La France reconnaît sa responsabilité dans l’assassinat de Maurice Audin

Macron France Audin
Emmanuel Macron à la Place Audin, à Alger. New Press

Par Kamel M. – Le président français Emmanuel Macron va reconnaître officiellement la responsabilité de la France dans la disparition du martyr de la guerre de Libération nationale Maurice Audin. Un communiqué devrait être rendu public ce jeudi, selon des médias français.

Macron multiplie les gestes en faveur d’une reconnaissance des crimes de guerre commis par la France en Algérie. Mais sa déclaration faite à Alger sur la responsabilité de son pays dans les atrocités dont s’est rendue coupable la France coloniale a soulevé un tollé général en France où de nombreuses voix hostiles à l’Algérie, notamment les harkis et les nostalgiques de l’Algérie française, avaient dénoncé une «trahison» de la part de celui qui n’était encore que candidat à l’Elysée.

Depuis, le successeur de François Hollande, qui s’est rendu en Algérie à deux reprises, a mis de l’eau dans son vin, préférant modérer ses propos sans toutefois renier sa déclaration que les Algériens ont qualifiée de «courageuse». L’annonce que Macron s’apprête à faire ce jeudi semble s’inscrire dans cette logique de «reconnaissance» sans que cela s’apparente, néanmoins, à une repentance, telle que la réclament de nombreux Algériens pour lesquels les relations entre l’Algérie et la France ne sauraient être définitivement assainies tant que les Français n’admettront pas que le colonialisme fut un crime et non un «bienfait».

En juin 2014, François Hollande reconnaissait officiellement, pour la première fois, au nom de l’Etat français, dans un message adressé à l’occasion du prix de mathématiques Maurice Audin, que ce dernier ne s’est pas évadé et qu’il est mort en détention.

La reconnaissance de Macron était dans l’air depuis janvier 2018. Des députés français ayant évoqué la question avec lui avaient affirmé qu’il «pouvait déclarer que Maurice Audin a été exécuté par l’armée française». Ces derniers avaient appelé à une reconnaissance officielle de l’Etat français dans cet assassinat.

Macron a entendu leur appel. Mais beaucoup reste à faire pour que les Algériens tournent la page.

K. M.

Comment (27)

    Vroum Vroum 😤
    18 septembre 2018 - 13 h 24 min

    C’est trop tard le Crime à été fait au nom de la France par des Lavettes..depuis 1830..des Lavettes ..jusqu’à De gaule qui tenta d’ecraser la Résistance Algérienne et fini par reconnaître la Défaite Française devant le courage et volonté du Peuple Algérien et suivi de la fuite des Colons…..Cette France écrasé par l’Allemagne dont Paris fut Allemande..la Gde Allemagne jusqu’à Paris…La France avait les boules d’être colonisé par l’Allemagne et fut aidé entre autres par des Algériens ..ect pour sa libération et quand les Algériens à leur tour réclame l’indépendance de l’Algérie..les Criminels de guerre État Français ordona des Massacres odieux contre des milliers d’Algériens..hier on t’aide et le lendemain tu nous trahis toi le Pays des droits de l’homme mais seulement français lors de la colonisation..Liberté Égalité Fraternité mais uniquement pour les Français selon le Pouvoir Colonial..hein Mitterrand !..
    ….

    Chaoui Ou Zien
    13 septembre 2018 - 23 h 25 min

    La France n’admettra jamais ses crimes dans notre pays: tueries, humiliations et rapines a grande echelle. Il est temps de tourner la page sur ce pays a jamais et voir ailleurs. Mais comme ca n’arrivera jamais sous ceux qu’elle a laisse derriere elle, prions pour la deuxieme republique.

    55
    Zarlov
    13 septembre 2018 - 20 h 49 min

    Sur une chaîne TV d’infos Française, il fallait voir la tête du jeune présentateur (soi-disant journaliste) qui montrait ouvertement que la nouvelle le dérangeait, avec murmure genre « c’est ainsi ».
    Il n’a jamais bronché lorsqu’il s’agissait de salir le pays ou de favoriser systématiquement notre voisin (comme toujours).
    Le mythe du journaliste occidental libre dans ses infos n’est qu’un leurre.
    Il n’est qu’un salarié docile au même titre que toutes ces plantes vertes plus saolon de l’auto que journalistes.
    Ceci pour dire que les chiens dréssés pour attaquer sont perdus lorsqu’on leur demande de sauver.
    Ne croyez donc pas que les chaînes d’infos sont neutres ou disent la vérité!
    Ils suivent le mouvement même injuste et agresseur du système et du groupe financier.

    54
    2
      Abou Loune
      13 septembre 2018 - 21 h 50 min

      Tous m3a el ouaka3. C’est normal. On ne cherche que son intérêt et c’est légitime.

      2
      2
        Zaatar
        13 septembre 2018 - 22 h 04 min

        C’est plutôt honnête je dirais… c’est le naturel de l’homme

    Anonyme
    13 septembre 2018 - 20 h 41 min

    Croyez vous que si les martyrs avaient su ce qu’il en adviendrait de l’Algérie ils auraient bougé le petit doigt pour la libérer .?

    5
    54
      Farid
      14 septembre 2018 - 1 h 05 min

      çà ne serai jamais ainsi,les hommes comme Maurice Audin qui ont pris parti du coté Algérien pendant cette guerre sont nombreux, Yveton, Leban, Maillot et ils sont très nombreux mais à ce jour cette mafia au pouvoir n’a pu au moins donner le nom des braves hommes qui ont marquer l’histoire de notre pays à un aéroport, une université par exemple au lieu de donner des noms de traitres comme pour certains aéroport je trouve çà lache mais quand çà vient d’un groupe de traitres et de mercenaires c’est normal.
      Comme c’est le cas de la nationalité pour les mercenaires oui mais pour des vrais maquisards étrangers non c’est niet.
      Seulement la question qui se pose la France au moins à reconnue que Maurice Audin a été enlevé et torturé jusqu’à la mort mais quand le pouvoir sanguinaire Algérien reconnaitra les dispartions et les enlèvements forcés de milliers d’Algériens et de la torture pendant les années 1980 et les années 1990?

      1
      54
        Anonyme
        14 septembre 2018 - 12 h 22 min

        Et quand le pouvoir reconnaîtra les crimes contre l’humanité du FLN pendant la guerre d’Algérie.

        1
        54
    Moskodz
    13 septembre 2018 - 20 h 15 min

    Que son âme repose en paix,l’affaire de Maurice Audin est l’arbre qui cache la forêt,de tels cas se comptent par centaines,voir par milliers.

    100
    1
    Apache
    13 septembre 2018 - 20 h 00 min

    C’est beaucoup trop insuffisant pour que les Algériens puissent tourner la page. Il faudrait que la France reconnaisse tous les crimes commis en son nom tels les enfumades; les exécutions sommaires, les déportations dans des contrées lointaines, les bombardements au napalm de populations civiles, les essais nucléaires avec des Algériens comme cobayes, la torture, etc… Les morts depuis 1830 s’élèvent entre 8 et 10 millions, selon certaines estimations. Ce n’est qu’après cette reconnaissance et une répentance que les Algériens pourront tourner la page mais sans oublier l’Histoire. Pour cela, les Français devraient avoir le courage des Allemands qui n’ont pas hésité à reconnaitre leur persécution des Juifs et les crimes contre eux pendant la 2ème Guerre Mondiale.

    100
    3
      Selecto
      13 septembre 2018 - 20 h 41 min

      Le peuple algérien était à deux doigts d’être transformé en une armée de zombies bons à l’exploitation comme des bêtes grâce à l’analphabétisme programmé à cet effet d’où le nombre d’analphabètes en 1962 qui dépassait les 95% .
      L’objectif était de faire des Fatma et des Mohamed au service des colons bons à trimer de l’aube au coucher du soleil pour une bouchée pain.

      60
      1
    TARZAN
    13 septembre 2018 - 19 h 38 min

    les algériens tous sont ravis pour la famille Audin, car M. Audin est un modèle d’humanisme et l’algérie devrait ériger une statut en france pour leur rappeler que des français, le peuple, était contre le colonialisme et les crimes en algérie. Audin est un exemple à suivre par tous les pays du monde, un symbole de l’humanisme et de justice. par ailleurs, je suis ravi de la reconnaissance par macron des crimes envers audin, il demande des excuses à la famille, c’est très bien, mais il oublie de faire des excuses aux algériens par rapport à audin, car quand il a été tué, massacré, torturé au possible comme tant de milliers d’algériens, la france a accusé sciemment les algériens d’être les criminels, de la bouche même d’aussares, pour faire passer les algériens pour des criminels aux yeux de la communauté internationale. où sont ses excuses? il n’y aura pas parce qu’on est des bougnoules? le passé criminel, ouii criminel, de la vfrance en algérie ne sera JAMAIS effacé tant que la france ne reconnait pas ses crimes unilatérale car c’est eux qui sont venus nous massacrer, voler, exploiter, détourner nos richesses, et surtout surtout ils sont venus pour effacer notre histoire et le peu qui restait ils l’ont offert aux marocains. le dictionnaire larousse dit que émir abdelkader est d’origine marocaine. et ils ne veulent pas corriger car il y a une franco marocaine dans la direction de ce dictionnaire qui ne lui reste que le nom. sans parler de juba 2, tarek ibn ziad, les almoravides, les almohades, les mérinides tous algériens. oui, les algériens doivent exiger de la france la restitution de nos archives d’avant la colonisation, la bibliothèque des deys, leur argent (1000 milliards de dollars actuels) gardez les, mais rendez nous notre mémoire , notre histoire, notre honneur. et tant qu’ils restent en france la plaie restera à jamais béante et la roue tourne! je n’oublierai jamais l’exposition au musée du louvre, du 17 octobre 2014 au 19 janvier 2015 dans le Hall napoléon, pour toucher le maximum de touristes du monde entier, où la france et le maroc détournent notre histoire, je vous rappelle le titre de cette exposition scandaleuse et fantoche ;  » Le Maroc médiéval. Un empire de l’Afrique à l’Espagne  » durant cette exposition honteuse ils disent que c’est lmes marocains qui gouvernèrent au maghreb en maitres et c’est eux qui ont envahit l’espagne. or, la réalité historique c’est tout le contraire c’est l’algérie qui était maitre du maghreb et ce sont des guerriers chaouis et kabyles dont tarek ibn ziad qui ont ouvert la route vers l’europe. et c’est pour ça que je demande que la ministre de la culture de l’époque et c’est une hizb frennsssa khalida toumi d’être jugé pour haute trahison

    56
    3
    Algerien révolté
    13 septembre 2018 - 18 h 26 min

    Et pour ce qui concernent les autres disparus qu’en est-il ? ceux que l’armée de Massu a fait disparaitre ,ceuw qui ont été enlevés sous les yeux de leurs enfants la nuit ,et qui n’ont jamais plus réapparus ,j’ai des exemples dans ma propre famille , a la casbah d’Alger , si Mr Macron veut leurs identitées je suis pret a lui fournir.et il y en a des milliers dans ce cas , lorsque les Paras de Massu débarquaient chez quelqu’un ,on pouvait le considérer comme mort ,il n’était jamais remis a la justice ,il mourrait sous la torture ,rare sont ceux qui en réchapper ,la seule solution c’était la fuite a travers les terrasses des maisons de la casbah qui se joignées toutes et aboutir dans un autre quartier ,il y avait une solidarité exemplaire entres les habitants ,meme les enfants étaient engagés dans le procesus ils coupaient les barbelés qui entouraient les rues afin de faciliter la fuite ,Alors Monsieur Macron voulez vous des preuves ?

    54
    1
    Algeien révolté
    13 septembre 2018 - 18 h 24 min

    Et pour ce qui concernent les autres disparus qu’en est-il ? ceux que l’armée de Massu a fait disparaitre ,ceuw qui ont été enlevés sous les yeux de leurs enfants la nuit ,et qui n’ont jamais plus réapparus ,j’ai des exemples dans ma propre famille , a la casbah d’Alger , si Mr Macron veut leurs identitées je suis pret a lui fournir.et il y en a des milliers dans ce cas , lorsque les Paras de Massu débarquaient chez quelqu’un ,on pouvait le considérer comme mort ,il n’était jamais remis a la justice ,il mourrait sous la torture ,rare sont ceux qui en réchapper ,la seule solution c’était la fuite a travers les terrasses des maisons de la casbah qui se joignées toutes et aboutir dans un autre quartier ,il y avait une solidarité exemplaire entres les habitants ,meme les enfants étaient engagés dans le procesus ils coupaient les barbelés qui entouraient les rues afin de faciliter la fuite ,Alors Monsieur Macron voulez vous des preuves ?

    10
    1
    karimdz
    13 septembre 2018 - 17 h 01 min

    La véritable reconnaissance que la France doit faire, c est celle du génocide du peuple algérien durant l occupation française.

    Le parlement français a reconnu le génocide des arméniens, il aurait été plus honnête que la France commence par revisiter son histoire et reconnaisse les crimes qu elle a commis en Algérie.

    Cela n’aboutira que si l Etat algérien fasse une démarche dans ce sens, devant l’assemblée générale des nations unies pour qu’elle reconnaisse le génocide du peuple algérien par la France.

    56
    7
      Abou Loune
      13 septembre 2018 - 18 h 30 min

      Tu ne perds rien pour attendre, attendre que les démarches se fassent, puis attendre que la France reconnaisse le génocide. Bon courage.

      5
      9
        karimdz
        13 septembre 2018 - 18 h 37 min

        Parce que tu penses que si on bouge pas, la France va le faire, tu peux justement toujours attendre.

        Seule une pression extérieure, et une reconnaissance, on ne peut plus officielle d’une résolution de l Assemblée Générale des Nations Unis, mettrait la France devant ses responsabilités.

        56
        5
          Abou Loune
          13 septembre 2018 - 18 h 45 min

          justement, Bon courage dans l’attente…

          3
          8
    Rien de nouveau
    13 septembre 2018 - 16 h 16 min

    Cette reconnaissance à été faite sous la pression de l’opinion publique française car la victime était française et il ne s’agissait nullement de reconnaissance de la torture qu’avait subi le peuple algérien se 1830 à 1962.
    L’affaire Maurice Audin est une affaire interne à la France d’où cette reconnaissance.

    104
    7
    Larbi
    13 septembre 2018 - 13 h 03 min

    A quel prix???
    La est la vrais question!!!
    Quelle la contre partie pour avouer un crime aussi grave. Un crime de guerre ni plus ni moins!!
    Donc il est légitime de se poser la vrais question!
    A quel prix????
    Que cherche l état français???

    54
    37
    anti khafafich
    13 septembre 2018 - 13 h 02 min

    ce qu’il ne faut surtout pas omettre est que Maurice se considérait comme Algérien, il est mort pour l’Algérie. donc une très Grande leçon aux traitres multiples que connait l’Algérie spécialement les nouveaux « riches » profondément pauvres et les islamistes salafistes et « frères musulmans » pour qui l’Algérie n’est qu’un local de commerce pour s’enrichir et pour intelligence avec les buveurs de pisse de chamelles

    54
    5
    MOHAMMED BEKADDOUR
    13 septembre 2018 - 12 h 07 min

    En la mémoire de Ce Malheureux Audin, mathématicien, la suite doit être « mathématique » : Calculer le préjudice subi depuis 1830, car ce préjudice ne s’arrête pas à 1962…

    54
    6
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 13 h 16 min

      Et les préjudices subit depuis le 7 eme siècle des hordes islamiques ?

      6
      54
    Salim Samai
    13 septembre 2018 - 11 h 53 min

    La France est PRISONNIERE de mini groupuscules qui jouent á Antar, Zembla et
    aux Heros et en fait courent apres la brioche du Tresor de l´Etat CONTRE l´Interet du Peuple.
    Meme chose aux USA ou ce pays est PRISONNIER des Lobbies de Cuba et d´Israel qui lui DICTENT des politiques CONTRAIRES a son Interet National et á celui de la STABILITE MONDIALE!
    A propos, chez nous aussi, nous en avons de ce phenomene!

    54
    4
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 11 h 51 min

    assassiner en prison et non pas mort en prison…

    56
    4
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 11 h 06 min

    Le pauvre Maurice Audin est mort pour une Algérie ou N.Salhi et Laaribi dictent leurs délires schizophrènes aux algériens .

    21
    7
      Anonyme plus
      13 septembre 2018 - 13 h 11 min

      Réponse à Anonyme. Ne plaignez pas Maurice Audin car il est mort pour un idéal, il est mort pour ses convictions et c’est ça qui importe. Pour le reste l’Algérie d’aujourd’hui c’est à vous de vous battre contre ceux que vous avez cité, nous pouvons tous mener un combat et nous battre, bon courage et bonne chance.

      54
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.