Décès du chanteur Djamel Allam des suites d’une longue maladie

Décès du chanteur Djamel Allam des suites d’une longue maladie

Comment (12)

    UMERI
    16 septembre 2018 - 11 h 41 min

    Toutes nos condoléances, à sa famille, ses proches. L’Algérie, perd en la personne de Djamel Allam, un grand homme de culture.

    Rayés Al Bahriya
    16 septembre 2018 - 2 h 19 min

    Djamal Allam, le pourvoyeur du savoir dans le sens le plus noble du terme nous a quitté aujourd’hui.
    Un immense artiste au coeur géant, un géant de la culture algérienne.
    Nous te pleurons et nous te souhaitons Rahmatou Allah et une place au paradis.
    Repose en paix…

    Hamid TAMOUD
    15 septembre 2018 - 23 h 59 min

    Je tiens à adresser toutes mes sincères condoléances à sa famille, ainsi qu’un message de soutien à tous ses proches dans l’épreuve douloureuse qu’ils traversent.
    C’est sur cette note que je souhaite que son âme repose éternellement en paix.
    انا لله و انا اليه راجعون.
    اللهم ارحمه و اغفر له و ارض عنه و اجعل مثواه جنات الرضوان

    ·

    Med
    15 septembre 2018 - 21 h 43 min

    Djamal Allam dont talent, générosité et bonté nous ont comblé pendant de longues années, nous quitte à jamais. Repose en paix.
    Mes condoléances à sa famille et à ses proches.

    3
    2
    226
    15 septembre 2018 - 21 h 30 min

    allah ya rahmou.il va rejoindre cheikh el Anka.

    1
    2
    Patriote
    15 septembre 2018 - 20 h 49 min

    Repose en paix l’Artiste, tu nous manqueras! Merci d’avoir enrichi notre patrimoine, d’avoir porté l’amour de l’Algérie aux quatre coins du pays et à l’internationale.

    4
    1
    MELLO
    15 septembre 2018 - 18 h 36 min

    Thalla thmoukent dha gouliw. Quelque soit son coeur, quelque soit l’espace , il avait toujours une place dans son coeur. Combien de Djamal Allam reste t il en cette Algérie meurtrie, dénaturée ; une Algerie qui perd ses reperes, et Djamal en etait Un. Il avait révolutionné la chanson kabyle en particulier et Algerienne en general, puisque pour ceux qui ne le savent pas, il avait un répertoire, en langue arabe. Pleure, O pays bien-aimé, tu viens , on vient de perdre un grand homme de culture. Toutes mes condoleances a sa famille. Tous ceux que tu avais bercé par tes melodies viendront te rendre un dernier grand hommage apres cette fameuse soiree du Theatre de TIZI OUZOU.

    10
    5
    rabah
    15 septembre 2018 - 18 h 10 min

    grosse perte pour la musique moderne kabyle car c’etait le pionnier,il avait la possibilité de chanter en arabe mais il a choisi sa langue maternelle,merci djamel pour ton apport.

    7
    6
    metek
    15 septembre 2018 - 17 h 49 min

    Encore une triste nouvelle, en l’espace d’une semaine nous perdons deux immenses artistes, Rachid Taha et Djamal Allam, qui ont porté haut notre chere Algerie et sa culture dans toute sa diversité aux quatres coins de la planete.
    Condoleances a leurs familles et proches et paix a leurs ames.

    16
    4
    Lady Faria
    15 septembre 2018 - 17 h 05 min

    Même pas encore remise de la disparition de Rachid Taha et j’apprends que Djamel Allem aussi nous quitte, à quelques jours d’intervalle. La chanson algérienne perd ici un artiste polyvalent : un talentueux auteur-compositeur interprète avec à son actif 40 ans de carrière mais aussi auteur de musiques de films et, à l’occasion, acteur. Très proche de son public, franc et direct, il lui arrivait de pousser quelques jurons sur scène quand un problème (technique ou autre) survenait, mais avec le sourire et un humour tel qu’on lui passait ces colères furtives. Eh oui, il était tellement blagueur qu’il suscitait autant l’admiration que les éclats de rire. Il nous laisse de belles mélodies en héritage. Parmi tant d’autres, « Thella » (… temkant deg ulliw…)

    29
    5
    LOUCIF
    15 septembre 2018 - 16 h 35 min

    Mon petit hommage à Djamel Allam si vous me le permettez !

    Bye Bye cher Djamel et repose en paix ! Tu ne souffres plus maintenant. Tu ne ressens plus les terribles douleurs qui te terrassaient et qui t’empêchaient de rire et de sourire !

    Merci infiniment pour ta générosité, ton amour de l’amitié sincère, ta fureur de vivre dans ta ville natale mais aussi loin d’elle et de ton pays ! Merci pour ton amour de l’autre, ton amour de celui qui n’a pas la même culture ou la même langue que toi ! Merci pour ton amour de la musique algérienne,chaabi, kabyle et de tout horizon ! Tes fans, ton public, tes amis ne t’oublieront pas de sitôt, c’est sûr ! Et puis tu sais Djamel tu ne sera pas seul la-haut car tu vas rejoindre par exemple Georges Moustaki que tu as connu et qui t’aimait bien ! Ah tiens tu vas trouver aussi ton copain Rachid Taha qui lui aussi vient de nous quitter sans avertir, sans crier gars et pour lequel notre émotion est encore vive ! !

    Merci pour l’amour de ton pays et pour ta merveilleuse ville de Vgayeth (…Saldae, Bejaia, Bougie) qui j’en suis sûr t’aime sans aucune exception et pleure de les avoir quitter !

    22
    6
    takachouf
    15 septembre 2018 - 15 h 40 min

    toutes mes condoleances .

    16
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.