Fables libyennes

libyenne
Khalifa Haftar. D. R.

Par Sadek Sahraoui − Ainsi donc, le maréchal Khalifa Haftar, chef de l’autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL), pense vraiment être en mesure de menacer l’Algérie et, mieux encore, lui déclarer la guerre ! A force d’écouter les flatteries de ses parrains arabes et occidentaux, l’ancien officier félon a visiblement vraiment fini par croire qu’il était un grand chef de guerre et que son armée − composée en grande partie de salafistes qui passent leur temps à commettre des autodafés sur la place publique à Benghazi − était capable de régner sur l’ex-Jamahiriya et de se poser comme le futur leader du Maghreb.

Il n’est pas impossible aussi qu’en contrepartie d’une hypothétique promesse de le faire un jour roi, «ses amis» l’aient poussé à se brouiller avec nous. Il pourrait donc être partie prenante d’un vaste plan de déstabilisation de l’Algérie. Cela ne serait pas étonnant. Tout est possible venant d’un homme qui a déjà trahi une fois son pays.

«Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute», disait Jean de La Fontaine. Dans le cas de Khalifa Haftar, les parrains du gouvernement de Tobrouk s’en donnent vraiment à cœur joie. Faire croire à quelqu’un qui a mis près de deux années à déloger une poignée de terroristes d’un petit quartier de Benghazi qu’il pouvait envahir l’Algérie est une véritable prouesse. Mais en même temps, cette séquence explique a posteriori très bien pourquoi la crise libyenne a du mal à avoir un épilogue heureux. Autant à Benghazi qu’à Tripoli, le pouvoir est en grande partie squatté par des personnes mues par leurs seuls intérêts personnels.

Selon toute vraisemblance, c’est le cas de ce maréchal Haftar qui, pour réaliser son ambition de pouvoir, se montre prêt à aller jusqu’à ouvrir un front avec un pays voisin. L’aventurisme et le cynisme dont il vient de faire preuve montrent en tout cas qu’il ne s’inscrit pas dans une logique de paix et qu’il représente par conséquent un danger pour toute la région. C’est malheureux de le dire mais les Libyens sont encore loin d’être sortis de l’auberge.

S. S.

Comment (20)

    UMERI
    15 septembre 2018 - 20 h 08 min

    Si par malheur, Haftar venait a prendre le pouvoir en Libye, les libyens regretteront amèrement le colonel Khadafi. Ce petit Dictateur risque de vendre ce pays aux plus offrants.Maréchal autoproclamé, n’a rien d’un vrai chef de guerre,lequel doit sa promotion, aux U S A et a la France, qui veut faire de la Libye, un protectorat.

    Anonyme
    12 septembre 2018 - 19 h 04 min

    Malheureusement, La Libye divisée est déjà en marche, dans les plans des occidentaux:
    Américains (nostalgie aux bases Wheelus Air Base Où Wheelus Field),
    Mitiga actuellement à 11 km à l’est de Tripoli, les Britanniques occupant le Cyrénaique , et le Tripolitaine
    Depuis 1943, Après la proclamation de la principauté du Cyrénaique sous le grand Roi Idriss en 1949
    (Farouchement très méfiant des basses oeuvres, et manoeuvres nostalgiques-colonialistes
    Des autorités politico-militaires françaises)
    Les Britanniques, pragmatiques, ouverts à l’unité de la Libye (pas comme les français fermés)
    Durent se retirer du Cyénaique (Est libyen, Benghazi,comme capitale), pour se contenter du Tripolitaine et sa capitale Tripoli, Tandis que les français au Sud à Fezzan (Morzouk,Sebha,Oubari,Ghat,…..)
    Continuent à tergiverser , et temporiser, (ambitions colonialistes de rattacher le Sud de la Libye
    Au Tchad, et aux Toubous une grande ethnie tchadienne, qui sont francophones, et noires)
    Le temps de former une administration locale de fantoches , et de pacotilles de la tribu arabe
    Des Ouled Slimane, branche de la grande tribu arabe libyenne des Ferdjanes, et à leur tete Ahmed Bey
    Naceur comme gouverneur, utilisés comme couverture
    A l’administration, et à la présence militaires françaises, au Sud de la Libye
    (Janvier 1941- Décembre 1952)
    Avec les Accords entre le Roi nationaliste, clairvoyant,et sage Idriss Essenoussi, (d’origine algérienne)
    Et le chef du gouvernement français Pierre Mendès France, consacrant l’indépendance, et l’unité
    De la Libye, avec ses trois régions Cyrénaique, Tripolitaine, et …..en dernier joignant le Fezzan au sud
    Le 24 Décembre 1951

    Laissons le errer dans son égarement
    10 septembre 2018 - 23 h 28 min

    haha et ha ..elle m’a bien fait rire cette blague. bof il peut fabuler comme ça lui chante tant que c’est gratuit…peut etre que ça l’aidera à dormir lol …haftar écoutez : nos forces armées sont plus grandes que toute la libye…!!! vous voulez vous attaquer à la deuxiéme force militaire d’Afrique hahaha !!! tu sais on a un joli hopital psychiatrique ici ….drid houcine..il ya encore des places libres pour des égarés comme toi….

    صالح/ الجزائر
    10 septembre 2018 - 21 h 29 min

    Si l’Algérie a voulu «exploité la situation sécuritaire» qui règne dans son pays , et avait l’intention d’intervenir en Lybie par des actes collectifs , et non seulement par «un acte individuel» comme il prétend , elle aurait répondu , par oui , aux sollicitations des maitres de ce mercenaire des américains et français .
    Ce maréchal et les autres mercenaires libyens , à la soldes des puissances occidentales et arabes , éprouvent toujours une haine viscérale envers l’Algérie , qui tout en gardant son impartialité vis-à-vis des protagonistes a organisé plusieurs rounds de discussions entre les différentes parties libyennes à Alger et à l’intérieur même de la Libye , non pas parce qu’on lui reproche d’avoir «exploité la situation sécuritaire» qui règne dans son pays pour y envoyer des soldats ou commettre «un acte individuel» , mais parce que l’Algérie a dit NIET dans les années 80 , aux mercenaires de la CIA .
    Aperçu sur « l’homme des Américains »
    Le corps expéditionnaire libyen , sur la bande d’Aouzou tchadienne , commandé par cet officier ex serviteur zélé de Kadhafi avant d’être brutalement lâché par ce dernier dictateur , a été battus , le 13 avril 1987 dans la bataille de Ouadi Doum , par Le Tchad d’Hassan Habré , soutenu par la France et les États-Unis , et Khalifa Haftar a été capturé et il est fait prisonnier à N’Djamena .
    Soutenu par les États-Unis , il avait été dans les années 1980 le chef de la « Force Haftar » basée au Tchad et Constituée de quelque 2 000 Libyens capturés avec lui . Ce groupe équipé par Washington était destiné à envahir la Libye pour renverser Kadhafi . Mais la « Force Haftar » a du être exfiltrée en urgence du Tchad en 1990 , après que le pouvoir à N’Djamena ait été occupé par Idriss Déby , et que la France ait changé d’attitude vis-à-vis de Kadhafi , car elle avait envie de développer ses relations avec la Libye .
    Les États-Unis ont organisé un pont aérien pour évacuer Haftar et ses hommes vers l’Amérique , avant d’être livrés par Idriss Déby à l’homme fort de Tripoli . Ils sont répartis dans plusieurs États d’Amérique , et le futur maréchal a préféré s’installer près de Langley, le siège de la CIA .
    Répondant à une interview en décembre 1991, il a confirmé que les anciens combattants libyens recevaient un entraînement militaire régulier.
    En 2011, il a regagné la Libye pour participer au « chaos créatif » , destructif , du « Printemps arabe » pour créer Le « Grand Moyen-Orient » au profit des intérêts illégaux des Usa , la GB , la France , et l’entité israélienne … .
    Après la chute de Kadhafi, il a été nommé le 18 novembre 2011 chef de l’état-major de l’armée, provoquant la colère des islamistes, qui le considèrent comme « l’homme des Américains » , avant d’être celui des Emiratis et des Egyptiens .

    5
    1
    Slam
    10 septembre 2018 - 17 h 57 min

    Où sont donc nos courageux nationalistes khoubzistes pour exiger des excuses de ce mercenaire ? Ah oui ils sont occupés à exiger des excuses de la France entre 2 voyages à Paris pour palper leur compte bancaire là-bas chez eux.

    16
    6
    Anonyme
    10 septembre 2018 - 16 h 22 min

    Il existait un pays appelé Libye,dirigé par Idriss El Djazairi,un certain colonel à permis sa destitution par un despote double d’un dictateur

    15
    5
    Tin-Hinane
    10 septembre 2018 - 16 h 13 min

    Le titre résume toute l’affaire il s’agit effectivement d’une fable affabulée.

    10
    5
    Kad
    10 septembre 2018 - 15 h 05 min

    Du temps de feu Président Boumediène, la vermine du golf n’osait même pas parler de l’Algérie par crainte alors le menu fretin tel que Aftar n’en parlons pas. Alors n’avons nous pas un service extérieur comme au bon vieux temps pour inspirer crainte et respect de l’Algérie à ces bouffons de vaudeville.

    56
    11
      Tin-Hinane
      10 septembre 2018 - 16 h 05 min

      C’est bien pour ça qu’ils l’ont assassiné et de quelle manière … Que dieu les maudisse. Après ils nous ont fait la guerre tous ensemble tous d’accord les occidentaux et nos chers voisins sans compter l’Arabie saoudite et d’autres que j’oublie et surtout, surtout sans compter les nôtres, les traitres les salafistes terroristes et pourtant avec tous ces vilains contre nous nous avons quand même gagné. Ce qui me stupéfie c’est leur insistance ils sont défaits, vaincus et ils insistent. Après les migrants maintenant ce sont de nouveau les traitres comme ce haftar. Ils ne font que se ridiculiser chaque jour un peu plus.

      18
      9
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 16 h 06 min

      C’est bien pour ça qu’ils l’ont assassiné et de quelle manière !… les lâches que dieu les maudisse. Après ils nous ont fait la guerre tous ensemble tous d’accord les occidentaux et nos chers voisins sans compter l’Arabie saoudite et d’autres que j’oublie et surtout, surtout sans compter les nôtres, les traitres les salafistes terroristes et pourtant avec tous ces vilains contre nous nous avons quand même gagné. Ce qui me stupéfie c’est leur insistance ils sont défaits, vaincus et ils insistent. Après les migrants maintenant ce sont de nouveau les traitres comme ce haftar. Ils ne font que se ridiculiser chaque jour un peu plus.

      5
      6
      Tin-Hinane
      10 septembre 2018 - 16 h 07 min

      C’est bien pour ça qu’ils l’ont assassiné et de quelle manière !… les lâches que dieu les maudisse. Après ils nous ont fait la guerre tous ensemble tous d’accord les occidentaux et nos chers voisins sans compter l’Arabie saoudite et d’autres que j’oublie et surtout, surtout sans compter les nôtres, les traitres les salafistes terroristes et pourtant avec tous ces vilains contre nous nous avons quand même gagné. Ce qui me stupéfie c’est leur insistance ils sont défaits, vaincus et ils insistent. Après les migrants maintenant ce sont de nouveau les traitres comme ce haftar. Ils ne font que se ridiculiser chaque jour un peu plus.

      3
      6
    Anonyme
    10 septembre 2018 - 15 h 01 min

    M’enfin ! laissez lui le temps de se corriger!
    Il a du boire un verre de lben de trop ou ses paroles ont dépassé ses pensées.
    Il a bien entendu de très mauvais conseilleurs.
    Non, ne te sert pas avec ruse de l’Algérie pour que son Armée fasse le travail à votre place.
    Si la France n’a pas réussi à nous y impliquer ce n’est pas un Maréchal ferrand qui le fera.
    Désormais l’ANP applique le droit de poursuite à l’ Est, Sud et Ouest !
    Car on sait d’où viennent les groupes terros bien préparés.
    S’il viennent nous faire du mal et franchir nos frontières, on les attrape même chez vous.

    24
    5
    Hirizon
    10 septembre 2018 - 14 h 08 min

    <> dit la fable ! Juste un détachement d’une section des forces spéciales de l’ANP le lui apprendra en moins de temps qu’il n’en faut. A moins que l’AVC dont a été victime Haftar ait laissé de graves séquelles.

    19
    7
    Abou Stroff
    10 septembre 2018 - 13 h 41 min

    je pense que les habitants de la libye sont, d’abord et avant tout, un ensemble de tribus qui ne partagent quasiment rien ensemble.
    en d’autres termes, le sentiment national libyen est foncièrement diffus pour ne pas dire inexistant et seule la main de fer de qaddafi a pu donner l’impression qu’il existait une libye ne tant que nation et des libyens formant un peuple.
    ceci me pousse à avancer, avec la modestie qui m’étouffe, que la politique la plus appropriée, pour le moyen et le long terme, est de favoriser la dépeçage inéluctable de la contrée appelée libye et de prendre nos dispositions pour élargir notre territoire.
    PS: je reconnais que ce que j’avance, ne s’intègre pas dans la bienpensance du moment mais je parie que dans le furur proche, l’histoire me donnera raison.

    29
    7
      Zaatar
      10 septembre 2018 - 14 h 08 min

      Je te donne raison avant l’histoire cher Abou Stroff, car je pense la même chose de cette contrée…

      17
      5
      Anonyme
      10 septembre 2018 - 14 h 45 min

      Si je suis ton raisonnement l Australie aussi doit etre depecee…un Etat continent au sens propre du terme…le Canada aussi….l arabie Saoudite aussi..la Belgique aussi……etc.
      Non Monsieur la Lybie doit rester une et indivisible pour cela il faut un homme fort pour le faire comme l a fait Gueddafi il a permi aux tributs de s autogouverner et distribuer les richesses equitablement en attendant de changer les mentalites ce a quoi s est attele son fils Saif el Islam dont les projets visaient tres loin dans le changement vers l actualisation politique et sociale dans le siecle que nous vivons….et vint le « printemps arabe » manoeuvre par des mains scelerates pour tout tout chambarder.leur mots d ordre ;le monde arabo-musulman ne doit jamais evoluer vers la democratie ni au savoir et au developpement…la creation de EL QAIDA en premier lieu …puis DEACH ..puis Jabhat Ennosra avec la tolerance de la secte des freres musulmans creee au siecle dernier par les Anglais feront le travail par procuration.
      Nous Algeriens nous ne devons en aucun cas suivre les discours politises d ou qu ils viennent car ils ont presque toujours un but contraire et sont adresses souvent a une entite bien precise
      pour attirer son adhesion…le cas de Haftar c est tout simplement l armement de ses troupes,a cause de l embargo impose a la Lybie…..et devinez le reste de ce discour…..

      5
      17
    HOUMTY
    10 septembre 2018 - 13 h 08 min

    SALAM L’KHAWA…. WALLAH, mort de rire, avec son uniforme de garde champêtre et sa pseudo armée de voleurs, violeur et d’amateur il s’imagine qu’il va nous faire peur, il peux même avoir l’aide de l’otan, nous somme prêt a MOURIR POUR DÉFENDRE LA MÉRE PATRIE L’ A.L.G.E.R.I.E quelques soit la puissance de l’énnemie ,TERRE DE NOS AÏEUX nous tes enfants nous donnerons nos vies jusqu’a la dernniére goutte de sang pour te protéger, comme l’ont fait NOS GLORIEUX CHOUHADAS ( Rahimahoum ALLAH ) Tahya L’djazaïr et VIVE L’ A.N.P

    243
    7
    juste un ridicule autoproclamé mimiréchal
    10 septembre 2018 - 12 h 05 min

    avant tout il faudrait chercher qui l’a nommé maréchal ? peut etre qu’on se trompe à le voir en tant que tel sans qu’il le soit lui méme , dans le meilleur des cas il promu maréchal par un groupuscule de mercenaires …
    haftar si vous me lisez , notez alors une chose : personne ne resortira sur ses deux pieds en franchissant nos frontiéres , et ça ne sera méme pas notre ANP qui en découderont mais la chaleur et l’immensité du desert …car ça sera trop d’honneur que d’etre éliminé par notre ANP !! lol
    pauvre de toi khalifa …

    28
    6
    Zaatar
    10 septembre 2018 - 11 h 30 min

    Que les libyens ne sortent pas de leurs auberges c’est leurs problèmes et c’est à eux de le résoudre. Mais que ce va-nu pied de maréchal khorroto vienne menacer notre pays est tout simplement inconcevable. Il se doit d’être remis en place illico presto. On voit bien que c’est un insensé car il ne se doute pas qu’il sera réduit en bouillie en un tour trois quarts s’il s’avise à des hostilités militaires.

    29
    6
      Gatt M'digouti
      10 septembre 2018 - 14 h 06 min

      Ne t’emporte pas l’ami ! cet idiot sait parfaitement qu’en traversant la frontière il sera arrêté par le premier targui de chez nous et réduit en esclave dont le travail serait de traire les chèvres et les chamelles !
      C’est seulement pour la consommation intérieure et pour faire plaisir à son maitre et seigneur Macron !

      30
      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.