Seïf Al-Islam Kadhafi bientôt blanchi par la CPI ?

Seïf Al-Islam Gueddafi
Fatou Bensouda, présidente de la Cour pénale internationale. D. R.

Par Sadek Sahraoui – La procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a affirmé ce week-end que depuis l’émission par la chambre préliminaire en juin 2011 des premiers mandats d’arrêt concernant les crimes commis en Libye, cette question reste toujours, sept ans plus tard, une priorité de la Cour. «Plus de sept ans plus tard, la Libye reste une situation hautement prioritaire de mon bureau», a déclaré la procureure lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, précisant que les enquêtes et les arrestations se poursuivent et que trois nouveaux mandats d’arrêts ont même été émis.

Concernant l’affaire Seïf Al-Islam Kadhafi contre lequel la CPI a émis un mandat d’arrêt en juin 2011 pour les crimes contre l’humanité, Mme Bensouda a indiqué que le motif de ce mandat était sa participation, en tant que Premier ministre de facto, à la répression en 2011 contre les manifestants.

Cependant le 5 juin, a-t-elle expliqué, Seïf Al-Islam Kadhafi a soulevé, dans une lettre à la Cour, une exception d’irrecevabilité, expliquant que son cas ne pouvait plus être déféré devant la CPI, suite aux procédures internes qui lui ont permis de bénéficier d’une loi d’amnistie, et d’être libéré le 12 avril 2016, de la prison à Zintan. A ce propos, Mme Bensouda a expliqué le bureau du procureur a lui a répondu le 28 septembre dernier que la CPI reste et resterait compétente pour traiter de son cas. «Le cas Seïf Al-Islam Kadhafi est actuellement sous considération judiciaire et la Chambre préliminaire devrait rendre une décision sur ce sujet», a-t-elle dit.

S’agissant des enquêtes en cours, Mme Bensouda a indiqué que son bureau continuait de suivre les comportements criminels des membres des groupes armés en Libye, dont certains commettent des crimes relevant de la compétence de la CPI. «Je reste également concentrée sur les crimes allégués par le Statut de Rome commis contre des migrants transitant par la Libye», a déclaré la procureure.

Par ailleurs, Fatou Bensouda a indiqué que depuis le dernier rapport, la CPI a activé de nouveaux modèles de coopération avec les Etats et organisations impliquées dans les allégations de crimes commis à l’encontre de migrants transitant par la Libye. Elle espère que ces modèles seront répliqués dans d’autres affaires dont est saisie la Cour et que cela fera ainsi avancer la lutte contre l’impunité.

S. S.

Comment (9)

    Personne
    4 novembre 2018 - 13 h 36 min

    Le TPI c’est juste pour les africains ? Les autres pays qui sont
    Les états unies
    L’Angleterre
    La France
    L’Australie
    L’Allemagne
    L’Italie
    Qatar
    Israel
    Arabie saoudite
    Tous ces pays ne sont pas concernés malgre le mal qu’ils font et qu’ils ont fait deja
    En afghanistan
    En irak
    En libye
    En Syrie
    Au mali
    Le Yemen
    et beaucoups de pays encore qui souffrent

    5
    1
    Vroum Vroum 😤..
    4 novembre 2018 - 9 h 57 min

    Qui a détruit la Libye..?…car sans la participation des Faux Musulmans mais Vrais islamistes Sionistes que sont Qatar Wahabites , Fis Algérie , Turquie Frères islamiste Akp ,Bhl Israël , Enahda Tunisie , Islamistes Libyens , alliés à l’OTAN Washington pour bombarder la Libye injustement en violation de la résolution 1973 de ONU..on en serait pas là ….Je fis Algérie fais attention car les Harkis du Fis Madani représenté par Al Maghribya Télé (Londres) et Rachad Dhina (basé en Suisse) veulent une nouvelle « décennie noire  » pour l’Algérie , pour installer leur « Doula Islamya  » Wahabite . .Ces Harkis faux Frères Musulman mais Ikhwans Wahabite FIS Al Maghribya/Rachad sont financé par le Wahabisme Qatar et maintenant par Wahabites De chez Saouds..(ou vice versa )…les Islamistes Wahabites Fis Dhina , Zitout, Madani..Benchenou.. sont les Harkis de l’étranger. ..Attention Algérie regardez la Libye a cause des Faux Musulman islamiste Wahabite et Frères Sionistes…Kamis et Nikab..ce qu’il reste de la Riche Libye après le passage de OTAN Sionisme et Frères Musulmans..faux Musulmans qui tuent d’autres Musulmans…Fis/Ais..Al nosra Wahabites..Daesh..Gia…Attention !!

    Vroum Vroum 😤..
    4 novembre 2018 - 0 h 29 min

    Ah !..Seif al Islam blanchi de quoi ?….rien !…il a défendu son Pays contre Sarkozy France et Cameron Gb et Otan et Frères Musulman et Bhl la toupie qui ont agressé la Libye et on voit le résultat médiocre…Si la CPI le Blanchit , c’est qu’elle s’est trompé et va sûrement mettre en Prison les instigateurs criminels qui sont en liberté ..

    8
    2
    Anonyme
    3 novembre 2018 - 19 h 18 min

    au contraire il faut le pendre , il a fais beaucoup de mal avec son père et ses frères

    4
    26
    1commentaire
    3 novembre 2018 - 16 h 56 min

    sa serez une excellente nouvelle si le peuple Libyens voterons pour le fils Kadhafi ils aurons beaucoups à gagner et j’en suis persuadé qui dirigera la Libye de mains de maître inchallah souhaitons lui bonne chance…en ce qui concerne sarko il a deja signer sa condamnation ici bas et laba c’est main et son Âme son remplit de sang d’innocents quel détestable fin pour lui…

    20
    2
    Tredouane
    3 novembre 2018 - 13 h 54 min

    S’il y’a lieu de faire comparaitre devant la cours de justice international,il faudra faire comparaitre les initiateurs de l’agression militaire la destruction d’un état souverain qui est la Libye ,une faute impardonnable qui à réduit cette état à l’état de ruines et décombres.
    Nous souhaitons sincèrement la stabilité et la paix en Libye,Mr Kadhafi pourrais avoir une contribution dans le consensus national.

    27
    1
    Gatt M'digouti
    3 novembre 2018 - 12 h 57 min

    Blanchir Seif El Islam et noircir Sarkozy, BHL, Cameron, les Bush père et fils, les Clinton, Obama, Blair, Aznar, MBS el Manchar, Ibn Zyad, les Thani du Qatar, M6, Hafter,Abdeljalil, Ali Benhadj, Abassi Madani, Abderrezak el Para, Belmokhtar et tous les fisistes residuels !!!!!!

    32
    1
    Ch'ha
    3 novembre 2018 - 12 h 15 min

    Déjà LIBÉREZ Gbagbo.
    C’est Sarkozy BHL et la France qui doivent être jugé par la CPI pour Crime contre l’Humanité l’assassinat du Guide Allah Yarhmou sa famille et lescmilliers de civils libyens encore à ce jour.
    Donc je rejoins @UMERI condamner et mettre derrière les barreaux à juste titre SARKOZY.
    Relaxer direct Saïf Al Islam Kadhafi qui doit reprendre les rênes de la Libye afin de recouvrer sa souveraineté pleine et entière.

    32
    1
    UMERI
    3 novembre 2018 - 11 h 42 min

    Et pourquoi le T P I, ne fait pas une permutation, en relaxant Sif El Islam, par condamner et interner N.Sarkozy, coupable d’avoir commis, un génocide en Libye et détruit toutes les infrastructures de ce pays, si cette institution est réellement indépendante de toute ingérence d’autres pays comme la France.

    29
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.