Remise des prix de la 7e édition de la Compétition annuelle des jeunes entrepreneurs : Ooredoo sponsor exclusif de la cérémonie

Ooredoo Injaz El-Djazair
Lors de la remise des prix. D. R.

Injaz El-Djazair a organisé, le lundi 1er octobre 2018, à Alger, la cérémonie de remise de prix aux lauréats de la 7e Compétition des jeunes entrepreneurs.

Avec le soutien de Ooredoo en tant que sponsor exclusif, cette cérémonie, organisée par Injaz El-Djazair, a été marquée par la présence de nombreux officiels et personnalités du monde de l’entreprise et de l’enseignement supérieur ainsi que des cadres de Ooredoo.

L’édition 2018 de la Compétition annuelle des jeunes entrepreneurs a enregistré la participation de plus de 1 500 étudiants de 19 établissements nationaux d’enseignement supérieur (grandes écoles et universités) et de diverses spécialités (informatique, commerce, architecture, polytechnique, électronique, agroalimentaire, industrie, sciences, etc.).

Une cinquantaine de cadres d’entreprise ont accompagné et encadré bénévolement les participants en leur apportant leur expérience afin de concrétiser leurs projets, développer leur esprit entrepreneurial et les introduire dans le monde professionnel.

Ainsi, préalablement une quarantaine d’équipes ont présenté et exposé leurs projets d’entreprise et leurs rapports de fin d’activité durant la demi-finale de la compétition, devant un jury de professionnels qui a évalué leurs travaux.

A l’issue de cette étape, dix entreprises issues d’universités ont été sélectionnées et qualifiées pour la finale nationale qui s’est tenue le 1er octobre 2018.

Lors de cette cérémonie exclusivement sponsorisée par Ooredoo, Injaz El-Djazair a dévoilé les meilleurs projets d’entreprise de la 7e édition de la compétition, dans les trois catégories suivantes :

  • Prix de la Meilleure entreprise : Greenmat Company de l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme (EPAU) : conception d’une brique de construction révolutionnaire à partir du recyclage de mégot de cigarettes. Cette brique est moins chère que les briques classiques et est plus isolante et résistante.

 

  • Prix du Meilleur Impact Sociétal : Go Green de l’Ecole supérieure des sciences de l’aliment et des industries agroalimentaires (ESSAIA) d’Alger : conception d’un savon à partir de matériau recyclé, en l’occurrence l’huile de friture.

 

  • Prix du Meilleur Produit de l’année : Candup de l’Université de Béjaïa : conception d’un diffuseur intelligent de chaleur, à disposer sur un chauffage à gaz. Ce diffuseur est autonome et ne consomme ni électricité ni gaz ni aucune autre source d’énergie.

Dans son message aux lauréats, lu par Mohamed Sabrou Maloufi, directeur des ressources humaines de Ooredoo, le directeur général de Ooredoo, Abdullatif Hamad Dafallah, a déclaré : «Nous sommes très heureux d’être, une nouvelle fois, présents à cette prestigieuse compétition qui promeut la culture entrepreneuriale et le potentiel novateur des jeunes Algériens. L’initiative de Injaz El-Djazair est en harmonie avec notre stratégie qui encourage les jeunes talents à créer leur propre business et participer au développement de l’économie nationale. C’est un engagement qui se concrétise à travers nos programmes d’accompagnement des jeunes Algériens dans la création de leurs start up technologiques tels que tStart et iStart. Notre objectif étant d’assoir un tissu industriel de start up technologiques à même de contribuer efficacement au développement de l’économie numérique nationale.»

Pour sa part, le président de Injaz El-Djazair, Ali Azzouz, a déclaré : «Je suis particulièrement fier de l’effort fourni aussi bien par Injaz El-Djazair que par les secteurs public et privé algériens pour mettre en lumière les capacités de nos jeunes et de faire émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs. Un grand bravo à la jeunesse algérienne qui a relevé le défi, en créant ces jeunes entreprises à grand potentiel.»

A noter que l’équipe lauréate du prix de la Meilleure entreprise représentera l’Algérie à la Compétition régionale qui aura lieu les 27 et 28 novembre 2018 à Kuwait City (Kuwaït) et qui verra la participation d’entreprises venues de 14 pays de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

C. P.

 

Comment (2)

    DYHIA-DZ
    4 octobre 2018 - 13 h 29 min

     »Prix du Meilleur Impact Sociétal : Go Green de l’Ecole supérieure des sciences de l’aliment et des industries agroalimentaires (ESSAIA) d’Alger : conception d’un savon à partir de matériau recyclé, en l’occurrence l’huile de friture. »

    Go GREEN, YES !! Mais avec une huile de friture ???

    Mes questions: Avez vous traité cette huile de friture avant sa saponification ? Avez vu purifié cette huile de ses produits d’oxydation formés au cours de la thermo-oxydation ??
    Huile de friture = Huile dégradée = huile oxydée = huile polymérisée = Huile néfaste pour la santé
    L’huile de friture est recyclée pour l’utiliser dans l’industrie chimique et non pas dans les cosmétiques.
    Espérons que ce savons n’est pas conçu pour un usage cosmétique ????

    20
    Anonyme
    4 octobre 2018 - 13 h 18 min

    Une compagnie Qatarie qui gère nos jeunes.
    Faut-il porter un foulard wahhabite pour y participer. Voir photo.
    Je pose la question car je m’inquiète pour mon pays.

    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.