Journée sur le diabète : louable initiative des élèves du lycée Alexandre-Dumas

sucre LIAD
Le LIAD cèlèbre la journée du diabète. D. R.

Les élèves des classes terminales du Lycée international d’Alger Alexandre-Dumas (LIAD) organisent un marathon dans le cadre d’une journée de sensibilisation sur le diabète. Le «Diabéthon» est organisé avec le concours de The Hangar Gym.

Le marathon se déroulera en plusieurs étapes. Des courses seront organisées auxquelles prendront part des enfants, des adolescents et des adultes, expliquent les initiateurs de cette activité physique bénéfique.

Le parcours du marathon sera de 4 à 5 kilomètres. Le départ sera donné devant l’hôtel Mouflon d’or, à Alger, et l’arrivée se fera à la salle de sport The Hangar Gym.

Le nombre de diabétiques est en constante augmentation dans le monde et en Algérie plus particulièrement, où le régime alimentaire est très riche en sucre et en gras. L’Etat fait preuve d’un laxisme inexpliqué par rapport à cette question de santé publique. Les campagnes publicitaires pour les produits de large consommation excessivement sucrés, notamment les boissons gazeuses et les jus de fruits artificiels et nocifs, surtout durant le Ramadhan, aggravent ce phénomène et aucune loi n’interdit à ces industriels cupides de produire et de mettre sur le marché ces produits véritablement toxiques.

Une campagne de boycott s’impose.

L. S.

Comment (6)

    Djeha Dz.
    14 novembre 2018 - 8 h 34 min

    De là à croire que les consommateurs ne savent pas que l’excès de sucre est source de maladie, c’est faux.
    Qui, dans sa famille, ou parmi ses connaissances ne connaît pas un diabétique ?

    Il est vrai que les fabricants de poisons et de maladies, ne sont dérangés par personne.
    Réglementation ou pas, ils continuent de produire et de commercialiser tranquillement ce qu’ils appellent sans vergogne jus de fruits, crèmes desserts, yaourts, et autres produit concentrés de sucre.

    Toutes les actions qu’on peut faire pour sensibiliser la population pour une hygiène de vie et une alimentation correcte sont les biens venues.
    Mais, surtout, c’est à chaque individu, enfant ou adulte, de renoncer à l’excès de consommation des sucreries et surtout de boycotter les produits riches en glucose.
    C’est les habitudes et comportements adéquats personnels, qu’il faut adopter pour son bien-être. Un domaine où ne peut intervenir que l’intéressé.

    Ch'ha
    13 novembre 2018 - 12 h 00 min

    Eviter les plats préparés, plus pour les occidentaux, blindés de sucres etc …
    Les gosses sont scotchés derrière leurs écrans de smartphone d’ordinateur accessoirement TV… donc les forcer à pratiquer une activité physique sportive etc … faciliter la marche (aller à l’école à pied plutôt qu’en voiture dans la mesure du possible…). Pour éviter le DNID (diabète non insulinodépendant) ou dibète de type 2 (différent du DID diabète insulino dépendant).
    Même en France j’ai vu des patients français issus d’un milieu social normal pas en difficulté financière sociale amputés du pied etc .. suite à gangrène elle-même liée à une mauvaise hygiène et prise en charge du diabète type 2. Sans parler des conséquences de cette pathologie à LT (long terme) sur tous les organes. Le DNID est souvent accompagné d’HTA (hypertension).

    Lghoul
    13 novembre 2018 - 11 h 28 min

    Les limonades et sucreries/gateaux contenant des colorants et un taux de sucre trop élevés; les « fast food », devenus mode, ou l’on sert de la graisse grillée camoufflée en « burgers » font des ravages. Ajouter a cela l’inactivité et la consommation anormale de pain blanc (baguette). J’ai vu des gens ajouter 6 a 7 cuilleres de sucre a leur café. Le thé est servi déja super sucré a un point ou on ne le différeincie plus avec le sirop des gateaux ou le miel. Les enfants sont les plus touchés, surtout par l’obésité.

    Anonyme
    13 novembre 2018 - 8 h 51 min

    Ou es passer le ministre pour expliquer ce qu est le diabète, ce qu est le sucre, que sont les carbohydrate, les types de sucres, les choses que les diabétiques doivent cesser de boire ou de manger. Ou sont passer ces centaines d experts et d association dukhorti pour faire des journées d explications du diabetes à travers tout les médias tv, journaux etc…. welou… enfin personne n’est intéresser …. je dis bravo à ce lycée étranger qui fait du bon travail…alors que nos lycée continuent regda we tmanji we tessenna fi el counji.

    3
    1
      Lghoul
      13 novembre 2018 - 11 h 21 min

      Le 5ie mandat et le billet aller simple au paradis sont plus importants que la santé car comme ils adorent dire pour faire passer la pillule: « On va tous mourir a la fin ».

      4
      1
    Zaatar
    13 novembre 2018 - 7 h 44 min

    Louable initiative. Quand on sait les conséquences de la maladie sur les personnes diabétiques… on ne peut qu’en courager tout ceux qui se mobilisent pour combattre cette maladie.

    4
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.