Le MCA, l’USMA, le président Bouteflika et le général Toufik…

USMA MCA
Les supporters enflamment les gradins du stade Omar-Hamadi de Bologhine. New Press

Par Karim B. – Les propos tenus par l’ancien président du Mouloudia Club d’Alger (MCA) sur son soutien «inconditionnel» et «éternel» au président Bouteflika révèlent au grand jour une collusion entre le milieu du football et la sphère politique. Omar Ghrib a, en effet, affirmé, dans un entretien à la chaîne de télévision proche des cercles du pouvoir Ennahar TV, que «le général Toufik sait que j’aime le président Bouteflika». L’ancien président du MCA s’enorgueillit d’avoir «soutenu Bouteflika lorsque certains responsables évitaient de s’exprimer sur le sujet ouvertement». «Bouteflika est un grand homme et je suis de son côté depuis longtemps», a martelé Omar Ghrib qui sort ainsi publiquement du cadre sportif pour rentrer dans celui de la politique.

Si l’ancien président du MCA cite le général Toufik, c’est sans doute pour lancer une flèche au club algérois rival, l’Union sportive de la médina d’Alger (USMA), dont les slogans chantés par ses supporters sont toujours teintés de politique. L’USM Alger appartenant à l’homme d’affaires Ali Haddad, les messages transmis par les tribunes de cet autre club historique sont perçus comme des positions officielles de ce dernier et des cercles auquel il appartient ou desquels il est proche.

Des observateurs n’ont, d’ailleurs, pas manqué de relever une contradiction criante entre l’appel du patron du FCE à un cinquième mandat en faveur du président Bouteflika et les couplets chantés par les supporters de son club totalement opposés au régime, lesquels chants dénoncent la mal-vie et, plus grave, la «supercherie des quatre mandats de Bouteflika». Ali Haddad ne maîtrise-t-il pas ses troupes ou joue-t-il double jeu ? La teneur des refrains appris par cœur et repris en chœur par des dizaines de fans du club démontre que derrière ce qui pourrait sembler n’être qu’un simple divertissement, il existe une véritable usine à propagande dirigée de main de maître par des tireurs de ficèles derrière les rideaux.

Le stade Omar-Hamadi de Bologhine, sur la pelouse artificielle duquel évoluent les deux frères-ennemis algérois, est un baromètre qui indiquera la tendance politique à partir de maintenant jusqu’à la tenue de l’élection présidentielle en 2019. Tendons bien l’oreille et écoutons…

K. B.

Comment (35)

    Anonyme
    23 septembre 2018 - 23 h 01 min

    L’USMA a été éliminée par l’équipe égyptienne.

    Les joueur de l’USMA doivent se concentrer sur le foot pour bien représenter leur pays, ils perdent beaucoup d’énergie à lécher les abouches des autres.

    8
    1
      Anonyme
      24 septembre 2018 - 15 h 06 min

      Lire: babouches des autres

    Kahina-DZ
    22 septembre 2018 - 16 h 38 min

    Le malheur :
    L’entraineur marocain n’a pas eu froid aux yeux de déclarer aux journalistes marocains que la victoire de son équipe ( ALGÉRIENNE) est une preuve que le football marocain est au TOP/mondial.
    Si je comprends bien, ce marocain se prend pour le fondateur de l’ESSETIF.
    Effectivement, les dirigeants de l’ESSETIF doivent faire preuve de patriotisme.
    N’importe quel minable vient nous piller en directe.

    26
    2
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 15 h 25 min

    Les équipes algériennes ont besoin d’un cours sur le patriotisme.
    Toutes ces manipulations ont engendré des équipes sans repères sans personnalité, des girouettes à 1 dirham.
    C »est malheureux.
    Où est le ministre de la jaunisse et des lèches babouches.

    16
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 15 h 07 min

    [email protected]

    Zetchi doit rappeler à l’ordre cet entraineur marocain dont les déclarations sont insensées.
    C’est du jamais vu dans le foot. Un entraineur qui dédie la victoire à son pays d’origine et non pas l’équipe qui a gagné.
    Sommes nous colonisés ou quoi.

    14
    2
    DYHIA-DZ
    22 septembre 2018 - 7 h 45 min

    Le football Algérien a besoin de nouveaux responsables patriotes qui travaillent pour leur pays, l’Algérie.
    Le makhzan est en train de récupérer la victoire de l’ES-SETIF, car l’entraineur est marocain, Tawssi un ami de Abdou Zaki. Cet entraineur sans scrupule déclare que malgré la défaite de l’équipe marocaine, c’est lui qui va représenter le Maroc dans cette compétition africaine…Les dirigeants de L’ES-SETIF doivent prendre leur responsabilité vis à vis de ces déclarations irresponsables de cet entraineur importé. L’entraineur doit défendre l’équipe qui le paye…C’est la règle internationale du foot.
    Tout le monde se permet sans gène…Jusqu’à quand.
    Aussi:
    Je vous suggère de voir la vidéo (youtube) de Zemmamouche ( USMA) qui devient un lèche Babouche en face d’un journaliste marocain au détriment de son pays l’Algérie.
    Ces footballeurs sans dignité ainsi que leur responsables doivent disparaitre des stades. Trop de trahison…Jusqu’à quand allons nous supporter ces harkis à deux sous.

    53
    7
      Anonyme
      22 septembre 2018 - 15 h 31 min

      Quand zemmammouche avait déclaré que le Maroc est meilleur que l’Algérie et que les widadis sont les meilleurs au monde, J’ai juste voulu lui dire quel minable, YAKHI R’K…. .

      12
      1
    DIOGENE
    21 septembre 2018 - 20 h 49 min

    vu le taux d’absentéisme des jeunes de moins de 30 ans lors des consultations électorales , ils peuvent même chanter ; » frère Jacques dormez vous , dormez vous….  » c’est kif kif. Ils ne pèsent rien sur les résultats.

    10
    8
    Anonyme
    21 septembre 2018 - 18 h 03 min

    Vus la gestion, les niveaux, l’organisation, les performances, et les résultats faibles des clubs financés
    Par Sonatrach, et Sonelgaz, (M.C.A, U.S.M.A, Mouloudia de Bejaia, et autres,……)
    Ces dernières sociétés devraient se retirer, de ces clubs faibles, mal gérés, et à problèmes internes
    Et ne plus continuer à les financer, à pertes, et jeter l’argent dans des clubs peu performants
    A l’échelle africaine, par rapport aux clubs égyptiens, tunisiens, et marocains compétitifs, et performants Financés par des sponsors privés
    Sonatrach, et Sonelgaz devraient investir, et dépenser leur argent dans d’autres secteurs rentables,
    Et d’avenir, que des clubs à problèmes, et faibles

    25
    12
      Anonyme
      21 septembre 2018 - 21 h 33 min

      Oui l’ami,mais c clubs mca usma sont justement financés pour ça,pour soutenir en retour.

      10
      3
    Imazighen
    21 septembre 2018 - 17 h 03 min

    USMA union sportive musulman algériens et non union sportive madina algériens

    12
    30
    RezkideBelcourt
    21 septembre 2018 - 16 h 04 min

    Il n’y a rien de nouveau, rappelez vous il y a quelques années, ou les supporters du Mouloudia sont devenus des portes voix pour le 4 eme mandat, sous la baguette de Ghrib, des immenses banderoles dans le stade avec la photo de Abdelkader El Mali. Une personne qui devait faire de la prison est devenue président du Mouloudia.

    40
    16
    Abdel
    21 septembre 2018 - 14 h 39 min

    Et vous vous demandez pourquoi y a de la violence dans les stades.
    C’est un ring politique , c’est plus des matchs de football qu’ on organise.

    23
    15
    Anonimi
    21 septembre 2018 - 14 h 29 min

    Un retour au passé à l’âge de bronze les années 60, 70 et 80 du siècle dernier où les Algériens s’informaient sur leur pays en cachette à travers des radios étrangères . Comme à cette période de dictature absolue, nous sommes réduits à décoder les cris, vociférations et chuchotements des hooligans locaux pour glaner quelques bribes d’informations sur le sort que nous mijotent nos décideurs d’en haut.

    19
    23
      Chelieth
      21 septembre 2018 - 15 h 05 min

      Il ne faut pas oublier qui etait le mentor de ceux qui decident. Alors pourquoi s’etonner? On ne se debarasse pas facilement de certaines habitudes. Elles restent avec nous jusqu’au tombeau.

      7
      18
    Kahina-DZ
    21 septembre 2018 - 14 h 05 min

    Voilà un article qui touche au vrai problème. BRAVO !!

     »…Ali Haddad ne maîtrise-t-il pas ses troupes ou joue-t-il double jeu ? »

    À mon avis les troupes sont sous contrôle. Les supporters sont devenus des girouettes politiques. Haddad doit assumer l’ irresponsabilité qui a mis l’Algérie et son peuple dans une situation humiliante…

    39
    22
    Qui sont ce Omar Ghrib et ce Ali Haddad ?
    21 septembre 2018 - 12 h 50 min

    Qui sont ces gus ? ces bougres ? quelle est leur histoire ? leurs faits d’armes ? pauvre Algérie martyrisée ! SVP, ne nous occupez pas par des insignifiances. Posez les véritables problèmes ou taisez-vous !

    41
    19
    Anonyme
    21 septembre 2018 - 12 h 27 min

    Votre analyse est complètement biaisée en vouloir faire du stade Omar Hamadi un baromètre en occultant les autres stades de l’Algérie profonde alors que les décisions politiques sont prises sans aucun baromètre.
    Alors SVP un peu de discernement.

    74
    19
    Anonyme
    21 septembre 2018 - 12 h 19 min

    On connait la chanson. Il suffit de payer quelques baltagias et repris de justice pour aller vociferer n’importe quoi dans les stades ou les manif. Le stade semble l’endroit ideal aujourd’hui. Nous ne sommes pas dupe. Bouteflika est otage et n’arrive même pas à bouger ou à s’exprimer. Il est pratiquement mort. La séquence ou on le voit avec Merkel est une honte pour le pays, une comedie qui déshonore l’Algérie. Les représentants allemands étaient stupefaits et pas du tout contents de ce que vous veniez de faire. En plus le fait que d’accepter de rapatrier des algériens sans papiers, des algériens qui n’ont trouvé aucun avenir en Algérie est un déshonneur alors que les violeurs et les marginaux en Allemagne, ce ne sont pas les algériens mais ceux qui font parti de la vague migratoire du à la guerre en Syrie et en Afghanistan. Ces dernier ont de drôle de tradition et violerait n’importe quel femme qui montrerait un bras nu ou une jambe nue. L’Allemagne ne pourra pas changer cela.

    32
    17
      Anonyme
      21 septembre 2018 - 13 h 39 min

      Merkel a peur de son électorat. Après cette décision prise pour accueillir un million de migrant du moyen orient, l’extrême droite Allemande est monté au créneaux et a gagné pas mal de voix. Merkel est très mal conseillée. Elle n’a pas eu le temps de consulter ceux qui connaissent le moyen orient point de vu traditions. Ces gens oui sont capable de violer n’importe quel femme en plein rie pourvu que celle ci montre un peu de son bras ou de sa jambe. Les allemandes aiment se promener en famille avec leur jeunes filles en short bras et jambes nues. Les orientaux en voyant cela comprennent que ces une invitation à une relation sexuelle. Ils sautent dessus sans crier garde. Alors les viols se sont multipliés ces derniers temps. Les algeriens sont habitués à voir des femmes se promener en short et n’ont pas d’arrière pensée si non ils ne seraient pas en Europe depuis plus d’un siècle.
      Merkel n’a rien compris ou bien elle l’a fait expres car elle ne peut plus se désavouer elle meme en renonçant à sa declaration de vouloir accueillir un million et demi de migrant tous pret à faire n’importe quoi. Parmi ces migrant se sont infiltré les terroriste du 13 novembre du Bataclant et du Stade St Denis portant des passeport français et syriens de leur victimes en Syrie et des passeport volés. La faute des viol de la nuit de la Saint Sylvestre, incombe aux moyen orientaux pas habitués à se mélanger aux femmes et à des pakistanais habitué à se faire bourrer le crane dans les madrassa ces école coranique qui ont remplacé l’école civile et public. Merkel veut noyer le poisson et elle a trouvé quelques connards pour souiller la réputation des algérien. Elle veut sauver son bateau qui coule. Il faut nommer les chose par leur nom et les algeriens sont assez habitué à vivre avec les occidentaux et en connaissent les comportement civique. Merkel vient chez nous pour nous montrer du doigt. C’est une honte et une insulte envers le peuple algérien qui essaye depuis la décennie noire de renoncer à ces traditions d’illettrés des moyen orientaux.

      74
      19
        Lghoul
        21 septembre 2018 - 13 h 55 min

        « Les orientaux en voyant cela comprennent que ces une invitation à une relation sexuelle. Ils sautent dessus sans crier garde. » C’est le fruit de la culture du ventre et du bas-ventre et des 72 vièrges. Pour la plupart de ces gens la femme est une machine a fabriquer des enfants et a faire jouir l’homme a toute heure de la journée ou de la nuit; en quelque sorte un objet qui n’est même pas humain pusiqu’elle est décrite comme étant l’incarnation de satan par des imams improvisés comme étant les messagers de Dieu et des « savants » de marseille.

        21
        23
        voyons
        22 septembre 2018 - 5 h 29 min

        personne ne parle des ingénieurs, médecins, techniciens….que l’Allemagne à récupéré des ruines de la syrie

        4
        1
    bedraham
    21 septembre 2018 - 12 h 16 min

    tenir compte des avis politiques de ces personnes, bien que ce sont des citoyens a part entiere et ils ont le droit de s’exprimer, mais en faire un barometre electoral , ca c’est du n’importe quoi, l’Algerie compte environ 23 millions d’electeurs et ce n’est pas une poignee de supporteurs du MCA ou de l’USMA qui vont influencer les elections, le peuple Algerien a demissionner de toute activite politique, laissant la place a une meute de loups dont l’objectif n’est autre que :
    -s’accaparer des richesses du pays par n’importe quel moyen.
    -mettre tous les opposants et les veritables patriotes au pas, en les privants de libertes.
    c’est faux de se referer aux tribunes des stades pour mesurer une tendance politique surtout en Algerie ou le systeme les utilisent comme soupapes de securite, ils ont le droit de scander ce qu’ils veulent d’insulter ce qu’ils veulent mais une fois dans la rue ils sont devenus des individus dociles et gentils, attention…

    7
    18
    Nour
    21 septembre 2018 - 11 h 00 min

    Qui soutient qui ? pour soutenir un homme qui ne peut meme pas se soutenir lui-meme (Que Dieu lui vienne en aide en tant que personne). Nous avons la l’exemple parfait des handicapes(avec tout le respect que je dois a cette categorie) mentaux qui voient dans un homme largement diminue par sa maladie leur meilleur espoir !?

    16
    17
    Lghoul
    21 septembre 2018 - 10 h 55 min

    Quelques questions a tous ces idôlatreursd’êtres humains: Quand fakahmatouhou ne serait plus de ce monde (comme tout le monde d’ailleurs) comment vont ils continuer a vivre seuls, sans leur idôle ? Que deviendra l’Algérie, notre pauvre pays sans son guide suprême ? Que deviendons nous sans l’homme de la prospérité, de la stabilité etde la paix qui règnent du nord au sud et de l’est a l’ouest ? On serait perdus, on deviendra des orphelins de père et de mère. Qui nous adoptera de nouveau pour continuer a vivre, a apprécier la vie, ses délices et tout le bonheurqui s’en suivent pour nous donner la force pour idôlatrer ? La fin du monde pour notre peuple.

    16
    28
      Lghoul
      21 septembre 2018 - 11 h 12 min

      Une petite note s’impose: Je ne serai ni surpris, ni choqué ni étonné de voir Si ould abbas commettre un suicide si l’irréparable et l’impensable arrivent. Il vit comme il respire. Il respire comme il vit. Mais il respire et il vit pour une personnne et une seule: Fakhamatouhou. Le seul hik, est qu’il a beaucoup de vestes et certaines datent du temps ou il a usé ses pantalons avec Merkel dans les années 40 (elle est née en 1954 …. Apparemment il a reservé tout un étage pour les vestes de toutes les couleurs. C’est son faible: Il aime changer de veste, on n’y peut rien.

      23
      24
    Anonyme
    21 septembre 2018 - 10 h 54 min

    On a la preuve maintenant par à + b, que personne ne comprend plus rien dans ce pays. Que ce soit en politique ou en sport, ou en toute autre chose qui aurait caractérisé notre pays. Ça fait rappeler la fin des années 80, où toute formation politique à l’époque nouvellement créée lorsqu’elle décidait de faire descendre la « Ouma » (le peuple) Dans la rue pour ses revendications à l’égard du pouvoir c’était le défilé grandiose. Tout Alger était énvahi par une marée humaine. Cela donnait l’impression que tout le monde était d’accord avec la politique de tous les partis. Cette physionomie au niveau du peuple semble avoir contaminé même les factions au pouvoir où on est en train de s’emmêler les pinceaux à tout va et où on assiste à des ballets et des va et viens à vous donner le tournis.

    8
    18
    Vangelis
    21 septembre 2018 - 10 h 39 min

    Nous voilà tomber bien bas ! Maintenant il faut écouter les  » brailleries  » de supporters plus proches de voyous que de fan de fair play.

    En Algérie, même le foot, pourtant érigé en mode de propagande est corrompu jusqu’à l’os. La FIFA a ouvert une enquête et est en train de recueillir des éléments de preuves pour sévir car les matchs sont achetés, les arbitres de même et les joueurs, trop souvent amorphes caractérisent leur intérêt financier tiré de de leur attitude. La dégringolade de l’E.N au classement mondial de la FIIFA est là pour le confirmer.

    Que reste-il donc de sain en Algérie puisque tout fout le camp ? La question est posée.

    28
    24
    Anonyme
    21 septembre 2018 - 10 h 33 min

    Est que ces gens qui soutiennent Fakhamatouhou représentent le peuple algérien ?
    Non c est des khobzistes qui ne représentent personne,ils défendent leurs propres intérêts point barre..

    27
    19
    karimdz
    21 septembre 2018 - 10 h 30 min

    La politique n a rien à faire dans les gradins des stades, l esprit sportif seul, doit dominer. Il est navrant, que des responsables ou des supporters se servent de ces endroits pour dénigrer ou supporter qui que ce soit.

    26
    21
    UMERI
    21 septembre 2018 - 10 h 13 min

    Pourquoi donner de l’importance, a ces individus, lesquels ne sont pas a leur premier retournement de veste, ils jouent toujours la carte du plus offrant. Ils ont soutenu B. Bella, ensuite Boumedienne, puis Chadli etc…se sont plutôt des beni oui oui, des khobsistes, ou si on préfère des Caméléons.

    36
    17
    larbi
    21 septembre 2018 - 9 h 36 min

    Du règne de kouider elmali, je n’en garde que 2 images, ghrib président du MCA et saïdani président du FLN.

    38
    16
    Abou Langi
    21 septembre 2018 - 9 h 28 min

    Insinuer que les supporters sont à l’image du propriétaire ou de l’entraineur de leur club c’est charrier pas qu’un peu. C’est comme dire que les supporter de la JSK sont sur la même ligne politique que Hannachi. Mais quand on a lu que tous les Algériens vouaient un culte à Saddam, il faut s’attendre à tout.

    Déjà que nos plus éminents analystes se sont cassés le bec à vouloir lire quoi que ce soit dans la valse des généraux , s’y perdant en conjectures foireuses et n’ y gagnant que perplexité , c’est chercher à nous luxer nos derniers neurones à vouloir nous faire interroger sur le sens des slogans vociférés dans les tribunes par des supporters enragés.

    Décidément , moins on en sait plus on s’interroge !

    21
    17
    Capito
    21 septembre 2018 - 9 h 21 min

    ONT S’EN FOUT
    ..

    25
    16
    Hibeche
    21 septembre 2018 - 9 h 11 min

    Ghrib soutient Boutef; c’est la meilleure information pour commencer un vendredi maussade. Je me pose une seule question; pourquoi tous les dealers, les « baltaguias » qu’ils soient en col blanc, ou sans culotte, soutiennent Fakhamatihi?. A contrario, la majorité des gens « propres », intellectuels sincères, travailleurs honnêtes etc… sont contre?

    43
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.