Prisonniers de Gdeim Izik : appels pour sauver le militant Abdallah Abbahah de la mort

Abdallah Abbahah
Des militants de la LPPS appelant à la libération d’Abdallah Abbahah. D. R.

La ligue pour la protection des prisonniers sahraouis (LPPS) a lancé hier un appel urgent à la communauté internationale afin d’agir rapidement pour sauver le détenu sahraoui, Abdallah Abbahah, ainsi que ses camarades en grève de la faim depuis 40 jours dans les prisons marocaines. La ligue sahraouie a également invité toutes les organisations internationales à faire pression sur l’Etat marocain pour «mettre un terme à cette situation avant qu’elle ne dégénère vers l’irréparable».

Dans son devoir de suivi de la grève ouverte de la faim, entamée par les prisonniers politiques sahraouis du groupe Gdeim izik, à la prison TifeIt2, la LPPS a exprimé, dans un communiqué, sa «grave préoccupation des dangers imminents qu’encourent ces grévistes», affirmant qu’elle a passé près de deux heures à l’hôpital, avant de regagner sa cellule, sans être soigné ni consulté par un spécialiste», a dénoncé la LPPS. La même source ajoute que «la situation du prisonnier politique du groupe de Gdeim Izik est instable, en raison des conséquences de la grève de la faim illimitée qui a débuté le 1e octobre». La ligue pour la protection des prisonniers sahraouis a expliqué que «cette grève est pour les détenus une manière de protester contre leur déplorable situation à la prison de Tifelt2, où ils sont emprisonnés depuis plus d’une année. Ils manifestent à travers cet acte de leur profond désarroi et désespoir quant à l’issue de leurs plaintes devant l’indifférence de la direction pénitentiaire».

A titre de rappel, les prisonniers politiques sahraouis, du «groupe Gdeim izik», avaient été arrêtées suite à l’exode massif et la grande campagne de déplacement vers le camp de Gdeim Izik, en octobre 2010, en dehors de la ville sahraouie d’El Aâyoun occupée. Quelques 8000 tentes ont été construites par des dizaines de milliers de sahraouis (qu’on estime à plus 20 000 personnes). Ce camp fut sauvagement démantelé par les forces marocaines. Ces militants ont été ciblés par les autorités marocaines, non pas pour une quelconque participation aux heurts suite au démantèlement violent du camp par les forces marocaines, mais, souligne la LPPS, à cause de leurs opinions politiques en faveur de l’autodétermination du peuple sahraoui, la majorité étant des militants politiques et défenseurs des droits de l’Homme.

R. I.

 

Comment (4)

    Moh
    12 novembre 2018 - 0 h 06 min

    «la situation du prisonnier du groupe de Gdeim Izik est instable, en raison des conséquences de la grève de la faim illimitée» C´est tout á fait normal si il fait gréve de la faim son état va se déteriorer, pour y remédier il faut reprendre á manger, et tout ira bien, bon rétablissement!!!

    5
    3
    Vroum Vroum 😤😤😭..
    11 novembre 2018 - 23 h 28 min

    Alors que Mohamed 6 attablé devant un copieux repas 5 étoiles , on vient lui annoncer que des prisonniers politique militants sont en grève de la faim !!…

    1
    2
    jughurta
    11 novembre 2018 - 22 h 54 min

    Salam Azoul felawen AP. Il serait bien de réunir toutes les ONG et les associations en faveur du Sahara Occidental et les synchroniser dans la dénonciation de la tyrannique marocaine carcéral que connaissent les Sahraouis dans les prisons marocaines mais aussi dans la rue. Ils n’ ont aucun scrupules, ils tabassant femmes et enfants. Il faut une une large couverture médiatique qui accablerai totalement le makhzen. Il faut rebondir sur ce sort ignoble que connait Gdeim Izik et s’ en servir comme goutte qui fait déborder le vase et envahir la toile et les médias en tout genre. Il faut pas laisser cet injustice. Réunissez toutes les ONG et les Associations en faveur du Sahara Occidental qui de plus, serai une autre force motrice qui viendrai renforcer vos démarches de lobbying avec le bureau américain. Concernant l’appel du pied du makhzen, vous n’ avez pas consenti à leur répondre et je m’ en remet à votre décision car vous êtes, je pense, ceux qui connaissez les véritables causes et raisons. Nous,(ceux qui postent des messages ici), sommes juste des contributeurs d’ idées, d’ analyses, de probabilités, des intuitions, de partages d’informations et nous vous les transmettons mais nous ne pouvons jamais être dans la certitude total sur tout les sujets car non accès aux dossiers sensibles comme le sont par exemple ceux des renseignements ( el Emn). Au final, comme vous avez la véritable information, on s’ en remet à vos décisions car connaisseur plus que nous des dossiers sensibles, des tenants et aboutissants etc. Je reviendrais vers vous pour vous soumettre une idée qui pourrais ruiner le mak et donc israel en même temps.

    1
    3
    un jour
    11 novembre 2018 - 20 h 52 min

    Alors? où sont les ONG aux seins nus? les ligues? l’Europe? l’Afrique? Fr24?…

    7
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.