Des éboueurs refusent de ramasser les bouteilles vides de boissons alcoolisées

Oran éboueurs
L'islamisme fanatique est-il en train de reprendre du poil de la bête? D. R.

Par Mohamed El-Ghazi – Le fanatisme religieux n’épargne aucun secteur. Des éboueurs fanatiques refusent de ramasser les ordures des débits de boissons alcoolisées à Aïn El-Turc, dans la wilaya d’Oran, dénoncent les propriétaires de ces commerces. Argument avancé par les éboueurs : «Nous ne toucherons pas à l’alcool !»

Selon certaines sources sur place, cette situation est apparue lorsque l’Epic Oran Propreté, une entreprise publique, a été chargée du ramassage des déchets ménagers, une tâche qui était dévolue auparavant à la commune.

Devant le refus de ces éboueurs zélés de ramasser leurs déchets, les propriétaires de ces établissements ont été obligés de louer des camions privés à cet effet, en attendant que le président de l’APC règle le problème. Sollicité afin de mettre de l’ordre dans sa commune, ce dernier a promis d’en faire part à la Direction des affaires administratives et générales de la wilaya d’Oran (DAAG). «A l’instar de tous les établissements commerciaux de la Corniche, nous avons droit au même traitement que tous les contribuables puisque nous payons, nous aussi, nos impôts à l’Etat», expliquent les commerçants indignés par ce comportement.

Selon des témoignages concordants, les islamistes reviennent à la charge dans cette région connue pour son activité touristique, où des extrémistes religieux font des descentes régulières pour «ordonner» aux clients de s’abstenir de consommer des produits «haram» (interdits par la religion). Des commerces ont dû fermer, selon ces témoignages.

Les intégristes tentent de réoccuper le terrain, encouragés par les «prêches» de l’ancien numéro 2 du FIS dissous qui continue d’activer à travers les réseaux sociaux et des actions de rue sporadiques, bien que les fondateurs de ce parti aient dénoncé à l’unanimité ses agissements criminels.

L’Etat doit sévir avant que les nervis de l’ex-FIS qui a enfanté les groupes islamistes armés dans les années 1990 n’infiltrent à nouveau la société et fassent revivre aux Algériens les horreurs de la décennie noire.

M. E.-G.

Comment (107)

    avis aux connaisseurs
    1 novembre 2018 - 0 h 31 min

    ils cherchent juste à se constituer en une grande asso de malfaiteurs comme je ne me rappelle plus le pays oû les éboueurs sont un méga gang …

    Je SaisTout
    31 octobre 2018 - 18 h 27 min

    Peur de boire les fonds de bouteilles ou de finir bourrés en les touchant? 😉

    5
    1
    Brahms
    31 octobre 2018 - 9 h 59 min

    Chacun fait ce qu’il veut. La vie privée des gens qu’il fume, boive, consomme de la drogue, aille voir des prostituées ou des filles de joies ne m’intéresse pas. Par contre, le pays doit être développé afin que la population puisse y vivre, travailler et se sentir en sécurité. C’est cela qui compte. Enfin, si les gens boivent de l’alcool c’est pour noyer leurs soucis dans une (bulle) car la vie est devenue insupportable pour la plupart.

    12
    2
    Anonyme
    31 octobre 2018 - 8 h 55 min

    @Zoro-la haine,tu dois avoir un problème sérieux avec les Kabyles puisque tu dis avoir vécu parmi eux.Les Kabyles sont ce qu’ils sont et on ne peux pas les changer.Mais tes semblables les voient comme une arête dans la gorge de l’arabo-islamisme totalitaire,autiste et qui exige une soumission totale.Tu sévis sur ce site uniquement pour dénigrer ceux qui sont différents de toi et de tes semblables.Change de disque et va voir ailleurs car tu fais une fixation que seule la psychiatrie peut résoudre…

    13
    5
      Lghoul
      31 octobre 2018 - 12 h 21 min

      En effet, on dirait que tous ses malheurs sont causés par les Kabyles. A moins qu’il hait tout ce qui pourra remettre en cause un régime illégitime comme le font les Kabyles depuis 62 car ça touche a ses interêts qui dépendent de la rente. La vie facile sans efforts, ça se sauvegarde…

      7
      3
        SoyonsLogiques
        31 octobre 2018 - 15 h 40 min

        @Ghoul
        Oui effctivement la kabylie dérange et derange tous ces caciques,ces vautours sans aucun gramme de patriotisme qui s’abreuvent du régime en place qui met de l’avant le clientélisme pour gouverner.
        La Kabylie éprise de liberté et de démocratie,fait bouger les choses,et reste un rempart contre le fascisme islamiste.Celles et ceux qui la dénigrent oublient que leur liberté,ils l’ont acquise gràce aux imazighens ,grace à cette région d’où la révolution s’est déclenchée!!
        Ceci étant ,pour ces éboueurs récalcitrants,rien n’étonne dans ce pays dont la constitution imposée,le consacre islamiste et arabe.le dépouillant de tout ce qui fait son identité propre,à savoir maghrébine ,berbère.
        Rien n’étonne dans ce pays quand on constate entre autre que mème Air Algérie a islamisé ses vols internationaux,en faisant disparaitre les boissons alcoolisées pour n’offrir que du jus..
        Un voyageur étranger pourrait se faire huer et accusé de blasphème s’il demande un verre de vin.C’est une restriction de la liberté.

        6
        3
    PREDATOR
    31 octobre 2018 - 0 h 32 min

    SOMMES NOUS DANS UN PAYS MUSULMAN????????????

    6
    13
      Zaatar
      31 octobre 2018 - 8 h 17 min

      S’il y a des bouteilles de bière et de vin qui ne sont pas rammassées ça voudra dire que NON….

      5
      1
    ZORO.
    30 octobre 2018 - 22 h 48 min

    @ IFOUK EL FESTI 30 OCT 21h29
    Comme ton pseudo l indique ,tu depasse le mensonge, si tu m as suivi depuis longtemps tu dois savoir que j ai grandi parmi les kabyles que je considère differents des gens de la tribu ,**je sais donc faire la difference entre takchichte et akchich depuis que j etais enfant, ma question reste clair AMAZIGH est l homme libre d apres vous.
    Comment appelez vous la femme libre? ?? si elle ne l est pas TAISEZ VOUS!!!
    NB:Les gens de la tribu sont les haineux des arabes et des musulmans sous couvert d un K usurpé
    SigneZORO. …Z….

    3
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.