Le Makhzen et l’armée marocaine laissent leurs vétérans de guerre sombrer dans la misère

Maroc diaspora
La répression qui s'abat sur les manifestants marocains prend des allures alarmantes. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Les forces de sécurité marocaines ont encore empêché cette semaine un certain nombre de citoyens qualifiés de «prisonniers de la guerre d’intégrité territoriale» (allusion est faite à la guerre pour l’occupation du Sahara Occidental, ndlr) d’atteindre le Palais royal de Rabat après avoir manifesté dans les rues de la capitale pour revendiquer une «pension digne» et une «prise en charge à la hauteur de leurs sacrifices».

«Nous avons donné un quart de siècle de notre vie et personne ne se soucie de notre souffrance. Pourquoi personne ne veut nous reconnaître», est l’un des slogans brandis lors de cette manifestation.

La plupart des manifestations étaient composés de personnes très âgées accompagnées de leurs enfants. «Je suis un ancien prisonnier de guerre. J’ai passé 25 ans dans les prisons sahraouies», a confié l’un d’eux. «Nous avons subi toutes sortes de maux et de souffrances, mais après notre retour à la maison, la réception a été très terne. Au lieu de nous considérer comme des héros on nous traite plutôt comme des pestiférés», peste un autre vétéran de la guerre sans merci menée durant les années 70 par le colonialisme marocain contre le peuple sahraoui sans défense.

Un autre soldat, qui donnait l’air d’avoir presque atteint les 80 ans se dit à la fois triste et furieux que les autorités marocaines les aient ignorés de la sorte, révèle : «On nous avait alors promis de bénéficier de logements décents et de quelques autres avantages qui nous auraient permis d’oublier notre condition. Malheureusement, ces promesses sont restées lettre morte. Nous souffrons encore à cause de fausses promesses.» Il se dit se sentir floué par les autorités marocaines qui ne les ont utilisés que comme de la chair à canon.

Les prisonniers dits de la «guerre d’intégrité territoriale» sont en réalité des soldats qui avaient été capturés pendant la guerre entre le Maroc et le Front Polisario. Certains ont passé des décennies en prison et ont été libérés à la fin des années 90 après l’intervention du Comité international de la Croix-Rouge. Aujourd’hui, ils se plaignent de négligence après avoir, disent-ils, sacrifiés leur jeunesse pour le Maroc et Hassan II.

S. S.

Comment (12)

    Chita DZ le meilleur
    30 octobre 2018 - 20 h 14 min

    il faut que le général de corps d’armée Gaïd Salah se prépare à protéger notre chère Algérie car les barbus islamistes
    revanchards veulent détruire ce qui reste dans libre dans les cerveaux des Algériens et qui veulent prendre le pouvoir par la ruse
    et la parole enivrante !!
    ils sont doués pour détourner le sens des mots dans les phrases et à un pauvre hitiste il jui dira que c’est lui le meilleur et
    qu’il a besoin de lui pour s’attaquer au peut de démocratie que l’on n’a chèrement payé !
    regarder nos journalistes et les blogueurs si ils restent longtemps en prison ils se vengerons et ils vaincrons avec des idées qui ne leur appartenais pas avant qu’ils soit en prison , alors faites très attention car les barbes et les burka pousse plus vite que les mauvaises herbes !

    8
    2
    Anonyme
    30 octobre 2018 - 18 h 20 min

    « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! »,

    13
    8
      AnonymeDZ
      31 octobre 2018 - 11 h 55 min

      depuis des années et après la décennie noire, nos ex valeureux militaires réclamaient leur droits sans attendre de pseudos revendications de vos détrousseurs de morts du makhnez…!

      3
      1
    M'hamed HAMROUCH
    30 octobre 2018 - 16 h 43 min

    Ne pas oublier que le Glaoui H2 n’a jamais voulu reconnaitre les militaires fait prisonniers par l’armée de la RASD et le peuple marocain n’a découvert ces centaines de prisonniers marocains que le jour ou la RASD dans un geste de bonne foi les a libérés juste apres le Cessez-le-Feu de 1991

    25
    6
    Gatt M'digouti
    30 octobre 2018 - 15 h 10 min

    Pffffttt ! l ‘hôpital qui se fout de la charité !
    Nos valeureux soldats dont certains ont perdu soit un bras soit une jambe, qui n’ont pas occupé un territoire étranger mais juste protéger le pays contre l’hydre terroriste se sont fait tabasser comme des malpropres tandis que les parckingueurs criminels continuent toujours à sévir !
    Arrêtez svp ! On n’a pas de leçons a donner à autrui ! Que chacun voit midi à sa porte d’abord !

    19
    25
      Anonyme
      30 octobre 2018 - 16 h 26 min

      @Gatt M’digouti. T’es hors sujet petite guignol.

      24
      11
        Gatt M'digouti
        30 octobre 2018 - 18 h 49 min

        La riposte des idiots et cons reste toujours l’insulte gratuite au lieu de développer !
        La vérité est telle qu’elle est que tu le veuilles ou non !
        FIN !

        6
        9
          Le Patriote
          30 octobre 2018 - 20 h 05 min

          Quand tu auras le courage de signer tes défécations « MAROQI M’DIGOUTI » , tu pourras parler. En attendant ferme-la

          11
          7
      Gatt siamois
      30 octobre 2018 - 17 h 29 min

      tu as de la pitié pour les détrousseurs de morts du makhnez ??
      invites les chez toi et offrent leur une ration de lentilles ou « aadass » !!
      nos valeureux ex-soldats sont rémunérés a leur juste valeur, a part certains radiés qui sont manipulés par certains cercles malveillants veulent provoquer des troubles a l’ordre public.
      dégage de ce site ya gatt de gouttiére, va miauler chez ton hom6.

      14
      7
    Anonyme
    30 octobre 2018 - 13 h 23 min

    Le maroc est au bord du gouffre( ca tout le monde le sait ) … l Algerie rayonne de mille feux . Vive l Algerie vive le FNL!

    37
    25
    Amazighkan
    30 octobre 2018 - 12 h 35 min

    Nos patriotes et nos appelés ont aussi payé un lourd tribut et finalement ils se font narguer par les bénéficiaires de la « concorde » civile.

    32
    24
    ABOUS STROF
    30 octobre 2018 - 12 h 05 min

    Et………..Nos patriotes.

    22
    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.