Vingt-six harkis seront décorés : le double jeu d’Emmanuel Macron

harkis Macron
Macron honore les supplétifs de la France. D. R.

Par R. Mahmoudi – Une semaine après avoir reconnu la responsabilité de la France dans les tortures commises durant la Guerre d’Algérie et, notamment l’enlèvement et l’assassinat du militant anticolonialiste Maurice Audin, Emmanuel Macron a décidé, comme promis, de décorer une vingtaine de harkis.

Vingt-six anciens supplétifs algériens de l’armée coloniale seront, ainsi, élevés au sein des ordres de la Légion d’honneur et du Mérite. Une décision dont se «félicite» d’ores et déjà Robert Ménard, le maire extrémiste et anti-algérien de Béziers. Celui-ci a décrit l’histoire des harkis comme «une cicatrice mal fermée pour le peuple français».

Pour donner un sens à cette décision, le chef d’Etat français devrait annoncer bientôt la mise en marche de la «caisse d’indemnisation et de solidarité» proposée par un groupe de réflexion, mis en place en août dernier, et qui prévoyait le versement de 40 millions de dollars au profit des harkis et leurs familles.

Il est clair qu’en choisissant ce moment précis pour reconnaître officiellement cette catégorie d’anciens supplétifs de l’armée française et de leur accorder autant de faveurs, en ce moment précis, le président Macron n’a fait aucun cas de la sensibilité des Algériens par rapport à la question des harkis et à leur rôle néfaste pendant la guerre contre le colonialisme français. Car il doit bien être conscient que cette façon d’«équilibrer les concessions» faites aux uns et aux autres risque de se répercuter négativement sur les relations avec l’Algérie, déjà si fragiles.

Pour les observateurs, cet hommage rendu aux harkis, coupables de trahison mais surtout de crimes commis contre leurs concitoyens, est de nature à mettre un frein à toute nouvelle revendication des Algériens pour la reconnaissance des crimes commis par l’armée coloniale française durant l’occupation de l’Algérie. Il n’y aura plus rien à attendre de lui après l’hommage rendu aux porte-étendard de la colonisation.

R. M.

Comment (58)

    patriotes
    23 septembre 2018 - 16 h 43 min

    bien voit on croit qui c des français le peuples algériens etait toujours considérercomme indigènes musulman ils sont jamais etait français comme les juifs pour faire la division même maintenant quand ont voir tout c jeunes né en France ils seront a leur yeux comme des bounioules maintenant avec immigration de masses de tout bord etre française pour eux c de impostures pour moi c une affaire indigenos français

    Hamid
    23 septembre 2018 - 1 h 48 min

    Admittedly , the relationship between our two countries is very sensitive , filled with more despair than happiness .I believe that Mr Macron wants to feel loved and happy regardless .He has no option but to first admit French torture in our country , then after to grant national awards to surviving harkis to honour and thank them for their role in the war against our country .Of course , as Algerian , this position is irritating to me but in the end I’d rather not talk about it anymore .What matters most is to see our country go forward .As always , tahia ElDzair !

    sam
    23 septembre 2018 - 1 h 04 min

    ARRETEZ DE VOUS MENTIR TOUS NOS DIRIGENT ACUTEL ADOR FAFA ILS SE SOIGNENT LABA ILS ACHETENT DES BIEN IMMOBILIER …. ALORS HARKI OU PAS HARKI CA NE VEU RIEN DIRE A NOS JOUS ………

      Anonyme
      23 septembre 2018 - 15 h 45 min

      @Sam : Sur YouTube et Facebook, j’ai entendu , comme de nombreux autres internautes, des opposants politiques algériens affirmer que notre régime se comporte envers le peuple et le pays comme des néo-harkis ou des néo-colonisateurs. Ils l’accusent d’avoir ont pris illégalement le pouvoir en 1962 pour asservir le peuple dans le but d’assouvir leurs ambitions personnelles et de piller le pays de ses richesses. Avant même l’indépendance, il y avait déjà des luttes entre les moudjahidines et à l’indépendance une guerre civile a éclaté entre clans rivaux qui ont cessé comme par hasard dès le déclenchement de la 1ère guerre des sables au point que certains de nos politiques et anciens moudjahidines accuseront Ben Bella d’avoir créé ce conflit pour stopper cette guerre civile et consolider son pouvoir dans le pays.

    Anonyme
    22 septembre 2018 - 23 h 51 min

    Certains crient à la trahison et pourtant c’est bien notre 1er Ministre, lors d’une visite officielle en France , qui a demandé aux anciens pieds noirs et aux harkis d’aider économiquement notre pays. Et que dire du cadeau de Bouteflika fait à Sarkozy ou celui de Boumediene envers la France jusqu’en 1978.

    Brahms
    22 septembre 2018 - 22 h 12 min

    Ce n’est pas ça qui va me mettre un steak dans l’assiette. Moi, je ne regarde plus dans le rétroviseur. Il faut avancer, il faut moderniser le pays. Rabâcher comme des vieux sans arrêt la même chose où on va aller avec ça. Le monde à changer. Pensez vous que les français radotent la guerre 14 – 18 ou celle de 39 – 45, Non ?

    4
    13
      Lyes Oukane
      23 septembre 2018 - 4 h 10 min

      @ Brahms . Tu te trompes lourdement en répondant par la négative à ta propre question . La France fête toujours 14 -18 ( le 11 novembre de chaque année et ça fait un siècle que ça dure ) . La France fête aussi 39 – 45 ( le 8 mai de chaque année ) . La France fête aussi les Harkis ( le 25 septembre de chaque année ) . La France fête toujours le 14 juillet avec défilé militaire ( seul pays européen à faire ce défilé martial ) . Le 11 novembre ,le 14 juillet ,le 8 mai sont journées fériées et payées . Enfin pour ceux qui auraient des problèmes de mémoire ,il y a au moins ,2 à 3 émissions par semaine sur les chaines tv françaises concernant les deux guerres mondiales . Je te fais cadeau des levés de drapeau dans chaque commune de l’hexagone à la date de sa libération .

      Certes ca ne met pas de steak dans ton assiette ,ca n’en met pas ,non plus, dans celles des Français mais les faits sont ainsi . Immuables ,indiscutables . J’oubliais ,toutes les dates ,leurs conséquences comme leurs causes sont étudiées par tous les enfants français en cours d’histoire et à plusieurs moments de leur scolarité . C’est les principaux sujets pour le bac comme pour le brevet des collèges .Aussi ,les défilés politiques avec une Jeanne d’Arc sur son cheval ( Morte en 1431 ) !

      Alors que chez nous même le 05 juillet 62 est pratiquement passé aux oubliettes comme le 01 novembre 1954 . Alors steak saignant ou bien cuit ?

      Anonyme
      23 septembre 2018 - 5 h 17 min

      Tu te trompes!!
      Les documentaires sur les deux guerres occupent les chaines. Des documentaires en Série pour montrer la souffrance des juifs…

      Anonyme
      23 septembre 2018 - 15 h 41 min

      @ Brahms : Oui tu as raison il faut regarder devant nous SAUF que les réactions épidermiques et passionnelles de nos compatriotes sur le film sur « Larbi Ben Mhidi » révèlent que notre peuple a soif de vérité car il a bien conscience qu’on lui a trop menti depuis trop longtemps. Il veut crever les abcès pour avancer sereinement et sainement vers l’avenir. Tant que le peuple sera en méfiance par rapport à ses dirigeants, il sera difficile de mobiliser le pays vers l’avant. Or sans un peuple investi et motivé, aucun pays au monde ne peut progresser. Il faut vivre dans le pays ou le visiter souvent pour constater que les gens sont comme paralysés au point de concevoir leur avenir qu’à l’étranger.

    Anonyme
    22 septembre 2018 - 20 h 17 min

    @REPENTANCE : Soyons franc et direct : L’Etat français ne fera jamais de repentance à l’Algérie pour 3 raisons majeures :

    en 1) La France accuse le FLN d’avoir commis des crimes de guerre contre ses ex-ressortissants civils et militaires ( pieds noirs + harkis) et contre des civils algériens..

    en 2 ) Toutes les anciennes colonies françaises ( états voisins compris) seraient alors en droit de demander la même chose si MACRON ouvre cette boite de pandore…

    et en 3) La Repentance implique forcément un paiement de dommages de plusieurs milliards envers les victimes ..

    En conclusion : Sais tu que Ould ABBES , suite à ses dernières déclarations publiques. est actuellement sous le coup d’un dépôt de plainte devant le tribunal de la Haye pour crimes contre l’Humanité.

    2
    1
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 18 h 34 min

    Une origine ethnique ou un lieu de naissance n’ont jamais été une nationalité. D’un point de vue légal, être citoyen algérien , C’est tout simplement avoir des papiers officiels algériens ( Carte d ‘Identité nationale , Passeport , Livret de famille etc…) . Avant 1962, il n’en existait pas .Les pieds noirs ( chrétiens et juifs) et les harkis ( musulmans) n’ont jamais eu de tels papiers donc ils n’ont jamais été des citoyens algériens. Au contraire, quasiment tous avaient fui vers leur pays de cœur ( la France) en 1962. Le fait de naitre en Algérie est nécessaire mais non suffisant pour faire d’une personne un citoyen algérien. Si ces anciens de l’Algérie Française avaient vraiment voulu devenir des citoyens algériens, ils en auraient au moins fait la demande officiellement en 1962 à l’indépendance.

    8
    3
    awrassi
    22 septembre 2018 - 17 h 41 min

    On demande à la France de se couper de l’Algérie. Ce ne sera jamais de son intérêt. Notre intérêt, algérien, est de nous couper nous-mêmes de tous les colons, les Français en premier. La France trouvera toujours une occasion de nous réintroduire dans son discours et sa réalité. Faisons ce qu’il faut pour l’extirper de nous définitivement. Les « harkis » d’hier ont été supplantés par des centaines de milliers (tous les émigrés). A nous de faire ce qu’il faut pour que nos enfants ne quittent plus le navire …

    8
    1
      Anonyme
      22 septembre 2018 - 22 h 04 min

      @Awrassi : Se couper de la France sera difficile car il y a près de 5 millions de personnes d’origine algérienne dans ce pays sans compter certains de nos dirigeants et cadres qui vont pour y faire du business, pour y faire inscrire leurs enfants etc…et certains poussent même le bouchon en demandant à devenir des citoyens français. Même notre propre Ministre de la Santé vient d’envoyer sa femme accoucher en France. Ne parlons même pas des investissements ou des produits français importés dans notre pays. La question est donc : sommes nous réellement devenus indépendants vis à vis de l’ancien colonisateur en 1962 ?

      6
      1
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 17 h 23 min

    MACRON est un président français, élu par les français pour servir les intérêts de la France . L’Algérie, il s’en fout totalement du moment que les intérêts de son pays sont assurés en Algérie comme ailleurs dans le Monde. Comme de nombreux français, il considère que l’affaire Audin comme celle des Harkis est une affaire franco-française oubliant que ces dossiers concernent aussi notre pays depuis son indépendance. La France coloniale a commis des crimes dans toutes ses anciennes colonies dans le Monde sauf que ces autres états ne demandent pas de repentance car ils doivent leur existence et leurs frontières actuelles à la France ( comme la Mauritanie, le Mali, le Niger etc….) . Ce qui reste incompréhensible, ce sont nos responsables qui vont investir, vivre , se faire soigner et demander la nationalité en France. . De nombreux conflits dans le Monde sont justement dus à ces frontières artificielles tracées à la règle par les anciens colonisateurs européens ( Angleterre, Espagne, France, Italie etc…)

      Anonyme
      22 septembre 2018 - 20 h 30 min

      Les conséquences de cette colonisation perdure à ce jour : ces frontières artificielles héritées de la colonisation ont séparé des familles et mis ensemble des tribus qui se toujours faites la guerre entre elles ( comme au Rwanda, au Soudan, en Irak, en Palestine etc..). A aucun moment, ces colonisateurs , qui ne pensaient qu’à leurs intérêts propres, n’ont demandé l’ avis par référendum à ces populations qu’ils ont soumis par la Force et la Ruse en jouant sur leurs divisions religieuse, ethnique

      3
      76
        Koursi
        23 septembre 2018 - 15 h 49 min

        @ Anonyme 20 H 30 : Ce que tu dis est 100% la vérité même si elle déplait à certains aveugles volontaires et aux hypocrites. Il suffit de la constater par soi même par exemple dans le cas des tribus Touaregs qui vivent aujourd’hui dans 4 pays africains différents ou le cas des Kurdes Il est évident que les anciens colonisateurs occidentaux l’ont fait exprès pour rendre ces pays instables et donc toujours dépendantes de leurs anciens colonisateurs. Cela me rappelle le cas de ces laboratoires pharmaceutiques qui vendent 1 médicament pour soigner une maladie et en même temps d’autres médicaments pour soigner les effets secondaires causés par le médicament supposé la maladie de départ.

    Felfel Har
    22 septembre 2018 - 17 h 23 min

    Circulez, il n’y a rien à voir! Macron est le président d’un pays souverain et il prend les décisions qu’il juge pertinentes au profit de ses citoyens. Ce serait à eux de le houspiller si elles n’étaient de leur goût.
    Selon cete même logique, il appartient au président algérien de défendre l’honneur, les couleurs et les intérêts de son pays et de ses citoyens. A lui de prendre des décisions souveraines pour faire comprendre que l’Algérie, contrairement au Maroc, n’est pas une république aux ordres que l’on fait chanter et qu’on menace. L’Algérie n’a pas besoin d’un chaperon ou d’un protecteur pour s’affirmer sur la scène internationale. Il est temps pour tous nos responsables qui ont acquis des biens immobiliers et déposer des fonds en France et en Navarre de les liquider et de les rapatrier, car ils sont susceptibles de faire l’objet de chantage et de menaces. Let’s take care of business!

    7
    1
      Anonyme
      23 septembre 2018 - 15 h 43 min

      @Felfel : dans l’absolu tu as raison sauf que nos dirigeants jouent depuis 1962 un jeu ambigu avec la France au point que certains les ont surnommés « Hizb Fransa »

    Tinhinane-DZ
    22 septembre 2018 - 16 h 27 min

    C’est un double jeu par excellence, car AUDIN et ces harkis sont diamétralement opposés.
    On ne peut décorer AUDIN et les ennemis de AUDIN
    (+1) + ( -1) = 0

    43
    1
      Anonyme
      22 septembre 2018 - 21 h 17 min

      @ Tinhinane : Pour les français, ces gens là étaient tous des citoyens français même s’ils avaient des positions politiques totalement opposées. D’ailleurs, MACRON n’a pas décoré AUDIN mais a juste reconnu la responsabilité de l’Etat français dans son exécution. En revanche, il veut décorer des Harkis car ils ont pris la défense de la France donc tu vois que MACRON prend bien la défense de son pays ( comme tous ses prédécesseurs présidents) . Tu sais des personnes étrangères qui sont morts ou qui ont milité politiquement ou financièrement pour l’indépendance de notre pays, il y en a plusieurs dans le monde. C’est cette pression politique internationale et nationale qui a poussé De Gaulle a organisé le référendum qui a abouti notre indépendance.

    Algérienne-DZ
    22 septembre 2018 - 16 h 22 min

    Que veut la France de l’Algérie ???

    Je me pose la question car L’ancien ambassadeur de France à Alger, Bernard Bajolet, ex-patron de la DGSE 2013-2017, fait la promotion de son livre où l’Algérie ne lui était pas indifférente.
    Le timing de la sortie du livre n’est pas fortuit …

    3
    2
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 16 h 03 min

    Les harkis ont choisi la France en 1962 et ils sont des citoyens français que leur Président décore.C’est un problème franco-français.De quoi je me mêle?

    11
    1
    Lghoul
    22 septembre 2018 - 15 h 54 min

    Ou est le probleme puisque nos bachaghas y feront parti a la ceremonie. Il y a meme un de leur fils, un ex ministre de la RADP qui sera invite d’honneur. Donc c’est rendu halal par le halaliseur en chef.

    6
    1
    Zaatar
    22 septembre 2018 - 15 h 10 min

    VIVE FELLAG, wallah qu’il a 1 milliard de fois raison, NOUS SOMMES TOUS DES MÉCANICIENS. Nous arrivons a mettre sur papier les solutions de toutes les problématiques du monde, mais on n’a jamais pu élever notre pays au rang qui lui aurait été le sien en conséquence.

    8
    3
    DYHIA-DZ
    22 septembre 2018 - 14 h 25 min

    Où est le double jeu??
    Selon nos parents et nos grands parents, la violence des harkis envers le peuple Algérien était de la même intensité que celle du colon…Ils n’étaient pas juste harkis…Mais des soldats engagés
    En outre: En voulant décorer ces harkis-soldat, la France trouve que sa colonisation de l’Algérie était un acte normal. La France normalise son caractère de colon.
    Qu’il décorer ses harkis-soldats, La révolution du peuple Algérien a déjà marqué l’histoire.
    Par l’occasion, il peut décorer les français qui ont opté pour le camp de Hitler …

    21
    2
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 14 h 10 min

    Monsieur MACRON est président de la république française, il est libre de mener sa propre politique et n’a pas d’ordres a recevoir de personne

    11
    2
    Mouloud
    22 septembre 2018 - 13 h 56 min

    Aux dernières nouvelles, Macron est le président de la France, les Harkis ont servi la France, et sur papier ils sont français.. Il est où le double jeu ?…

    13
    2
    ***RÉPENTANCE ???????!!!!!!!!!!
    22 septembre 2018 - 13 h 45 min

    Ce valet du sionisme joue à un jeu dangereux, au lieu de nous parler de RÉPENTANCE à tout le peuple Algérien des crimes audieux et tortures que la France à injustement commis, le voila qui ce cherche du soutien pour un éventuel plan contre notre territoire. A MON AVIS IL Y A RIEN DE BON DANS CETTE MANNEUVRE DOUTEUSE, L’ALGÉRIE DOIT ÊTRE SUR SES GARDES Y A UN TRUC PAS CLAIRE…..?

    103
    6
    Karim
    22 septembre 2018 - 13 h 43 min

    Comme pour la réhabilitation de Audin, cette information est une histoire franco-française.
    Il ne faut pas en faire tout un plat.
    Par contre à l’approche de nos élections la France va commencer ses manoeuvres pour monnayer un maximum son soutien au candidat élu!

    3
    2
    Zaatar
    22 septembre 2018 - 12 h 39 min

    On lit tout et n’importe quoi maintenant. Double jeu? moi je n’en vois pas, le harki est Algérien d’après vous? à ce que je sache il vit en france depuis 62 avec des papiers Français. Maintenant qu’il soit considéré comme ceci ou comme cela par son pays la France je ‘n’en ai absolument rien à cirer… encore beaucoup plus s’il est décoré ou non par Macron. C’est à l’intérieur de l’hexagone que ça se passe et je n’en ai rien à faire.

    11
    10
    Rayés AL Bahriya
    22 septembre 2018 - 12 h 34 min

    Ce président français, devrait reconnaître plutôt les goumiers marocains, dits aussi les tabors marocains, chleuhs , qui sentent le bouc…
    Cet énergumène est lâche et hypocrite… Il veut salir l’image de l’Algérie….
    Maudit va….

    8
    7
    karimdz
    22 septembre 2018 - 12 h 15 min

    L Allemagne devrait faire autant, décorer d anciens nazis, pour avoir combattu pour la mère patrie.

    Curieusement, cette France si soucieuse des harkis qu elle a dans un premier temps abandonné comme des sous humains dans des camps, élections obligent, fait dans la démagogie. Décorer des collabos comme s ils étaient des résistants ! Et pourtant, les résistants français ne réclament aucun sou, et brillent par leur modestie, mais les harkis, à croire qu ils ont abandonnés palais et domaines, n ont cessé de revendiquer de l argent !

    Il est curieux enfin, que la France soit bien silencieuse envers ses collabos, 300 000 d entre eux, ont été liquidés (executions sommaires, tortures), nous sommes loin de l image édulcorée des femmes tondues. A quand la décoration des collabos français, monsieur Macron ? …

    18
    5
    Tredouane
    22 septembre 2018 - 11 h 55 min

    Question purement Fronco Francaise,alors,a chacun son Histoire et les relations serons bien garder,mais puisque nous avons vaincu,un jours la France devra reconnaitre ces crimes contre l’humanité pour le peuple Algerien spécialement et au peuples nord Africain généralement ;encor une fois mon message ,nous avons une histoire ,nous avons fait l’histoire et nous nous contant pas nous en dérobé et cela éternellement.vive l’ALGERIE ET GLOIRE ET HONNEUR A NOS MARTYRES ÉTERNELLEMENT……………

    6
    7
    Zombretto
    22 septembre 2018 - 11 h 54 min

    Aux dernières nouvelles, Macron est le président de la France. Son pays est la France et non pas l’Algérie. Il décore ceux qui ont aidé son pays, quoi de plus normal ? S’attend-on à ce que la France décore plutôt les anciens moudjahidine algériens ?

    15
    2
      Moi
      22 septembre 2018 - 12 h 16 min

      L’Allemagne a t elle décoré des français collabos ?

      54
      5
        Zombretto
        22 septembre 2018 - 19 h 39 min

        @Moi : Grosse différence, l’Allemagne a été détruite et occupée après sa défaite. Elle n’était pas en mesure de décorer qui que ce soit, même pas les allemands eux-mêmes qui ont participé à cette guerre, et aujourd’hui encore elle n’a pas le droit de le faire.

        2
        2
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 11 h 52 min

    Peut être que ces harkis au fond d’eux même sont plus patriotiques envers l’Algérie que nos pseudos patriotes qui ont coulé le pays.

    13
    57
    Kader
    22 septembre 2018 - 11 h 16 min

    Décorons les anciens colabos français temps qu’on y est.
    Ils étaient aussi pour une grande Europe ou je me trompe??

    5
    4
    Abou Stroff
    22 septembre 2018 - 11 h 08 min

    « Vingt-six harkis seront décorés : le double jeu d’Emmanuel Macron » titre R. M..
    où voyez vous un quelconque double jeu?
    macron n’a fait que réparer une injustice dont les harkis ont fait les frais. en effet, les harkis ont choisi la france et ont combattu ceux qui voulait séparer un département français (l’algérie, en l’occurrence) de la mère patrie. comme les harkis ont été considérés comme des citoyens de seconde zone depuis 1962, macron ne fait que les réhabiliter en tant que français à part entière, point, barre.
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune à part que l’histoire des harkis est une histoire franco-française et la mettre en exergue en algérie peut être interprété comme de la diversion aussi puérile que celle qui consiste à nous faire croire que la guerre d’indépendance fut une guerre de religion.

    15
    20
    Hakikatoune
    22 septembre 2018 - 11 h 06 min

    Cher R. Mahmoudi , encore une fois , je pense que Macron ne joue pas au double jeu en s’occupant des harkis ! Encore une fois, je répète, les harkis sont devenus des citoyens français à part entière, avec la nationalité française et donc il est tout à fait normal que la République Française cherche à se rattraper ou à corriger les éventuelles erreurs commises envers ses supplétifs après l’indépendance !

    Chez nous on les a rejeté définitivement et c’est normal car ils ont trahi leur pays, mais il est plus que normal que la France (Macron ou autre) décore ses harkis ou décide d’augmenter leur pensions ou je ne sais quoi ! Quand est-ce qu’on va enfin comprendre que ce type de décision relève de la souveraineté française !

    18
    1
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 10 h 51 min

    Macron n’a pas le temps de jouer,le jeu il le laisse à nos dirigeants,lui il se consacre aux intérêts suprêmes de son pays.

    13
    3
    mouatène
    22 septembre 2018 - 10 h 20 min

    espérons qu’il n’oubliera pas le maréchal de france PETAIN. de toutes les manières ce sera la france qui aura honoré ses enfants.

    54
    8
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 10 h 04 min

    Audin un jour, les harkis le jour suivant. On sent une grande schizophrénie …

    5
    8
    Bendekka
    22 septembre 2018 - 9 h 47 min

    Un colon ou un fils de colon ou un harki ou le raciste Ménard, c’est la même chose. Rien à attendre d’eux. C’est la même pâte, la même espèce.

    11
    7
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 9 h 45 min

    Ils se sont toujours moqués des Harkis, mais là c’est le Graal. Ils attendent leur quasi-mort pour se souvenir d’eux. La honte. Pays fantasque.

    9
    4
    صالح/ الجزائر
    22 septembre 2018 - 9 h 39 min

    L’élévation au sein des ordres de la Légion d’honneur et du Mérite , pour combler «une cicatrice mal fermée pour le peuple français » démontre encore plus le degré élevé de la traitrise des Harkis que leur fait d’armes envers la France , car leur fafa a perdu « la guerre d’Algérie » , malgré leur collaboration et traitrise .
    Si la France avait honoré les ex. « Français musulmans » indigènes , qui l’ont libéré de l’occupation allemande nazie et de « collabos » français ( collègues des Harkis ) nous serions concernés par ce geste , mais » honorer  » des ex. algériens devenus par traitrise français , ça c’est une affaire franco-française , et ne concerne pas l’Algérie qui ne devrait pas s’immiscer dans les affaires internes d’un pays étranger .
    Nous rappelons au jeune Président français que ceux qui trahissent une fois trahissent plusieurs fois , et que des « collabos » français ( supplétifs de l’armée coloniale allemande ) ont été exécutés après la victoire des alliés dans la Seconde Guerre Mondiale .

    11
    4
      anonime
      22 septembre 2018 - 11 h 33 min

      tu comprends rien sur l’histoire: les harkis comme tu dis, on ètait torturés par l’armèe française donc ils avaient pas le choix.

      3
      5
        Anonyme
        22 septembre 2018 - 12 h 08 min

        Disons que cela soit totalement vrai. Pourquoi ne le dévoilent-ils pas avant de mourir ? Est-ce qu’il n’est pas temps de le faire ?

        5
        1
    Djeha Dz.
    22 septembre 2018 - 9 h 35 min

    Macron ou ses prédécesseurs, se moquent de l’Algérie, des Algériens, de l’histoire de la colonisation, des crimes et de tout le reste.
    Macron est au service de son pays.
    Aux Algériens de faire autant pour leur pays.
    Il est temps d’arrêter de faire du sang de nos chouhadas, des vrais moudjahidines et de la résistance au colonialisme d’un peuple un fonds de commerce politique.
    L’histoire de la guerre d’Algérie n’a pas besoin d’un visa de la France pour être écrite. Condamner la France pour ses vils actes et crimes durant 132 ans de guerre nécessite d’un tribunale et non de l’avis de la France.
    Que chacun assume la responsabilité de ses actes.

    20
    2
    ziad
    22 septembre 2018 - 9 h 29 min

    une affaire purement franco francaise. ces 26 vieillards ont fait leur choix et opté et lutté pour une algerie francaise. ils ont déjà payé l´ultime prix: ne plus poser un pied sur leur terre natal et il est temps de pardonner , se faire pardonner et passer à autre chose. un fond de commerce révolu pour nos « soi-disant » moudjahidines et fils de moudjahidines qui ont atteint l´âge de la retraite et dont je fais partie et qui se font soigner même pour un petit bobo chez mama franca.
    et si on lance un embargo/boycott contre franca, puisqu´on est indignés?
    chiche!

    14
    3
    Larbi Benm'hidi
    22 septembre 2018 - 9 h 03 min

    A Alger il conseillait à la jeunesse algérienne de « laisser passer le passé ». Maintenant nous savons pourquoi : pour remplacer notre passé glorieux de ceux que la France a torturé et assassiné par celui de ceux qui ont trahi notre lutte pour en faire les supplétifs des tortionnaires.

    55
    4
    MOHAMMED BEKADDOUR
    22 septembre 2018 - 8 h 52 min

    Comment « Macron » gère La Sale histoire de La France qui a accouché du monstre « Algérie française » ? « Macron » voit loin, par contre les Harkis qu’il décore et indemnise vivent dans le noir, leurs âmes sont torturées, ils savent qu’ils sont maudits. « Il n’y aura plus rien à attendre de lui après l’hommage rendu aux porte-étendard de la colonisation. » ? QUE NOON !
    En même temps que le morceau Harki, « Macron » sait que dans Le Puzzle il y a un autre morceau, plus noble, malgré sa composante aventurière et inculte, un morceau qui sur son territoire continue d’entretenir La Flamme Sainte. « Macron » sait tout cela, ses mentors le guident, ils ont leur mer, et leurs mères, il en va de même pour nous, sommes-nous encore au temps des Corsaires, des Pirates : Logiquement non ! « Macron » sait qu’il doit un jour s’écrier : TAHYA EL JAZAÏR !

    7
    2
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 8 h 46 min

    Qu il les decore ou les decolore c est son probleme…L Algerie fixe son regard sur l avenir…nous avons depasse
    ce stade,le reste est l affaire des historiens.La revolution Algerienne a ecrit ses victoires en lettres d or et le peuple Algerien est fier de son Passe,son present et est en train de construire son avenir grace au patriotisme de nos citoyens et au savoir faire et la competence de notre jeune Elite.Nous restons tres optimiste pour les prochaines generations.Point barre.

    11
    3
    Anonyme
    22 septembre 2018 - 8 h 43 min

    Qu il les decore ou les decolore c est son probleme…L Algerie fixe son regard sur l avenir…nous avons depasse
    ce stade,le reste est l affaire des historiens.La revolution Algerienne a ecrit ses victoires en lettres d or et le peuple Algerien est fier de son Passe,son present et est en train de construire son avenir grace au patriotisme de nos citoyens et au savoir faire et la competence de notre jeune Elite.Point barre.

    Ch'ha
    22 septembre 2018 - 8 h 40 min

    Au pays de porter plainte contre la France pour crime contre l’humanité au même titre que les juifs avec leur shoah et demander réparation À JUSTE TITRE.
    Ensuite je vais reprendre mon message d’hier j’ai toujours dit que ces décorations c’était de la MERDE.
    Gehenne Mauricette Michallet avait été décorée de la médaille nationale de l’ordre du mérite ZERMA cette CRIMINELLE raciste voiture bélier à mon encontre 24/01/16.
    Reconnaître Audin et légion d’honneur aux harkis c’est chier sur la tête d’Audin et l’assassiner à nouveau.
    Pourquoi ne pas décorer les collabos de la 2nde guerre mondiale ça aura le mérite de la parité et de l’équité tant qu’à faire.
    Et virer du panthéon les Jean Moulin pour laisser place aux harkis que Zemmour ira célébrer avec FIERTÉ.
    Ces harkis CRIMINELS sont reconnus pour leur crime contre l’humanité service rendu à la nation française nazie et raciste.
    Ne JAMAIS rien attendre de la France qui a la rancoeur tenace envers le pays et les algériens notamment les français d’origine algérienne, les makhnazis ont leur déroule le tapis rouge comme les harkis qu’ils sont.
    Que les français ne viennent surtout pas s’insurger lorsque les allemands célèbrent Hitler chez eux car lorsque l’on reconnaît la barbarie comme honneur à la nation française on ferme sa gueule sur Hitler et même mieux on l’honnore !
    Un harki est un traître à la nation pour le pays et pour tout français qui se respecte puisque un harki est et restera toujours un kelb, il ira grandir comme toujours les rangs de MLP (Marine Le Pen) la sioniste et son RN donc Macron se fatigue pour quedalle. Le RN anciennement FN est une cause acquise depuis toujours aux harkis qui se veulent en Dîn Kelb et ouj charr qu’ils sont plus royaliste que le roi.
    Rien ABSOLUMENT RIEN N’HONNORE UN LÂCHE ET UN TRAÎTRE CRIMINEL !
    D’ailleurs machallah le Président LÉGITIME Bachar Al Assad a rendu en 2017 sa légion d’honneur obtenue des mains du président Chirac : heureusement imaginez être décorée par la France qui a soutenu financé le terrorisme sioniste dans votre pays et être décoré au même titre que des harkis nazis barbares criminels sanguinaires tortionnaires.
    Bachar Al Assad est l’intelligence même : « Je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme » avait-il rétorqué au MAE français le Drian.
    Voilà tout est dit !

    56
    4
      Monsieur X
      22 septembre 2018 - 15 h 35 min

      Effectivement, à vous lire, aucune rancœur ne transpire! Lol.

      1
      1
    Kahina-DZ
    22 septembre 2018 - 8 h 16 min

    Sans surprise !!
    Macron prouve que l’idéologie coloniale française est resté le fondement de la politique de l’Élysée.
    Qu’il les décore ou qu’il les colore, l’Algérie est indépendante… La France n’a gardé que ses minables Harkis comme souvenir de sa présence en Algérie ???
    On sent une frustration qui se dégage dans toutes ces agitations de Macron…
    Ma question: Macron a t-il perdu quelque chose en Algérie ??

    57
    4
    bougamouss
    22 septembre 2018 - 8 h 06 min

    C’est de la PROVOCATION, de la part de Macron.C’est comme si les Allemands offraient la médaille
    d’honneur aux collabos Français qui étaient pour le Nazisme!!La France n’accepterait jamais celà.
    C’est du « n’importe quoi »!!

    56
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.