Contribution – «La France nous prépare une seconde guerre d’Algérie ?» (I)

Le président Emmanuel Macron au sanctuaire du Martyr à Alger. D. R.

Par Kaddour Naïmi – C’est le commentaire d’un lecteur concernant une contribution à peine publiée (1). Comme quoi, il ne faut pas être «expert» en géostratégie pour comprendre la réalité ; il suffit de raisonner de manière logique, sans préjugés, en ayant en vue les seuls intérêts du peuple.

Des faits concrets à méditer

Proposons donc aux lectrices et aux lecteurs les faits suivants, les invitant à réfléchir de manière personnelle.

Une contribution intitulée «Les harkis et l’Algérie : aucune conciliation envisageable ?» (2) est parue un jour après celle titrée «Pour en finir avec les harkis de la France coloniale». Coïncidence ? Dans le texte parlant de «conciliation», il semble que l’auteure n’a pas lu la seconde contribution, ou l’a estimée sans intérêt. Pourtant, cette dernière envisageait non pas une «conciliation» mais une considération concernant les harkis : qu’ils reconnaissent publiquement leurs crimes et s’en repentent auprès des familles de leurs victimes. Or, voilà que l’auteure parlant de «conciliation» présente aux lecteurs les mêmes «arguments» déjà répétés par d’autres, désormais éculés : en substance, les harkis auraient été en majorité uniquement de pauvres bougres, économiquement démunis et culturellement dépourvus, trompés ou contraints par les autorités coloniales à devenir les bourreaux de leur peuple. Soit ! Il reste, alors, à répondre à deux questions. La première : si c’était ainsi, qu’attendent encore ces harkis pour le déclarer publiquement et, encore une fois, exprimer un sincère repentir ? Seconde question : comment expliquer que d’autres «pauvres bougres», se trouvant dans les mêmes conditions économiques et culturelles ont, eux, opté pour le contraire : combattre avec leur peuple, au risque de la torture et de l’assassinat par l’armée coloniale ?

Le problème des harkis a connu ultérieurement une mise en avant médiatique de la part, soulignons-le, des autorités françaises actuelles, sinon des organes de (dés)information de masse que les membres de l’oligarchie contrôlent. Pourtant, l’Etat algérien avait clairement déclaré, depuis longtemps, que la question des harkis n’était qu’un problème franco-français.

On a lu que parmi les terroristes djihadistes se trouvaient un nombre consistant d’enfants de harkis. Or, seuls les ignorants et les naïfs ignorent que les djihadistes sont la créature directe des services secrets britannique (MI6) et états-uniens (CIA). Version néocoloniale du harkisme de la période coloniale française en Algérie. Ecartons un éventuel malentendu. Cette observation ne vise à culpabiliser en aucune manière les enfants de harkis, mais simplement à fournir un fait objectif sur lequel méditer et chercher quelle conclusion logique en tirer.

Quelques rappels historiques. Au Liban, en Irak, dans l’ex-Yougoslavie, en Albanie, en Syrie, les troubles sociaux ont toujours commencé par l’apparition de clivages d’ordre religieux (chrétiens contre musulmans, sunnites contre chiites, Serbes chrétiens contre Croates musulmans) ou ethniques (Druzes contre Arabes, Arabes contre Kurdes, Serbes contre Croates, etc.) Là aussi, seuls les ignorants et les naïfs ignorent que les minorités ethniques ou religieuses étaient manipulées, toutes, sans exception, par les mêmes MI6 et CIA.

Algérie, domaine religieux. Tout le monde constate l’action de la minorité de salafistes contre la majorité des Algériens, jugés par les premiers comme «mécréants». Or, ces salafistes sont formés et financés par l’oligarchie saoudienne et qatarie. Et celles-ci sont l’organisation étatique harkie de l’oligarchie états-unienne, puis devenues les «amies» de l’oligarchie sioniste israélienne.

Encore Algérie, cette fois-ci dans le domaine ethnique. Au sein du MAK sont nées et se manifestent des expressions de sympathie et de soutien pour le sionisme, accompagnées de mépris pour les Palestiniens, accusés d’être des «Arabes bédouins», en rappelant avec insistance qu’un mufti palestinien des années 1940 fut un sympathisant nazi. Ajoutons que le leader du MAK s’est rendu en Israël, non pas pour rendre visite aux Palestiniens, mais aux représentants de l’Etat colonial sioniste.

Autre rappel historique. Suite aux accords de «paix» entre les Etats israélien et égyptien s’était constitué ce qu’on appela le «Front du refus» contre cette abdication au détriment de la lutte de libération nationale du peuple palestinien. Faisaient partie de ce front l’Irak, la Libye, la Syrie et l’Algérie. Que s’est-il passé ensuite ? Les deux premiers Etats ont été éliminés, leurs chefs assassinés, leur pays occupé, leurs ressources naturelles accaparées. Par qui ? Par les oligarchies gérant les nations suivantes : Etats-Unis, Grande-Bretagne, France. Autrement dit, une oligarchie impérialiste et deux oligarchies ex-coloniales, à prétention néocoloniale. Conclusion : du Front du refus, le troisième pays, la Syrie, à la surprise des trois oligarchies mentionnées, résiste, avec l’aide, certes, de la Russie, de l’Iran et du Hezbollah libanais. Et reste le quatrième et dernier pays qui n’a pas encore été ouvertement agressé par les trois oligarchies évoquées : l’Algérie.

Autre rappel historique. Durant la décennie sanglante, l’armée algérienne avait demandé le concours des services satellitaires des Etats-Unis pour contrôler les mouvements des groupes terroristes algériens. No! fut la réponse du gouvernement des Etats-Unis. Quant au gouvernement britannique, il constituait la base de propagande, de préparation et de repli pour les terroristes algériens. Et le gouvernement français ne brilla pas par une collaboration avec l’effort de guerre algérien contre le terrorisme intérieur.

Le gouvernement des Etats-Unis, après le refus de collaboration signalé ci-dessus, dernièrement, demanda à l’Etat algérien, sous prétexte de lutter contre le terrorisme, de l’autoriser à établir une base militaire et de surveillance à Tamanrasset. Les responsables étatiques algériens ont refusé. La base états-unienne fut construite dans le nord du Niger, à environ trois cents kilomètres de la frontière algérienne méridionale. Et la surface couverte par le dispositif de surveillance états-unien englobe une partie consistante du Sud algérien.

Les autorités françaises ont tout fait pour impliquer l’armée algérienne dans son action au sud du Sahara, sous prétexte, là encore, de combattre le «terrorisme». Cependant, les responsables algériens ne sont pas tombés dans le piège de consentir à l’armée algérienne de jouer les supplétifs (harka) de l’armée française d’occupation.

Le mouvement migratoire provenant d’Afrique subsaharienne va en masse en Algérie mais relativement très peu au Maroc et en Tunisie. Pure coïncidence ?

K. N.

(Suivra)

Comment (112)

    Lghoul
    1 octobre 2018 - 7 h 25 min

    La suisse est en train de revoir ses lois sur le blanchissement d’argent. La france suivra certainement cet exemple et on verra le vrai visage de ces nouveaux « moudhahidines » et de ces « nationalistes » de la dernière pluie. Ils seront tous ratrappés et ce qui appartient au peuple lui sera restitué. Il n’est qu’une question de temps. Le peuple sera étonné de deux choses: 1/ Du nombre de couleuvres vivantes qu’il a avalé depuis 62 et 2/ Pourquoi rien n’a changé. Le monde change et tous ces brigands qui ont déplumé notre pays seront connus. Une bonne nouvelle pour l’Algérie qui pourra restituer ses biens, ceux du peuple.
    ———————————————————————————————————————————————-
    « Plaque tournante du blanchiment d’argent, où plusieurs personnalités algériennes ont élu domicile, la Suisse est en passe de revoir sa politique en matière de blocage, confiscation et restitution des avoirs mal acquis, mettant ainsi potentats et corrompus dans tous leurs états. »

    6
    16
    ZORO
    1 octobre 2018 - 0 h 31 min

    @ MELLO. «  »BONNOS » » c est le dernier mot de ton post epicé a mon encontre sur la rubrique sport ,auquel je repondrais quand l envie de me defouler me prendra. Personne n en veut aux kabyles qui ont ete et demeurent nos freres de terre , de sang et de. religion ainsi que
    la kabylie qui fut et reste une terre indissociable du pays ,quoiqu il arrive.Sur ce site que je cotoie depuis deux ans durant lesquels je fus traite de tous les noms par des gens qui se disent algeriens pour la simple raison que je m opposais a leur delire,leurs mensonge, leur falsification de l histoire et leur arrogance a se prendre pour des hommes libres alors que l autre doit absolument etre soit arabe buveur de pisse ou berbere qui ne se reconnait pas.Une facon de penser mesquine emanant d un esprit tribal retrograde qui considere que le sang doit etre pur et doit prevaloir sur le voisin meme immediat (dixit mello sur Ap).Un trisaieul mort il ya longtemps vaut mieux qu un voisin proche s il n est pas du sang.dixit mello et toujours mello le donneur de lecon. Et ce politicus subjectivus qui demande a Naimi de faire des recherches sur Meheni depuis 1949 pour l empecher d aller loin plus loin et decouvrir le nid de viperes qui accosterent un jour d ete sur nos cotes a Sidi fredj en 1830 Allah yehdina wa yehdikoum ya 3ibad.
    SigneZORO. ..Z….

    6
    5
      MELLO
      1 octobre 2018 - 17 h 57 min

      Merci Zoro de m’avoir ramener d’un terrain de football vers un terrain de ton idole Naimi. Ne veux tu pas chercher sa protection ? Probablement. Mais ,saches que ce n’est point MELLO qui a proposé à l’auteur de remonter à 49 pour rechercher l’histoire sur ce M’henné.
      Nenni, le débat se limite à la contribution de l’auteur a savoir une deuxième guerre d’Algérie. Je le dis et je le maintiens, tant que la Kabyle est debout, elle est la tour de contrôle de cette Algérie ,que ses enfants défendent du fond de leurs entrailles. La Kabyle ,c’est le coeur de l’Algérie . Crois moi Zoro, que cette France et ses alliés connaissent trop bien cette Kabylie. Bonnos

      2
      1
        ZORO
        1 octobre 2018 - 20 h 49 min

        Be cool Mello you’re mixing everything. Mais qui a dit que c etait toi l homme de 49 ???,j ai bien cite politicus subjectivus qui s en alla bredouille , tete baissée en voulant chasser sur mon terrain.Quant a toi Mello ,je sais que tu me suis parceque tu aimes mes histoires et je sent que dans ton fond tu souhaites etre a ma place,Aujourd hui je vais te raconter comment était le lien entre enfant kabyle et arabe durant la guere et quelques temps après. Notre pays etait en guere contre la France, nos aines se charger de la mener , nous enfants nous avions aussi notre programme, pour prendre un jour la releve, il fallait donc se preparer a la guere.notre ennemi de manoeuvre etait là, c etait le quartier voisin ,l armee de chaque secteur etait composée de kabyles et d arabes nos voisins mozabites ne jouaient pas le jeu. Gare a l arabe du quartier Alif qui tomberait sous les mains des arabes et des kabyles du quartier Ba,et gare au kabyle du quartier ba pris par les arabes et les kabyles du quartier alif. Notre alliance reposait sur le voisinage, c est du quartier que naissait notre fraternité mais jamais du sang ou de notre appartenance a nos ethnies.Si j ai donc un Voeux a faire c est de voir cet esprit fraternel enfantin qui animait mon quartier et garantissait sa cohesion,,nourir les idees de nos adultes pour le bien du pays et l assurance de son union.
        SigneZORO. ..Z….

        20
        2
          MELLO
          2 octobre 2018 - 16 h 03 min

          Sincèrement, je me pose la question si toi et les tiens avaient fait ,vraiment, la guerre aux Français. N’est ce pas de chez vous que venait cette déclaration  » wach bihoum zouawa maà l’gouer ? ».
          Tu ne cesses de parler de bon voisinage ,mais tes déclarations sont source de venin vis à vis de tout ce qui est Kabyle. Bonnos

          1
          18
    Anonyme
    30 septembre 2018 - 23 h 36 min

    Pourquoi ne pas declarer la guerre a tous. On commence par la france pour eliminer ce fameux complexe et si trump bouge le petit doigt on le lui coupe. Au fait ceux qui,en cas de guerre,voudraient nous refaire le coup du « groupe d’oujda »,pas de deserteur (ils seraient mal accueillis par sa majeste la tantouse)

    5
    4
    kilma
    30 septembre 2018 - 22 h 26 min

    Si les 2 premiers du front du refus sont tombés,c’est que les 2 derniers ont laissé faire…..تحيا الجزاءر و تموت العملاء الجبناء الغرب و الصهاينة.

    6
    7
    Anonyme
    30 septembre 2018 - 20 h 56 min

    Aucun pays de l’UE ou de la Région n’ont intérêt à voir notre pays connaître une guerre civile pour 3 raisons :

    1) Il ne veulent pas voir des milliers de musulmans ( avec lesquels ils ont des problèmes d’intégrismes ) s’abattre sur leurs côtes.

    2) Ils ne veulent pas voir s’envoler leurs multiples intérêts économiques dans notre pays

    3) Ils ne veulent pas voir notre pays qui leur fournit du gaz connaître des problèmes les rendant ainsi totalement dépendant du Gaz russe.

    En conclusion : le peuple algérien , immunisé contre la violence après la décennie noire, ne veut certainement pas que leur le pays devienne une sorte de Lybie ou Syrie. D’ailleurs TOUS les opposants au régime appellent à un Changement politique pacifique.

    13
    8
      Moh
      30 septembre 2018 - 22 h 52 min

      Oui au changement pacifique a condition de juger les escrocs comme les repris de justices Chakib Khelil Ould Kadour et d’autres avec leurs protecteurs et complices.
      La revendication du changement pacifique a des limites autrement.

      11
      6
    HAIL Yazid
    30 septembre 2018 - 20 h 47 min

    C’est très simpliste comme raisonnement. Faire croire que tous sont nos ennemis et nous en veulent c’est regarder l’arrière du miroir et refuser de se regarder en face dans ce même miroir. Si la Libye, la Syrie, l’Irak ou encore le Yemen sont ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est d’abord du fait de leur dirigeant dictateur qui n’ont pas permis aux institutions de leur pays d’être ce qu’elles devraient être et ne pas dépendre du destin de ces mêmes dirigeant. En ce qui concerne les Harkis, la France les récompense pour services rendu comme elle récompense les légionnaires qui ne sont pas français. Les lecteurs doivent comprendre que la France et surtout la France n’a aucun intérêt à voir l’Algérie en déconfiture, tout simplement parce qu’elle craint une exode massive qu’elle ne veut en aucun cas. Le cas de l’Algérie avec les sub-sahariens est exactement le même. Ces derniers trouvant plus de possibilité de gagner leur vie en Algérie qu’au Maroc ou en Tunisie s’y déversent en grand nombre non pas parce que on les y a dirigé mais tout simplement les possibilité y étaient plus grande que chez nos voisins. En résumé, nous sommes nos pires ennemis. Nous faisons de nous même ce que les autres n’auraient pas pu faire s’il avaient essayé et ceci à tous les niveaux et dans tous les domaines. Messieurs, le complot est en nous pas à l’extérieur.

    21
    7
    Ouchene Farid
    30 septembre 2018 - 20 h 25 min

    L Algerie tient bon grace a son peuple , tant que nous restons unis nous ne risquons rien ( mise a part les vendus , mais chaque pays a son lot de vendus ) VIVE L ALGERIE !!

    26
    4
    Anonyme
    30 septembre 2018 - 20 h 10 min

    La voyoucrasie FLNesque panique et tente de hisser une menace extérieure. La France redoute c’est précisément un conflit majeur à la Syrienne car elle sait que des millions d’Algériens redoublement d’efforts pour rejoindre la France où vivent déjà plusieurs millions d’Algériens et leur descendants.

    16
    15
    MELLO
    30 septembre 2018 - 20 h 08 min

    Si Kaddour, j’ai toujours apprécié vos contributions, d’une rare pertinence, mais celle ci reste un ensemble d’idées ,donnant du grain à moudre à certains qui se croient plus Algériens que d’autres. Il suffisait de parler du MAK ,pour que certains sautent sur l’occasion pour tirer sur la Kabyle. Mais sachez que tant que la Kabyle est là, bien debout , aucune autre guerre ne touchera ce pays, ni de la France qui en connaît quelque chose, ni des USA qui ont appris à connaître les Kabyles. Comme ce fut le cas des années 54-62, où la force Kabyle avec ses 11 Colonels et ses milliers de combattants qui avaient donné du fil à retordre à l’armée Française, jusqu’à les pousser à proposer l’indépendance à cette région. Biensur les Kim Belkacem,Abâne Ramdhan, Amirouche et consorts avaient rejeté cette proposition ,en leur répondant que l’indépendance sera acquise pour toute l’Algérie. Aujourd’hui lier ce mouvement extrémiste qu’est le MAK à toute la Kabyle, c’est méconnaître cette valeur nationaliste de la population envers leur Algérie. Alors de grâce , si ce pays est à la dérive , ce n’est pas la faute aux Kabyles , ni la faute de la JSK. La Kabyle restera, encore ,la tour de contrôle de l’Algérie vis à vis de toute ingérence étrangère. Mais , si vous faites une recherche sur les conditions de création du MAK , vous découvrirez les hauts faits d’une gestion d’un pays qui mérite mieux que ce qu’il subit.

    17
    9
    Anonyme
    30 septembre 2018 - 19 h 28 min

    Pourquoi les Syriens, les Égyptiens, les Berbères ont-ils perdu, dès qu’ils furent
    islamisés, l’énergie, l’intelligence, l’esprit d’initiative qu’ils avaient montrés sous les
    dominations Grecques et Romaine ?

    17
    23
      Zaatar
      30 septembre 2018 - 20 h 24 min

      Bonne question. Le débat est ouvert…

      4
      8
      Anonyme
      30 septembre 2018 - 21 h 07 min

      L’islam a tout passé au crible de son esprit étroit, incapable de s’élever à de hautes conceptions philosophiques ; il a tout déformé, tronqué, desséché.l’Islam, sécrétion du cerveau arabe explique, en définitive, le Musulman que l’islam a coulé dans son moule rigide et stérile .
      Cette influence destructive explique la déchéance des peuples musulmans et leur impuissance à s’arracher à la barbarie

      11
      15
        Tredouane
        30 septembre 2018 - 21 h 51 min

        excusez moi ,mais instruisez vous beaucoup a lire la contribution des musulmans dans l’avancer de l’humanité ,vestiges Universités gratuite en Espagne comme témoin,à chacun son age d’or,restons juste respectueux les uns envers les autres.à chacun ces convictions religieuses la n’es pas notre débat.

        17
        3
      ZORO
      30 septembre 2018 - 21 h 55 min

      certes Les syriens ont perdu bysance, les egyptiens leurs pharaons,quant aux berberistes c est chachnock il est refugie politique en egypte on va bientot feter son depart!!!
      SIGNE ZORO…Z….

      5
      9
      PREDATOR
      30 septembre 2018 - 23 h 46 min

      Est ce que l’islam interdit l’ésprit d’initiative?
      Ne dit il pas chercher la science même en Chine
      Vous assimilez toujours l’islam à ces bandes de sanguinaires qui n’ont rien à voir avec l’islam

      9
      3
        Lghoul
        1 octobre 2018 - 7 h 08 min

        Il « dit » d’accord, mais est ce que ce qu’il dit est applicable sur le terrain ? Jusqu’a maintenant il est inapplicable quand on vérifie ce qui se passe dans tous les pays musulmans et arabes en particulier.
        Sont ils incapables de l’appliquer car ils ont une vision trop courte des choses ou simplement inapplicable ?

        1
        1
        Anonyme
        1 octobre 2018 - 11 h 02 min

        « Ne dit il pas chercher la science même en Chine » Tu peux nous donner les sources ou l’islam dit ça ? Dans le coran ? Dans les hadiths ? Et les références de ces hadiths? Tout ce qu’on sait c’est que l’islam a horreur des questions et les sources du savoir c’est le perpétuel questionnement Sourate Al Maida/V 101 : Ô les croyants! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient.
        يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَسْأَلُوا عَنْ أَشْيَاءَ إِن تُبْدَ لَكُمْ تَسُؤْكُمْ

        4
        2
          mohamed
          3 octobre 2018 - 21 h 52 min

          الحمد لله
          خلق الله الإنسان وزوده بأدوات العلم والمعرفة وهي السمع والبصر والعقل قال تعالى : ( والله أخرجكم من بطون أمهاتكم لا تعلمون شيئاً وجعل لكم السمع والأبصار والأفئدة لعلكم تشكرون ) النحل/78 .

          والإسلام دين العلم فأول آية نزلت من القرآن ، تأمر بالقراءة التي هي مفتاح العلوم قال تعالى : ( اقرأ باسم ربك الذي خلق ، خلق الإنسان من علق ، اقرأ وربك الأكرم ، الذي علم بالقلم ، علم الإنسان ما لم يعلم ) العلق/1-5 .

          والعلم في الإسلام يسبق العمل , فلا عمل إلا بعلم كما قال سبحانه : ( فاعلم أنه لا إله إلا الله واستغفر لذنبك وللمؤمنين والمؤمنات ) محمد/19 .

          وقد حذر الله كل مسلم من القول بلا علم فقال سبحانه : ( ولا تقف ما ليس لك به علم إن السمع والبصر والفؤاد كل أولئك كان عنه مسؤولاً ) الإسراء/36 .

          وتنويهاً بمقام العلم والعلماء استشهد الله العلماء على وحدانيته فقال سبحانه : ( شهد الله أنه لا إله إلا هو والملائكة وأولوا العلم قائماً بالقسط لا إله إلا هو العزيز الحكيم ) آل عمران/18 .

          ومعرفة الله وخشيته تتم بمعرفة آياته ومخلوقاته والعلماء هم الذين يعلمون ذلك ولذلك أثنى الله عليهم بقوله : ( إنما يخشى اللهَ من عباده العلماء ) فاطر/28 .

          وللعلماء في الإسلام منزلة شريفة تعلو من سواهم في الدنيا والآخرة قال تعالى : ( يرفع الله الذين آمنوا منكم والذين أوتوا العلم درجات ) المجادلة/11 .

          ولأهمية العلم أمر الله رسوله أن يطلب المزيد منه فقال : ( وقل رب زدني علماً ) طه/114 .

          وقد مدح الله العلماء وأثنى عليهم بقوله : ( قل هل يستوي الذين يعلمون والذين لا يعلمون إنما يتذكر أولوا الألباب ) الزمر/9 .

          وأهل العلم هم أسرع الناس إدراكاً للحق و إيماناً به : ( وليعلم الذين أوتوا العلم أنه الحق من ربك فيؤمنوا به فتخبت له قلوبهم ) الحج/54 .

          والإسلام يدعو إلى طلب العلم , وقد جعل الرسول صلى الله عليه وسلم طلب العلم فريضة على كل مسلم وبين فضل العالم على العابد كفضل القمر على سائر الكواكب وأن العلماء ورثة الأنبياء وأن الأنبياء لم يورثوا ديناراً ًو لا درهماً إنما ورثوا العلم فمن أخذه أخذ بحظ وافر وأخبر عليه الصلاة والسلام أن طلب العلم طريق إلى الجنة فقال صلى الله عليه وسلم : ( من سلك طريقاً يطلب فيه علماً سهل الله له طريقاً إلى الجنة ) رواه البخاري ( كتاب العلم/10 ) .

          والإسلام يدعو إلى تعلم سائر العلوم النافعة والعلوم درجات فأفضلها علم الشريعة ثم علم الطب ثم بقية العلوم .

          وأفضل العلوم على الإطلاق , علوم الشريعة التي يعرف بها الإنسان ربه , ونبيه ودينه , وهي التي أكرم الله بها رسوله وعلمه إياها ليعلمها الناس : ( لَقَدْ مَنَّ اللَّهُ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ إِذْ بَعَثَ فِيهِمْ رَسُولًا مِنْ أَنْفُسِهِمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِهِ وَيُزَكِّيهِمْ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَإِنْ كَانُوا مِنْ قَبْلُ لَفِي ضَلَالٍ مُبِينٍ ) آل عمران/164 .

          وقال عليه الصلاة والسلام : ( من يرد الله به خيراً يفقهه في الدين ) متفق عليه أخرجه البخاري/69 .

          و في العناية بالقرآن تعلماً وتعليماً يقول الرسول صلى الله عليه وسلم : ( خيركم من تعلم القرآن وعلمه ) أخرجه البخاري/4639 .

          ولا خير في علم لا يصدقه العمل ولا في أقوال لا تصدقها الأفعال : ( يا أيها الذين آمنوا لم َ تقولون ما لا تفعلون ، كبر مقتاً عند الله أن تقولوا ما لا تفعلون ) الصف/2- 3 .

          والأمة تحتاج إلى العلماء في كل زمان ومكان وأمة بلا علم ولا علماء تعيش في الأوهام وتتخبط في الظلمات إذا تعلم الإنسان ما شرع الله , ومن كتم هذا العلم , وحرم الأمة منه ألجمه الله بلجام من نار يوم القيامة واستحق اللعنة إلا من تاب كما قال سبحانه : ( إن الذين يكتمون ما أنزلنا من البينات والهدى من بعد ما بيناه للناس في الكتاب أولئك يلعنهم الله ويلعنهم اللاعنون ، إلا الذين تابوا وأصلحوا وبينوا فأولئك أتوب عليهم وأنا التواب الرحيم ) البقرة/195- 160 .

          و للعالم ثواب عظيم والدال على الخير كفاعله وإذا مات العالم فإن أجره عند الله لا ينقطع بموته , بل يجري له ما انتفع الناس بعلمه قال عليه الصلاة والسلام : ( إذا مات الإنسان انقطع عمله إلا من ثلاثة إلا من صدقة جارية , أو علم ينتفع به , أو ولد صالح يدعو له ) رواه مسلم/1631 .

          وإذا نشر العالم علمه بين الناس كان له مثل أجور من اتبعه قال عليه الصلاة والسلام : ( من دعا إلى هدى كان له من الأجر مثل أجور من تبعه لا ينقص ذلك من أجورهم شيئاً , ومن دعا إلى ضلالة كان عليه من الإثم مثل آثام من تبعه لا ينقص ذلك من آثامهم شيئاً ) رواه مسلم/2674 .

          والفقه في الدين من أفضل خصال الخير التي يتشرف بها المسلم كما قال عليه الصلاة والسلام : ( من يرد الله به خيراً يفقه في الدين ) متفق عليه .

          وقراءة القرآن , وتعلمه وتعليمه من أفضل الأعمال كما قال النبي عليه الصلاة والسلام : ( لا حسد إلا في اثنتين رجل آتاه الله القرآن فهو يقوم به آناء الليل وآناء النهار ورجل آتاه الله مالاً فهو ينفقه آناء الليل وآناء النهار ) أخرجه البخاري/73 ومسلم/815

          1
          2
    Salim31
    30 septembre 2018 - 19 h 12 min

    Comme la guerre 14/18 ou 39/45 qui on fait des millons de morts du cote russe allemand ou japonais avec une bombe atomique su hirochima et nagazaki et que tous ces peuples sont tous devenus aliers et amis ;
    Normalement la guerre est fini entre
    l algerie et la france et on devrait etre deux peuples amis c est l avis de la plupart des algeriens _mais voila il ya des prolongation des deux cotes pourkoi cette haine ?
    *Du cote interne plus on deteste la france plus le budget du ministeres des moujahidines est important et donc plus de chance de garantir une residence a paris pour eux et pour leur desendence _
    *les islamistes aussi detestent les
    francais ,mais ils adorent vivre en france , ils ne comprennent pas pourkoi les francais n aiment pas les barbus ?
    *le gouvernement attaque la france mais la loi incriminant le colinialisme et dans les tiroires ; les premiers perdant dans l incriminisation du colonialisme est le pouvoir algeriens puisque le dossier francais sera clos et donc (adieu el baba).
    Les francais comprennent ce jeu et monaient leur soutient aux mandats ils
    s avent que ce cinema c est pour la consolation local _ce jeux entre les deux pouvoir semble rode si ce n est la montee du nationalisme dans le rang des jeunes manipules et ideologise qui eux semble croire vraiment alors que ce n est qu un jeux.

    13
    5
    Zaatar
    30 septembre 2018 - 18 h 44 min

    On chantait dans les années 70 chez nous deux chansons phares. J’ai oublié le nom des deux interprètes. La première était chantée par une dame « koulnaha el kilma koulnaha, echaab hakak massirou », Et la seconde par un monsieur qui chantait « chaab dzair ya 3adhim metseguem, El bitroul el kham men lardh ejbednah, amoualou li chaab oua thawra tahkem »
    Tout compte fait la philosophie chez nous dans la gouvernance n’a pas changé d’un iota.

    8
    5
      Karamazov
      30 septembre 2018 - 20 h 09 min

      Moua ce sont les chansons d’Ahmed Saber qui me viennent à l’esprit. Notamment, celle qu’il chantait avec Noura: On verra ça, on verra ça !

      2
      1
        Zombretto
        30 septembre 2018 - 21 h 39 min

        Salut Zaatar et Karim Azov…
        La deuxième chanson était chantée par Rabah Hariss… euh, Driassa. Je ne sais pas s’il en est le compositeur original. Je me rappelle combien elle me faisait grincer des dents comme production « artistique. »

        2
        2
        Zaatar
        30 septembre 2018 - 21 h 44 min

        Ahmed saber et le Bia3 elbatata….

        1
        1
    Droits Humains
    30 septembre 2018 - 18 h 26 min

    Une très bonne analyse, bravo pour vos pertinentes observations.

    11
    Tredouane
    30 septembre 2018 - 18 h 18 min

    Je pense que nous rentrons dans le vif du sujet,sans aucun commentaire,merci pour l’article,inchallah nfahmou.

    15
    1
    Selecto
    30 septembre 2018 - 18 h 14 min

    Les Français ont perdu la première mi temps a savoir 1954-1962, pourtant ils avaient plus de joueurs sur le terrains, ile veulent une deuxième mi temps pour prendre leur revanche.
    Malheureusement actuellement ils sont plus fort car ils ont des taupes en hauts lieu chez nous qui pourront leur vendre le match.
    La vigilance s’impose.

    18
    8
    Anonyme
    30 septembre 2018 - 17 h 57 min

    Nous déclaré la guerre ? non pas officiellement c est trop tard ,mais essayera avec de le faire faire par d autres moyens provoquer les voisins (un en particulier) financé les barbus infiltré d,es harkis engagé des mercenaires ou trouver des partenaires comme les qataris ou les saouds c est coutumier,, nous mettre la pression une autre forme de colonie et pas prés a lâcher

    23
    1
      Anonyme
      30 septembre 2018 - 18 h 19 min

      @Anonyme 17h57
      C’est une guerre même si elle n’est pas officielle sur le terrain à proprement parlé.

      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.