Un journal saoudien décrète : «Gaïd-Salah sera soit promu soit limogé»

MDN institution
Le président Bouteflika en compagnie de Gaïd-Salah New Press.

Par R. Mahmoudi – Le quotidien panarabe à capitaux saoudiens Al-Hayat s’intéresse de près à la situation en Algérie et, notamment, au mouvement de changements en cours au sein de l’institution militaire et sécuritaire du pays, avec des comptes rendus et des commentaires quasi quotidiens.

Dans un article rendant compte de la cérémonie d’installation du nouveau commandant des forces terrestres, présidée, jeudi, par le général Ahmed Gaid-Salah, le journal s’interroge sur le sort de ce dernier, en partant du postulat selon lequel le poste de chef des forces terrestres est le plus élevé après celui de chef d’état-major de l’ANP.

Se référant à «des observateurs avertis» de la scène algérienne, l’auteur de l’article rapporte qu’au rythme où vont les bouleversements au sein de l’institution militaire, il faut s’attendre à ce que Gaid-Salah soit promu «politiquement» au poste de ministre de la Défense nationale, généralement occupé par le chef d’Etat. Et de rappeler que l’Algérie a connu une seule exception depuis l’indépendance, lorsque le général Khaled Nezzar a été nommé à ce poste pendant une partie du règne de Chadli Bendjedid.

Pour ces observateurs, le général Gaid-Salah a scellé avec le président de la République «une alliance indéfectible» depuis qu’il a été nommé comme vice-ministre de la Défense nationale en 2013, avec des pouvoirs politiques qui lui ont permis de mettre en minorité l’ex-DRS jusqu’à pousser ses responsables à la sortie.

L’autre hypothèse avancée par ces observateurs est que les changements en cours pourraient culminer par la mise à l’écart de Gaid-Salah pour permettre à l’actuel chef des forces terrestres, fraîchement installé, de lui succéder. Une décision qui est, selon ces analystes, cohérente avec le principe de rajeunissement et d’alternance employé comme argument par le général Gaid-Salah lui-même dans ses discours pour expliquer les changements opérés, rappelant, à ce sujet, que l’actuel chef d’état-major est à ce poste depuis quinze ans.

R. M.

Comment (38)

    Brahms
    25 septembre 2018 - 5 h 53 min

    L’heure de la retraite sonne à 65 ans pour un militaire. Faîtes le tour des armées européennes ou américaines pour savoir si un papy du 4ème âge peut rester dans une caserne militaire.

    Imazighen
    23 septembre 2018 - 7 h 08 min

    Gaid salah le futur président de l’Algerie. C’est le meilleur homme pour la situation que vivre le peuple algériens

    4
    16
    Anonyme
    23 septembre 2018 - 0 h 33 min

    L’institution militaire algérienne, l’A.N.P, est une institution stable, moderne, et professionnelle,
    Qui connait des changements, des mutations, et d’une modernisation à tout les niveaux
    Le pragmatisme, la prudence, le sens de responsabilité lourde, la sagesse, et la vigilance
    Guident ses actions, avec assurance

    12
    11
    anonyme
    22 septembre 2018 - 21 h 39 min

    la réponse prémonitoire à cette question a été donnée le 0- avril 2014
    http://www.lematindz.net/news/14110-le-complot-de-sid-kaci-06-avril-2014.html

    1
    2
    Felfel Har
    22 septembre 2018 - 17 h 12 min

    Ce torchon a-t-il une quelconque crédibilité quand on sait que c’est seulement est un relai, une boite de résonnance, une agence de propagande du sionisme. « Wishful thinking » disent les Américains pour parler de ces rêves que l’on veut se tranformer en réalité. Au lieu de scruter ce qui se passe en Algérie, ce journal devrait enquêter sur ce qui se passe au palais royal et dans son harem, tous deux gardés par des mercenaires israéliens qui ont l’air de bien s’y plaire. Rendons-leur la monnaie de leur pièce, tcheka btcheka!

    21
    14
    Karamazov
    22 septembre 2018 - 16 h 33 min

    Ah, cher Abou Stroff ! Ma lâcheté légendaire qui me bride n’a d »égale que ta modeste humilité. Quand je disais que ce n’est pas la première connerie qu’ils nous envoient je ne faisais aucune allusion à d’ancienne expéditions. Pardon, j’ai dit expédition ?

    Je ne cherchais pas à te livrer à la vindicte, tout le monde sait l’affection que tu portes à nos frères saoudiens et que pas une seconde tu n’aurais jamais pensé ça.

    Et pardon aussi de t’avoir demandé ainsi.

    5
    12
      Zaatar
      22 septembre 2018 - 18 h 51 min

      Il a déjà fait le pèlerinage aux lieux saints et donc il sait ce que c’est…

      2
      9
    صالح/ الجزائر
    22 septembre 2018 - 15 h 39 min

    Le quotidien panarabe à capitaux saoudiens » Al-Hayat  » devrait s’intéresser plutôt à la famine et au choléra qui frappent le Yémen à cause de la guerre émirato-saoudite imposée à l’un des pays arabes les plus pauvres .
    Au Yémen tout est en ruine : des hôpitaux , des écoles , des routes , des châteaux d’eau … et » Al-Hayat  » vient étaler son savoir venimeux en Algérie .
    « Après trois ans de conflit, les conditions au Yémen sont catastrophiques », a déclaré au Conseil de sécurité le chef des opérations d’aide de l’ONU. Ce conflit a fait plus de 9.200 morts, en majorité des civils, et poussé le pays à la famine.
    «La pire crise humanitaire du monde » . C’est ainsi que l’ONU et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qualifiaient en 2017 la situation du Yémen.
    L’ONU évoque un record de 22,2 millions de personnes qui sont dans le besoin d’une aide alimentaire, dont 8,4 millions sont traitées pour famine , comme elle parle aussi du choléra qui a infecté 1,1 million de personnes , depuis avril 2017 .

    27
    5
      @salah el djazair
      22 septembre 2018 - 22 h 27 min

      Musulmans de tous les pays, humanistes du globe ! Dieu ne vous pardonnera jamais de la subvention indirecte de la guerre que mène les tayhoudites contre le pauvre peuple Yemènite. N’allez plus au hadj ni à la omra ! c’est là où paraîtra votre véritable foi. Ne soyez pas contre Dieu !

      18
      1
    Lghoul
    22 septembre 2018 - 14 h 59 min

    Une conclusion arabe par de vrais arabes, donc fausse. Depuis quand ont ils predit quelque chose ou dit la vérité en dehors des mensonges ?

    18
    8
    anti khafafich
    22 septembre 2018 - 14 h 38 min

    que ce torchon aille s’occuper des affaires des bédouins buveurs de pisse de chamelles, akhtou qassamna traitres !

    20
    8
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 14 h 15 min

    Mr; Ahmed Gaid Salah, où un autre Monsieur, qu’ils soient les bienvenus, pourvus qu’ils servent le pays.. La priorité urgente, des autres priorités c’est d’assainir, et de réformer radicalement, et totalement les institutions,étatiques bureaucratiques, asphyxiées, et paralysées du pays, prises en otages L’économie rentière déséquilibrée,en crise structurelle de diversifications,vivant des importations de tout,?!. Le commerce extérieur des importations, les banques, les douanes, le fisc (impots, et taxes des riches,…) L’appareil de production des richesses pour le pays: l’Agriculture-l’Hydraulique, les P.M.E agro-alimentaires Et industrielles,et l’enseignement, et la formation professionnelle des millions de jeunes
    Sans formations de qualité,et sans emplois, prets à « EL HARGA », mais aussi à la mort, jeunes sans avenir,…

    13
    7
    bedraham
    22 septembre 2018 - 14 h 10 min

    sur quoi est basee votre analyse? sur les relations diplomatiques et securitaires entre Alger et Paris ou Alger et Washington. ou une mise en garde contre un eventuel coup d’etat
    le peuple Algerien n’en n’est pas a son premier ni a son dernier…

    10
    7
    reda
    22 septembre 2018 - 14 h 07 min

    sauf qu’il ya une erreur dans l’article l’algerie n’a pas connu un seul ministre de la défense « khaled nezzar » comme ça été dit dans l’article mais boumediene aussi etait ministre de la défense sous le règne de ben bella.

    11
    1
    karamazov
    22 septembre 2018 - 13 h 40 min

    « Soit promu soit limogé » il eut fallu ajouter pour être sûr soit il reste sur place, ou l’inverse. OU ipitit rien de tout ça. Cela a failli me faire braire, avant que je me rende compte que c’est un journal arabe. Remarquez, comme aurait dit Abou Stroff, s’il était là: ce n’est pas la première connerie qu’ils nous envoient!

    9
    3
      Abou Stroff
      22 septembre 2018 - 14 h 52 min

      mister Karamazov, pourquoi mets tu dans mon auguste bouche une phrase que je n’ai jamais écrite?
      essaierais tu d’attirer sur mon petite personne des barbouzes qui me feraient la peau?
      dans tous les cas de figure, l’ère des fake news a de beau jour devant elle,,étant donné que notre bienaimé fakhamatouhou national est dans un état second et ne peut guère réfuter les propos tout à fait plausible du journal khoroto.

      7
      6
      Zaatar
      22 septembre 2018 - 15 h 15 min

      C’est évidemment une grosse info, il est soit limogé soit promu (rester sur place ne figure pas dans le dialecte du journal khoroto comme le nomme notre ami abou stroff). Maintenant pour éviter de se tromper il aurait fallu que le journal khoroto rajoute la mise à la retraite, qui est différent du limogeage bien sur, comme cela il aurait été certain d’avoir donné la bonne info.

      6
      8
    LOUCIF
    22 septembre 2018 - 12 h 51 min

    Gaid-Salah promu «politiquement» au poste de ministre de la Défense Nationale ! Hypothèse très plausible , surtout avec l’état de santé du Président !

    C’est à partir de cette hypothèse qu’on peut expliquer tous les changements opérés au sein des Etats Majors ! Gaid Salah a du accepté cette proposition du pouvoir algérien, à la condition qu’il désigne et nomme lui-même les hauts responsables de l’armée. On peut quelque part expliquer ainsi tous les changements auquels on a assisté au sein de l’ANP depuis juin 2018 !

    7
    8
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 12 h 42 min

    Gaid Salah est le futur président de l’Algerie, pour moi ceci est clair comme de l’eau de roche …. depuis des semaines.

    6
    23
    Zaatar
    22 septembre 2018 - 12 h 35 min

    La grosse info…Il est soit promu soit limogé…y aurait il une autre possibilité? les cases sont vides à l’avant…

    10
    11
    MDR
    22 septembre 2018 - 12 h 30 min

    Un journal saoudien décrète : «Gaïd-Salah sera soit promu soit limogé»
    Cela consiste à dire: demain soit il fera beau soit il va pleuvoir.
    Je n’ai aucune chance sur un trillions de me tromper.
    Et si ni l’un ni l’autre se produit, c’est encore de la gesticulations de caniveaux.
    Décidément ces saoudiens ne sont bons qu’aux rôles de valets et de paillasson aux services de ces maîtres de tel-Aviv.

    22
    3
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 12 h 11 min

    Qu’est ce qu’on en a à cirer de l’avis d’un journal saoudien ? Ils peuvent bavarder. Personne ne peut comprendre les algériens.

    19
    5
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 12 h 02 min

    Dans les pays totalitaires le ministère de la défense est toujours aux mains du président par crainte des coups d’Etat .

    12
    12
    karimdz
    22 septembre 2018 - 11 h 52 min

    Quelle fâcheuse habitude que de se ressourcer auprès d un journal saoudien, comme si nous n avions pas de medias, d analystes… en Algérie, et qui plus est, d’un pays manifestement connu comme hostile à notre pays.

    Il est clair que ces bouleversements dans la hiérarchie militaire ne sont pas le fruit du hasard, et qu elle procède à d autres changements plus importants. Celui du Chef d Etat Major Gaïd Salah, pas impossible, d ailleurs un algérien curieusement avait émis cet avis sur un des fils de discussion.

    Cela a pu choquer, mais ces changements s imposent, car aussi bien dans la vie publique que dans la vie militaire, personne n a vocation à être nommé à vie, et quand on sait qu il y a hélas des hommes qui abusent de leur situation, il était grand temps de le faire.

    Cela ne peut qu augurer de nouvelles perspectives d avenir pour le pays, pour moi la lutte contre la corruption en Algérie est en marche.

    27
    9
    kamel
    22 septembre 2018 - 11 h 39 min

    Ce journal de l’internationale islamiste El Hayat basé à Londres (d’un palestinien?) s’etait spécialisé dans l’évolution de l’Algérie depuis les années 1990 avec un appui aux thèses des islamistes violents. et il continue. Beaucoup de journalistes et intellectuels arabophones participent activement avec ce torchon.

    16
    6
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 11 h 14 min

    C’est pas pour rien qu’on dit que l’Algérie est le pays le plus mystérieux au monde.Énigme. Économie au ralenti, situation politique incertaine, société civile entravée…Rien n’est clair dans ce pays.

    13
    12
    Kasbawi
    22 septembre 2018 - 10 h 49 min

    Juste pour préciser que le General Nezzar n’était pas l’unique exception en poste de Ministre de la défense.
    On a eu comme Ministre de la Défense Houari Boumédiene à l’indépendance et Zeroual au temps du HCE.

    13
    2
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 10 h 45 min

    Dans le jargon du service national on nous disaient :  » si tu voies qu on rase la tête de ton voisin , prépares ta tête  » et ça c est connue dans l armée ! après les derniers évictions ou changement dans la muette qui se met a parler ; reste au sommet un duo said bouteflika-gaid salah face a une chaise vide de haute importance ! c est comme la fin du film « il était une fois dans l ouest » ou les protagonistes se trouvaient devant le magot!!! la question : qui va tirer le premier le tapis? EN POLITIQUE C EST L ART DU POSSIBLE!!

    10
    3
    BEN
    22 septembre 2018 - 10 h 44 min

    C’est une génération de militaires qui combattu le terrorisme et pour certain a participée a la guerre de libération. C’est quand même un parcours qui mérite une reconnaissance de la part des citoyens algeriens. Bien sûr il ne faut pas être aveugle et dire que tout est parfait.

    19
    6
    UMERI
    22 septembre 2018 - 10 h 35 min

    Ce torchon qui s’occupe de la politique algérienne, au lieu de révéler les désastres qui guettent leur royaume, embourbé dans un conflit sanglant au Yémen et soumis au dictât U S en matière d’énergie, ne nous apprend rien. Gaid Salah, notre ministre de la défense, « sera mis a la retraite ou promu ». Cela va de soit, la présidence de la République, lui ayant transmis une feuille de route, pour moderniser notre armée et rajeunir sa composante, doit la mener jusque au bout, quitte à ce que lui même soit remplacé, par un officier supérieure, parmi l’élite que compte l’ A N P.

    12
    7
      archer31
      22 septembre 2018 - 13 h 00 min

      C’est un métier comme un autre et ils ont eu un retour d’ascenseur exceptionnel.

      2
      2
    Ras el khit
    22 septembre 2018 - 10 h 27 min

    N’importe quel débile mental aura compris que le mouvement au sein de l’ANP se verra conclure par le départ du chef d’état major Gaid Salah d’autant plus que ce mouvement précède le départ du Président lui même Comme promis lors de son discours de Sétif « Rajeunissement de toute la direction du pays Alors nous rapporter ces divagations d’une certaine presse qui ne nous a jamais porté dans son cœur

    17
    7
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 10 h 05 min

    Avec la déstabilisation, et la subversion orchestrées par des milieux, et des journaux hostiles à l’Algérie
    Les institutions algériennes doivent répondre par de vrais changements, et de vraies réformes crédibles,
    Et salutaires pour faire sortir le pays, ses institutions, son économie, et son peuple
    D’une crise profonde, et multidimensionnelle
    L’Algérie doit etre munie par de vraies réformes démocratiques,

    12
    5
    Abou Langi
    22 septembre 2018 - 9 h 13 min

    En matière de grand écart entre la promotion et le limogeage il n’y a pas pire ou mieux. Cela laisse la voie à toutes les supputations.

    En clair, Gaid Salah serait à son insu l’artisan de son propre limogeage . Ou alors il serait promu . Mais promu où ? Ministre de la défense ce serait plus un placard qu’une promotion. Alors que reste-il comme promotion ?

    Si c’est tout ce qu’on a à proposer comme perplexité à notre ahurissement , on s’en serait passé.

    9
    4
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 8 h 59 min

    Quoi de plus normal que de proceder au rajeunissement des cadres de notre armee..La nouvelle generation dispose d autres competences modernes d assimilation des nouvelles techniques de combat et de defense et semble se familiariser avec les nouvelles technologies numeriques militaires d aujourd hui et de demain…
    L Armee nationale populaire atteindra le niveau requi d une armee apprivoisant toutes les technologies numeriques modernes.Donner une vitrine a des journaux tel EL Hayet ne nous rapporte que des analyses de tres bas niveau redigees par des incompetents soumis.

    14
    7
    boghni
    22 septembre 2018 - 8 h 17 min

    franchement c’est navrant d’accorder une vitrine a ce journal pour une info pareil,une sorte de si c’est pas noir alors ca sera blanc,ou encore il sera elu ou pas elu,n’importe quoi.svp AP ne faite pas de la pub pour des journeaux qui nous apportent rien a tout point de vue,je sait une chose que tout les pays du moyen orient(la majoritės);ne nous porte pas dans leur coeur.azul et tahia el djazair.

    43
    14
      Ch'ha
      22 septembre 2018 - 8 h 58 min

      @Boghni
      Complètement d’accord.

      15
      4
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 8 h 07 min

    Après ce grand nettoyage, Gaid Salah s’est attirés beaucoup d’ennemies des supporters de Toufik et Faouzi dans la presse.

    13
    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.