Le chanteur Patrick Bruel : «J’aimerais tellement me produire à Tlemcen !»

France Bruel
Patrick Bruel. D. R.

Par Lina S. – Le chanteur français Patrick Bruel a souhaité pouvoir se produire en Algérie, son pays de naissance. «J’aimerais tellement animer un concert à Tlemcen», a-t-il déclaré au journal télévisé de France 2 hier soir. Le chanteur a révélé qu’il devait se rendre en Algérie dans les années 1990 mais la situation sécuritaire qui prévalait dans le pays à l’époque l’avait empêché de réaliser son rêve.

Patrick Bruel a souligné que ses parents ayant quitté le pays alors qu’il n’avait que trois ans, il ne garde, de ce fait, pas de souvenirs de la ville de Tlemcen et de l’Algérie qu’il dit aimer.

Patrick Bruel, de son vrai nom Maurice Benguigui, est né à Tlemcen le 14 mai 1959. Ses parents, Pierre Benguigui et Augusta Kammoun, deux pieds-noirs d’origine juive berbère, ont regagné la France au lendemain de l’indépendance de l’Algérie, en 1962.

De nombreux médias avaient affirmé que Patrick Bruel se serait vu signifier une interdiction d’entrée en Algérie lors de la visite de l’ancien président français Nicolas Sarkozy à Alger en 2007 et à l’occasion d’un concert animé par le chanteur Idir, début 2018. Le chanteur français subirait ainsi le même sort qu’Enrico Macias dont une première visite en Algérie avait été programmée avant que les autorités algériennes décident de ne pas prendre le risque de faire venir un artiste qui ne cache pas sa sympathie pour Israël et dont les déclarations avaient offusqué les Algériens au moment où le régime raciste de Tel-Aviv massacrait des enfants à Ghaza.

De nombreux pieds-noirs rêvent de visiter l’Algérie. Certains ont réalisé leur souhait, tandis que d’autres attendent que les relations entre l’Algérie et la France transcendent les blessures de l’histoire car la cicatrice de la Guerre de libération nationale est encore ouverte et le temps n’a pas encore apaisé les esprits quant à cette question liée à la mémoire et aux déchirures du passé.

L. S.

Comment (95)

    Anonyme
    11 novembre 2018 - 16 h 15 min

    Maurice benguigui alias patrick Bruel ,
    Avant de venir en Algerie et non à tlemcen, il te faudra dénoncer les crimes perpétrés par l’etat Juif en Palestine occupée, aucun algérien n’a oublié tous les meurtres de femmes d’enfants de vieillards par la main de ceux que tu soutiens.
    Alors merci reste ou tu es ! Nous n’avons pas besoin de tes chansons……l’Algerie est en deuil permanent pour toutes les palestiniennes et palestiniens que ton peuple assassine chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.