Des chaînes arabes : des généraux limogés interdits de sortie du territoire

nouba responsables
Le généra Menad Nouba, ex-commandant de la Gendarmerie nationale. New Press

Par R. Mahmoudi – Citant des sources informées,  les chaînes de télévision satellitaire arabes Al-Arabiya et Sky News révèlent que les autorités algériennes auraient signifié à d’anciens hauts responsables militaires et sécuritaires l’interdiction de quitter le territoire national, sans préciser toutefois ce qui est reproché aux personnes concernées.

Il s’agit, selon cette chaîne d’information à capitaux saoudiens et basée à Dubaï, de cinq officiers supérieurs : l’ancien commandant de la Gendarmerie nationale, le général-major Menad Nouba, qui a été, faut-il le rappeler, démis de ses fonctions le 4 juillet dernier, en plein scandale de la cocaïne saisie au port d’Oran ; les chefs de la Ire Région militaire, le général-major Lahbib Chentouf ; de la IIe, le général-major Saïd Bey, et de la IVe, le général-major Abderrazak Chérif et, enfin, le général-major Boudjemaâ Boudouaour, qui occupait le poste de directeur des finances au ministère de la Défense nationale.

Les autorités politiques et militaires n’ont pas l’habitude de confirmer ou d’infirmer des informations concernant le sort réservé aux responsables qui ont été touchés par les changements opérés au sein des deux institutions militaire et sécuritaire, depuis la mise à l’écart brutale, le 26 juin dernier, de l’ex-patron de la DGSN, le général Abdelghani Hamel, suite à une déclaration jugée «inappropriée» au sujet du déroulement de l’enquête sur l’affaire de la cocaïne. Elles n’ont pas non plus commenté des informations publiées par la presse concernant la comparution de deux hauts cadres du ministère de la Défense nationale, fin juillet dernier, devant le juge d’instruction relevant du tribunal militaire de Blida, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire de la cocaïne. Il s’agirait du directeur des finances au sein du MDN, Boudjemaâ Boudouaour, et du directeur du personnel au sein du même ministère, Benziane Mokdad, démis de leurs fonctions par le président de la République le 4 juillet dernier.

R. M.

Comment (43)

    Vroum Vroum 😤
    16 septembre 2018 - 23 h 57 min

    Des nouvelles venant des poubelles Al Maghribya ou de chez Wahabites Saouds…🤣😂 ???…ces poubelles voudraient que le ver soit dans la pomme !!..Moi je pense que ces changements de Chef rentre dans une logique de Professionnalisation ou renouvellement pour compliquer la vie aux bureaux d’analyse Étrangers habitué au mêmes dirigeants..les changements compliquent la grille de lecture sur l’armée Algérienne vu de l’étranger . .Car c’est ridicule et boiteux de voir ces changements sous l’angle sanctions..sauf pour les aveugles ou incompétents.

    3
    13
      5 eme mandat
      17 septembre 2018 - 3 h 47 min

      Ces généraux sont contre le cinquième mandat d’où leurs limogeages sous prétexte de lutte contre la corruption.
      Même s’ils sont corrompus ils ont été relevé par d’autres corrompus qui sont pour le cinquième mandat.

      12
      1
    ripper
    16 septembre 2018 - 23 h 47 min

    يتركهم ولسنوات طويلة يغرقون في الفساد دون أي تنبيه أو تحذير ثم ينهي مهامهم فجأة ويقولون إنه أمر بمحاسبتهم.
    (أحمد عظيمي )

    Il les laisse se noyer dans la corruption pendant de longues années sans avertissement aucun, soudainement un beau matin ils sont limogés. On nous dit qu’il a ordonné de leur demander des comptes. [dixit Ahmed Adimi]

    11
    1
    Ch'ha
    16 septembre 2018 - 23 h 46 min

    Est-ce que le changement du corps des armées saoudiennes ou de tartempion intéresse les algériens, NON.
    Cette chaîne n’a d’autre fake news à transmettre à ses téléspectateurs de Dubaï qui je suis sûr se passionne pour le pays !!!

    3
    2
    Nasser
    16 septembre 2018 - 22 h 26 min

    SVP suivi de 100 prières !
    Que notre presse, toute notre presse évite de reprendre les infos et même de citer deux (02) chaines arabes, …même si elles disent la vérité !
    A lire leur nom ça me donne la rage tellement elles transmettent la peste et dégagent la pourriture! Je les cite avec la nausée: « Al Jazeera » et « Al Arabya » !!!!
    Ce n’est pas par crainte d’être trompé, je ne l’est ai les jamais pris au sérieux, mais parce qu’ils mentent dans 90% dans leurs infos………
    Dans le cas d’un gros mensonge sur l’Algérie, il est normal de les humilier par la vérité prouvée!

    8
    12
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 20 h 00 min

    Information à prendre avec des pincettes- Said Bey vient de quitter le territoire national en empruntant le salon d’honneur,

    8
    2
      Anonyme
      16 septembre 2018 - 21 h 55 min

      IL voyage avec l’allocation touristique?

      9
      3
      Question
      16 septembre 2018 - 22 h 08 min

      Est ce qu’il était escorté comme Chakib Khelil au moment de sa fuite et retour depuis le salon d’honneur de l’aéroport d’Oran ?
      Ce général va avoir Louh au trousses avec un mandat d’arrêt internationale qui ne sera pas annulé comme celui de Chakib Khelil.

      7
      5
    Lghoul
    16 septembre 2018 - 17 h 08 min

    Le seul commentaire a faire est le suivant: Si ce sont des chaines arabes qui nous rapportent de telles informations sensibles c’est une preuve supplementaire que le pays et ses secrets sont vendus aux etrangers (apres ses infrastructures) depuis l’arrivee des etrangers au pouvoir.

    23
    13
      Oui
      16 septembre 2018 - 18 h 23 min

      La lutte contre nos généraux rentre dans le cadre de la stratégie des naturalisés et descendants de harkis en soutien au Maroc avec la bénédiction de la France qui leur accorde mandat sur mandat car ils sont les seuls a s’opposer à l’ouverture des frontières.

      Les décisions de l’ouverture de nouvelles lignes maritimes et aérienne avec le Maroc revenaient à aux responsables politiques.

      L’Algérie est devenue le premier marché de l’huile d’olive marocain au dépend de la production nationale, savez-vous pourquoi ? parce que l’exportateur et l’importateur font partie de la même famille car une partie tient le pouvoir en Algérie.

      9
      10
      Nasser
      16 septembre 2018 - 22 h 50 min

      Bien-sûr! Parce que les chaines arabo-islamo-monarchiques ne disent que la vérité et rien que la vérité…en tout…. même en religion! Certaines espèces algériennes les prennent comme référence et les croient uniquement quand elles, fustigent, mentent, dénigrent et insultent l’Algérie… même si elles savent qu’elles disent des mensonges, des fourberies et des calomnies à longueur d’année! ….Ces espèces qui ne savent même pas distinguer la vérité du mensonge par abêtissement et aliénation n’ont aucune influence et donc n’ont aucune valeur, voire aucun sens patriotique…..

      6
      7
    Question
    16 septembre 2018 - 16 h 42 min

    Est ce que l’un de ces accusés après sa sortie de prison sera réintégré dans son poste comme Abdelmoumen Ould Kaddour ?

    23
    5
    Information
    16 septembre 2018 - 16 h 37 min

    Heureusement que nous avons des généraux et d’autres grades intègres et nationalistes comme par exemple Liamanie Zeroual par exemple.
    Cette information a été balancée à ces chaines d’informations d’El Mouradia pour dire que la présidence lutte contre la corruption et les généraux corrompus or on n’a pas vu ces chaines parlé de la fuite organisés de Chakib Khelil et son retour organisés par ses complices.

    Tant que Louh et sa clique sont au pouvoir les escrocs en cols blancs et passeports diplomatiques ne seront pas poursuivis.

    24
    2
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 16 h 14 min

    Assainissements, et nettoyages, des institutions du pays corrompues, gangrenées, et malades,…
    Sans aller faire des règlements de comptes personnels, (civisme, droits, et respects des personnes)
    En l’absence, malheureusement, d’une justice, forte, et crédible, au dessus de tous, et protégeante les faibles

    9
    2
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 14 h 58 min

    parce que les Russes sont cultivés.

    2
    4
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 14 h 01 min

    Tout le mal vient du fait que le champ médiatique est fermé. S’il y avait une liberte d’information ,des débats libres et contradictoires sur tous les sujets on n’en serait pas là à jouer aux devinettes,accuser des gens sans preuves, innocenter d’autres inculpés…etc..
    Ce n’est pas pour ruen que la presse libre est appelée 4eme pouvoir. Ce pouvoir le sait très bien et il a verrouillé le champ. La tentative de sauver khabar télé est à méditer,et les partis de l’opposition sont coupables de ne l’avoir pas défendue.
    Quiconque touche à la presse est foudroyé. En voyant l’affaire benalla en france,des ministres,des hauts responsables auditionnés….! Tout est divulgué à l’opinion publique.

    16
    4
    Moskodz
    16 septembre 2018 - 13 h 50 min

    Un si grand et puissant pays comme la Russie est géré par un homme issu du KGB,pourquoi pas nous?Moskosdz,votant.

    8
    14
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 12 h 53 min

    IL n y a que dans les armée arabes, africaines et les pays sous développés ou les généraux font des affaires.

    31
    5
      Anonyme
      16 septembre 2018 - 13 h 18 min

      Les centaines de milliards en $ subtilises des caisses de l’ Etat ne sont que l’ affaire des puissants et pas de petits gratte- papiers!

      25
      1
      Anonyme
      16 septembre 2018 - 15 h 10 min

      En Algérie même les imams et les taleb des écoles coraniques font des affaires juteuses,alors comment voudrais tu qu’un général ne fasse pas d’affaires pour en faire profiter ses enfants,sa famille,son douar et sa tribu.

      24
      6
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 12 h 29 min

    L’Algérie doit réformer, radicalement, son système politique, économique, et social malade, et obsolète
    Des changements, des réformes, et des restructurations sont plus que jamais nécessaires, et urgents
    Pour parer à toute incertitude, et surprise malheureuse
    L’état algérien, et ses institutions sont menacés par la gangrène qui commence à s’étendre, et à se propager
    Sur son corps, déjà malade, et vieillissant
    Sauver l’Algérie chancelante, de la faillite totale (surtout morale, et de valeurs),
    S’avère, aujourd’hui, une mission nationaliste, et un devoir national

    18
    1
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 11 h 52 min

    mio je me méfie des les qatatis et leurs médias comme de la peste ils n aiment personne pour de ( protéger) ils sont capable du pire même du crime par tiers personnes comme comme financer les terrorisme par milliards de $ US alors qu il pouvait aider pas mal de monde dans les pays ou la famine sévit

    15
    6
    Vangelis
    16 septembre 2018 - 11 h 52 min

    Hahahahaha ! Vous aimez bien, pire vous préférez  » Salam el Khawa  » qu’il débite ses inepties à la sauce patriotique, zaama que celle qui disent un brin de vérité. Je n’ai pas peur de récolter un millier de votes négatifs mais au moins j’ai la conscience tranquille, libre et indépendant de qui que ce soit.

    Ce n’est pas parce que vous appartenez au fils du général Nezar que vous vous croyez obligés de censure les commentaires qui parlent en négatif de l’armée.

    Je dois vous rappelez une citation de John Pilger, journaliste australien, à votre intention :  » Pour nous considérer comme des journalistes libres, nous devons nous considérer non pas comme des agents de la puissance en place mais comme des agents du peuple. ”

    27
    7
      Anonyme
      16 septembre 2018 - 13 h 33 min

      Ce n’est pas pour vous offenser, mais tout semblait être « de bonne guerre » ou presque, jusqu’à ce que vous mentionniez cette citation qui sentirait du socialisme dans un pays capitaliste…quel peuple ou bien quelle partie du peuple doit-on en être l’agent, et donc le dépendant?
      Chacun est l’agent de sa propre vision des choses, pourvu qu’il en soit fidèle.
      Quant à la censure. Je me tiens au loin.

      4
      5
    Moskosdz
    16 septembre 2018 - 11 h 41 min

    S’il y a une ou deux brebis galeuses au sein de notre ANP,cela ne veut pas dire que le reste est identique,nos ennemis n’attendent que ça,s’attaquer à notre armée.

    23
    19
    karimdz
    16 septembre 2018 - 11 h 11 min

    C est quand meme formidable, qu un site algérien patriotique aille se ressourcer sur les chaines de nos ennemis !

    Je ne commenterai pas plus…

    40
    16
      Abou Loune
      16 septembre 2018 - 11 h 43 min

      Tu ne perds rien pour attendre la suite…

      9
      21
        karimdz
        16 septembre 2018 - 12 h 41 min

        Change de disque le boulon, il remonte à l’ancien système lol !

        23
        7
          Abou Loune
          16 septembre 2018 - 14 h 14 min

          t’as trouvé qu’il s’agit d’un boulon? pas mal, tu ne perds rien pour essayer de trouver la suite….

          7
          17
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 10 h 53 min

    Ne nous précipitons pas et n accusons personne avant d avoir des preuves….le colonel chabani a bien été condamné à mort pour trahison et exécuté alors qu il n a fait que s opposer à une directive du pouvoir de l époque.
    C est bien après que la vérité a éclaté?
    Je ne dédouane pas certains qui ont bien profité de leur situation pour s enrichir mais si c est ça le motif principal il y en a dés centaines et des centaines de civils et militaires qu il faut poursuivre.
    Donc par déduction,attendons sans accuser les vrais raisons de ces licenciements.
    Il y a anguille sous roche…

    13
    7
    Ifri Body
    16 septembre 2018 - 10 h 17 min

    On ne sait plus déceler les Patriotes des traîtres. C’es la faillite d’un pays, le peuple est pris en otage, spectateur de son destin, entre les mains de mafieux qui veulent se rassasier jusqu’à la carcasse de l’Algérie pour s’enfuir et ensuite jouir de leurs butins mal acquis dans le de bénéficier des biens de consommations, de la liberté d’expression, de la qualité de l’éducation pour eux et leurs proches, des privilèges qu’ils ont refusé à leurs compatriotes. Quand au peuple, il est condamné au « travail, boulot,dodo » au mieux et au pire à jouer à la roulette Russe en tentant de traverser la méditerranée en « flouca » pour l’Eldorado Occidentale sans être certain d’y trouver l’Eden. Triste réalité d’une indépendance spolié. Juste à noter que les 3 premiers personnages de l’Etat sont malades et se trouvaient presque en même temps hospitaliser à l’étranger, voilà comment le pays est dirigé et nos cadres militaires les plus gradés pourraient quitter le pays.

    29
    3
    TARZAN
    16 septembre 2018 - 10 h 02 min

    l’interdiction aux officiers quittant (ou même en activité) des postes sensibles et de haute sécurité sont toujours interdits de quitter le territoire national et ce depuis 1962. ça s’explique logiquement! ils se voient recevoir leur passeport après un certain laps de temps que seul l’institution militaire est habilitée à déterminer la durée! donc les supputations et autres interprétations sont des discussions de cafés et de salon de coiffure!

    18
    9
    DYHIA-DZ
    16 septembre 2018 - 9 h 29 min

    Pourquoi cette chaine Wahhabo-Qatari s’intéresse t-elle au sort de ces généraux. En tout cas c’est bizarre.
    Les wahhabo-Qataris auraient- ils perdu des supporters ???

    23
    15
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 9 h 24 min

    Des généraux qui travaillent et collaborent avec des bouchers ne doivent pas quitter le territoire.

    27
    5
    Algeriens et ces composantes
    16 septembre 2018 - 9 h 18 min

    Qu’ils soient Chaouis ou Kabyles ou Oranais ou ou ou je ne sais quoi encore. ….
    Ce sont des algériens point barre, les régionalistes racistes que vous êtes..mettez la en veilleuse.

    40
    5
    Kahina-DZ
    16 septembre 2018 - 9 h 03 min

     »Il s’agit, selon cette chaîne d’information à capitaux saoudiens et basée à Dubaï ».

    Et cette maudite chaine comment a-t-elle pu avoir des informations sensées rester à l’interne.
    Qui a donné l’information à ces pays qui aiment nous causer des troubles.

    34
    9
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 7 h 42 min

    La verité est qu’un genral ne risque jamais rien. C’est pour la masse qu’il faut lancer ce genre de message. Une equipe bouffe et une autre arrive. Tous sont au chaud.
    TPI-Tribunal penal international, pour juger les criminels, vivants ou morts!

    19
    28
    awrassi
    16 septembre 2018 - 7 h 24 min

    On nous dit tous les jours que l’Armée est dirigée, voire contrôlée par les Chaouis. Aucun de ces généraux n’est awrassi. Tant mieux pour nous …

    25
    33
      Anonimi
      16 septembre 2018 - 8 h 02 min

      Non, non c’est faux, il y a bien deux Chaoui parmi les généraux cités dans cet article. D’ailleurs l’ANP est nationale et surtout populaire elle ne compte pas de majorité et minorité dans ses rangs.

      30
      9
      Abdelrahmane
      16 septembre 2018 - 8 h 55 min

      tu te trompes, l’ami : boudouaour est chaoui.

      19
      5
        Farida
        16 septembre 2018 - 10 h 45 min

        Et apres ? Et ceux qui detiennent tout le pouvoir ils sont exactement d’ou ?

        10
        11
        awrassi
        16 septembre 2018 - 10 h 59 min

        Au temps pour moi ! Mon erreur aura au moins eu le mérite de commentaires. Depuis 1962, on reproche aux Chaouis de diriger l’Algérie à travers l’Armée. Il serait temps que l’on dise qui est qui et surtout qui dirige notre pays : l’argent !

        13
        11
        icialG
        16 septembre 2018 - 11 h 35 min

        SANS vouloir commander qui que ce soit peut être qu il faut arrêter de faire du tribalisme et du régionalisme c est mauvais politiquement ,,on est pas en Libye ou ils sont en trains de se décime justement a cause des chefs de tribus comportement d un autre age ,,les algériens on tous une pièce d identité exactement de la même dimension et c est ce qui compte

        17
        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.