Un écrivain algérien «renvoie» les Israéliens d’une conférence à Bakou

Théâtre Azerbaïdjan
NPM : une précédente édition de la conférence de Bakou en Azerbaïdjan. D. R.

Par R. Mahmoudi – Après avoir menacé de se retirer des travaux de la cinquième Conférence internationale du théâtre qui se tiendra les 5 et 6 novembre prochain dans la ville de Bakou, en Azerbaïdjan, en raison de la présence de représentants d’Israël, l’écrivain et dramaturge algérien Ahcène Telilani a finalement réussi à faire exclure cette délégation de ce rendez-vous international. Ce sont les organisateurs de cette conférence qui sont venus rassurer l’écrivain algérien du retrait de la délégation israélienne, tout en le priant de maintenir sa participation à cet événement mondial pour donner enfin sa conférence ayant pour thème : «Le théâtre pos-dramatique dans le contexte algérien et arabe».

Le dramaturge a confirmé cette information sur sa page Facebook, en indiquant que «pour rassurer tout le monde, ils (les organisateurs, ndlr) ont refait les invitations sans mentionner le nom d’Israël sur la liste des pays participants». Et de s’interroger : «Le ministère de la Culture azerbaïdjanais a-t-il cédé à nos pressions ? Ou est-ce alors la délégation israélienne qui s’est retirée de son propre gré après avoir appris la participation de nombreuses délégations arabes ?» «Dans tous les cas, commentera-t-il, ma décision de boycotter cette conférence a gêné les organisateurs et les participants».

L’écrivain a tenu à remercier «tous ceux qui ont salué» sa réaction «qui a fait polémique».

A noter que l’écrivain et dramaturge Ahcène Telilani avait, dès le 7 octobre dernier, annoncé sa décision de boycotter cette conférence internationale sur le théâtre prévue en Azerbaïdjan, en raison de la participation de l’Etat sioniste, en adressant aussitôt un écrit aux organisateurs de cette manifestation culturelle.

R. M.

Comment (39)

    sak
    16 octobre 2018 - 21 h 55 min

    lorsque je lis un tel article alors je suis fier d’etre un algerien.
    merci

    8
    3
      Balit
      16 octobre 2018 - 23 h 33 min

      Ne pas reconnaître Israël OK et après ? Pensez vous que votre avis compte ? . Les pouvoirs arabes sont des traîtres ou alliés avec Israël, le plus grand danger pour les sionistes c’est de reconnaître et acceptez leur état avec les palestiniens inclus Tous sans exception. Notre religion notre sunna est un mode de vie et une solution à tout problème, nous devons développer une « sunna stratégique » votre boycott de fait rien, elle vous satisfait moralement assis depuis votre salon, mais les palestiniens subissent car c’est les gouvernements qui peuvent agir mais sous ordres de leurs maîtres ils ne font qu,aboyer. Salam

      4
      9
    Anonyme
    16 octobre 2018 - 10 h 23 min

    Je hais violemment l’héroïsme sur ordre, la violence gratuite et le nationalisme débile. La guerre est la chose la plus méprisable. Je préférerais me laisser assassiner que de participer à cette ignominie. Et pourtant je crois profondément en l’humanité. Je sais que ce cancer aurait dû depuis longtemps être guéri. Mais le bon sens des hommes est systématiquement corrompu. Et les coupables se nomment : école, presse, monde des affaires, monde politique. »Albert Einstein »

    2
    4
    Anonyme
    16 octobre 2018 - 10 h 15 min

    Israel a au moins été nobélisé en littérature à travers Shmuel Yosef Agnon en 1966 .Et cet écrivaillon sur quel historique littéraire se prétend t-il pour pouvoir imposer sa volonté à une Conférence internationale du théâtre ?

    3
    15
    M'hamed
    16 octobre 2018 - 0 h 52 min

    Qu’Israël (je parle de l’état) assiste ou n’assiste pas ne changera pas le cours de l’histoire. Le Mal des Palestiniens vient beaucoup plus des arabes(Arabie des Al Saud,Egypte,Maroc,Jordanie…) patriotes le matin ,hypocrites le soir car tout le reste n’est que bavardage qui n’apporte aucun plus aux palestiniens dans leur lutte pour leur liberté et leur destin.

    16
    5
    Ch'ha
    15 octobre 2018 - 22 h 13 min

    FÉLICITATIONS ET BRAVO !
    Que de courage et DIGNITÉ.
    Ça nous change de l’ambassadeur d’IsRatHell en France qui écrit pour interdire sur france télévision un reportage sur les Palestiniens … du CRIF LICRA et cie qui font la pluie et le beau temps dans les meRdias français politique etc… le culte de la pensée unique judéosioniste.
    FÉLICITATIONS Ahcène Telilani.

    19
    8
    Chibl
    15 octobre 2018 - 21 h 55 min

    Ce soi-disant boycott dure depuis plus de 60 ans et il n’a rien ramener de positif à la cause palestinienne, trouvez autre chose, battez ces Israéliens culturellement, sportivement, économiquement.Les choses ont changé, le monde aussi et vous vous cachez derrière le boycott.

    15
    9
    MELLO
    15 octobre 2018 - 19 h 46 min

    Dr Ahcene Tlilani, un grand monsieur de SiDi Mezghich ,chercheur et Doyen de la faculté des lettres du 20 Août. Il revisita à fond l’histoire de la révolution avec des recherches sur des thèmes que même les historien n’ont pu avoir, notamment sur Zighout Youcef. L’Azerbaïdjan, cette ancienne république soviétique, veut tout connaître sur la révolution Algérienne et le Docteur est bien placé pour les servir. Bravo aux vrais hommes Algériens. Que peut apporter la présence des israéliens ?.

    19
    8
      Chibl
      15 octobre 2018 - 21 h 27 min

      Pourquoi ils veulent tout connaitre de la révolution algérienne?

      14
      5
        Mia
        15 octobre 2018 - 23 h 32 min

        Nos chouhada sont malheureusement partis…ils ne restent qne la racaille sur la scène politique

        7
        1
    Ha,Ha,Ha,
    15 octobre 2018 - 19 h 43 min

    Boycotter c’est facile !! ne pas venir à un rendez vous est dire je ne t’aime pas c’est plus dure
    quand on se dit être un homme !!
    quelle tristesse , essayer au moins de faire face et pas qu’envers les juifs ou les harkis mais contre nos
    dirigeants qui nous ont voler notre indépendance et qui nous humilies devant les yeux de nos anciens colonisateurs et leur harkis !!
    J’ai honte sérieux , l’homme d’aujourd’hui et même pas la moitié d’une femme qui elle peut être aurais regarder l’assassin avant de mourir ou de fuir .

    15
    17
    Anonymus
    15 octobre 2018 - 19 h 24 min

    Pourquoi il manque 2 pays dans l’énumération des 40 pays représentés? Et pourquoi les deux pays manquants sont l’ALGERIE et ISRAEL? Fahmouli!!!!!!
    Extrait de l’appel à participation:
    « The main theme of this year’s conference “Philosophy of Theatre in XXI century: the Concept of
    Existence” will be discussed by more than 150 experts from 40 countries, such as Austria,
    Azerbaijan, Belarus, Bulgaria, Cuba, Estonia, France, Georgia, Germany, Greece, Hungary, India,
    Iraq, Ireland, Italy, Kazakhstan, Kuwait, Lithuania, Macedonia, Morocco, Netherlands, Qatar,
    Romania, Russia, Saudi Arabia, Serbia, South African Republic, Spain, Sudan, Sweden, Syria,
    Turkey, Ukraine, United Arab Emirates, United Kingdom, USA, Uzbekistan, Vietnam, among
    others. The leaders of such authoritative international theatre organizations like ITI, ASSITEJ,
    IATC, IFTR, UNIMA and others will also attend the BITC-2018. »

    14
    2
      Anonyme
      19 octobre 2018 - 1 h 15 min

      C’est comme deux gosses qui se chamaillent en classe et finissent par se faire renvoyer tous les deux. Ecrase le avec tes connaissances pas en menacant de boycotter. Si je menace de boycotter a chaque fois que je suis invite a une conference ou les israeliens ne manqueront pas d’y etre, mon bilan recherche serait bien maigre aujourd’hui.

      1
      3
    Anonyme
    15 octobre 2018 - 18 h 18 min

    Il a eu le courage qui manque a plusieurs representants de pays arabes.rappelez vous la position du ministre des affaires etrangeres du petit Emirat du Koweit et celle du representant de Cubat a l UNESCO….je ne peux que tirer mon chapeau.

    https://www.youtube.com/watch?v=JqsU_3dWJr0
    https://www.youtube.com/watch?v=L5bqOtHMHVs

    9
    6
    Anonyme
    15 octobre 2018 - 17 h 41 min

    c est qui ce ahcene taliani ???

    10
    11
    hakim
    15 octobre 2018 - 16 h 42 min

    Ils se sont retirés tout simplement parce que ils ont jugé qu’il y a trop d’arabe, et pour les yeux du monde ils passe pour des victimes.
    Les adorateurs du vaux d’or sont plus malin …

    10
    15
    Lghoul
    15 octobre 2018 - 16 h 32 min

    « la cinquième Conférence internationale du théâtre » – Quel théatre algérien ? Mais messieurs-dames, cez nous tout est haram, non ? Tout est venu de la bouche de satan, azazil et compagnie. Chez nous on ne rigole pas et on pleure pas. On a simplement le droit d’avoir peur. La seule piece théatrale que je connais est celle qui n’a pas de fin, celle qui ne termine jamais: Celle d’ould abbas avec ses amis veillards qui sont en train de faire de la gynmastique comique 24H/24H pour parler de rien. Ca c’est dubon théatre. Sinon ou sont ces théatres et ou se trouve cette activité théatrale ?

    24
    10
    Chibl
    15 octobre 2018 - 16 h 23 min

    Ok, il a dit quoi dans la conférence? personne ne sait, vous applaudissez sans savoir pourquoi, de vrais moutons. il a juste chassé des Israéliens, YAKHI HALA YAKHI.

    16
    16
      APULEE DE SALDAE
      15 octobre 2018 - 21 h 34 min

      La 9ème édition du festival international du théâtre de Bejaia, dont la levée de rideau est prévue pour demain dimanche entend se conjuguer quasi-entièrement en mode féminin. Sur un ensemble de huit spectacles composant son programme, plus de la moitié est dédiée au sujet et rassemblée sous le thème générique « Propos de femmes ».

      2
      2
    Malika
    15 octobre 2018 - 16 h 00 min

    Bravo, ça nous changera de Merzak Allouache, Cheb Kheled et Mami,Souad Massi, Sansal, Daoud et Cie.

    21
    16
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 16 h 13 min

      Et toi qu’as tu fais?

      6
      20
    1commentaire
    15 octobre 2018 - 15 h 25 min

    Bravo Mr c’est comme cela qu’ils faut agir en respect avec sa conscience

    19
    17
    Felfel Har
    15 octobre 2018 - 15 h 11 min

    Je pense que c’est de bonne guerre: les Israéliens et leurs souteneurs inconditionnels auraient fait expulser d’une conférence, toute personne qu’ils jugeraient susceptible de contredire, donc détruire leurs thèses racistes et xénophobes, en l’accusant (comme d’habitude) d’antisémitisme. Cet Algérien a fait preuve d’un courage politique qui tend à devenir une denrée rare chez nous. Je vous parie que Mr. Telilani ne sera pas invité de si tôt sur les plateaux des chaînes de télé occidentales contrairement aux Sansal, Daoud, Sifaoui, Zemmour, BHL, etc. Les sionistes sont allergiques à la contradiction et à la vérité sur la nature profonde de leur doctrine qu’ils tentent à tout prix d’ériger en religion révélée.

    27
    13
    Anonyme
    15 octobre 2018 - 13 h 25 min

    c’est juste une conférence sur «Le théâtre pos-dramatique dans le contexte algérien et arabe» pas d’une importance capitale
    Ce monsieur veut être plus royaliste que le roi ,autrement tous les états arabes sont en bon terme avec les israéliens sauf les Algériens , le conflit palestinien , déjà géographiquement , culturellement c est loin de l Algérie en plus c est un problème israelo-palestinien ( il n en qu a se mettre a table les deux et régler leurs problèmes)

    27
    42
      val
      15 octobre 2018 - 14 h 34 min

      tu as entendu parler du BDS? Bravo à cet homme qui n’est pas plus royaliste que le roi… il est solidaire avec le peuple Palestinien! Vive le boycott qui un jour, je l’espère, viendra à bout de l’apartheid!

      27
      17
        elgat
        15 octobre 2018 - 17 h 13 min

        mzia makountch fi kais franca koun gaa3 bee3tna

        4
        7
      Karim
      15 octobre 2018 - 18 h 05 min

      Anonyme,
      Excuse moi de te dire que ton commentaire n’a aucun sens. Personnellement je ne t’en veux pas et je vais t’expliquer pourquoi, le problème palestinien est aussi le mien en tant que Humains, Africain, Arabe, Berbères, Religieux…
      1) Humains: La charte des nations unis, celle là même qui a créé Israël, reconnait le droit à l’autodétermination des peuples, condamne la colonisation et protège les opprimés.
      2) Africain: Notre continent a connu la colonisation, en a souffert et en souffre aujourd’hui pour multiple raisons.
      3) Arabe: Que tu le veuilles ou pas les arabes sont installés sur la terre Algérie depuis plus de 13 siècles et ont apporté par le biais de l’Islam plus de bonnes choses que de mauvaises, même si aujourd’hui il est facile de tirer sur l’ambulance.
      4) Berbère: Le Maghreb a connu colonisation sur colonisation depuis la nuit des temps et donc il est sensible a ce poison que vivent les palestiniens.
      5) Religieux: La Palestine est la terre trois fois sainte et la religion (judaïsme, christianisme ou islam) ne peut accepter qu’on bâtisse un état qui oppresse, qui organise des gaypride, qui utilise l’usure et la liste est longue, sur une terre qui condamne dans tous ces fléaux dans ses livres.

      Voilà

      9
      10
    n'imp
    15 octobre 2018 - 12 h 36 min

    Continuez à nous les mettre à dos, pendant que les monarques leur lêchent les pieds.
    De quoi je me mêle, tu participes ou tu te retires mais ne t’ingère pas dans les affaires d’un pays souverain.

    29
    42
      N'aime pas
      15 octobre 2018 - 13 h 11 min

      D’après votre commentaire il n’y a pas que les monarques qui leur lèchent les pieds. Cet écrivain algérien a très bien fait on ne peut que l’admirer et le féliciter ! de quoi ils se mêle mais de ce le concerne il est invité à une conférence et ne veux pas avoir à faire à des criminels.on va continuer a nous comporter comme des chiken devant eux, en plus cela ne sert qu’à les rendre plus arrogants. Donc notre compatriote a bien fait et la preuve il a eu gain de cause. Dommage pour israël, dommage pour ses supporters et complices et dommage pour les timorés et peureux qui préfèrent ne rien dire et rien faire.

      36
      17
    issam
    15 octobre 2018 - 12 h 35 min

    Voilà un vrai algérien qui ne fait pas de compromis .Faudrait le nommer ministre de l’éducation national !

    36
    33
    Tin-Hinane
    15 octobre 2018 - 9 h 02 min

    Bravo Ahcène Telilani c’est comme ça que se comportent les hommes dignes de ce nom !

    43
    23
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 15 h 34 min

      ne t emballe pas tin !!! c est juste un homme qui veut se faire une réputation , vu qu il ne la pas en tant que professionnel , il veut l avoir autrement

      12
      24
    marri
    15 octobre 2018 - 8 h 28 min

    voila un Algérien digne. Un Monsieur, avec un grand «M», qui n’est pas parti pour les banquets.

    42
    24
      Anonyme
      15 octobre 2018 - 14 h 06 min

      Oh que non !!! c est pas un grand monsieur , autrement il aurais fais sa conférence , c’est juste un simple personnage qui aime le populisme pas d’une grande importance , d ailleurs j ai jamais entendu parler de lui

      16
      24
        eyamo
        15 octobre 2018 - 15 h 00 min

        « on n’a jamais entendu parler de lui ». C’est souvent le cas avec les gens de l’art-le vrai. Eh bien, comme reponse, il vient de faire parler de lui, et vous etes servi.

        18
        11
    Krimo momo
    15 octobre 2018 - 8 h 11 min

    Quel peuple d hypocrite, on se réjouis d’une action de solidarité envers le peuple palestinien, pourtant dans le parallèle, sonatrach à signé un contrat avec total (51% 49% 😭😭😭😭) notre ancien colonisateur qui n ‘a toujours pas présenter d excuse envers notre nation pour toutes les abominations subies.
    Le peuple algérien le gouvernement algérien ont un point en commun :
    « Le rokhsse »
    sans oublier qu’une paartie de la société algérienne est composée de harkis, i qu’ALLAH les maudisse.

    19
    56
    Anonyme
    15 octobre 2018 - 8 h 04 min

    C’est qui cet écrivain et dramaturge Ahcène Telilani qui a ce poids pour pouvoir renvoyer une délégation israélienne d’une Conférence internationale du théâtre. William Shakespeare des temps modernes ?

    40
    14
    awrassi
    15 octobre 2018 - 7 h 02 min

    Quand on est antisioniste, on ne pense ni à fréquenter les amis d’Israel, ni à leur rendre visite, ni à partager quoi que ce soit avec eux. Bakou est sioniste depuis sa création … Rien d’étonnant, puisqu’elle est cousine d’Istanbul.

    39
    13
    Hibeche
    15 octobre 2018 - 6 h 44 min

    Dès que J’ai lu le titre, la 1ere idée qui m’est venue à la tête c’est que ça ne peut pas être K. Daoud , ou B. Sansal, ni M.Sifaoui.

    36
    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.