Vengeance

vengeance
Claude Guéant, Mouammar El-Kadhafi et Nicola Sarkozy en juillet 2007 à Tripoli. D. R.

Par Sadek Sahraoui − Mouammar Kadhafi n’est probablement pas le seul à hanter les nuits de l’ancien président français Nicolas Sarkozy. Seïf Al-Islam doit aussi l’empêcher de dormir. Le fils du dirigeant libyen, qui a retrouvé sa liberté de mouvement il y a quelques mois, est en train de mettre à exécution sa promesse de venger l’assassinat de son père dans des circonstances épouvantables. De nombreuses sources rapportent que l’ancien n°2 du régime libyen s’emploie actuellement à réunir les preuves attestant que l’ex-Jamahiriya a bien financé la campagne de Nicolas Sarkozy.

Dans une lettre de huit pages adressée en juillet à des juges français par l’intermédiaire de ses avocats britanniques, Seïf Al-Islam atteste que le prédécesseur de François Hollande a bien reçu des fonds libyens quant il était candidat à la présidentielle de 2007, affirmant que ce soutien financier était de 2,5 millions d’euros. La somme aurait été remise à Claude Guéant. «M Sarkozy a dépêché un représentant, Claude Guéant, afin de recevoir l’argent» affirme le fils du guide libyen dans sa lettre. Claude Guéant aurait, ajoute-t-il, reçu la somme des mains de Bachir Salah, l’ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi.

Seïf Al-Islam fait également savoir que Sarkozy a encore réclamé deux millions d’euros en plus de ce qu’il avait reçu du guide libyen. Ces fonds devraient permettre d’innocenter Abdallah Senoussi, condamné à la prison à vie en France pour son rôle dans l’attentat du DC10 d’UTA au Niger en 1989. Donc c’est en tout près de 5 millions d’euros que l’ancien chef de l’Etat français aurait empoché.

Ce nouveau témoignage à charge devrait certainement compliquer un peu plus la situation de Nicolas Sarkozy, mis en examen au mois de mars dernier pour «corruption passive», «financement illégal de campagne électoral» et «recel de détournement de fonds publics» libyens. Il faut s’attendre d’ailleurs à ce que Sarkozy et ses acolytes soient à nouveau convoqués à la barre comme de vulgaires malfrats.

Même dans l’éventualité où Nicolas Sarkozy arrivait à échapper au filet de la justice, Seïf Al-Islam a en réalité déjà réussi à se faire vengeance. C’est que cette affaire de financement illégal de campagne dont il commencé à parler dès 2011 a fini par faire de l’ancien président français un pestiféré politique et de sa vie un enfer. Et rien ne dit que la malédiction de Mouammar Kadhafi et des Libyens ne se poursuivra pas encore pendant longtemps.

S. S.

Comment (21)

    UMERI
    15 septembre 2018 - 12 h 37 min

    Sarkozy est « cuit » humilié devant des dizaines de millions de français et d’africains. Le financement libyen, de la campagne électorale de ce serpent, a bien eu lieu, que ce soit Médiapart et ses preuves écrites, des témoignages verbales des autorités libyennes, du reportage, combien pertinent d’ Elise Lucet, des biens acquis frauduleusement par Claude Guéant, Sarkozy, devrait se suicider pour épargner à la justice un perte de temps considérable. N’est pas Beregovoy qui veut, l’ancien 1ér ministre socialiste, s’ait donné la mort, pour un prêt sans intérêt. Allez caches toi dans un pays ou on n’entendra plus citez ton nom.

    Ch'ha
    12 septembre 2018 - 18 h 56 min

    Les preuves sont déjà en possession, je ne vois pas ce qu’il réunit.
    Ensuite il ne s’agit pas de vengeance mais de JUSTICE ET DE JUGER DES CRIMINELS.
    Enfin tout se paie ici bas et pas que.

    6
    3
      Gatt M'digouti
      12 septembre 2018 - 20 h 33 min

      Le CRIF ne permettra pas un tel procès ! et Seif El Islam pas idiot du tout le sait parfaitement ! mais il l’empêche de dormir et le dévalorise chaque jour aux yeux du monde !

      5
      3
        Ch'ha
        13 septembre 2018 - 5 h 38 min

        @Gatt M’digouti
        Sarkozy vu toutes ses affaires de corruption et cie …devrait déjà avoir écopé de peines de prison équivalentes à celles de Lula er ex-présidente de Corée du Sud cumulées…
        Ça vaut également pour les condamnations pour des députés ex députés ex ministres etc …..
        Rien de nouveau sous le soleil.
        Il est grillé c’est une évidence.
        La guerre en Libye sous l’égide de BHL.et l’ENTITÉ SIONISTE l’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou le chaos libyen etc …a fini de lui donner le coup de grâce.

        4
        1
    socrate
    12 septembre 2018 - 18 h 47 min

    Cela fait sept ans que Kadhafi le jeune lance ce genre d’accusation sans apporter le moindre début de preuve. Cela n’empêchera en rien Sarkozy de dormir.

    5
    2
    Hibeche
    12 septembre 2018 - 18 h 13 min

    Ces apprentis dictateurs, qui restent au pouvoir 20, 30, 40, 50 ans et parfois même une éternité, ne se maintiennent que grâce à la corruption, par l’argent du peuple, de leurs protecteurs voraces à l’étranger, et leurs danseuses du ventre à l’intérieur. Et leurs pays restent en état de délabrement généralisé.

    Anonyme
    12 septembre 2018 - 16 h 03 min

    Incroyable. Quand bien meme il prouvait cela, il ne serait pas grandi parceque son pere aurait acheté un autre president

    4
    4
    Felfel Har
    12 septembre 2018 - 14 h 53 min

    Il faut comprendre que, politiquement, Sarko est bien mort, même si, en France, ses complices rivalisent d’ardeur pour l’extraire aux griffes de la justice. Cette leçon ne vaut-elle pas aussi pour ceux qui trament des complots contre leur pays, en Algérie comme en Afrique? Pactiser avec les diables (les pires ennemis du pays) revient à se faire harakiri, à signer son arrêt de mort. L’Occident a largement fait étalage de son hypocrisie, de sa versatilité, de son immoralité, de son déshonneur et de sa perte de crédibilité. Il faut s’en méfier comme de la peste!

    15
    2
    Abou Stroff
    12 septembre 2018 - 14 h 33 min

    moua, humaniste jusqu’aux bouts des ongles, militant confirmé contre la peine de mort, suggère à Kadhafi junior d’agir de telle sorte à ce que le nabot se retrouve nez à nez avec un djinn maléfique qui lui lira ses droits avant de le dépecer vivant*.
    * pour imaginer la scène où le nabot sera dépecé, il suffit d’admirer une partie de chasse de lycaons où la proie est mangée alors qu’elle est toujours vivante.

    9
    2
      Zaatar
      12 septembre 2018 - 15 h 03 min

      Cher Abou Stroff,

      Extraordinaires chiens sauvages que ces Lycaons que j’adore regarder sur le petit écran… malheureusement en voie de disparition, comme beaucoup d’autres espèces.

      5
      3
        Abou Stroff
        12 septembre 2018 - 15 h 29 min

        mister Zaatar, je vous salue! les lycaons ont le taux de réussite à la chasse le plus élevé parmi les prédateurs de la savane.
        bien évidemment, la chair du nabot ne leur conviendrait guère vu l’état de décomposition avancée du nabot. mais l’imaginer en train d’être dépecé par un djinn maléfique me comblera, sans nul doute.

        5
        2
    LOUCIF
    12 septembre 2018 - 13 h 43 min

    @Karim 12 septembre 2018 – 12 h 26 min , il est vrai que la famille Khadafi disposait de l’argent public comme d’un bien familial , mais le peuple libyen n’a pas été laissé dans la misère, la pauvreté et le besoin ! Le peuple avait également sa bonne part et il était très satisfait de la politique sociale de Khadafi même s’il savait qu’il était un dictateur intransigeant, un autocrate sévère qui refusait la critique et la contradiction ! Tous les libyens reconnaissent aujourd’hui encore qu’ils ont profité eux-aussi de la rente pétrolière, bon pas comme ils l’auraient souhaité, mais c’est une donnée !

    18
    6
    LOUCIF
    12 septembre 2018 - 13 h 11 min

    Cela fait que années que Seïf Al-Islam, le fils de Kadhafi , nous dit qu’il a des preuves matérielles réelles, tangibles sur le financement de la campagne de Sarkozy et sur l’argent donné en mains propres à Sarkozy et à Claude Guéant ! Une lettre d’accusation n’est pas une preuve sur le plan juridique !

    S’il a des preuves matérielles (photos, vidéos, cassettes audio, enregistrements téléphoniques, documents signés par son père expliquant la destination de cet argent liquide etc… etc…) , il n’a qu’à en faire des copies et les envoyer à la justice française, tout en informant les médias de cet envoi. Mais s’il fait juste de l’agitation, des pressions verbales pour amener par exemple le gouvernent français à soutenir sa candidature à une éventuelle future élection présidentielle, je crois que c’est peine perdue. Il est même en train de se rendre de moins en moins crédible. Tout ce long temps perdu peut même étouffer et faire oublier à terme cette affaire définitivement ! Pendant ce temps Sarkozy et Guéant se la coulent douce et passent de très bonne vacances sans aucune inquiétude ! ……. A quoi joue Seif Al-Islam ????!!!!???!!!

    17
    7
    karimdz
    12 septembre 2018 - 12 h 51 min

    C est fou, on stigmatise souvent les pays du tiers monde, mais le monde occidental accumule tout autant le d affaires et de corruption.

    Seif El Islam devrait faire attention à sa sécurité, car l ex occupant sioniste de l Elysée, sarko de son vrai prenom nagy-bocsa a éliminé des témoins gênants.

    9
    7
    selma
    12 septembre 2018 - 12 h 31 min

    l’émission fabuleuse de Lise Ducet qui est passée la semaine passée a prouvé , documents et interviews à l’appui, le financement de la campagne de Sarkozy par le guide libyen
    Des investigations de longue haleine ont permis à Lise Ducet ( quel courage!) et à son équipe de démontrer l’implication irréfutable de Claude Guéant, d’Alexandre Djouhri, du traitre Béchir Salah et du porteur de valise Takieddine, dans l’opération
    Sarkozy est personnellement impliqué dans l’assassinat du président libyen, même si la harpie de Clinton y est pour quelque chose

    10
    5
    Karim
    12 septembre 2018 - 12 h 26 min

    Malheur à Sarkozy qui merite ses deboires ….et ces dirigeants de la republique monarchique de libye ne sont-ils pas justiciables pour avoir disposé de l’argent public comme un bien familial pour le distribuer au bon vouloir du dictateur et de sa famille .

    18
    2
      Anonyme
      12 septembre 2018 - 12 h 56 min

      Tous les gouvernements disposent de caisses noires pour acheter des influences. Khadafi n’a rien inventé c’est comme ça que ça marche dans le monde pourri que la démocratie occidentale a imposé au reste de l’humanité. De plus il semblerait que les libyens vivaient assez à l’aise.

      8
      5
      Vector
      12 septembre 2018 - 13 h 35 min

      Quel naïveté
      La corruption dans les pays riches existe sous une autre forme !
      En France, si vous voulez créer une grande entreprise ou avoir des contrats publics, il faut avoir un réseau qui s’appelle Banque Rothschild et Banque Lazard !!
      Alors quel est la différence avec la Libye dans les faits ?

      8
      4
      Gatt M'digouti
      12 septembre 2018 - 14 h 37 min

      Parce que chez nous on adresse au peuple une copie du bilan annuel du conseil administration Algérie, dument certifié par un commissaire aux comptes assermenté?

    Abou Langi
    12 septembre 2018 - 12 h 00 min

     » Même dans l’éventualité où Nicolas Sarkozy arrivait à échapper au filet de la justice, Seïf Al-Islam a en réalité déjà réussi à se faire vengeance ».

    Peut-être que sa vengeance est assouvie. Mais le vilain petit canard est toujours vivant et il court encore!

    11
    4
      Zaatar
      12 septembre 2018 - 12 h 47 min

      C’est juste une question d’angle de vision et d’interprétation dans la perspective…

      9
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.