Gambie – Algérie : les Verts décidés à sortir la tête de l’eau

gambie-algérie
Les Verts doivent gagner leur premier match sous l'ère Belmadi. D. R.

La sélection algérienne de football tentera samedi 8 septembre face à la Gambie de renouer avec la victoire et stopper l’hémorragie sous la conduite du nouveau sélectionneur Djamel Belmadi, en match prévu au stade de l’Indépendance de Bakau (17h30, algériennes) comptant pour la 2e journée (Gr. D) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019.

Les Verts, secoués par une crise de résultats vécue sous la conduite de l’ancien sélectionneur national Rabah Madjer, restaient sur une mauvaise série de quatre défaites de rang en amical, dont la dernière concédée le 7 juin dernier face au Portugal à Lisbonne (3-0).

Engagé en août dernier pour réanimer un groupe en proie au doute, Belmadi (42 ans) s’apprête à signer ses grands débuts sur le banc de l’équipe nationale, avec l’objectif de remporter son premier match, et du coup permettre aux Verts de retrouver le sourire.

«Je sens que les joueurs ont une grande envie pour réaliser un bon résultat, même si ça ne va pas être facile. Nous allons affronter une équipe composée majoritairement de joueurs évoluant à l’étranger, on respecte tout le monde, mais nous sommes dans l’obligation de s’imposer», a estimé Belmadi jeudi 6 septembre, peu après l’arrivée de la sélection à Banjul.

Belmadi, qui aura à cœur de réussir sa première à tête de la barre technique, a fait appel à un groupe composé de 24 joueurs dont 23 évoluant à l’étranger.

Pour son premier match officiel de l’année 2018, la sélection nationale sera privée des services des défenseurs Ayoub Abdellaoui et Youcef Attal, ainsi que de l’attaquant Hilal Soudani, tous blessés.

Belmadi a retenu deux nouveaux joueurs : il s’agit du milieu offensif Farid Boulaya et le gardien de but Alexandre Oukidja, sociétaires du FC Metz, actuel leader de la Ligue 2 française. A noter, le retour notamment du portier Raïs M’bolhi, du milieu offensif Sofiane Feghouli et du défenseur Rafik Halliche, dont il s’agit de sa première convocation depuis mars 2015.

«Nous avons tous envie de ramer dans le bon sens et gagner le maximum de matchs. La prise de contact avec le nouveau coach a été positive, même si nous avons quelques petits problèmes collectivement qu’on va essayer de les régler. Nous devons aider Belmadi pour pouvoir avancer. C’est toujours un plaisir pour moi de retrouver la sélection. Pour le début d’un coach, l’idéal est de commencer par une victoire», a estimé le milieu offensif Riyad Boudebouz.

Les Scorpions avides d’exploit

Les Verts devront faire face à un adversaire, certes modeste, mais dont les joueurs sont déterminés à sortir le grand jeu, eux qui n’ont plus gagné en match officiel depuis le 7 septembre 2013 (ndlr, face à la Tanzanie à Banjul 2-0).

«J’ai analysé le jeu de l’équipe algérienne, j’ai beaucoup de respect pour cette équipe que je considère comme l’une des meilleures du continent et du monde arabe. Je pense que nous serons prêts pour le match de samedi 8 septembre, d’autant que nous serons obligés de gagner et mettre fin à une longue traversée du désert», a affirmé le coach des Scorpions le Belge Tom Saintfiet.

La Gambie, battue lors de la journée inaugurale disputée en juin 2017 en déplacement face au Bénin (1-0), a entamé mardi 4 septembre un stage à Banjul en présence de 14 joueurs évoluant à l’étranger après le forfait d’Omar Colley (Sampdoria), Modou Barrow (Reading) et Hamza Barry (Hajduk Split).

«C’est un match très important pour nous, d’autant qu’il intervient après notre défaite concédée lors de la première journée des qualifications. Tous les joueurs sont désormais concentrés sur ce rendez-vous à ne pas rater. Nous allons jouer pour gagner», a indiqué sans détours le gardien de but gambien Modou Jobe (El-Kanemi Warriors/Nigeria).

Cette rencontre sera dirigée par un trio arbitral tunisien conduite par Youssef Essrayri, assisté de ses deux compatriotes Anouar Hmila et Yamen Malloulchi.

Dans l’autre match du groupe D prévue dimanche 9 septembre, le Bénin se rendra au Togo pour affronter les Eperviers (17h00, algériennes).

A l’issue de la première journée des qualifications, l’Algérie et le Bénin sont en tête du groupe D avec trois points grâce à leur succès contre respectivement le Togo et la Gambie sur le même score (1-0). Les deux premiers à l’issue des six journées se qualifieront pour la phase finale de la CAN-2019 prévue au Cameroun.

R. S. 

Comment (3)

    Anonyme
    7 septembre 2018 - 16 h 29 min

    Bonne chance surtout à belmadi qui a fait confiance à des tombeurs d’entraineurs ( le serbe et madjer ont appris a les connaitre à leurs dépens.)

    5
    1
    Mohamed
    7 septembre 2018 - 15 h 31 min

    Bonne chance aux Verts ainsi qu’à Belmadi.

    5
    1
    Mohamedz
    7 septembre 2018 - 13 h 44 min

    Bonne chance aux verts.

    4
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.