Le frère et la mère du meurtrier de la petite Selsabil condamnés

Salsabil tribunal
La petite Salsabil,9 ans. D. R.

Par Hani Abdi Le tribunal criminel d’Oran a condamné à 20 ans de prison ferme pour homicide volontaire le frère du meurtrier de la petite Selsabil. Le principal meurtrier et son complice direct ont été condamnés la semaine dernière à la peine capitale. La mère des deux condamnés a, quant à elle, écopé de trois années de prison ferme pour entrave au travail de la justice et tentative de dissimulation de preuves.

En effet, la mère de ces deux meurtriers a été condamnée pour avoir, notamment, dissimulé l’arme du crime et lavé les vêtements de son fils pour faire disparaître les traces de sang de la victime.

Disparue samedi 18 août à la cité El-Yasmine à Oran, la fille de 9 ans Selsabil a été retrouvée morte, dans une autre cité de la même ville. Cette fille, kidnappée, a été violée puis étranglée. Son corps a été jeté dans un terrain vague près d’une cité, située pas loin du lieu où habitent les parents de la victime.

Arrêté le 20 août dernier, l’auteur de ce double crime a reconnu les faits. L’assassin de Selsabil était un voisin qui a fait venir la fillette chez lui où il l’a violée avant de l’étrangler et de la mettre dans un sac en plastique. Selon le procureur adjoint, l’auteur du crime a fait appel ensuite à une «connaissance» pour l’aider à faire disparaître le corps de la victime.

H. A.

Comment (5)

    Que du chagrin
    27 septembre 2018 - 0 h 36 min

    Une mère jusque là mort protégera ces enfants.
    Toutes les mères ont se coeur là.
    Elle sont la matrice de leurs progénitures.
    Qui peut leurs reprocher d’avoir cette sensibilité.
    Contrairement au père il est plus dure et plus égoïste.
    Allah yarham La petite Salsabil.

    5
    14
      Anonyme
      27 septembre 2018 - 13 h 55 min

      sans commentaire!!!

    Anonyme
    26 septembre 2018 - 19 h 19 min

    Je n a pas tres bien saisi c est le voisin qui a tuer et c est la famille qui écope

    3
    13
      Ratrelu
      27 septembre 2018 - 12 h 01 min

      Non c’est la mère de l’assassin qui a lavé les habits et dissimulé les preuves du crime.

    Anonyme
    26 septembre 2018 - 16 h 24 min

    Éliminer la vermine avant qu il ne soit trop tard après

    26

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.