le technicien ne va pas spécialement venir de Shanghai jusqu’à Boumerdès pour réparer votre ascenseur qui serait en panne. Il va donc laisser pourrir la situation et le locataire en sera pour ses frais et devra monter 10 étages à pieds pour monter les courses.

    21
    5
    Abou Stroff
    29 août 2018 - 13 h 56 min

    « Scandale : quand des ripoux réclamaient de l’argent au lieu d’un scanner » titre K. M..
    peut être qu’à l’époque, si ali el goudrone allait se lancer ou s’était déjà lancé, grâce à son protecteur attitré, dans l’importation d’équipement médical .
    comment voulez vous que si ali fasse du fric si des gens malintentionnés se mettait à ramener un scanner gratos?

    21
    5
      Argentroi
      29 août 2018 - 15 h 00 min

      Pour vulgariser seulement ce que c’est que c’est le système algérien, en citant Ali el Goudronne, il ne faut pas oublier d’en dire autant pour son pendant, son symétrique de l’autre bord, Hadj Sokr zouita .

      7
      10
    Rabah
    29 août 2018 - 13 h 43 min

    Ceci n’est que la cime de l’iceberg des corrompus. C’est la raison principale pour laquelle ce systeme est soutenu par une mafia pour perdurer eternellement car ils volent comment ils veulent et sans compter. Combien de millards du peuple se sont évaporés depuis 99 ?
    Mais le leveur de bras comme en 39, Ould Abbas, à 84 ans y tient toujours au systeme car personne ne les controle – J’inclus son fils qui trafiquait les tetes de listes.

    27
    4
    Zaatar
    29 août 2018 - 13 h 37 min

    Pas de quoi s’étonner…. c’est tout à fait normal chez nous.

    23
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.