La réaction et le FIS contre la révolte des jeunes du 5 Octobre

islamistes octobre
Qui a encouragé le terrorisme ? New Press

Par Saadeddine Kouidri – Oui, l’espoir entrouvert par les jeunes le 5 octobre 1988 a été détourné cinq jours après par les islamistes, mais combien de drames semblables ou plus atroces encore depuis ce jour ? Aujourd’hui, ils essuient leurs couteaux dégoulinant de sang sur Ali Benhadj, leur idole mais c’est trop facile en ce 5 octobre 2018 de porter la responsabilité sur une seule personne alors que les assassins sont des milliers. Le FIS et ses commanditaires et tous les autres bourgeois consentants avaient tout le temps et mille et une occasions, ne serait-ce que quand les victimes par milliers et sur tout ce territoire que nous chérissons, criaient leur douleur pour se démarquer comme ils tentent de le faire aujourd’hui.

Oui, on ne doit pas cesser d’accuser les assassins et leurs commanditaires, surtout en ce jour, mais nous devons aussi accuser ceux qui leur ont ouvert la porte du meurtre comme cette constitutionnalisation d’un parti qui prône la violence. Non seulement ils ont constitutionnalisé le meurtre, mais ils ont par la suite éliminé la loi qui prône le socialisme pour mettre en valeur la loi de l’islam religion de l’Etat. Y a-t-il une meilleure façon d’encourager le terrorisme islamiste quand on sait que pour cette armée de la féodalité bourgeoise, le socialisme se confond avec l’impie tout en étant un ennemi de classe ?

Oui, la réaction et à sa tête le FIS a saisi l’occasion de la manifestation d’octobre 1988 pour assommer l’option socialiste mise à mal par Chadli tout au long de son règne.

Un fait historique qui tente de cacher l’essentiel entraîne le mensonge sur toute la ligne.

S. K.

 

Comment (8)

    Vroum Vroum 😤😤😤..
    7 octobre 2018 - 9 h 11 min

    LISEZ..lisez…
    Ne vous laissez pas manipuler par ces Barbus Kamis blanc Nikab Noir…Voici la Croyance Wahabite des ces Frères Musulman qui croient que Allah est un Homme qui monte et descend et s’assoit si il le veut véritablement selon les écrits de Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs Antropomorphiste qui trasgressent le Coran sourate Imran verset 7 dont Allah parle des Mouchabah malades du Coeur..Hypocrites..lisez !!…Ces Frères Musulmans Wahabites n’ont rien de musulman , leur Croyance est Antropomorphiste ..c’est une Secte..la Secte Wahabite …Les Ikhwans (Frères Musulman Wahabites) ont de tout les temps attaquer les musulmans et mis à l’abris les Ennemis de l’islam..Tous les represantant des « Frères Musulman  » sont exilé à Londres , Suisse , Allemagne , Usa..et Israël peut tuer , occuper , emprisonner en Palestine en toute liberté..et La Secte « Frères Musulman Wahabites  » attaque la Libye , Syrie , Yémen , Irak…conformément à la feuille de route de USA Gb France Israël Saouds Erdogan Turquie Qatar….

    Anonyme
    6 octobre 2018 - 21 h 17 min

    L’islam ne reconnaît pas la liberté de conscience (sauf la liberté des non musulmans de se convertir à l’islam). Al Qaradawi, leader de la Confrérie mondiale des Frères musulmans basé au Qatar, est la plus haute autorité de l’islam sunnite affirme que sans la loi sur l’apostasie, l’islam aurait pris fin dès la mort de Mohamed, et que l’interdiction de l’apostasie est ce qui a permis à l’islam de se perpétuer jusqu’à nos jours. Il cite, à l’appui, des écrits islamiques confirmant que les apostats doivent être tués.
    Autrement dit, l’islam ne survit que par la terreur et la violence

    7
    3
    FIS LA RACAILLE DU PEUPLE
    6 octobre 2018 - 19 h 16 min

    LA RACAILLE HYSTERIQUE DU PEUPLE , EN MODE EXTASE !!

    8
    4
    Moskosdz
    6 octobre 2018 - 16 h 51 min

    Effectivement,comme le disait un certain responsable politique Algérien,entre la peste et le choléra,le peuple n’avait pas de choix,par contre,en cas de contrainte,il serait plus préférable de vivre 1000 ans sous un régime dictatorial respectant la vie,que de vivre 5 minutes sous un régime théocratique faisant d’un meurtre un spectacle tout en prétendant que c’est dieu qui en a décidé ainsi.

    12
    5
    Aissa Kouidri
    6 octobre 2018 - 14 h 30 min

    Merci Mr Kouidri pour cet article,pour cette rédaction avec l’art et la manière.

    8
    4
    mouatène
    6 octobre 2018 - 13 h 34 min

    y a t’il un ou plusieurs qui pourraient prouver que la date du 5 octobre est importante ?. que la presse nationale ou internationale le prouve par des archives. elles n’arriveront jamais, parce que c’est du faut. les évènements d’octobre 88 ont été frabriquées et oschestrées par des filous qui voulaient perdurer dans le pourvoir par des manières frauduleuses. ça a marché jusqu’au jour ou il y a eu des coups de feux dont la provenance fut totalement ignorée et c’est là ou la panique a pris le dessus. à partir de là, il il y a eu des hommes, fils de l’algérie profonde, ont prit les choses en mains et ont remédié à la situation. n’est ce pas ya si kaddour ?

    3
    7
    L'Etat islamique en sourdine
    6 octobre 2018 - 11 h 57 min

    Aujourd’ahui les islamistes ont rejoint leur demeure: celle du régime arabislamique. Ils sont aussi richissimes que les nababs du régime et pèsent dans les mosquées et l’école/arabe cette partie regalienne de la oumma. Il y a en sommes un partage de pouvoir de fait qui attend juste la confirmation officielle pour rentrer définitivement dans les « accords Fis /Etat baath Fln ». L’Etat islamique arrive en sourdine, on est dans la phase pedagogique où l’on tente de trouver le trait d’union institutionnel entre election et formelle et consolidation des institutions de l’Etat islamique.
    La Kabylie qui a des anti-corps vivaves doit faire attention, les Brizidentielles seront la derniere marche d’éscalier vers le non-retour.

    8
    6
    fatigué
    6 octobre 2018 - 10 h 14 min

    On se rappelle que quelques jours avant le 5 octobre, les militants du PAGS ont été neutralisés, n’était ce pas pour laisser la place aux islamistes ?
    C’était bien ça.
    On se rappelle aussi que la création du RCD qui a très vite reçu son agrément malgré la constitution qui interdit la création d’un parti basé sur la culture, n’était ce pas pour ouvrir une autoroute pour la création du FIS ?
    C’était bien ça.

    12
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.