Trump aux Espagnols sur les migrants : «Construisez un mur le long du Sahara et vous aurez la paix»

Borrell
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Josep Borrell. D. R.

Le Président américain Donald Trump a récemment suggéré de construire un «mur le long du Sahara» pour freiner l’émigration au ministre espagnol des Affaires étrangères, Josep Borrell, a rapporté ce dernier selon une vidéo diffusée par les médias espagnols.

«Fermer les ports n’est pas une solution et construire un mur le long du Sahara, comme me le suggérait récemment le président Trump, n’est pas non plus une solution», a déclaré Josep Borrell lors d’un déjeuner public organisé cette semaine à Madrid.

L’ancien président du Parlement européen a poursuivi, selon l’AFP qui rapporte l’information, en assurant que le Président américain lui avait lancé : «Faites un mur le long du Sahara.» «Mais savez-vous à quel point le Sahara est grand ?», a ajouté le ministre espagnol, en forme de réponse à Trump, sans préciser à quel moment ni dans quel cadre le Président américain avait lancé cette phrase.

Ces déclarations de Borrell interviennent alors que les dirigeants de l’UE sont réunis à Salzbourg pour un sommet notamment consacré à la question migratoire et à quelques jours d’un voyage aux Etats-Unis du nouveau président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, qui sera lundi 24 septembre à New-York pour l’Assemblée générale de l’ONU.

L’Espagne est actuellement la première porte d’entrée pour l’immigration clandestine en Europe, selon l’OIM, avec plus de 38 000 arrivées par terre et par mer depuis le début de l’année. Elle dispose sur le continent africain de deux impressionnantes clôtures hautes de six mètres barrant l’accès à ses micro-territoires de Ceuta et Melilla, enclavés dans le nord du Maroc, mais qui ne dissuadent pas les migrants d’essayer de les franchir.

Occupant presque tout le nord de l’Afrique, cet immense désert mesure environ 4 800 km d’est en ouest. Le mur que Donald Trump veut construire à la frontière mexicaine pour empêcher l’entrée de clandestins aux Etats-Unis mesurerait lui 3 200 km et coûterait jusqu’à 20 milliards de dollars selon certaines estimations.

S. S.

Comment (30)

    mouatène
    21 septembre 2018 - 14 h 58 min

    mesdames et messieurs bonjour. ou c’est moi qui n’est pas dans mon assiette ou c’est le président américain et le chef du gouvernement espagnole oubien l’auteur de cette contribution. pourquoi ? et bien j’ai repris tous mes livres de géographie depuis la maternelle et j’ai cherché pour situé la sahara en espagne mais en vain. quelqu’un pourrait il m’indiquer ou se trouve t’il. à moins qu’ils parlent du sahara occidental, et là, il doit y avoir erreur toujours. comme quoi, meme un président peut se tromper, et…..lourdement.

    16
      Anonyme
      21 septembre 2018 - 15 h 30 min

      Trump parle du vaste Sahara qui sépare l’Algérie du subsahara où vivent les subsahariens.

      3
      15
        mouatène
        21 septembre 2018 - 16 h 59 min

        donc il s’est trompé d’interlocuteur. l’espagne n’est en rien concernée. donc, Monsieur le Président américain, ce sont vos conseillés en géographie qui ne sont pas dans leur assiette. oufff, Dieu mérci.

        1
        14
          Anonyme
          21 septembre 2018 - 17 h 25 min

          Les migrants qui arrivent en Espagne viennent de la subsaharie, Trump parle de la zone Europe-Afrique du nord qui reçoit ce flux.

          2
          15
          mouatène
          22 septembre 2018 - 15 h 03 min

          pour monsieur « anonyme » du 21, le sahara africain relève de la compétence espagnole. pour lui nous sommes toujours entre 1830 et 1974. la souveraineté des pays, qu’est ce que vous en fetes. et celle de l’union africaine ? parce que le président américain l’a dit, ça doit etre ça ? et vous avez eu le culot d’essayer de me convaicre ? ça alors !!!

    Anonyme
    21 septembre 2018 - 14 h 34 min

    Ces populations migrantes en millions vers notre pays (500 arrivées min./ jour devant la frontière) doivent être impérativement arrêtées par des moyens technologiques puissants et fiables à 1000%. Ces vagues de personnes qui avancent sans recul pour atteindre le sol algérien ce n’est nullement pour un simple passage en Europe et c’est très grave pour l’Algérie, il faut absolument mettre en place un dispositif de surveillance avec des éléments hyper fiables pour arrêter ces gens et les refouler, il faut aussi signaler un abus de la situation de la part de ces migrants et pas de traîtres à la frontière sud.

    4
    18
    Anonyme
    21 septembre 2018 - 14 h 09 min

    Pour ceux qui n’ont pas encore vu la vidéo où 116 subsahariens ont tout récemment escaladé un grillage avec barbelés entre ceuta et l’Espagne, regardez la monstruosité de la scène et la sauvagerie des migrants subsahariens bien sûr qui ont jeté sur les agents de sécurité de la chaux vive, des excréments pour pouvoir frôlé le sol espagnol….. C’est très grave, ce monde subsaharien ne semble vouloir rester au calme dans leurs pays et les Européens sont conscients et n’arrêtent pas d’en parler et d’étudier les possibilités pour stopper ces vagues humaines mais comme même effrayantes. En Algérie beaucoup de subsahariens sont cachés et aidés par des traîtres qui leur dressent le tableau de travailleurs tout mignons.

    4
    18
    Vroum Vroum 😤..
    21 septembre 2018 - 5 h 57 min

    Momo 6 Maroc doit se reveiller et comprendre que Otan Sioniste le Soutiennent sur l’occupation du Sahara occidental et le Trahissent Sur Ceuta et Mellila et l’îlot du Persil sous occupation Espagnole OTAN . .Mais Momo 6 Maroc sont trop compromis et valets avec le Camp Sioniste USA Otan..UE….L’OTAN Sionisme soutiennent l’occupation de Ceuta et Mellila et l’îlot du Persil colonisé par l’Espagne encore en 2018..et Momo 6 fait le valet pour le Camp Sioniste USA Otan..Trop de compromission mène à la Soumission y’a Momo 6 ….Eloigne toi …regarde Saouds devenus les Servants et Valets des Usa Israël Otan Gb…Eloigne toi Momo6.

    6
    29
    Anonyme
    20 septembre 2018 - 23 h 01 min

    Quel imbécile celui là comme si l’Espagne avait une frontière avec le Grand Sahara qui s’étend du Soudan à la Mauritanie. Qu’il fasse déjà le Mur avec le Mexique qu’il avait pourtant promis aux imbéciles qui ont voté pour lui et qui a été chiffré à plusieurs centaines de millions de dollars.

    8
    23
      Le R
      21 septembre 2018 - 13 h 27 min

      Anonyme
      20 septembre 2018 – 23 h 01 min, avant de traiter un homme comme Trump d’imbécile, il faut savoir lire entre les lignes et de déduire des pensées que les mots n’expriment pas directement. Trump ne vise pas l’Espagne en particulier mais toute la sphère euro-méditerranéenne, y compris l’Afrique du nord, dont la frontière naturelle, au sud, est le Sahara qui la sépare d’un autre monde différent, le monde subsaharien, peuplé d’une autre humanité. Et, aujourd’hui, ce monde euroméditerranéen est menacé d’invasion par cette humanité subsaharienne ; ne voyez-vous pas autour de vous les stigmates de cette invasion ? Si cela continue, nous disparaitrons rapidement car des dizaines, voire des centaines de millions de ces gens ne vivent que pour une chose : immigrer par tous les moyens au nord, Europe et Afrique du nord. Trump s’adresse à nous tous et nous conseille qu’il faut rendre notre flanc sud imperméable sous peine d’être anéanti.

      5
      19
        Anonyme
        21 septembre 2018 - 13 h 43 min

        Le R
        Exactement, comme dit Trump, le vent de sable du Sahara nous ramène des populations capables de nous anéantir avec leur démographie et leur désir que rien n’arrête de venir profiter et en même temps détruire ce qu’a mis sur pieds tout le bassin méditerranéen. Donner le feu vert aux subsahariens pour séjourner dans un lieu c’est dire adieu à tout ce qui appartient à ce lieu (autochtones, culture, modernité, civisme, infrastructures, etc..).

        5
        18
        Anonyme
        21 septembre 2018 - 13 h 54 min

        C’est pour cela que les allemands et les français ont décidé d’aider financièrement l’Algérie et le Maroc pour stopper ce flux, le problème serait si ce flux reste bloqué en Algérie.

        5
        17
    Ch'ha
    20 septembre 2018 - 22 h 36 min

    Trump est loin d’être un débile ou un malade mentale.
    Il a construit un empire financier.
    En tant que président il a diminué le chômage qui est à son plus bas niveau depuis plus de 40 ans et ce pour toute la population américaine qu’elle soit afroaméricaine, hispanique etc….toute sans distinction.
    Donc cessez de lui cracher dessus il fait ce pour quoi il a été élu par les américains de l’Amérique profonde pas les stars du show business qui ont tous soutenu la Clinton qui trempe dans une affaire de pédophilie.
    Ensuite pour sa politique étrangère je ne cautionne pas certes mais il fait tout ce que ces prédécesseurs faisaient en loucedé pour l’entité sioniste et la Palestine OCCUPÉE vu que c’est l’entité sioniste qui dicte.
    Après il aurait dû se rappeler que si la France BHL l’entité sioniste l’OTAN n’avait pas assassiné le Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou et créé ce chaos libyen et sahélien délibéré….sachant que l’immigration massive est un procédé sioniste de déstabilisation de pays.
    Donc Trump un imbécile un débile mais oui bien sûr ! Que l’on aime ou pad Trump, c’est un homme charismatique, qui a le sens des affaires.
    Le fils Bush punaise la débilité par excellence pourtant lui c’est un fifils à papa, contrairement à Trump qui a créé un empire financier. Y’avait de quoi dire sur Bush fils…….
    Garder nos Frontières HERMÉTIQUEMENT fermées.
    Quant à l’Espagne TARTUFFERIE elle ne fait rien pour empêcher les migrants qui accostent tranquillement sur les plages espagnoles.

    10
    24
    Chaoui Ou Zien
    20 septembre 2018 - 21 h 18 min

    Soyons plus sinceres avec nous meme et pensons tout haut. Un mur infranchisable tout le long de notre frontiere sud, n’est ce pas ce que beaucoup d’entre nous ont souhaite pour endiguer l’invasion encore recente dans les memoires de notre pays par les sub-sahariens? A t-on deja oublie maintenant que leur presence est moins visible dans nos villes et villages ? Maintenant, si l’Espagne veut suivre le conseil de Trump et le construire pour nous sans aucune condition prealable, alors pourquoi pas? Apres tout son economie a enormement beneficie de tres importantes fuites de capitaux qui auraient du rester en Algerie et servir son developement. C’est juste un renvoi d’ascenseur qu’on demande a l’espagne par Trump interpose. Quant a ceux qui s’opposent a ce commentaire, je leur fais savoir que les ONG ont cesse d’embaucher.

    10
    25
      Anonyme
      21 septembre 2018 - 11 h 52 min

      Chaoui Ou Zien
      Très bonne analyse sur la situation de la migration subsaharienne en Algérie, ce mur le long de la frontière sud est le rêve de nombreux algériens, le drame qu’ont vécu les algérien avec l’invasion subsaharienne ne s’oublie pas de sitôt, il faut que les services algériens concernés par les rapatriements des migrants subsahariens pensent à reconduire ceux qui sont encore chez nous et la frontière doit être sous une haute surveillance (surveiller les traitres et les migrants). Au dernier rapatriement les migrants rapatriés par l’Algérie dans des conditions confortables disaient « nous reviendrons », comme s’ils étaient désirés.

      4
      19
    Vroum Vroum 😤.
    20 septembre 2018 - 21 h 01 min

    Ferme là Trump !!..Ceuta et Mellila appartiennent au Maroc . .Occupe toi de toi et les ragots sur ton compte .
    Faut que le régime Bananier US Terroriste fourre son nez chez tout le monde…donne des leçons..et lui tout blanc ..Saint Trump..St Bush..St Nethaniaou..St Daesh..St Hollande..St Saouds..St Erdogan..Saints Hypocrites.

    11
    30
      m'hamed
      20 septembre 2018 - 23 h 19 min

      Et pourtant en ce moment même ,le MAE marocain fait les courbettes à Trump à Washington pour un emploi de sous-fifre dans la région africaine pour contrer l’Iran.

      4
      22
    Trumpiste
    20 septembre 2018 - 20 h 35 min

    Quoi, tout de suite à râler !
    Vive Trump et ses idéees réalistes.
    Il faut ce qu’il faut! et de plus, cela stoppera net l’avancee du sable…
    Un mur, oui, bras cassés, les chinois ont leur muraille depuis perpete.
    L’Europe payera avec plaisir !
    Parceque tout ces migrants qui ne vont plus au NORD …resterons chez nous !
    Mur anti drogue, trafic, migrants, terroristes.
    Avec des drônes armés, des miradors tout les kilomètres, ronde en véhicule, surveillance satellitaire et caméras…

    7
    25
    Apache
    20 septembre 2018 - 20 h 06 min

    Ce malade est un danger pour le monde. Les Américains doivent se réveiller pour le balayer de la présidence US. C’est une honte pour cette grande démocratie d’être dirigé par un imbécile pareil. Il se fie à la puissance militaire de son pay mais il oublie que beaucoup d’autres possèdent des armes nucléaires. Les USA n’ont pas réussi à battre le vietnamiens, ni les Afghans, ni les Syriens. Il ne pourra jamais imposer sa volonté au monde entier. Même ses alliés se méfient de lui. Heureusement que les prochaines élections de Novembre risquent de balancer le Congrès du côté des démocrates. Il risque alors un « impeachment ».

    7
    31
      Ch'ha
      20 septembre 2018 - 22 h 20 min

      @Apache
      Savez-vous que ce sont les démocrates Obama qui ont créé DAECH avec l’entité sioniste et sbires arabes aux finances… Alors avant de dire m’importe quoi renseignez-vous.
      Hillary Clinton est une pourriture les américains les vrais américains pas Beyoncé De Niro ou Costner ne s’y sont pas trompés d’où leur choix pour Trump.

      62
      22
        Farida
        21 septembre 2018 - 14 h 42 min

        Premièrement c’est le père de trump qui a fait sa fortune. deuxièmement, De niro ne peut pas piffer trump. regardez ce qu’il a dit de lui dans une vidéo pendant les éléctions. Mais trump est l’ami des arabes … ou plutot de leur argent. Hahahaha pour toi qui les défend becs et ongles.

        14
    Anonyme
    20 septembre 2018 - 19 h 28 min

    Ils parlent comme si le Sahara était un No mans land !

    4
    26
    Le Français
    20 septembre 2018 - 19 h 09 min

    Chef d’état espagnol: Oui mais qui va payer pour ce mur qui devra protéger l’Espagne ?

    Chef d’état américain: Le Maroc.

    10
    28
    Anonyme
    20 septembre 2018 - 17 h 19 min

    Le jour où les espagnols ont accepté l’Aquarius avec plus de 600 à bord en juillet 2018, ce jour dans la tête des migrants s’est enregistrée la route vers l’Espagne celle la plus porteuse pour eux.

    15
    22
    Felfel Har
    20 septembre 2018 - 16 h 33 min

    Oui, bien sûr, quand il aura construit le sien, au sud des USA! Il est avéré que tous les grands chefs qui font de la diarrhée verbale ont une cervelle de moineau.

    8
    25
    Anonyme
    20 septembre 2018 - 15 h 56 min

    Si seulement la suggestion de Trump pouvait être réalisable et le plutôt possible.

    16
    26
    SALAH
    20 septembre 2018 - 15 h 53 min

    Il Faudrait que déja l’espagne est un sahara que d’ailleur elle na pas souligner se point
    A moins qu’elle considère le sahara occidentale comme encore sienne?!

    13
    26
    Anonyme
    20 septembre 2018 - 15 h 51 min

    Trump a de l’imagination !!!!

    9
    23
    HOUMTY
    20 septembre 2018 - 15 h 34 min

    SALAM L’KHAWA…. Trump est devenue le hétést des années 2018 ! il peux construire ce qu’il veux, si ils veulent passé, ils passeront…. eh oui Mr trump . QU’ALLAH PROTÉGE L’ALGERIE DES TRAÎTRES et des SALOPARDS et vive notre glorieuse A.N.P

    13
    28
    Tredouane
    20 septembre 2018 - 15 h 27 min

    l’absurdité.

    7
    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.