Le président de la République procède à un mouvement dans le corps des walis

mouvement, walis
Les changements se poursuivent au niveau des structures de l'Etat. D. R.

Par Houneïda Acil – Après les changements qui ont touché l’institution militaire, le président de la Répubique Abdelaziz Bouteflika a procédé, aujourd’hui, jeudi, à un vaste mouvement dans le corps des walis et walis délégués, selon la télévision nationale.

C’est ainsi que Mustapha Sadek a été nommé wali de la wilaya de Chlef, Messaoud Hadjadj, wali de Oum-Bouaghi, Ahmed Maabed, nommé wali de la wilaya de Béjaïa et Ahmed Mebarki, nommait wali de Béchar. Aussi, Youcef Chorfa, wali de Blida, Abdelhakim Chater, wali de Tizi-Ouzou, Toufik Dhif, wali de Djelfa et Ahmed Abdelhafidh Sassi, wali de Sidi Belabès.

Le nouveau wali de Annaba est Toufik Mezhoud, de Guelma est Kamel Abla et celui de Médéa, c’est Abbas Badaoui. Hamid Baiiche est nommé wali de la wilaya de Mascara, Ben Amar Bakkouche est nommé wali de Bordj Bou Arreridj.

Egalement, Mohamed Salmani a été nommé wali de Boumerdès, Salah El-Afani, wali de Tissemssilt, Farid Mehamdi, wali de Souk Ahras, Mohamed Bouchama, wali de Tipaza et en dernier, Mohamed Amir, wali de Mila.

Par ailleurs, nommés comme walis délégués : Abdelrahmane Dahimi nommé wali délégué de Ouled Djelal, Farida Amrani est nommée wali délégué de Dar El-Baïda et Mohamed Ismail, wali délégué de Cheraga. Aussi, Yahia Yahyaten est nommé wali délégué de Touggourt, Abdellah Fadjiba, wali délégué de Djanet et pour finir, Ahmed Mahmoudi a été nommé wali délégué de Lamghir.

H. A.

Comment (10)

    Kantipur
    30 septembre 2018 - 7 h 37 min

    Qu’ils sont beau nos walis le blanc leur va bien oh qu’il sont beau avec cet uniforme blanc et les dorures aussi leurs vont à merveille.
    Un blanc étincelant,
    au moins avec cette couleur on pourra distinguer celui qui se tue à la tâche. Plus ces blanc moins sa transpire, ils ont vraiment des têtes de …. Regardez bien là photos de nos walis, on dirait des moutons assis sans brancher, bras croisés, bien sûr des feuilles sur les cuisses pour faire genre je prends des notes, tous bien portant, mail il me semble que certain sont bien inquiet. Et ben mes pauvres que dieu soit avec vous j’espère que vous avez bien prévu votre avenir ou votre retraites plutôt.

    Anonyme
    28 septembre 2018 - 12 h 13 min

    J’ai jamais vu de maire,de wali,de ministre,de président de toute ma vie, j’ai pas l’ANSEJ,ni AADL, ni LPP,ni eu un lot de terrain de la part de l’état,j’ai pas de carte de vote,ni CHIFA,ni CNAS,ni CASNOS,j’ai pas fait de service national, mes enfants ne le feront pas aussi.en vérité je m’en fout de cet état de ses symboles et de tout ce qu’il représente.(j’ai jamais payé d’impôt aussi).

    5
    4
    marri
    28 septembre 2018 - 11 h 27 min

    pourquoi faire? qu’ont fait les partants? que vont pouvoir faire les arrivants? l’Algérie se debrouille sans ses soit_disant gourvernants!

    1
    1
    Rascasse
    28 septembre 2018 - 5 h 57 min

    Une tempête dans un verre d’eau, la perversion du système algérien qui fait du wali ( et non pas un élu du peuple) un événement majeur ,nous savons tous que les wali sont la pierre angulaire de la corruption en Algérie, par cette mascarade de chaises musicales avec l’illusion du changement, le pouvoir du wali est renforcé dans la croyance des citoyens, le pouvoir se centralise d’avantage quelle désastre

    10
    1
    Algerien Pur et Dur
    28 septembre 2018 - 3 h 39 min

    Autant les importer puisqu’on importe meme le Sable de nos jours. Ils seraient certainement plus capable.

    11
    1
    Boutegui linda
    27 septembre 2018 - 23 h 41 min

    Ouf ! Le départ de Bouderbali de la wilaya de Tizi-Ouzou est salutaire à plus d’un titre! Un wali qui ne reçoit personne en audience et méprise les citoyens on n’en a que faire,espérons que le nouveau wali fera quelque chose et sera à l’écoute des citoyens !

    7
    4
    Anonyme
    27 septembre 2018 - 22 h 43 min

    Et le wali d’Alger ? A t il un statut particulier ? Qui pourra nous l’expliquer ?

    14
    zoukhzouh
    27 septembre 2018 - 22 h 19 min

    Avant cela, il aurait fallu parler du nouveau découpage : une wilaya toute spéciale, la wilaya de zoukhzoukh présidée par ZOUKH ex-wali d’alger !

    13
    1
    Anonyme
    27 septembre 2018 - 22 h 11 min

    Pourquoi il procède pas a un changement de peuple.

    11
    1
    anonyme
    27 septembre 2018 - 21 h 42 min

    zithoum fi bithoum

    8
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.