Nouveau pillage du patrimoine culturel algérien par les Marocains

patrimoine algérien
Photo pris à Alger en 1860, où on voit le rebab. D. R.

Par Houari A. – Le patrimoine algérien est à nouveau pillé. Le Maroc a annoncé l’émission de quatre timbres a l’occasion de la manifestation «Oujda, capitale de la culture arabe». Deux de ces timbres, dédiés aux us et coutumes de cette ville frontalière de l’extrême-est du Maroc, sont illustrés par le rebab, un instrument de musique typiquement tlemcénien, et la blousa oranaise à laquelle les Marocains ont donné le nom de «blousa oujdiya» et pour laquelle ils consacrent un festival annuel.

Une source proche du dossier lié à la protection du patrimoine matériel et immatériel, sollicité par Algeriepatriotique, a rappelé qu’Abdeldjalil Hassaïne, père de la grande chanteuse de hawzi, Zakia Kara Terki, était spécialisé dans la fabrication de cet instrument de musique et qu’il a été lauréat des concours du meilleur artisan algérien en 1951 et des métiers en 1952.

Quant à la blousa, relève notre source, «c’est une tenue indispensable dans la garde-robe des Algériennes de l’Ouest du pays. C’est une tenue simple que les femmes portent pour la vie de tous les jours. Elle est composée d’un tissu à motifs fleuris et est portée avec un long jupon appelé jaltita. Fait d’un tissu de couleur unie, la blousa est aussi un élément essentiel de la tenue nuptiale de Tlemcen qui est la chedda puisqu’on la porte sous le caftan dit areftan, et cela depuis des siècles».

Des citoyens algériens militent depuis plusieurs années pour la préservation du patrimoine algérien, mais regrettent que le ministère de la Culture ne réagisse pas à ce pillage en règle qui n’est pas le premier.

En effet, des observateurs avaient fait part à Algeriepatriotique, en avril dernier, d’une opération de pillage du patrimoine algérien par le Makhzen. Si l’opinion publique nationale a eu vent du «vol» par le Maroc de la musique raï pour laquelle ce pays a introduit une demande à l’Unesco pour son inscription au patrimoine mondial immatériel, d’autres éléments de l’histoire de l’Algérie ont également été détournés sans que les Algériens le sachent.

Il en est ainsi des livres de gastronomie supposée marocaine qui regorgent de recettes algériennes que les Marocains accaparent et présentent en tant que plats traditionnels marocains. Plus grave, en 2008, nous apprenait une source informée, le musée de New York avait présenté le buste en bronze de Juba II comme étant marocain. Le même buste du souverain numide est actuellement exposé au Louvre d’Abu Dhabi en le présentant comme étant le roi du Maroc.

A cela s’ajoutent les bijoux kabyles fabriqués à Beni Yenni, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, mais dont s’enorgueillissent les Marocains qui s’en approprient l’origine. Il en est de même pour plusieurs habits traditionnels et bijoux algériens.

Nos sources avaient expliqué que ces vols ne sont pas le fait de quelques stylistes, mais ils sont soutenus officiellement par les autorités marocaines, puisque des médias publics marocains diffusent des émissions dans lesquelles ce patrimoine est présenté comme étant marocain et des festivals sont dédiés à ce patrimoine matériel algérien.

Les pilleurs marocains utilisent les réseaux sociaux qu’ils inondent de vêtements, de plats, de pâtisseries, de chansons et d’artisanat algériens détournés, tandis que des stylistes marocains sont subventionnés par le Makhzen pour organiser des défilés à travers dans le monde pour y vanter la richesse du «patrimoine marocain» en faisant défiler des mannequins habillés des tenues de toutes les régions l’Algérie.

«Le nombre de propagandistes marocains qui volent notre culture à travers le monde est hallucinant», s’étonnaient nos sources, qui estimaient qu’«il est impossible que ce mouvement massif et rapide ait été créé spontanément par des Marocains lambda». Nos sources évoquaient une «vraie politique de guerre culturelle» déclarée par le Makhzen à l’Algérie ; une guerre où tout est permis, si bien que même le nom d’un tableau de Théodore Chassériau peint à Constantine dans les années 1850 montrant des danseuses de Constantine exécutant la danse des mouchoirs, intitulé «Mauresques dansant», a été rebaptisé «Deux Marocaines dansant».

H. A.

Comment (240)

    AnonymeX
    16 octobre 2018 - 14 h 14 min

    TARZAN : Sais tu utiliser Google ???? Si oui, alors tu trouveras sur le Net les travaux et écrits de Gabriel CAMPS,(spécialiste mondial des mondes berbères) où il est clairement dit toutes les tribus berbères du Groupe Zénète ( dont les mérinides et des tas d’autres tribus du même groupe ethnique) aussi appelé « Louata » pendant l’Antiquité Romaine viennent TOUTES de l’ Actuelle Lybie. Sur E.A.K (l’émir abdel kader), tu trouveras plein d infos dans l’encyclopédie Larousse online.

    Enfin, il faut savoir que tous les historiens du monde remontent le temps (exemple : de la préhistoire à aujourd’hui) alors que beaucoup trop de novices font totalement le contraire ( ils descendent le cours du temps) et c’est cette faute logique qui explique beaucoup d’incompréhensions. En plus, vous êtes nombreux à commettre cette même erreur grave. Quand on remonte le temps, les frontières changent et certains pays ou royaumes actuels disparaissent et d’autres apparaissent.

    Pour le reste, désolé, l’internaute Mouaten dit vrai. Quand on n’a pas un minimum de niveau et de connaissances, il faut éviter de participer à ce type d’encyclopédie car forcément il y a un vrai risque de passer pour un propagandiste ou un falsificateur sans même s’en rendre compte. Le problème sur le Web, c’est qu’il a trop d’arrogants qui viennent l’ouvrir alors qu’en vérité ils ne savent quasiment rien Ne s’invente pas historien (ou bac + 8 ) qui veut.

    9
    4
    Mounir
    16 octobre 2018 - 12 h 52 min

    @ Réponse Anonyme 16 octobre 2018 – 9 h 54 min

    Proverbe : « Il faut rendre à César ce qui appartient à César »

    Une vidéo de l’UNESCO (disponible YouTube) te contredit : elle dit bien que c’est TURC et les Turcs confirment aussi sur leurs réseaux que c’est bien leur patrimoine qu’ils ont laissé comme d’ailleurs la Casbah d’Alger ou le Makrout. As ton avis qui les gens vont –ils croire ? Les délires d’une mythomane sur le Web ou un document Unesco ?

    « Qui creuse un trou tombe dedans « 

    10
    13
      Anonyme
      16 octobre 2018 - 17 h 48 min

      Non mon vieux, la Casbah d’Alger n’est pas turque. Elle a été fondée au Xe siècle par les Berbères sous la dynastie des Zirides et elle s’est ensuite enrichie des apports des autres dynasties berbères qui ont dominé tour à tour le Maghreb central.
      Quand les Ottomans sont arrivés à Alger, la ville existait déjà. L’architecture des maisons de le Casbah n’a rien à voir avec l’architecture ottomane, la preuve il n’existe pas de maisons ni de médinas de ce genre en Turquie, ce qu’à confirmé un expert turc venu dans le cadre de la restauration des monuments en péril. C’est un exemple d’architecture de médina typiquement arabo-berbère. Vous savez bien que les Ottomans n’ont pas été des grands bâtisseurs.
      Par contre la mosquée Ketchaoua est bien d’eux et quelques autres mosquées et palais des deys et des beys.
      Personne ne nie l’origine ottomane de nos vêtements brodés et de certains gâteaux et plats, bien au contraire les Algériennes sont fières de leur héritage ottoman qui nous a par ailleurs rendus maitres de la Méditerranée pendant trois siècles et qui nous différencie du maroc.
      Et maintenant c’est notre patrimoine, riche de toutes les civilisations que se sont succédé dans notre pays de gré ou de force. Nous sommes fait génétiquement et culturellement de toutes les influences méditerranéennes, contrairement au maroc qui a été colonisé par des pays atlantiques: Espagne, Portugal, Mauritanie et Sénégal.

      Au fait  » elle » désigne quoi ou qui ?

      24
      11
        Mounir
        17 octobre 2018 - 11 h 07 min

        @ Anonyme 17 H 48 : Pourquoi me poses-tu ces questions alors que toutes les réponses sont déjà sur le web dans des sites d’Histoire ?
        Elle = la vidéo Unesco. Les vêtements ou vestes brodés dits algériens sont des copier coller de vêtements turcs (voir des photos de tenues turques sur le web ou sur des sites Turcs qui eux aussi ont leur mot à dire sur le sujet et qui en parlent dans leurs réseaux sociaux)
        Alger existait déjà à l’époque romaine sous le nom d’Icosium ( preuve qu’elle n’a pas été crée ou fondée par les tribus vassales zirides)
        Le mot arabe « Al Djazaïr » a toujours correspondu à la ville d’Alger et veut dire « les Iles » en français. Ce sont les Turcs qui en ont fait en 1er leur capitale provinciale avant qu’elle devienne des siècles plus tard la capitale du pays car les espagnols occupaient Oran et que Constantine avait son propre dey ou bey.
        Laisse tomber la propagande officielle diffusée sur certains médias du régime et fais plutôt tes propres recherches par toi-même. Tu vas avoir des surprises. Depuis 1963, il y a certes des tensions politiques avec le voisin de l’Ouest mais il ne faut surtout pas s’imaginer que ça toujours été le cas au cours des siècles. La seule question que toute personne doit se poser est : à partir de quelle date historique peut-on dire que personne est algérienne ou citoyenne algérienne, en clair qu’est ce qui à relier toutes les populations ethniquement différentes entre elles, leur lien politique commun ? Il est inutile de me répondre.

        6
        9
      Anonyme
      19 octobre 2018 - 0 h 32 min

      Mon pauvre vieux tu ne sais pas lire, à aucun moment je n’ai nié que les vêtements de velours brodés et les baklawas sont d’origine ottomane, bien au contraire les Algériens le revendiquent haut et fort ! Cependant les Algériens y ont apporté leur touche, car nos plats diffèrent légèrement de leur pays d’origine.
      Les Algériens descendants des Ottomans musulmans sont très fiers de leur héritage, tout comme vous les marocains êtes fiers de votre héritage ouest-africain tant génétique qu’architectural grâce aux Almoravides sénégalais-mauritaniens. De même, chez vous le caftan marocain a des origines extérieures au maroc, des origines perses dit-on et il est devenu votre patrimoine.
      Maintenant cet héritage ottoman fait partie de notre savoir-faire et de notre patrimoine tout comme pour les autres pays de l’Empire ottoman: Balkans, Tunisie, Libye, Egypte, Syrie, pays voisins de la Turquie dont les noms finissent par  » stan « et il n’y a aucun vol, puisque ce sont les Ottomans qui ont introduit leurs costumes et leur gastronomie dans les pays occupés.
      La médina d’Alger, ses constructions, ses maisons à patio datent bien de l’époque ziride, je ne parle pas de l’Icosium antique ni de l’Icosim phénicien qui relèvent d’un autre urbanisme. Les Ottomans ont ajouté quelques palais et mosquées bien connues et répertoriés.
      Il faut apprendre à lire, mon vieux avant de t’enflammer pour rien.
      Au plaisir de ne plus te relire.

      10
      1
    Anonyme
    16 octobre 2018 - 9 h 54 min

    Pour répondre aux détracteurs ci dessous:

    Les Algériens n’ont pas pillé honteusement le patrimoine ottoman en se mettant ces dernières années aux vêtements brodés, ce sont les Ottomans installés dans le pays qui ont apporté leur savoir-faire qui s’est ensuite transmis de mère en fille grâce à des ateliers installés sur place, et depuis six cent ans que ça dure le vêtement brodé fait partie intégrante de notre patrimoine sans que l’on en cache l’origine.
    Au bout de six cent ans de production locale continue le vêtement s’est complètement « indigénisé  » au mème titre que le baklawa qui pour être d’origine ottomane fait pour autant intégralement partie de notre patrimoine tout comme il fait partie du patrimoine culinaire des pays des Balkans et du Moyen Orient autrefois ottoman. Et dans ces pays également les vêtements brodés ottomans sont leur patrimoine national et historique depuis des siècles, il n’y a pas  » pillage » de leur part. Il n’y a pas une démarche volontaire et vicieuse qui consisterait à copier des vêtements aperçus la veille chez le voisin et revendus aussitôt sur le marché sous le label marocain.
    Quant aux robes kabyles classiques qui ressembleraient aux vêtements tziganes, il y a au moins une différence technique fondamentale, qui est unique aux robes kabyles: les décorations en couleurs sont composées de croquets, de galons qu’on appelle aussi zigzag COUSUS sur le tissu. Les vêtements bulgares sont BRODES au point de croix directement sur l’étoffe.

    14
    2
    TARZAN
    15 octobre 2018 - 20 h 17 min

    je réponds à MOUATENE ce vicieux marocains qui se fait passer pour un patriote algérien, et je demande aux algériens de faire très attention aux marocains ici, ils sont peut etre plus nombreux que nous, je préfère donner ma préponse ici pour que tout le monde lise et découvre des choses!

    mouwaten pourquoi tu es algérien toi? tu n’es qu’un vicieux marocain et je reprends tes écrits qui veulent faire croire que tout ce qui est écrit sur wikipédia anti algérien est vrai, lis ce que tu as écrit : »tu es allé sur ce site pour faire de la propagande et de la désinformation.
    C’est sûr et certain que tu as aussi été viré pour insultes » donc un algérien qui dit que émir abdelkader n’est pas marocain mais algérien c’est de la propagande? que les mérinides banu mérine ne sont pas marocains mais algériens des maghraouas et que la dynastie abd el haqq sont algériens et pas marocains c’est de la propagande? que le raï c’est pas un style marocain c’est de la propagande? que les maures ne sont pas marocains mais maghrébins et surtout même algériens, c’est de la propagande? que bocchus 1er n’est pas marocain mais algérien de la maurétanie cesarienne, c’est de la propagande? que le maroc n’a jamais envahit l’algérie c’est de la propagande algérienne? etc etc tout wikipédia est controlé par les marocains, le makhzen a mis en place toute une cellule pour désinformer et tu mes traites moi de menteur et toi qui te fais passer pour un algérien, tu dis que les marocains ont raison? et le pire c’est que tu me renvoie à mon service militaire, je vais te donner juste un indice mon oncle était à amgala 2, . regardez moi ça des marocains veulent être plus algériens que nous. le vice est le mal il est dans votre gêne, si vous êtes nés au maroc etque vous êtes ùmarocains adorateurs de rois c’est que dieu soubhanou vous a réservé une place en enfer ya mounafeq

    23
    6
    EL ASNAMIA
    15 octobre 2018 - 9 h 39 min

    bonjour
    a touts les Algériens qui doutent de leur culture
    lorsque j’étai enfant nous avions des voisines marocaines qui disaient aux mamans Algériennes a l’approche des fêtes de l’aid lorsque vous voudrais préparer les gâteaux pour l’aid appeler nous pour vous donner un coup de main (j’ai aujourd’hui 64 ans) en fait j’ai su plus tard que c’était pour copié les recettes algériennes que j’ai reconnues avec des changement de nom le griwech algérien et devenu la chébakia le baghrir algérien et devenu les crêpes marocaines mille trous alors que les marocains appellent le baghrir le ghringo et cuis sur les deux face car très épais.Ensuite quelle ne fut ma surprise en découvrant sur pinterest que le melloui est une crêpe marocaine je suis de l’ouest algérien et le melloui est bien de chez nous et ils l’on pillé car aucun de nos voisins marocain ne le connaissait il y a de cela 40 ans.
    donc quand les Algériens disent que les marocains pillent leur patrimoine c’est absolument vrai et je vais vous apprendre une chose le caftan qui fait la gloire du maroc de nos jours a été introduit au maroc par les Algériens quand ceux ci sont parti s’installer au maroc suite a la colonisation de l’Algérie par la France

    42
    10
      Ghoul
      15 octobre 2018 - 12 h 57 min

      ASNAMIA : Tu sais ce que te répondrait tes anciennes copines marocaines, en particulier à toi qui vivait dans l’Ouest ?

      Que toutes tes recettes et autres traditions te viennent, à l’origine , soit de leur Pays (comme l’Emir Abdelkader) soit des Turcs soit des Français. En résumé que c’est toi et tes ancêtres qui avez toujours pillé les autres civilisations de la Méditerranée.

      Tu vois, une expérience personnelle (limitée dans le temps et l’espace) c’est bien, mais ça ne remplacera jamais un vrai travail d’experts qui lui se fait sur des siècles et à l’échelle d’une région entière.

      Comme toi, ne connaissant aucune personne ayant vécu l’entrée des colons français en 1830, il est difficile de savoir ce qui s’est vraiment passé avant et peu après. Là aussi, c’est vers les historiens qu’il faut voir.

      6
      6
        Anonyme
        15 octobre 2018 - 17 h 32 min

        @Ghoul : Asnamia , De l’étranger , Kahina dz etc…c’est un des multiples pseudos de la même personne qui fait de faux commentaires ( les questions et les réponses…lol )
        Voilà où mène la fausseté, la malhonnêteté intellectuelle et les mensonges de certains et , en plus, ces mêmes hypocrites se permettent d’invectiver les autres, qui sont 1 milliard de fois plus honnêtes. Heureusement le ridicule ne tue pas.
        En vérité, c’est une française d’origine algérienne du 93 (du style artisan malik : tout dans le cloaque mais rien dans la tête) qui n’a très certainement jamais mis les pieds au pays, qui ne connaît rien de rien ni à son histoire ni à ses différentes cultures mais qui veut se la jouer , uniquement par le virtuel, plus algérien que les vrais algériens du pays.
        Quand tu vois le niveau calamiteux de nombreux commentaires, on comprend tout de suite pourquoi jamais aucun ministre ne s’abaissera à les lire et encore moins à leur répondre.

        8
        24
          EL ASNAMIA
          16 octobre 2018 - 9 h 02 min

          a anonyme
          tu te permet de dire que j’ai des pseudo multiples, mais je n’en ai qu’un et c’est EL ASNAMIA et nom ASNAMIA,et pour ta gouverne je suis née en ALgérie alors garde tes suppositions pour toi quand on ne sait rien des interlocuteurs on évite de dire n’importe quoi quand a « l’étranger » « Kahina » c’est juste qu’ils sont d’accord avec moi.
          je ne suis pas Kabyle mais j’adore mes compatriotes Kabyles(j’en ai épousé un) qui défendent leur pays.
          vive l’Algérie une et indivisible.

          5
          3
        ELASNAMIA
        16 octobre 2018 - 8 h 26 min

        je n’ai jamais parlé de copines marocaines mais de voisines marocaine.
        je ne suis pas limité dans le temps comme tu le crois je connais parfaitement l’histoire de mon pays. ce n’est pas tes pseudo expert payé par ton makhnez qui vont me dire le contraire. l’histoire de mon pays a partir de la colonisation a été écrite uniquement par des français et je ne pense pas qu’ils vont nous jeter des fleurs comme on dit pour justifier leur colonisation.moi je l’ai apprise de bouche a oreille par ma famille tu oubli que les Algériens se raconte l’histoire de génération en génération…

        6
        2
      De l'étranger.
      15 octobre 2018 - 14 h 00 min

      EL ASNAMIA
      15 octobre 2018 – 9 h 39 min

      BRAVO pour ton commentaire !!!

      Cette méthode est toujours utilisée par les marocains à l’étranger…
      Ils aillent travailler chez des pâtissiers Algériens de la communauté Algérienne à l’étranger et puis ils copient toutes les recettes Algérienne.
      Quand ces copieurs ouvrent leur foutue boulangerie, ils disent que c’est marocain.
      Ces derniers temps ils se sont occupés des bouchers Algériens pour copier le Merguez.
      Tous cette escroquerie est guidée par le consulat marocain.
      Où est notre consulat ??

      30
      4
    laetizia / anonymette
    14 octobre 2018 - 22 h 50 min

    il y a quelques années déjà j’avais rapporté ici même sur ap, ma visite à l’expo du deuxième millénaire de l’empereur Auguste et constaté avec colère le détournement crapuleux de notre histoire antique au profit du maroc. Ainsi notre pays a été représenté comme un désert et notre héritage a été attribué au voisin de l’ouest désigné par le nom Maurétanie !? ce qui est une affabulation totale : Maurétanie césaréenne désignait aussi bien la grande Numidie ancêtre de l’Algérie que des petites contrées algériennes telle Sétif, connue alors comme la Maurétanie setifienne ! cela a été vraiment terrible, cette découverte que l’Algérie et sa grande histoire connue par les plus grands spécialistes de l’antiquité puissent être ainsi volés car il n’y a pas d’autre terme ! je me suis demandée si finalement les contenus que l’on voit dans les expos en général sont vrais ou s’ils ne sont pas le fruit de propagandes obscures et de détournements éhontés comme cela est le cas pour l’Algérie ! Quoiqu’il en soit ce sont les faussaires qui se discréditent et décrédibilisent leur pseudo autorité ! Fort heureusement les pierres sont encore là pour témoigner de l’histoire dense et singulière de notre cher pays et de son peuple berbère originel! Depuis cet épisode j’ai vu se démultiplier les pillages alors je ne m’en préoccupe quasiment plus car je trouve cela usant. En effet, nous avons affaire à des êtres vicieux, organisés et très épaulés à l’international, chacun des protagonistes y trouvant son bénéfice ! Aujourd’hui voilà encore ce voisin malhonnête et voyou qui vous pille sur la base de quelques pratiques constatées à sa frontière est, pratiques inspirées et directement puisées en Algérie ! Quand on pense que cette bande frontalière qui depuis toujours est constitutive de la géographie de l’Algérie et qui nous a été enlevée par la France qui l’a attribuée à ce voisin vicieux pour services rendus à la république coloniale! je pense que l’erreur est là, il fallait reprendre cette bande frontalière des l’indépendance ! mais il n’est pas trop tard à mon sens …
    Une dernière chose : il y a des milliers de pillages qui se pratiquent entre pays rivaux comme nous en faisons les frais. Ces pays victimes de vol de leur identité ne se taisent pas mais contre attaquent les faussaires, les pillards, voir la chine versus le japon, ou encore un épisode de pillage du patrimoine gastronomique libanais par des israéliens rapporté par René Naba sur son site et la réponse apportées par des citoyens libanais jaloux de leur patrimoine ! Prenons-en de la graine et ne nous taisons pas ! Montrons au monde ce qu’est cette entité narcotrafiquante terroriste de faussaires soutenue par la l’arabie yéhoudite !
    Il faut réagir vite et contre attaquer ce svoyous

    74
    4
      Mon opinion
      14 octobre 2018 - 23 h 29 min

      Salam,
      Chapeau bas chère soeur pour votre motivation concernant un sujet vital pour l’Algérie et l’ensemble des Algériens, que votre dynamisme fasse des centaines de milliers d’émules, on doit nullement lésiner sur la chose.

      7
      4
        Anonyme
        15 octobre 2018 - 10 h 20 min

        @ Mon opinion alias Dyhia Dz alias KahinaDz alias Algérienne Dz alias TinhinaneDz alias Citoyen Alger alias etc…

        Tout ton tapage ( sous plusieurs pseudos) ne fait que confirmer que « plus un tonneau est vide , plus il fait de bruit » .

        La politique du mégaphone est toujours un aveu d’échec.

        7
        7
          Mon opinion
          15 octobre 2018 - 14 h 36 min

          Salam,
          Et alors? On est des millions à faire qu’un, définition du patriotisme pour vous montrer votre supercherie et de quel bois on se chauffe. Allez vire! Tu fais tache sur ce site.

          3
          3
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 11 h 33 min

      @Laetizia : Tout le monde peut comprendre ton immense peine mais le Ministre de la Culture et les Historiens officiels du Régime ne peuvent pas faire grand-chose même s’ils le voulaient et ils risqueraient même de passer pour des rigolos ou des faussaires aux yeux des autres spécialistes mondiaux.

      L’Histoire de chaque pays du grand Maghreb (dont certains ont une existence internationale récente) a été écrite, dans sa quasi intégralité, depuis des décennies par des historiens internationaux réputés.

      En plus, le budget national consacre toujours la part la plus importante à l’Armée . Donc forcément les ministères de la culture, de la recherche et autres se retrouvent avec un budget ridicule. Les historiens, les archéologues et autres experts ne peuvent pas travailler avec zéro dinar en poches.

      En revanche, les pays voisins, comme tous les pays touristiques, investissent plus dans leur tourisme historique et culturel et dans la préservation de leur patrimoine.

      3
      3
    Citoyen-Alger
    14 octobre 2018 - 18 h 48 min

    Chapeau bas à ces algériennes qui défendent leur patrimoine Algérien sur le site AP.
    Une bonne leçon au ministère de la culture qui tue notre patrimoine par son INERTIE.

    79
    7
    RÉVOLTÉS
    14 octobre 2018 - 16 h 24 min

    Le ministère de la culture doit passer sous la direction de la défense nationale.
    Il est temps de défendre notre patrimoine des pillages marocains.
    Le patrimoine culturel et historique représentent aussi la souveraineté de l’Algérie.
    Toute personne qui voudrait le vendre aux étrangers doit être sévèrement puni par la loi, c’est une grande trahison à la patrie.

    69
    4
    Tinhinane-DZ
    14 octobre 2018 - 15 h 47 min

    Anonyme
    14 octobre 2018 – 13 h 09 min
    Quel niveau !!!
    Ne joue pas au malin pour justifier le pillage marocain.
    Le styliste Algérien ne dira jamais que le jeans est une création Algérienne. Il n’a pas le droit, car c’est une marque protégée… En plus le jeans est fait pour la vente… commerce…
    Le patrimoine culturel et historique appartiennent à un ÉTAT…Représentent L’ALGÉRIE !!! À ne pas copier !! Interdit par la loi!! Comme si je disait que la tenue traditionnelle allemande ou chinoise est Algérienne…Ça c’est une transgression à la souveraineté d’un L’ÉTAT ».
    UN ÉTAT est représenté par son patrimoine culturel et historique qu »il faut protéger et défendre. POINT BARRE !!!

    57
    4
      Torki
      14 octobre 2018 - 17 h 34 min

      @ Tinl(…) : c’est bien de parler d’un Etat mais au moins il faudrait savoir ce que c’est. La façon dont tu en parles, on dirait un mot vulgaire.
      Ouvre au moins 1 fois dans ta vie un vrai livre d’histoire sans image car, rien qu’à ta façon de t’exprimer, on voit bien que tu n’as pas inventé l’eau chaude.
      Il faut vraiment que tu penses enfin à décrocher ton CAP confiture ! Ton futur mari va aussi te réclamer de lui préparer des salades, mais bon sur ça tu es honteusement très forte.

      6
      23
        DYHIA-DZ
        14 octobre 2018 - 18 h 11 min

        [email protected]

        Tu n’es pas Torki mais un vulgaire marrouki. Les Torki sont un peuple éduqué… Rien à voir avec les vulgaires esclaves.

        Je te conseille de relire ton commentaire pour voir que tu es la vulgarité en personne. UN VULGAIRE marrouki sans éducation, la caractéristique des tricheurs et des pilleurs.
        Ta vulgarité reflète ton éducation des eaux usées et ton minable QI.

        42
        7
    Anonyme
    14 octobre 2018 - 13 h 09 min

    Si demain un Styliste Algérien décide de faire une chemise en Tissu Jean , personne ne dira que sa chemise est américaine parce que le Tissu Jean a été découvert aux USA.

    De même, si demain un Styliste Gabonais décide de faire une Chemise en Soie, personne ne dira que sa chemise est Chinoise parce que le Soie a été découverte en Chine.

    Regarder les pantalons actuels et comparer les pantalons de Louis 14 : ce sont toujours des pantalons même ce vêtement a totalement changé au cours des siècles, des cultures et peuples.

    Voilà ce que beaucoup de gens, faute de connaissance, n’arrivent pas ou ne veulent pas comprendre tant leur sentiment haineux les aveugle.

    Cela s’appelle l’Histoire de l’Art ( ou l’Histoire du Vêtement ) et c’est une spécialité réservée à des experts donc c’est leurs ouvrages qu’il faut aller lire avant de venir de délirer n’importe quoi

    8
    4
    Anonyme
    14 octobre 2018 - 10 h 06 min

    un dicton maghrébin dit :Pendant que la femme marocaine cuisine, sa voisine algérienne attiré par la bonne odeur sonne à sa porte pour goutter et lui demander la recette; et pendant ce temps la femme tunisienne s’épile.

    15
    30
      Algérienne-DZ
      14 octobre 2018 - 16 h 58 min

      Vous avez inversé le dicton !! Pour piller , vous êtes prêts à falsifier toute l’histoire l’humanité. Vous avez même découvert le plus vieux crane de l’humanité…qui date de avant le BIG-BANG ?? Quelle Honte, heureusement les scientifiques du monde n’ont pas cru à vos charlataneries.
      Les marocaines avec l’aide du makhzan ont pillé toute la gastronomie Algérienne…Les marocaine sont championnes dans la cuisine de la magie noire…
      L’Art culinaire est un savoir faire des Algériennes…Ces Algériennes nées de la grande culture.

      25
      11
        Amar
        14 octobre 2018 - 17 h 47 min

        Va prendre tes cachets contre la dépression …ou ROUHI TROUGDI car demain tu as RDV avec ton agent français d’insertion sociale.

        12
        42
          Algérienne
          14 octobre 2018 - 18 h 20 min

          @Amar
          Quelle faiblesse
          Ton commentaire dit long sur ton incapacité à écrire quelque chose de sensée.
          Ta cervelle est vide !! Désolée pour toi, même les comprimés du makhzan ne pourront t’aider.

          32
          10
          OMAR
          14 octobre 2018 - 18 h 30 min

          Amar, ce que tu éjectes s’appelle la débilité marocaine.
          va vendre ton haschisch, tu n’as pas le niveau qu’il faut pour ce site.

          26
          9
        Anonyme
        15 octobre 2018 - 11 h 45 min

        @ algérienne dz + Omar

        « Tout ce qui est excessif est insignifiant » dit l’adage et cet adage vous va comme une camisole de force.

        3
        31
          Algérienne-DZ
          15 octobre 2018 - 14 h 08 min

          Anonyme
          15 octobre 2018 – 11 h 45 min

          Non Anonyme. On dirait que tu veux m’interdire de défendre tout ce qui est Algérien.
          Ce n’est pas un lâche comme toi qui va m’interdire de le faire.
          Je continuerai à le faire et cogne toi la tête sur ton ordi..ou va faire un plongeon dans tes eaux usées.

          19
          2
    Kahina-DZ
    14 octobre 2018 - 0 h 27 min

    @Anonyme
    13 octobre 2018 – 21 h 14 min
    Ta Jalousie te fait baver….!!

    La BELLE ROBE KABYLE ET SES BIJOUX!!
    UN VRAI Chef-D’OEUVRE des Algériennes Kabyles !!!
    Cette Belle Robe qui fait baver les marocaines et le maroc en entier !!!
    Il ne faut pas rêver, LA ROBE KABYLE ET SES BIJOUX SONT KABYLES ET RESTERONT ALGÉRIENS !!!!

    29
    5
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 11 h 30 min

      Influence des balcans : Aucune différence entre les tenues fleuries Kabyle et tzigane
      Cdt

      10
      20
        Kahina-DZ
        14 octobre 2018 - 15 h 06 min

        [email protected]
        14 octobre 2018 – 11 h 30 min

        Influence des balcans : Merci de nous confirmer que ne sous sommes pas du Yémen comme aiment le dire les ennemis de l’Algérie !!!
        Quelle IGNORANCE !!!!
        laisse moi rire de ses esclaves ignorants !!! Toutes les vielles civilisations qui continuent à marquer le monde utilisent des couleurs de la nature…L’INDE, JAPON, PHARAONS ( CLÉOPATRE), ..etc…L’INDE A ENVAHI LE MONDE AVEC SES COULEURS !!!!!!
        Une chose est sûre, la ROBE KABYLE est meilleure que la cage ambulante des WAHHABITES ou la FADE djallaba Marocaine.

        LA ROBE KABYLE = CRÉATIVITÉ = NATURE =VIE = LIBERTÉ = EXPRESSION !!!

        La Chakara Wahhabite = Obscurantisme = Régression = Dépression = CAGE =
        OPPRESSION DES PEUPLES = ABOU _DJAHL.

        LA DJELLABA marocaine = Alaouites = Arabie Saoudite= Oppression= esclavagisme.

        As tu pigé !!

        11
        7
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 11 h 50 min

      @Kahina : les vêtements traditionnels et les bijoux kabyles sont très bien connus et identifiés comme d’ailleurs toutes les tenues et les bijoux berbères d’Afrique du Nord.
      Ils sont incopiables sauf par les Chinois.
      Il existe des cartes postales et photos d’archives authentiques qui montrent à quoi ils ressemblent exactement traditionnellement. A part les makistes, tout le monde dit que c’est algérien.

      Mais, tu trouveras sur YouTube des Stylistes kabyles dire qu’eux aussi s’inspirent des stylistes du maroc pour réaliser des tenues kabyles modernes qui maintenant se font avec des ceintures larges autour de la taille ( chose qui n’a jamais existé traditionnellement). Ce sont les conséquences de la mondialisation

      8
      2
        Kahina-DZ
        14 octobre 2018 - 14 h 50 min

        Anonyme
        14 octobre 2018 – 11 h 50 min

        On vous a déjà dit que la monarchie Alaouite est originaire de l’Arabie Saoudite…E que vous n’avez rien à voir avec l’Algérie…Mais les marrouki sans culture veulent devenir des êtres humains sur le dos de NOTRE patrimoine.

        Tes stylistes imaginaires ne sont pas des Algériens…Il ya beaucoup de marocains qui se prennent pour des Algériens, afin de piller notre patrimoines avec de fausses déclaration…. Ils sont des fraudeurs marocains que la justice doit punir pour effraction à la propriété intellectuelle.
        Qui dit dis Kabyle dit Algérie
        Je suis kabyle = Je ne suis pas marocaine.
        La Kabylie = Uniquement L’Algérie
        Je connais les djellabas de vos Chleuh et rifains..Ils n’ont aucune tradition à montrer.
        Vos avez des stylistes ?? Vous avez des pilleurs sans morale et sans un grain d’éthique.
        Et arrête de nous inventer des stylistes imaginaires.
        LA KABYLIE = ALGÉRIE !!!!

        14
        7
    ALGÉRIENS
    13 octobre 2018 - 23 h 05 min

    L’ÉTAT ALGÉRIEN DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITÉS
    Le pillage marocain a dépassé les limites de la morale et de l’éthique.
    Il est temps de passer à l’Action.
    Le silence c’est de la trahison

    17
    5
      TARZAN
      14 octobre 2018 - 9 h 45 min

      et le pire c’est qu’ils manipulent aussi wikipédia, tous nos héros historiques sont devenus marocains ou d’origine marocaines. quand j’ia essayé d »‘apporter des correctifs avec des arguments et sources internationales neutres, ils m’ont viré de wikipédia et mon adresse ip est classée interdite à jamais. vous voyez comment l’Etat algérien et ces ministres incompétents de la culture et tous d’ailleurs, abandonnent ses patriotes jaloux de notre histoire et culture. nos minsitres sont incompétents, et wallah el adim que c’est vrai, car laissé les marocains détourner sans honte sans gêne sans la moindre réaction officielle de l’algérie, c’est absolument scandaleux. les français ont essayé de doubler les anglais sur les droits de l’homme, margaret tatcher les a vite remis à leur place en les humiliants du coup la france n’est plus la première démocratie au monde comme ils ont essayé de tromper le monde; et le qatar (el jazera) qui fait un reportage sur le raï et la musique andalouse en confiant la réalistaion de ces deux reportages aux ….marocains, alors du coup le résultat des courses, le raï et la musique andalouse deviennent d’origine marocaine et tout le monde arabe va être induit en erreur et que notre minsitre de la culture n’ a RIEN FAIT.et l’autre moinistre khalida toumi la traitre, a laissé une exposition au musée du louvre à paris sur le maroc ou les marocains détournaient notre histoire et ils affichaient partout que le maghreb était sous la domination de bergers marocains,a lors que c’était totalement l’inverse. que l’espagne a été envahit par des mârocains alors que c’est totalement faux, les algériens avait libéré tanger des byzantins avant d’envahir l’espagne avec tarek ibn ziad et ses guerriers chaouis et kabyles, les m^me qui ont tué oqba ibn nafae. etc……y en a marre de la médiocrité au pouvoir et bouteflika en souffre de l’incompétence des gens qui l’entourent. et les plus compétents la france et le maroc les ont viré par les rumeurs chakib khelil pour nous laisser que la M….

      11
      6
        Anonyme
        14 octobre 2018 - 11 h 02 min

        @Tarzan : en dehors des naïfs , tout le monde sait que Wikipédia n’est pas une vraie encyclopédie. D’ailleurs, elle n’est pas reconnue par des Ministères comme étant une référence.

        Wikipédia est une encyclopédie dite participative où n’importe qui peut participer ou écrire du moment qu’il peut apporter des références universitaires ou historiques solides et c’est justement ça le problème car des petits malins, sans réel niveau d’instruction solide, cherchent à s’en servir pour faire passer leurs opinions personnelles. Ils s’imaginent que ça marche comme des commentaires sur un site d’info ou sur un forum de discussion où tout le monde peut blablater n’importe quoi comme d’ailleurs tous les charlatans.

        Un spécialiste prouve, un charlatan blablate pour combler le vide

        Tous les articles de journaux non écrits par des experts ne sont jamais considérés comme étant des références acceptables.

        Sur Wikipédia les pages politiques et les pages Maghreb sont les plus vandalisées.

        Toutes les personnes qui n’ont pas de sérieuses formations universitaires sont incapables de voir les failles de Wikipédia.

        C’est pourquoi, il faut toujours conseiller, en 1er , aux gens qui n’ont pas de connaissances en Histoire d’aller consulter les VRAIES Encyclopédies de Référence qui , elles, ne sont écrites que par de VRAIS Historiens professionnels comme Larousse, Universalis ( avec des extraits gratuits) , Britanica et…il existe aussi des cartes géographiques, des sites faits par des Universités , Historiens ou Spécialistes et experts connus et reconnus.

        9
        4
          TARZAN
          14 octobre 2018 - 15 h 10 min

          toi le marocain tu essayes de nous faire croire que tous les mensonges sur wikipédia sont vrais? les marocains ont donné une fausse information sur wikipédia en citant une source marocaine qui n’est pas fiable et pourtant leur mensonge est passé et pas la vérité que j’ai apporté. wikipédias est un arme entre les mains de gens qui veulent faire mal, c’est tout. wikipédia c’est de la désinformation par excellence

          7
          6
        mouatene
        14 octobre 2018 - 17 h 16 min

        Tarzan : c’est normal que tu sois viré à vie de wikipédia car tu es allé sur ce site pour faire de la propagande et de la désinformation.
        C’est sûr et certain que tu as aussi été viré pour insultes et attaques personnelles mais que tu n’oses pas l’avouer.
        Laisse tomber wikipédia et les bars à chicha et rentre au moins 1 fois dans ta vie au pays passer ton service militaire, ce sera au moins ça de gagner

        6
        5
    salim31
    13 octobre 2018 - 23 h 03 min

    Pas de chance l algerie n a jamais eu de ministre de la culture de haut rang cultive et competents ;au contraire nous avons eu droit qu a des fosoyeurs de la cuture algerienne au depend de la #TAKAFA EL ARABYA EL ASSILA # comme mihibou ou #chtih ou rdih de khalida toumi

    12
    DZLander
    13 octobre 2018 - 22 h 47 min

    @Anonyme-13 octobre 2018 – 2 h 45 min
    Primo, je n’ai tutoyé ni insulté personne, que je sache. Alors, voyez-vous, j’ai ressenti d’emblée votre tutoiement comme une insulte. Deuxio, je n’ai, nulle part, prétendu ètre historien ni même laissé entendre ètre quelqu’un qui en sait plus que les autres dans ce domaine. Je n’ai fait que constater, tout simplement, comme n’importe quel autre internaute algérien, qui aurait fait le même constat que moi. Or, ce que je n’ai cessé de constater personnellement à ce jour, que soit à travers Internet ou partout ailleurs, notamment et surtout à travers mes lectures livresques -je lis beaucoup de livres et de revues, tout particulièrement d’histoire, et je me méfie peut-ètre autant sinon plus que vous de ce qu’on raconte sur Internet, surtout provenant d’intervenants s’identifiant comme «Anonyme», voyez-vous ?- ce que je n’ai cessé de constater donc, c’est que notre patrimoine culturel national, entendre par là le patrimoine culturel algérien, ne cesse d’ètre pillé de façon récurrente. Et par qui ? Par nos plus proches voisins d’Est et d’Ouest, aidés en cela par la complicité notoire de la France officielle, ses médias sionisés jusqu’à l’émeri et ses scandaleuses contre-vérités historiques et culturelles, s’agissant précisément de notre pays dont elle n’a jamais, au grand jamais, digéré l’indépendance. Je constate aussi que vous vouliez «m’administrer la leçon» qui consiste, non seulement à répéter des choses que j’ai déjà moi-mème écrites dans mon post -et c’est là où je n’arrive plus à suivre, ni même à saisir votre logique, si toutefois vous en avez une qui soit rationnelle, formelle, puisqu’après tout vous semblez ètre d’accord avec moi sur de nombreux points- , mais cela va plus loin dans la mesure où vous vous étalez sans retenue sur une période de l’histoire de l’Afrique du Nord que, par modestie, je vous avouerais ne pas méconnaitre, mais alors pas du tout : en partant bien évidemment de sources crédibles, et non en me basant sur ce que vous désignez comme étant de «vrais historiens» cités dans vos encyclopédies «ramasse-tout» en question. Alors, voilà ce que je vous suggère : dans très peu de temps, probablement dans moins d’un mois, si Dieu me prète vie, je donnerais à publier une contribution à «Algérie Patriotique» ou je ferais une remontée dans le temps point par point à propos du patrimoine culturel et historique algérien, depuis l’histoire du buste en bronze du roi numide de Maurétanie unifiée, et non roi du Maroc, comme prétendu au musée de New York et au Louvre d’Abu Dhabi, jusqu’à celle du caftan algérien et non marocain -et là, j’insiste- en passant bien évidemment par tout ce qui s’est passé sous l’angle culturel et scientifique en Andalousie, avant la dite reconquista espagnole -l’historien de la période andalouse Al Maqarri, qui sera l’une de mes références et non la seule, est bien natif de Tlemcen, non ?- et en passant aussi par Abdelmoumen l’Algérien natif de Tejra, deux km à l’ouest de Honaine, qui a donné naissance à la dynastie des Almohades, et le tout premier fameux «droit d’ingérence» exercé par Kheireddine Barberousse qui, en guerroyant avec sa puissante flotte, a permis le rapatriement, par milliers sur Oran, Mostaganem, Cherchell, Alger, Bejaia d’où étaient partis les premiers futurs Andalous et j’en passe- précisément des Andalous musulmans et juifs chassés d’Espagne. Bref, je vous promets en toute modestie que, sans pour autant prétendre ètre un «vrai» historien, je bibliographierai à foison mon article comme tout Algérien tout au moins cultivé qui se respecte. Parce que là, il ne s’agira plus d’un simple commentaire d’internaute, mais d’une contribution scientifique où je m’efforcerai de participer à toutes les actions documentées de réhabilitation de notre patrimoine culturel et historique. Quoiqu’il en soit, vous saurez, quand vous lirez cette contribution, que même sous une autre signature, c’est DZ Lander qui, quelque part, aura répondu à votre post. Sans rancune, n’est-ce pas ?

    12
    6
      Wariplan
      14 octobre 2018 - 0 h 35 min

      @DZlander
      Impatient de lire votre contribution

      4
      4
      AnonymeX
      14 octobre 2018 - 9 h 33 min

      Même si ton long commentaire ne m’est pas destiné, je me permets d’apporter quelques réponses rapides :

      1. D’abord , ce n’est pas les algériens qu’il faut convaincre mais le Monde Entier (algériens et turcs compris) que le caftan marocain n’est pas marocain et c’est également les Historiens du Monde Entier (algériens compris comme Mohamed Arkoun, ou Nordine Boukrouh) auxquels il va falloir démontrer ( et non pas seulement gueuler ) qu’il existait un pays indépendant qui s’appelait « Algérie » avec des sultans ou rois 100% algériens régnant sur tout le territoire actuel en toute liberté avant l’arrivée des Romains, des Arabes , des Turcs puis des colons Français. Les algériens ont hérité des Turcs beaucoup de choses (cuisine, architecture, vêtements) mais il n’empêche que les algériens n’avons jamais été pas des Turcs.

      2. Tu commets une grave erreur qu’aucun historien au monde ne fait nulle part : les historiens remontent toujours le temps alors que tu dois tu descends le cours du temps . Par exemple, ils remontent de la Préhistoire à aujourd’hui alors que toi tu fais tout le contraire. Donc des états comme la Mauritanie, le Niger, la Libye etc. n’existait pas avant l’arrivée de la colonisation occidentale. De plus, Abdemounen n’était pas né en Algérie mais dans l’Empire almoravide. Par ailleurs, personne au monde ne choisit son lieu de naissance mais par contre les gens choisissent toujours et librement leur camps et leurs amis. Ce personnage était tellement « almohade » qu’il s’est donné corps et âme à son gourou chez qui il est parti s’installer pour toujours. Il était tellement almohade au point de réaliser des massacres en Algérie, d’épouser une almohade et de mourir comme ses enfants pour la cause almohade dans l’armée almohade qui est la base de tous les exploits de ce mouvement religieux.. Tu crois peut être qu’il criait « 1, 2, 3 et qu’il livrait tout seul les combats ?? ». C’est pour cette raison que les spécialistes et experts utilisent toujours dans leurs écrits l’adjectif « actuelle » pour parler de l’Algérie et de son Histoire.

      3. C’est dommage que dans ton très long texte, il n’existe aucune référence bibliographique. Tu demandes donc à des étrangers et inconnus rencontrés sur le Net de croire tes paroles , c’est-à-dire les propos d’un autre inconnu ( d’un pseudo sur le Net). C’est un peu naïf et limite comme moyen pour convaincre.

      4. As tu au moins recherché avec Google ce que disent des étrangers et des marocains que tu accuses de pillage sans apporter aucun début preuve. Par curiosité, certains l’ont fait ici et ont même donné des moyens d’aller voir et vérifier par eux-mêmes (tu trouveras ça en relisant les commentaires précédents). Pour des experts, un article de journal n’est jamais considéré comme une preuve acceptable sauf s’il est rédigé par un spécialiste ou expert.

      Il n’existe jamais de vérité sans preuve et tout ce qui se construit sur le mensonge ne dure jamais.

      Tout ce blabla, sans aucune référence bibliographique acceptable quelle perte de temps et d’énergie inutile. Tu aurais mieux d’aller t’acheter une baguette.

      A part les autruches, je ne vois vraiment qui tu peux convaincre avec ton laïus.

      9
      5
        Anonyme
        14 octobre 2018 - 11 h 19 min

        @AnonymeX : C’est vrai que ce Dzlander ne fait que blablater.
        Un spécialiste prouve, un charlatan blablate pour combler le vide, c’est bien connu.
        A part de la haine et de la jalousie, je ne vois rien qui peut apporter quelque chose d’instructif ou d’enrichissant au débat. On dirait qu’il ne sait même pas faire une simple recherche avec Google. C’est trop drôle ! Lah Ghaleb

        4
        4
        Anonyme
        14 octobre 2018 - 12 h 40 min

        Cher monsieur vous jouez sur les mots. Je ne suis pas DZ Lander, j’ai écris plus loin; mais pour ma part quand je dis  » Algérie » pour parler du lieu de naissance de Abdelmoumen c’est pour le situer géographiquement, car les marocains eux clament sans vergogne que les Almoravides et les Almohades qui ont régné en A du N. et régné sur l’Espagne étaient des dynasties marocaines, ils ne disent même pas que c’étaient des dynasties maghrébines; le tout au détriment des Mauritaniens ( Almoravides) et des Algériens ( Almohades).

        Déjà, occulter l’apport des Mauritaniens et des Algériens dans l’histoire du Maghreb en les amalgamant dans l’anonymat maghrébin ou berbère c’est frustrant, mais carrément voler l’histoire de ces deux pays en faisant passer les Almoravides et les Almoravides pour des marocains-qui-ont-conquis-l’Espagne, autrement dit se parer des plumes du paon, là ça va trop loin.
        Chez eux Ibn Battouta est TOUJOURS qualifié de marocain né à Tanger. Il faut dire que c’est le seul personnage célèbre dont ils peuvent se vanter.
        Par contre quand ils parlent de la Kahina par exemple dans LEURS écrits, les voisins de l’Ouest prennent grand soin de la qualifier simplement de reine berbère sans jamais signaler son lieu de naissance dans l’Algérie actuelle. Quand il s’agit de nos héros et célébrités, là ils aiment à entretenir le flou artistique.
        Voilà pourquoi nous ne devons pas nous retrancher modestement dans la nébuleuse maghrébine qui profite aux marocains mais toujours spécifier l’origine algérienne géographique de qui que ce soit puisque les marocains faisant fi de l’anachronisme baptisent tout ce qu’ils peuvent de marocain et non de maghrébin ou nord africain .

        7
        1
    Question 2
    13 octobre 2018 - 21 h 43 min

    Un peu de logique : Donc le caftan ou le Karakou algérien est TURC MAIS s’il est TURC , il ne peut pas être algérien comme d’ailleurs tous les vêtements brodés dans le pays ( à Constantine, à ‘Alger et à Tlemcen) et même leurs broderies et leurs motifs sont Turques ( donc non arabe, non berbère et non arabo-andalouse) .
    C’est aussi oublier que les Turcs ont été de redoutables colonisateurs.

    6
    8
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 22 h 37 min

      La broderie Turque qui existe en Algérie est la même que celle qui existe à ce jour encore en Turquie mais aussi en Tunisie. Elle est facilement reconnaissable.

      La Turquie n’a reconnu l’Indépendance de notre Pays qu’en 1972 et ne nous a pas aidé lors de notre guerre de libération contrairement aux pays voisins.

      On dira ce qu’on voudra du voisin de l’Ouest mais leurs 2 dernières dynasties ont été les seules de tout le monde dit « arabe » à refuser durant plusieurs siècles que les Turcs entrent les commander sur leur territoire. C’est aussi pour ça qu’il n’y a quasiment rien d’ottoman chez eux..

      9
      11
        Anonyme
        19 octobre 2018 - 0 h 53 min

        Ils n’ont pas eu les Ottomans mais pendant la même période ils ont eu les Portugais ( 1415-1769 ) et les Espagnols (1767-1860) !
        Il faut apprendre l’histoire du maroc pour leur clouer leur bec; déjà qu’ils croient nous insulter en nous  » traitant » de franco-turcs parce que nous sommes restés nous-mêmes alors qu’ils ne se sont pas regardés, eux les authentiques enfants d’esclaves ouest-africaines et de soldats de la garde noire du sultan Machin-chose.

        2
        1
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 21 h 14 min

    Les tenues Kabyle ressemble étrangement aux habilles traditionnel tziganes. Sans aucun doute les janissaires tziganes des Balkans étaient présent en Algérie

    5
    33
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 21 h 03 min

    Nous sommes insensible à notre beau patrimoine pour preuve
    La statue d’Ain Fouara a été vandalisée une nouvelle fois titre le journal

    5
    5
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 20 h 22 min

    Mihoubi
    Si tu as fini de prendre soin des seins de la statue, branche toi sur le volet patrimoine culturel pour récupérer tout ce qui est Algérien pillé par les marocain.

    9
    5
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 20 h 19 min

    Tous les membres du ministère de la culture doivent rendre des comptes.
    Qu’ils dégagent tous. des vaut rien

    16
    5
    Algérienne
    13 octobre 2018 - 20 h 11 min

    @Anonyme
    13 octobre 2018 – 19 h 05

    Pour masquer le plagia du caftan Algérien, les marocain ont inventé le nom de  »TAKCHITA », mais ces pilleurs ont oublié qu’ils ont volé le modèle du caftan Algérien. Juridiquement c’est du pillage, illégale.
    Exactement, les marocains n’ont aucun droit d’utiliser le terme Caftan et n’ont aucun droit de reprendre les modèles Algériens…marques déposées et protégées.
    C’est la même chose pour la RAI. Les marocains ont repris les chansons du RAI ALGÉRIEN ( HASNI et les autres) et disent que le RAI est marocain. débilité des esclaves.
    L’ORIGINE DU RAI EST SIDI_BELABBES EN ALGÉRIE !!!!!

    Où est ce ministre de la Culture qui ne fait pas son travail.

    17
    7
      Question 3
      13 octobre 2018 - 22 h 03 min

      Le caftan est Turc ou Algérien ? Il faut être précis et dire clairement les choses.

      Si comme de nombreuses personnes le disent ici, il est Turc, dans ce cas il ne peut pas être algérien ni leur appartenir..

      Les Turcs sont des musulmans mais ce ne sont ni des Amazigh ni des Arabes ni des Arabo-andalous donc ce ne sont pas Maghrébins ni encore moins des Africains.

      Quelle fierté dans ce cas à porter et à revendiquer des vêtements étrangers venant d’un ancien colonisateur qui n’a pas du tout été tendre avec les algériens ?

      7
      6
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 19 h 52 min

    Il ne suffit pas de parler Il faut agir très vite.
    c’est grâce à nous que la gastronomie marocaine se distingue remarquablement dans le monde. ELLE est souvent classé deuxième.
    Contrairement au marocain, nous n’avons aucun restaurant qui affichent spécialité Algérienne, les rares restaurateur ( pas les kebabs) affichent spécialité orientale se qui est vague.
    A BON ENTENDEUR

    23
    2
    ALGÉRIENS
    13 octobre 2018 - 19 h 07 min

    MIHOUBI DÉGAGE

    10
    4
    QUESTION ?!
    13 octobre 2018 - 17 h 53 min

    LA ENCORE, QUE FAIT LE GOUVERNEMENT POUR TOUT LE PATRIMOINE VOLÉ PAR LE MAROC ????????

    13
    4
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 19 h 05 min

      @Question : Je suis tombé sur YouTube sur des vidéos an Arabe ( Emissions libanaises, Egyptiennes, Emiraties etc…) où des stylistes algériennes s’expriment . Elles disent clairement que ce que nous appelons en Algérie caftans ou karakous ( vestes brodées) d’origine turco-ottomane n’a rien à voir avec ce que les marocains appellent caftans ou takchitas ( très longs vêtements avec une ceinture large même parfois très large) d’origine andalouse. Elles disent clairement que ce sont bien 2 patrimoines différents.
      Elles disent également qu’actuellement les stylistes marocains influencent tous les stylistes du maghreb et du monde arabe

      9
      60
        DZ
        13 octobre 2018 - 19 h 34 min

        Le makhzan paye bien sa propagande au moyen orient pour piller tout ce qui est Algérien.
        Ça fait partie de la propagande du makhzan.
        Le  »TERME CAFTAN » et le modèle du Caftan a été volé par les marocains. C’est intentionnel. Juridiquement, Les marocains n’ont pas le droit d’utiliser ce terme et de plagier le modèle Algérien……. C’est du plagia, pillage.
        Les stylistes Algériens sont les plus connus mondialement !!!
        Dégage chez toi voleur

        26
        7
          Anonyme
          13 octobre 2018 - 21 h 13 min

          Il y a une différence ENORME entre AFFIRMER une chose et la PROUVER.

          Le caftan n’a jamais été ottoman. Son origine 1ère est persane même si , comme tous les vêtements, sa forme va ensuite beaucoup se transformer suivant les pays et les cultures.

          Il faut aussi savoir que les Turcs Ottomans ( qui sont originaires d’Asie Mineure) ont piqué beaucoup de choses ( vêtements, recettes de cuisines etc….) aux Grecs, aux Perses, aux Arabes, aux Byzantins ( Romains d’orient) . A la base, les Turcs ne sont ni des Méditerranéens, ni des Sémites, ni des Habitants du Moyen Orient.
          Quant à l’Empire Perse, il a été détruit par Alexandre le Grand pendant l’Antiquité.

          Des Siècles avant que les Turcs Ottomans arrivent en Algérie, en Tunisie, Libye ( Maroc non compris) vers le 16ème siècle, les Grandes dynasties Arabes ( Omeyyade de Damas et Abbasside de Bagdad ) du Moyen Orient et d’Andalousie et les Grandes dynasties arabo-berbères du Maghreb ( Idrisside, Almoravide, Almohade etc…) portaient déjà des caftans depuis le 8ème siècle ( il existe des gravures et dessins de l’époque) . Ce vêtement étaient destinés qu’au gens les plus fortunés

          Les Riches Andalous et les Sultans Idrissides de Fez (descendants des Abbassides de Bagdad) connaissaient déjà le caftan au 8ème siècle. Le dernier royaume andalous ( celui de Grenade) s’est effondré en 1492. Les Turcs ne débarqueront dans le Nord de l’Algérie que vers 1530.

          PREUVE UNESCO EN VIDEO : Pour ceux qui veulent avoir de vraies et solides infos algériennes complètes sur le Karakou ( aussi appelé caftan en Algérie) et sur la Chedda Tlemceniya , je vous conseille de regarder la vidéo YouTube intitulée « Reportage Chedda Tlemcen (classée comme patrimoine de l’humanité par UNESCO)  » postée par Tlemcen page.

          En regardant, ce reportage en langue arabe vous apprendrez que c’est un vêtement qui se porte uniquement par la mariée de Tlemcen et que la veste brodée ( dite caftan ou karakou en Algérie) qui la compose est apparue au cours de la période ottomane, en clair avant l’arrivée des ottomans au 16ème Siècle ( soit après la chute de Grenade en 1492) , la Chedda de Tlemcen n’avait pas de veste brodée .

          Les très longs vêtements que les marocains appellent Caftan ( 1 pièce) ou Takchita ( 2 à 3 pièces d’étoffes superposées ) n’ont rien de commun avec la Chedda de Tlemcen et ne sont pas d’origine ottomane mais d’origine arabo-andalouse.

          En conclusion : il faut étudier dans de vraies livres d’histoire au lieu de prendre pour argent comptant des articles politiques non rédigés par des historiens.

          6
          2
        DYHIA-DZ
        13 octobre 2018 - 19 h 44 min

        @Anonyme
        13 octobre 2018 – 19 h 05 min

        C’est ta chaine marocaine qui est championne dans les mensonges.
        Il n’ya pas de CAFTAN marocain. Les Ottomans n’ont jamais été présents au maroc.
        Les marocains ont plagié le Caftan Algérien.Ces marocains-pilleurs n’ont même pas le droit d’utiliser le terme  »CAFTANT ».

        27
        4
          Question 4
          13 octobre 2018 - 23 h 24 min

          C’est justement pourquoi leurs tenues , qui sont très différentes de nos tenues traditionnelles , ne sont pas d’origine turque.

          Si nos caftans et karakous et autres vêtements brodés sont Turcs, comme tu dis , alors ils ne sont pas du tout Algériens donc pourquoi revendiquer comme Algériens des tenues qui ne l’ont , en vérité , jamais été.

          Le jour où tu sauras en détail ce que les turcs ottomans ont fait en Algérie, tu arrêteras même de porter leurs vêtements traditionnels que tu oses appeler , par méconnaissance de l’histoire , des vêtements traditionnels algériens ( qui nous ont été importés telquel par l’ancien colonisateur turc qui a tout simplement livrer aux colons français, sa capitale Alger . Il a tranquillement pris son bateau pour rentrer chez lui en Turquie après 3 siècles de présence. C’est dire le degré élevé de Fraternité !!!

          4
          2
          Anonyme
          14 octobre 2018 - 17 h 30 min

          A Kahina-DZ
          C’est une évidence les tenus vestimentaire Kabyle ressemble aux tenus fleuries Tzigane.

          4
          4
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 19 h 07 min

      Il ne faut rien attendre des harkis.

      9
      1
    JUBA II
    13 octobre 2018 - 17 h 11 min

    Un peu d’histoire pour les voleurs marocains:

     »Juba II (en berbère : ⵢⵓⴱⴰ, Yuba wis sin ou Yuva wis sin, en grec ancien : Ἰóβας, Ἰóβα or Ἰούβας1) est un roi berbère né à Hippone , (actuelle Annaba en Algérie). Fils de Juba Ier, né vers 52 av. J.-C. et mort vers 23 ap. J.-C., à Tipaza, en Algérie. ».

    Le complexe d’infériorité des marocain les pousse à piller le patrimoine Algérien.

    OÙ EST MIHOUBI. Qu’il dégage le plus tôt possible.

    56
    7
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 18 h 00 min

      Mais nos augustes dirigeants ont décidé de faire naître l’Algérie depuis l’invasion arabe.Avant pour eux c’était le néant.

      10
      4
        Anonyme
        13 octobre 2018 - 18 h 38 min

        @Anonyme 18 H 00 : Tu as totalement raison. La constitution algérienne dit que notre pays a pour référence l’Islam en clair avant l’avènement de l’Islam, il n’y avait rien qui peut servir de référent commun.

        Il est vrai qu’avant l’Islam les Amazigh étaient païens ou chrétiens, (…). Leur culture était un mélange de culture amazigh, de culture gréco-romaine et de culture phénicienne ( libanaise de l’antiquité) donc culturellement peu de lien avec le citoyen algérien de maintenant.

        7
        1
          Anonyme
          13 octobre 2018 - 19 h 06 min

          Avant l’islam il y avait le judaïsme et le christianisme .Rare était le paganisme moins en tous cas qu’en Arabie d’ou est venu l’islam.Les musulmans c’est des experts dans la falsification de l’histoire.

          2
          4
          Anonyme aussi
          13 octobre 2018 - 22 h 25 min

          Parmi les musulmans il y avait aussi des perses, des uzbeks, des turques, des berberes, etc Ce ne sont donc pas les musulmans qui ont falsifie l’histoire mais plutot les arabes. Il faut faire la difference entre etre arabe et etre musulman.

          2
          2
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 18 h 25 min

      @ Juba 2 : il faut aller lire ce qu’écrivent les Historiens de l’Encyclopédie de Référence Universalis sur les Numides, sur Gaïa ( le père de Massinissa) et sur Juba 2.
      Selon ces historiens et archéologues, Juba 2 n’a jamais régné sur l’ancien maroc romain ( Maurétanie Tingitane) . l’unique statue qui a été retrouvé à Volubilis serait ce que les historiens appellent « un artefact » en clair une importation.
      Gabriel CAMPS, chercheur et spécialiste mondial des mondes berbères dit la même chose sur Juba 2 ( ces travaux et écrits sont en accès libres et gratuits sur le Net)

      13
      3
    DYHIA
    13 octobre 2018 - 16 h 30 min

    La seule culture qui vous appartient ya les makkaks, c’est la culture du Haschisch. On y peut rien pour vous.

    Exactement !! IL n’ya pas de CAFTAN marocain. Une pure invention des voleurs.
    Le CAFTAN Algérien existe depuis 1512…
    Le caftan  »pillé par les marocains » existe depuis quelques années.

    Les bijoux kabyles sont Algériens-Kabyles et resteront Algériens-Kabyles.

    L’Algérie doit se donner les moyens qu’il faut pour mettre fin à ce pillage.
    TROP C’EST TROP

    Si nos responsables sont incapables de défendre notre patrimoine, qu’ils laissent la place aux vrais Algériens pour le faire.

    106
    4
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 19 h 27 min

      Tu sais, ce n’est pas moi qu’il faut convaincre mais le Monde Entier (algériens compris) que le caftan marocain n’est pas marocain et c’est également les Historiens du Monde Entier (algériens compris comme Mohamed Arkoun, ou Nordine Boukrouh) auxquels il va falloir démontrer ( et non pas seulement gueuler ) qu’il existait un pays indépendant qui s’appelait « Algérie » avec des sultans ou rois 100% algériens régnant sur tout le territoire et partout en toute liberté avant l’arrivée des Romains, des Arabes , des Turcs puis des colons Français.

      9
      3
      C'est "Mon Hobby" Le Fautif !
      15 octobre 2018 - 4 h 17 min

      @DYHIA
      13 octobre 2018 – 16 h 30 min
      Si nos responsables sont incapables de défendre notre patrimoine, qu’ils laissent la place aux vrais Algériens pour le faire.
      ———————————————————————–
      MIHOUBI est aux abonnés absents dès lors qu’il s’agit de défendre quoi que ce soit qui honore El Jazaïr, on en conclue que son ministère n’est qu’un budget à consommer en pure perte pour les « vrais Algériens », et ça réjouit « Le Roi » du… « Grand Maroc » ! Il nous dit : 3Mon Hobby, moi Mouhoubi, c’est l’absence. Je suis payé pour être absent…Vous avez une urgence culturelle ? Adressez-vous à ma tombe, allez au cimetière de l’esprit, vous y verrez un monument géant, portant l’inscription : Ici repose le ministère de la culture d’Algérie.

      3
      1
    Tinhinane-DZ
    13 octobre 2018 - 16 h 04 min

    La culture de la monarchie Alaouite n’a rien en commun avec la culture Algérienne.
    La monarchie Alaouite est originaire de l’Arabie Saoudite.
    Touchez pas au patrimoine Algérien…Votre culture est celle de l’ Arabie Saoudite.

    Nous exigeons de l’ÉTAT Algérien de barrer la route à ce pillage culturel.
    C’est une escroquerie qu’il faut combattre avec tous les moyens….

    95
    5
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 12 h 37 min

    comme toujours les derniers de la classe se dispute au lieu d’avancer sur des futilités alors qu’ils s’agit d’un patrimoine commun ;
    Pas étonnant que le Maghreb est la risée de l’occident

    3
    21
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 13 h 17 min

      Pour tous ceux qui veulent voir des cartes du Maghreb et de l’Afrique faites par des historiens occidentaux au cours de différentes périodes, en particulier avant et après les colonisations occidentales, il leur suffit de coller dans Google les mots suivants :

      Cartes du maghreb et de l’afrique et colonisations européennes

      9
      4
        Kahina-DZ
        13 octobre 2018 - 15 h 43 min

        Votre monarchie a existé avant la colonisation.
        C’est la seule culture que vous avez. L’Algérie n’a jamais été concernée par votre débile monarchie.
        Nous n’avons jamais eu quelque chose en commun avant ou après la colonisation.
        Ton commentaire me fait rappeler les revendications des colons-pieds noirs
        C’est le cours que donne le makhzan aux esclaves pour revendiquer l’Algérie.
        Écoutez, occupez de votre pays et ne vous mêlez plus du NOTRE.
        Les frontières Algériennes ont été tracées par le sang des Algériens… que des Algériens.

        63
        6
      kahina-DZ
      13 octobre 2018 - 15 h 31 min

      [email protected]
      13 octobre 2018 – 12 h 37 min

      C’est toi le (…) de la classe qui veut s’inventer une culture en pillant celle des Algériens. Les bourricots qui manquent de créativité passent au pillage, c’est plus facile pour les sans cervelle !!!
      Le délire (…) !! vous voulez légaliser le pillage de notre patrimoine avec force. Quelle race êtes vous ?? Rien d’étonnant de la part des esclaves.
      Vous avez même trafiquer l’histoire pour légaliser votre pillage.
      NON et NON , nous n’avons aucun patrimoine en commun. Nous sommes des Algériens et vous êtes des marroukis.
      Ton commentaire confirme la politique du pillage que pratique le makhzan.
      La seule culture que vous avez est celle des courbettes.
      Dégage de ce site.

      53
      6
      Sabrina-DZ
      13 octobre 2018 - 17 h 02 min

      @Anonyme
      13 octobre 2018 – 12 h 37 min

      La règle dit: Les tricheurs sont les derniers de la classe. Alors, qui est le tricheur dans cette affaire.
      Qui veut tricher dans l’écriture de l’historie?? C ‘est bien les marocains.
      Les marocains sont des tricheurs dans le sang.

      18
      8
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 1 h 36 min

      Vous, vous dites que c’est un patrimoine commun; les marocains eux disent que c’est un patrimoine exclusivement marocain. C’est là qu’est le problème.

      3
      1
    Raselkhit
    13 octobre 2018 - 10 h 47 min

    Bien entendu L’article omet de dénoncer ces « Soi disant « patriotes qui pour des raisons complètement incompréhensible ou plutôt bien connues refusent de reconnaître Oujda comme territoire Algérien .Juste pour faire plaisir aux historiens néocolonialistes français Alors que tous les poètes Marocains (Ben Slimane Quaddour El Alami) chantent ce territoire comme relevant de l’autorité de l’Émir Abdelkader Pourvu que l’on ne heurte pas les ex colonialistes (Complexe du colonisé ou du harki )Prêt à tout pourvu qu’on fassent plaisir aux français

    9
    6
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 13 h 08 min

      @Raselkhit : Les Historiens de l’encyclopédie Larousse ( en ligne et gratuite) ont écrit en détail sur l’Emir Abdel Kader. Va la consulter

      7
      6
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 8 h 46 min

    Quoi que l’on dise, les marocains sont resté très fidèle à leur tenu traditionnel vestimentaire. Le vendredi les hommes portent la la djellaba blanche, Le burnous, les femmes le caftan, la jellaba, le haïk, etc témoignent du rayonnement du costume citadin marocain à travers le temps. L’épanouissement des traditions vestimentaires à partir de l’héritage andalou.

    9
    14
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 10 h 32 min

      J’ai vu sur YouTube un reportage sur un commerçant algérien qui habite Casablanca.
      Son métier est d’aller dénicher sur place des caftans du maroc à ses clientes. Il leur cherche puis leur commande les tenues qu’elles aiment en leur envoyant des photos des articles par internet.
      Puis, il leur envoient par la poste, et bien sûr , au passage, il perçoit sa commission

      9
      5
        Numi
        13 octobre 2018 - 12 h 03 min

        Et alors…. des algériennes aiment la takchita et voudrait en acquérir une ! Ou est le probleme.
        Je pense que si on demande à ses clientes ou avez vous acheter cette tenue, la réponse serait sans complexe « au maroc »
        La on dénonce des gens qui prennent ce qui ne leur appartient pas pour faire croire c’est leur identité, histoire et j’en passe….

        7
        3
          AnonymeY
          13 octobre 2018 - 14 h 05 min

          @Numi : Si demain un Chinois décide de faire une musique avec des paroles en dialecte algérien, alors sa création personnelle sera légalement 100% sa propriété (dite intellectuelle).
          C’est ce principe qui marche dans toute l’industrie musicale mondiale.
          Parut dans le monde où sa composition retentira, c’est lui et lui seul qui en percevra les dividendes ( les sous)
          Tout le reste ne sera que blabla creux.
          Fin de la leçon.

          7
          1
        Algérienne-DZ
        13 octobre 2018 - 15 h 57 min

        Il n’ya pas de caftan marocain. Une invention des pilleurs marocains. Il ya un caftan Algérien pillé par les marocains.
        Va lire l’histoire du caftan avant de parler.
        Il faut stopper votre pillage illégale.

        48
        5
      Numi
      13 octobre 2018 - 11 h 54 min

      Ah ah ah. La laque le bornous et el haik sont des vêtements algeriens a 200 %. Arrêtez l’intox.
      Les tenues algériennes sont préserver. Désolé de pas porter de fergani ou de blouza oranaise le vendredi.
      Ce sont des tenues porter pour des grandes occasions.
      Faut se renseigner et voir comment ces tenues aux mains début stylistes ont évolué.
      Alors basta, le peuple algerien sait ce qui est à lui et ce qui est à l’autre.
      Personne n’est mieux qu’un autre. Mais les algeriens se photographie pas avec des chedda de de fez ou de tetouan en indiquant que c’est algerien.
      Et la djellaba est propre à tout le Maghreb !

      Mais dans ce délire on est pas les seuls concernés.
      Rien qu’à voir ce qu’ils appellent « gandoura marocaine moderne » youtube est là pour ça. Ces fameuses gandoura ne sont rien d’autres que des tenues du khalij appelés « robe dubai »…. et ben non c’est en train de devenir marocain aussi.
      De la musique, à nos tenues, nos plats ils n’ont rien laissé.
      Qu’ils mettent en avant leur véritable patrimoine. Basta

      6
      4
      Kahina-DZ
      13 octobre 2018 - 15 h 53 min

      Le CAFTAN !!! Laissez moi rire !!!
      Quelle débilité marocaine ?? Le Caftan est Algérien à 100%. Un habit que portaient les Algériens à l’époque des OTTOMANS. La femme Algérienne l’a développé en lui donnant la touche Algérienne.
      Les Turcs/Ottomans n’ont jamais mis les pieds au maroc. Arrêtez vos mensonges.
      Vous voulez à tout prix le voler.
      Erdogan vous a bien répondu en vous disant que le Caftan est un signe du passage des Ottomans en Algérie, mais vos bourricots continuent de vivre dans leur histoire virtuelle.

      12
      6
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 1 h 40 min

      Lee burnous au maroc ? Tu rêves, le burnous est inconnu de la garde-robe marocaine.

      4
      3
    Karim
    13 octobre 2018 - 8 h 12 min

    C’est tout à fait naturel qu’on nous vole notre patrimoine culturel du fait que la culture chez nous est devenu synonyme d’animation culturelle. Le programme culturel des CCC ( conseil culturel communal) se limite à l’animation des journées nationales et religieuses alors que le Ministère est occupée par l’organisation de gala musicaux.
    Je l’ai dit et redit. le Maroc adopte la même politique de l’entité sioniste qui faute de trouver des preuves de son appartenance à la terre de Palestine est en train de voler le patrimoine culturel palestinien.
    Donc, nous devrions les élites devraient se mobiliser pour changer notre vision à la culture et de là, adopter une nouvelle politique culturelle qui mettra fin à l’amalgame qui existe actuellement dans nos mentalités entre culture dans son sens le plus large,synonyme d’identité, de notre mode de vie et de pensée, de notre relation à l’espace et au temps et le sens de la culture attachée à la musique et à la dance.

    7
    3
    Mon opinion
    13 octobre 2018 - 7 h 03 min

    Salam,
    Il serait temps de vous réveiller mes frères, cette engeance de maudits (gheir lima istahlsh) est sans foi ni loi, il n’y a aucune fraternité musulmane qui tienne avec de tels énergumènes , on a bien vu leur fraternité musulmane avec les yeménites qu’ ils bombardent allègrement et sans scrupule faisant fi de toute rahma et enseignements islamiques ou leur soutien au syriens qu’ils allaient piller ou massacrer dans le but de leur faire connaitre un certain « islam » ou encore leur rôle dans le renversement de Kaddhafi Allah Irahmo , en offrant des ryads aux principaux instigateurs innommables et abominables bhl et sarkozi.
    Alors que la loi musulmane stipule qu’ il est interdit qu’ un musulman fasse du tort à un autre musulman ou même aux gens livre.
    Qu’ attendre de dégénérés pareils? Je vous jure que s’ils avaient trouver un peuple algérien faible en face d’ eux ils nous auraient réduits à la mendicité ou à la soumission totale à l’instar des palestiniens, tellement leur coeur sont noirs et avides des richesses de ce monde et sans respect de l’ humain.
    Soyez donc endurants mes frères. Incitez-vous à l’endurance. Luttez constamment contre cet ennemi très organisé qui pille nos richesses trouvant une incroyable complicité au sein de l’ état qui fait qu’ aucune action sérieuse n’est entreprise.
    Un manque flagrant de patriotisme au niveau de la sphère politique cancérisée par le clan d’Oujda et certains harki font que rien n’ avance comme il faudrait.
    Cependant je reste confiant en la valeur de certains algériens qui un jour feront le changement dans le bon sens, InchAllah.

    9
    4
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 9 h 57 min

      @Anonyme : Sais-tu que notre pays n’a pas les droits d’auteur sur notre hymne national écrit par un égyptien qui a déposé ses droits d’auteur auprès de la SACEM.

      11
      9
        Numi
        13 octobre 2018 - 12 h 01 min

        Ah ah ah. La blaque le bornous et el haik sont des vêtements algeriens a 200 %. Arrêtez l’intox.
        Les tenues algériennes sont préserver. Désolé de pas porter de fergani ou de blouza oranaise le vendredi.
        Ce sont des tenues porter pour des grandes occasions.
        Faut se renseigner et voir comment ces tenues aux mains début stylistes ont évolué.
        Alors basta, le peuple algerien sait ce qui est à lui et ce qui est à l’autre.
        Personne n’est mieux qu’un autre. Mais les algeriens se photographie pas avec des chedda de de fez ou de tetouan en indiquant que c’est algerien.
        Et la djellaba est propre à tout le Maghreb !

        Mais dans ce délire on est pas les seuls concernés.
        Rien qu’à voir ce qu’ils appellent « gandoura marocaine moderne » youtube est là pour ça. Ces fameuses gandoura ne sont rien d’autres que des tenues du khalij appelés « robe dubai »…. et ben non c’est en train de devenir marocain aussi.
        De la musique, à nos tenues, nos plats ils n’ont rien laissé.
        Qu’ils mettent en avant leur véritable patrimoine. Basta

        3
        3
        Numi
        13 octobre 2018 - 12 h 11 min

        INTOX. Très cher voisin….
        On peut pas laisser dire ça.
        La musique est certes écrit par un égyptien, les paroles elle sont algerienne :
        Moufdi Zakaria was an Algerian activist, poet and writer. He wrote « Kassaman », the Algerian national anthem while in prison in 1955. Wikipedia….
        Jamais entendu parler de droits d’auteur sur un hymne. !

        Remarque le chant patriotique algerien « alayki mine salam » est devenu marocain !

        6
        4
        Numi
        13 octobre 2018 - 12 h 44 min

        Et je te conseille très fortement de t’inquieter des droits d’auteur de ton pays. Les descendants du maréchal Lyautet ont peut être fait inscrire à la Sacem votre hymne. Il en est l’auteur.
        Quand on voit de quel pays il s’est inspiré en plus pour créer votre drapeau…. on finit par comprendre certaines choses sur le makhzen !

        5
        7
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 2 h 34 min

    Après la guerre narcotique contre nos enfants, c’est au tour de la guerre culturelle du Régime MakhNazi contre l’Algérie dans une totale indifférence de ceux qui gère le pays du million et demi des MARTYRS.

    8
    5
    anti khafafich
    12 octobre 2018 - 23 h 56 min

    le pillage de l’Algérie (et de toute la région allant jusqu’à l’Espagne musulmane d’antan) est constitutionnalisé par ce royaume fantoche, produit de lyautey. voici un extrait de la soi-disant constitution du marrok (produit de la france) :
    « Etat musulman souverain, attaché à son unité nationale et à son intégrité territoriale, le Royaume du Maroc entend préserver, dans sa plénitude et sa diversité, son identité nationale une et indivisible. Son unité, forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et saharo-hassanie, s’est nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen. »
    l’État algérien doit bouger énergiquement, autrement adieu l’Algérie dans au plus tard une 10aine d’années vu le rythme du pillage constitutionnalisé par les banou-sohioun conseillers de PD6. C’est une question existentielle pour notre pays et notre nation, il faut un plan aussi performant et aussi percutant que leur plan machiavélique pour contre-carrer ce dernier et cela doit impérativement COMMENCER par inculquer aux algériens que nous ne sommes pas frères avec des sous-hommes qui adorent un PD (qui ne sera pas le dernier bien évidemment), en parallèle avec d’autres actions stratégiques. a bon entendeur

    15
    11
    Anonyme
    12 octobre 2018 - 21 h 31 min

    le lot de consolation c »est que notre drapeau est brandi dans les cérémonies de mariage et presque dans tous les stades du monde.

    9
    7
    Chibl
    12 octobre 2018 - 20 h 31 min

    De quel patrimoine vous parlez, l’Algérie a plus perdu de son patrimoine pendant son indépendance que durant le colonialisme, avant l’indépendance la casbah d’Alger ete une médina, la même chose pour la Souika de Constantine, de Bejaia …etc., les tenues vestimentaires ont elles aussi changées et ce n’est pas à cause des Marocains c’est à cause de nos abrutis d’islamistes, avant les Algéroises étaient vêtues de blanc, maintenant avec tous ces corbeaux en noirs nous ne savons plus qui est qui.notre patrimoine c’est nous qui l’avons détruit avec ce système ababo-musulman-baathiste, cherchez pas ailleurs, les Marocains ne prennent que les miettes, tout le reste a ete gaspillé.la seule chose qui reste à peu pres vraie et qui reflète l’image de l’Algérie c’est la tenue du HARAS EL DJOUMHOURI, une des plus belles tenues de parades militaires au monde.

    12
    11
    Anonyme
    12 octobre 2018 - 19 h 45 min

    Les lamentations sur le pillage de notre patrimoine culturelle me rappelle l’histoire de Bouadbil:
    Printemps 1491. Après sept siècles de luttes contre l’occupant Musulman, la « Reconquista » sous la conduite des rois catholiques,Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, est sur le point d’aboutir. Le 26 avril commence le siège final de Grenade, seule province espagnole encore aux mains des Musulmans commandés par le Sultan Boabdil. Les réserves de nourriture s’épuisant et le moral de ses hommes étant au plus bas, Boadbil, comprenant que la fin était proche, négocia, dans le souci de conserver sa vie, celle de sa famille et de sa cour, les 1 et 2 janvier 1492 sa reddition qui prévoyait un départ en exil vers l’Afrique du Nord.
    Le 2 janvier au matin, les Espagnols avec à leur tête les Rois catholiques, entraient sans combattre dans Grenade. Aussitôt, la bannière de Castille et la Croix chrétienne furent hissées sur la forteresse de l’Alhambra, bijou architectural musulman.
    Dans le même temps, arrivé avec sa troupe sur les hauteurs d’un col surplombant Grenade d’où l’Alhambra se dessinait majestueusement, Boadbil, dans un instant de dépressive mélancolie se mit à pleurer. Le surprenant en larmes, sa mère Aïcha El Horra, s’exclama sur un ton de reproches : « Llora como una mujer, lo que como un hombre no supiste defender ! ». (((Pleure comme une femme ce que tu n’as pas su défendre comme un homme))).

    10
    1
    LA Viriti
    12 octobre 2018 - 19 h 33 min

    Depuis 1999 on assiste à la marocanisation des institutions algériennes par l’émergence au grand jour de marocains avec des papiers algériens…Objectif: siphonner le pays….

    7
    2
    C'est la limite
    12 octobre 2018 - 19 h 21 min

    C’est simple, nous demandons le départ de Mihoubi.
    On veut un patriote pour gérer ce ministère stratégique. Nous sommes partants pour un militaire patriote au poste du ministre de la culture. C’est ce qu’il faut, car le makhzen nous livre une guerre de pillage de notre identité.

    59
    4
      LeilatElKadr
      12 octobre 2018 - 19 h 53 min

      @c lalimite
      La nature a horreur du vide.
      Bien fait pour nous.Pourquoi devons-nous chialer quand on constate que les autorités algériennes d’hier et d’aujourd’hui ne se sont jamais penché sur la défense du patirmoine ni défendu des labels.
      Les marocains sont toujours au devant de la scène à l’étranger pour revendiquer ce qui ne leur appartient pas.Mais ils réussissent bien devant l’ignorance ou le désintêret des Algériens à la culture,au patrimoine.
      Les marocains ont toujours revendiqué la paternalité du Couscous.Les tunisiens commercialisent au Canada des dattes de moindre qualité sous le label DegletNour etc..
      Tout cela ne fait sourciller nos autorités.Et puis d’abord que font-ils pour notre Casbah joyau architectural,qui a joué un rôle majeur dans la bataille d’Alger et qui tombe en ruine et etouffé d
      ,immondices alors qu’elle est classée patrimoine mondiale par l’Unesco.Je ne parle pas encore des gravures rupestres,des ruines romaines.Je vous invite pour celà à faire un tour à Cherchell et voir de quelles façons sont conservés les ruines romaines.Elles sont envahies de hautes herbes et d’immondices de toutes sortes.

      11
      3
    Brahms
    12 octobre 2018 - 19 h 08 min

    Ces pouilleux de marocains volent même nos recettes de cuisine et font croire au monde que c’est de la cuisine marocaine (pilleurs) et en échange, ils refourguent leurs drogues façon de se moquer.
    Fermez donc les ambassades et consulats et mettez tout ça dehors, Boumédiène l’avait fait à une certaine époque, il savait bien pourquoi. Les marocains viennent juste pour copier ou piller en Algérie.

    67
    7
    Massinissa DZ
    12 octobre 2018 - 18 h 49 min

    Le makhnez est passé à une autre étape très très dangeureuse dans son pilage de notre patrimoine.
    Sur les réseaux sociaux, les agents de ce makhnez attaquent toute Algérienne qui se met en habille traditionnel Algérien en disant que c’est (…).
    La chanteuse Fella a été attaquée avec une violence verbale indescriptible quand elle avait porté la CHADDA DE TLEMECEN et bien d’autres artistes Algériens.

    Mais où est donc l’ÉTAT . C’est très grave ce qui se passe.

    82
    6
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 9 h 21 min

      @Massinissa : il y a des gens qui se moquent de FELLA à longueur de temps. C’est comme ça pour tous les artistes dans le Monde ( c’est le risque du métier).

      Dans ton exemple précis, certains se sont moqués d’elle car la Chedda de Tlemcen est normalement UNIQUEMENT réservée aux Mariées et le jour du Mariage. C’est une tenue de mariage et non pas une tenue de soirée.

      5
      3
    STOP
    12 octobre 2018 - 18 h 29 min

    Pour mieux nous piller, les agents du makhzan sur les réseaux sociaux s’adressent aux Algériens qui défendent leur patrimoine pillé en leur disant:
    YAKHI nous sommes musulmans
    YAKHI nous sommes KHAWA KHAWA
    C’est du jamais vu dans l’histoire de l’humanité. Le makhzan veut nous dévaliser.
    Que nos responsables bougent leur derrière pour mettre fin à cette escroquerie marocaine. Ces responsabilises à deux sous sont payés pour travailler et non pas pour chauffer la chaise.

    76
    4
    Anonyme
    12 octobre 2018 - 18 h 27 min

    Les seules cultures propres aux marocains ce sont celles du besmain, la soumission, l’ignorance, l’arrogance, l’esclavage, la lâcheté, la trahison, la bêtise humaine et j’en passe. Merci de publier svp.

    43
    10
    Anonyme
    12 octobre 2018 - 17 h 44 min

    Ils ont la culture et les traditions et nous avons le pétrole.
    Ils vont pas quand même toucher à notre pétrole aussi

    17
    57
      Houria -DZ
      12 octobre 2018 - 18 h 14 min

      Vous n’avez ni la culture ni le pétrole.
      Vous êtes vides de A jusqu’à Z. Vous avez la culture des baisemains et des courbettes.
      Dégage d’ici voleur. RAUS à ta niche

      78
      11
      TARZAN
      13 octobre 2018 - 6 h 44 min

      chers lecteurs étrangers regardez ces marocains comme ils sont vicieux, ils se font passer pour nous et parlent en notre nom pour tromper le monde. mesurez leur vice! ils n’ont que du bla bla, des mensonges, ils ont comme ça, se sont des adorateurs de roi pour qui ils se prosternent car ils sont lâches , ils ont plus peur de leur roi dieu que de notre dieu l’unique soubhanou. ils sont hypocrites et avec les humains et avec notre dieu, ils les a maudit à jamais, ils n’ont ni histoire, ni culture, ni héros national, ni guerriers, ni guerre ou simple bataille gagnée contre qui que ce soit depuis que le monde existe, aucune richesse naturelle, ils sont détestés dans le monde entier, et ils sont indignes de confiance car c’est le pplus traitre et lâche au monde. concernant la civilisation on laisse les historiens parler quand ils ont découvert le maghreb, avant que le maroc ne commence à corrompre les journalistes voués à l’enfer comme eux. « L’Algérie, située au milieu (entre la Tunisie et le Maroc), fécondée par une civilisation SUPERIEURE, est le centre d’attraction vers lequel toute l’Afrique du Nord Ouest se trouve naturellement entrainée » Maurice WAHL L’ALGERIE Edition Germer Baillière (Paris) 1882.

      5
      5
    DZLander
    12 octobre 2018 - 17 h 44 min

    @Tin-Hinane-12 octobre 2018 – 9 h 42 min
    Ce que vous venez de dire dans votre post est très louable, d’autant que c’est la cinglante vérité. Cependant, le passage ci après sur le caftan pour admettre implicitement qu’il est marocain est erroné ! : «…En vêtement traditionnel féminin à part le caftan ils n’ont rien d’autre alors que nous en Algérie chaque région son costume ». Je vous invite d’ailleurs à lire l’article que je viens de lire hier à peine et qui est consacré spécialement à cette tenue traditionnelle algérienne, en cliquant sur le lien ci-après : http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/129327
    @Anonyme-12 octobre 2018 – 11 h 58 min et @Anonyme-12 octobre 2018 – 15 h 46 min Vous aussi je vous invite, sur le même lien ci-dessus, à lire l’article qui rétablit la véritable origine du Caftan à l’échelle de l’Afrique du Nord.
    @LOUCIF-12 octobre 2018 – 11 h 58 mi et @Anonyme-12 octobre 2018 – 17 h 15 min
    Entièrement d’accord avec vous. Sauf le respect que je dois à beaucoup de compatriotes, j’irais même jusqu’à dire que, sous l’angle précisément culturel, de nombreux habitants de notre pays font tout, sous la férule de qui vous savez, pour faire sauter le «r» au concept culturel, afin de le réduire tout simplement au concept cultuel. Il est donc évident que tous les autres profitent largement et en toute impunité du manque de vigilance constaté chez nous sur le plan culturel, y compris et avant tout nos plus proches voisins.

    17
    5
      Tin-Hinane
      12 octobre 2018 - 23 h 36 min

      DZLander
      Merci pour le lien, j’ai appris quelque chose que je ne savais pas et ce fut un double plaisir apprendre et savoir. J’avais pourtant la conviction que le caftan féminin était uniquement marocain.

      3
      4
        Anonyme
        13 octobre 2018 - 2 h 45 min

        DZ LANDER : Ton lien ou article , qui n’est pas du tout une référence dans la mesure où il n’a pas été écrit pas un Historien de l’Art , contient de nombreuses erreurs historiques.
        Il y a en bas de ce commentaire, des sources qui te permettront d’y voir plus clairement.

        Il faut toujours se méfier de ce que tu lis sur le Net SURTOUT quand ce n’est pas référencé avec une source historique connue et reconnue.
        Il y a une différence ENORME entre AFFIRMER une chose et la PROUVER.

        Je rappelle aussi que tu peux aller consulter gratuitement sur le Web de vraies Encyclopédies de Référence écrites par de vrais Historiens comme Larousse, Universalis, Britannica.

        En effet, des Siècles avant que les Turcs Ottomans arrivent en Algérie, en Tunisie, Libye etc…( Maroc non compris) vers le 16ème siècle, les Grandes dynasties Arabes ( Omeyyade de Damas et Abbasside de Bagdad ) du Moyen Orient et d’Andalousie et les Grandes dynasties arabo-berbères du Maghreb ( Idrisside, Almoravide, Almohade etc…) portaient déjà des caftans depuis le 8ème siècle ( voir gravures et dessins de l’époque)

        Les Riches Andalous et les Sultans Idrissides de Fez (descendants des Abbassides de Bagdad) portaient déjà le caftan au 8ème siècle. Le dernier royaume andalous ( celui de Grenade) s’est effondré en 1492. Les Turcs ne débarqueront dans le Nord de l’Algérie que vers 1530.

        En revanche ce qui est en partie vraie dans l’article c’est que ce sont bien les Turco-Ottomans qui apporteront les vestes bordées ( appelées karakou ou caftans en Algérie) à partir du 16ème siècle ( et non pas au 18ème siècle comme écrit dans l’article) et seuls les très riches citadins ( en particulier les Turcs ) portaient ce vêtement très cher. C’était la même chose dans les autres provinces ottomanes comme en Tunisie, en Libye etc…

        Il faut aussi savoir que les Turcs Ottomans ( qui sont originaires d’Asie Mineure) ont piqué beaucoup de choses ( vêtements, recettes de cuisine etc….) aux Grecs, aux Perses, aux Arabes, aux Byzantins ( Romains d’orient) .
        A la base, les Turcs ne sont ni des Méditerranéens, ni des Sémites, ni des Habitants du Moyen Orient.
        Quant à l’Empire Perse, il a été détruit par Alexandre le Grand pendant l’Antiquité.

        PREUVE UNESCO EN VIDEO : Pour ceux qui veulent avoir de vraies et solides infos algériennes complètes sur le Karakou ( aussi appelé caftan en Algérie) et sur la Chedda Tlemceniya , je vous conseille de regarder la vidéo YouTube intitulée « Reportage Chedda Tlemcen (classée comme patrimoine de l’humanité par UNESCO)  » postée par Tlemcen page.

        En regardant, ce reportage en langue arabe vous apprendrez que c’est un vêtement qui se porte uniquement par la mariée de Tlemcen et que la veste brodée ( dite caftan ou karakou en Algérie) qui la compose est apparue au cours de la période ottomane, en clair avant l’arrivée des ottomans au 16ème Siècle ( soit après la chute de Grenade en 1492) , la Chedda de Tlemcen n’avait pas de veste brodée ( dite caftan ou Karakou en Algérie) .

        Les très longs vêtements que les marocains appellent Caftans ( 1 pièce) ou Takchita ( 2 à 3 pièces d’étoffes superposées ) n’ont rien de commun avec la Chedda de Tlemcen et ne sont pas d’origine ottomane mais d’origine arabo-andalouse.

        6
        2
    Anonyme
    12 octobre 2018 - 17 h 34 min

    « Vous avez, dans le Prophète de Dieu, un bel exemple » (Coran 33,21): 33873 – Nous avons été informés par Mohammed bin Foudayl, d’après Yazid, d’apres Abi Ziyad, d’après Moudjahid et Miqsam d’après Abi Abas d’après le prophète qui a dit : « le pillage m’a été rendu licite et il n’a jamais été rendu licite à qui que ce soit avant moi ».
    Moussanaf ibn Abi Chayba De : Ibn Abi Chayba Volume 11 pages 418
    Donc le pillage est une sunna nabawia,il n y a pas de mal à ça.

    6
    26
      Selecto
      12 octobre 2018 - 17 h 57 min

      C’est Mimi6 Amiret El Mouminine qui a dit ça et vous êtes ses sujets et adeptes du larcins.

      55
      6
        Anonyme
        13 octobre 2018 - 9 h 38 min

        O!Blasphème ! Tu mets le roi momo6 à pied d’égalité avec son ancêtre Mohamed !

      Mon opinion
      13 octobre 2018 - 5 h 21 min

      Salam,
      Vous faites une énorme erreur dans votre intervention douteuse, il ne s’agissait pas de pillage dont parlait notre prophète prière et paix sur lui, mais de butin de guerre. Toutes les armées victorieuses en général de par le monde font des butins de guerre.
      Les esclaves et l’ or durant l’ antiquité s’ obtenaient durant la victoire d’ une armée contre une autre et rien n’ a changé jusqu’à maintenant.
      Au contraire notre prophète prières et paix sur lui, libérait au maximum les esclaves, ce qui était un fait sans précèdent dans toute l’ histoire humaine.
      Au fait! Ou sont passées les reserves de change et l’or du président Khaddafi et de son peuple réduit à l’indigence et à la guerre clanique ?

      3
      2
        Anonyme
        13 octobre 2018 - 11 h 14 min

        @Mon Opinion ; Vas dans le dictionnaire « lissane al 3arabe » et cherche le sens de « al ghanima » pour ce qui de « notre prophète prières et paix sur lui, libérait au maximum les esclaves » Vas consulter « assira annabawia » d’Ibn Khatir et Sahihe Bukhari et Muslim:
        Muslim 4112 – À sa mort, un homme affranchit six esclaves, mais Mohamed annula cette décision et garda quatre esclaves pour lui. Il tira au sort pour déterminer les deux à libérer.
        Bukhari (47.765) – Une femme se fait réprimandée par Mohamed pour avoir affranchi une fille esclave. Le prophète lui dit qu’elle aurait été mieux inspirée d’offrir l’esclave à un membre de sa famille car elle se serait vue accorder davantage de privilèges d’en l’au-delà.
        Bukhari (34:351) – Mohamed vend un esclave. Il était donc un marchand d’esclave

        1
        1
          Mon opinion
          13 octobre 2018 - 14 h 58 min

          Salam
          Continuez à mentir sur le prophète, vous ne l’emporterez pas au paradis.
          Pourquoi ne parlez vous pas des nombreux hadiths ou le prophète incitait fortement ses compagnons sur l’affranchissement des esclaves.
          Que faites vous des paroles de Omar ibn Al-Khattab qui s’ inspirait entièrement du coran et de la sounna non falsifiée ou mal interprétée du prophète: « Depuis quand vous attribuez-vous le droit de réduire en esclavage des hommes, alors que leur mère les a engendrés libres ? ».
          Ou encore du verset:« ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus afin que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur » (49 : 13).
          Vous mentez piteusement sur l’ esprit et la volonté du prophète de libérer l’ humain de son carcan ancestral en insistant sur des details douteux.
          C’ est ma dernière intervention à votre sujet je n’ ai plus le temps d’ argumenter sur votre manque de connaissance ou défaillance religieuse qui vous pousse à tergiverser sur des choses futiles qui ne font avancer aucunement les choses.
          Je vous incite fortement à relire l’ Islam avec des lunettes objectives et un coeur sain.

          1
          1
          Anonyme
          13 octobre 2018 - 15 h 39 min

          @Mon Opinion; Vous n’avez que le dénie et les menaces (vous ne l’emporterez pas au paradis,vous grillerez en enfer etc…) face aux évidences.Moi je ne mens pas je m’appuie sur des sources islamiques avec références(Bukhari,Muslim,Ibn Khatir,Al Qortobi etc…) C’est toi qui fait dire à Omar ce que tu as envies qu’il dise sans références ni sources.
          Bukhari (80:753) – « Le prophète dit, « Les esclaves affranchis appartiennent aux gens qui les ont affranchis. »
          Bukhari (52:255) – L’esclave qui reconnait l’islam et continue à servir son maître musulman recevra une double récompense au paradis.
          Bukhari (41.598) – Les esclaves sont considérés comme des biens matériels. Ils ne peuvent pas être affranchis si leur propriétaire est endetté, mais plutôt utilisés pour payer ses créanciers.
          Coran (24:32) – « Mariez les célibataires qui vivent parmi vous, ainsi que vos esclaves vertueux des deux sexes… » Ce verset recommande l’accouplement d’esclaves basé sur leurs aptitudes.
          Coran (2:178) – « Ô vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtre : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. » Le message de ce verset, qui recommande des représailles en cas de meurtre, est que les humains ne sont pas créés égaux. La valeur d’un esclave est moindre que celle d’une personne libre (et la valeur d’une femme est aussi différenciée de la valeur d’un homme)
          Coran : Sourate 30 verset 28.
          « Il vous a cité une parabole de vous-mêmes : (((Avez-vous associé vos esclaves à ce que Nous Vous avons attribué en sorte que vous soyez tous égaux [en droit de propriété]))) et que vous les craignez [autant] que vous vous craignez mutuellement?Non, c’est ainsi que Nous exposons Nos versets pour des gens qui raisonnent.

          1
          1
          Mon opinion
          13 octobre 2018 - 17 h 38 min

          salam,
          Loin de moi toute action de vous menacer, en fait c’était une forme d’ humour pour étudier votre réaction.
          Je ne connait pas le futur et Dieu seul sait dans quel état vous allez mourir, vous souhaitant de trépasser en parfait musulman et de rejoindre les gens du paradis .
          Sur ce, une dernière salve pour vous contredire:
          Sourate 24 : AN-NOUR
          33. … Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d’affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d’Allah qu’Il vous a accordés…
          Ce verset indique que si l’esclave demande un contrat d’émancipation, le patron n’a pas d’autre choix que de le libérer, car c’est un ordre de Dieu. Il reste juste à définir ce que l’on entend par « si vous reconnaissez du bien en eux. »
          Sourate AL-MAIDA
          8. Ô les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Dieu et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l’équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Dieu. Car Dieu est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
          BUKHARI Volume 4, Book 52, Number 282:
          Narré par Abu Mussa : le Prophète a dit : « Libérez les captifs, nourrissez celui qui a faim et visitez les malades. »
          BUKHARI Volume 4, Book 53, Number 372:
          Narré par Nafi : Umar bin Khatab dit : « O Apôtre d’Allah ! J’ai fait vœu d’effectuer le Itikaf pour un jour complet pendant la période préislamique. » Le Prophète lui ordonna alors de remplir son vœu. Umar acquis deux captives des prisonniers de guerre de Hunain et les laissa dans une des maisons à la Mecque. Quand l’Apôtre d’Allah libéra les captifs de Hunain sans rançon, ils sortirent marcher dans les rues. Umar dit (à son fils) : « O Abdullah ! Va voir ce qui se passe. » Abdullah répondit : « L’Apôtre d’Allah a libéré les esclaves sans rançon. » Il lui dit : « Va et libère les deux femmes esclaves. » …
          BUKHARI Volume 3, Book 36, Number 470:
          Narré par Abu Huraira :
          Le Prophète a dit : « Allah a dit : ‘Je serais l’adversaire de 3 types de personnes le Jour de la Résurrection’ :
          1-Une qui fait un pacte en Mon Nom, mais qui le trahit
          2-Une qui vend une personne libre (comme esclave) et s’enrichit avec son prix
          3-Et une qui emploie un manœuvre, lui fait faire tout le travail mais ne le paye pas. »
          ABU DAWUD Book 2, Number 593 :
          Narré par Abdullah Ibn Umar :
          Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Il y a trois types de personnes dont la prière ne sera pas acceptée par Allah : une personne qui va auprès de gens qui ne l’aiment pas, une personne qui vient dibaran, ce qui veut dire qu’il y vient (la prière) trop tard, et une personne qui réduit en esclavage un homme ou une femme libre. »

          Anonyme
          13 octobre 2018 - 19 h 43 min

          Il y a chez les musulmans les « sahihayne » Bukhari et Muslim livres les plus sacrés après le coran:
          « [228] 122 – (68) j’ai été informé par Ali ibn Houdjr alSaadi (عَلِيُّ بْنُ حُجْرٍ) : nous avons été informés par Isma’il, c’est-à-dire Ibn Oulaya (إِسْمَاعِيلُ بْنُ إِبْرَاهِيمَ ابْنُ عُلَيَّةَ), d’après Mansour Ibn Abdalrahman, d’après Al Sha’abi (عامر الشعبي), d’après Jarir qui l’a entendu dire : (((« tout esclave qui fuit ses propriétaires est devenu par ce fait mécréant jusqu’à ce qu’il revienne à eux »)))
          « [230] 124 – (70) Yahia Ibn Yahia rapporte : nous avons été informés par Jarir, d’après Moughayra, d’après Al Sha’abi qui a dit : Jarir Ibn Abdallah rapportait que le prophète a dit : « si l’esclave fuit [ses maîtres] sa prière ne sera plus acceptée [par Dieu] ».
          Sahih Muslim ;De : Muslim Ibn al Hadjaj .Page 163 [chapitre sur la foi]
          Pour ce qui de cet humanisme que tu as cité,c’est entre musulmans en dehors des musulmans c’est des mécréants qu’il faut anéantir ou islamiser :
          Le prophète a dit : » »Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’il déclarent qu’il n’y a d’autres divinités qu’Allah et que Mohamed est Son Messager, qu’ils accomplissent la prière et s’acquittent de la Zakât (aumône obligatoire). S’ils s’y conforment, (((ils préserveront de moi leur vie et leurs biens))), sauf infraction punie par l’Islam. Il appartient ensuite à Dieu de les juger. » Sahih Al Boukhârî (cf. hadith n°25, 2946, 6924, 392, 1399, 7284) ; Sahih Mouslim (cf. hadith n°20, 21, 22).
          N’en parlons pas du coran,juste un aperçu :Sourate El Anfal. V 17. Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués…(permis de tuer divin)
          tawba V5. […], tuez les mécréants où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade

          Mon opinion
          14 octobre 2018 - 2 h 52 min

          Fieffé coquin va! Vous insistez..
          Je reconnait vraiment là votre incompétence dans le domaine de cette belle religion et votre mauvaise foi et ces attaques insipides à l’instar des orientalistes qui fournissent d’une manière réccurente toujours les mêmes alibis pour attaquer et détruire l »Islam dans leurs vaines illusions puériles.
          « Et ils ont planifié et Allah, a planifié et Allah est le meilleur planificateur » … [Sourat, Al-‘Imran. V :54]
          Toutes les histoires prophètiques ont un contexte, si par exemple vous relevez une situation, des propos , ou des faits d’ armes sans les placer dans leur toile de fond ou dans l’atmosphère de l’ époque vous tronquez et trahissez entièrement la valeur du message délivré et vous salissez la mémoire de ces prophètes.
          Notre prophète prières et paix sur lui avait un message à délivrer et pendant 10ans les forces des ténèbres et de l’ ignorance voulaient l’anéantir, tout le monde autour de lui voulait sa peau si je peux me permettre cette expression alors que son message divin ne voulait que propager la paix, les juifs, les gens de son clan et même certains membres de sa propre famille voulait soit le faire taire ou soit l’ éliminer.
          Donc pendant dix années lui et ses compagnons ont subi l’ enfer de la torture, des privations, des assassinats, des insultes, et calomnies et j’ en passe…
          Les deux derniers versets auxquels vous faites référence ont un contexte précis et ne il s’ agit aucunement d’ une généralité applicable mais d’ une victoire qu’ a promis Allah à son prophète du fait que ces mécréants étaient sur le point de l’annihiler.
          Pour conclure je citerai Rabelais qui disait: «La sagesse ne peut pas entrer dans un esprit méchant, et science sans conscience n’est que ruine de l’âme.”

          2
          1
        Anonyme
        14 octobre 2018 - 19 h 32 min

        Vous parlez des 10 ans de persécution qu’avait subit Mohamed et ses acolytes.Au contraire c’est à la Mecque que l’islam était tolérant. Parce qu’à la Mecque là où Mohamed a commencé sa nouvelle religion dans l’année 610 après J.C, il n’était pas encore fort. Pour être accepté par tous les gens, il a présenté une image de l’Islam de paix et d’amour influencé par des chrétiens nestorien comme Waraqa bnou nouffel cousin de Khadidja et le prêtre Bouhayra en évitant toute mention de violence et voici quelques citations du Coran de cette première étape :
        . On a dit que Mohamed a été patient avec ses adversaires dans la Sourate Al Muzzammil (73:10) : « Et endure ce qu’ils disent ; et écarte-toi d’eux d’une façon convenable’ (avec dignité) ».Après le déplacement de Mohamed à la ville de Médine dans l’année 622 après J.-C. et que ses acolytes avaient grandi par la force et le nombre, il est devenu un guerrier sanguinaire et impitoyable avec l’intention de répandre sa religion par l’épée. C’est à l’époque médinoise que les versets les plus violents ont été « révélés » et c’est le message qui existe encore maintenant. Voici quelques évidences du Coran de cette étape : Le verset dit de l’épée (Sourate At Tawba/V5) qui a abrogé (nassakha) 124 versets de la tolérance de la période mecquoise et le verset 29 S9,ainsi que Le verset 4 (ou 4-5) de la sourate 47 « verset du jihad » : il abroge tous les versets
        Appelant à la paix. Mohamed a prétendu que Dieu lui a dit de tuer ses adversaires dans la Surah Al Baqarah (2:191) : « Et tuez les où que vous les rencontriez…

          Mon opinion
          15 octobre 2018 - 0 h 12 min

          Vade retro satana,
          Les compagnons du prophète prières et paix sur lui, n’étaient pas des acolytes terme péjoratif. Parcontre vous, vous êtes l’ acolyte du diable.

          Anonyme
          16 octobre 2018 - 9 h 30 min

          @Mon Opinion; Vas te cultiver sur ta religion dont tu ignores les fondements .Je ne vais pas te donner des cours gratis ça.

    Zaatar
    12 octobre 2018 - 17 h 32 min

    on en est qu’à 82 commentaires, on ne s’est pas encore bien défoulé…aller, nous y va t’on… il faut forcer un peu, et on doit en mettre plein la gueule aux mokhokhos.

    18
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.