Une coalition de l’opposition saoudienne appelle au renversement du roi Salmane

Salmane coalition
Le roi Abdulaziz Ben Salmane. D. R.

Par R. Mahmoudi Une coalition de l’opposition saoudienne, créée récemment et appeléee Alliés pour une bonne gouvernance, vient de demander solennellement au prince Ahmed Ben Abdulaziz, frère cadet de l’actuel roi, de conduire le pays pour une période de transition dont la durée est fixé à un an.

Ce regroupement comprend six organisations politiques et sept personnalités indépendantes. Les organisations politiques sont : le mouvement Karama, dirigé par Maan Al-Jarba ; le mouvement Ahrar Yam et Hamdan, dirigé par Abdulhadi Al-Yami ; le Mouvement de libération de la péninsule arabique, dirigé par Dakhil Ben Nasser Al-Qahtani ; le Mouvement de la mobilisation nationale, le Mouvement des officiers de la péninsule arabique de Marzouk Machaan Al-Oteibi et, enfin, le Mouvement pour la vérité et la justice dirigé par Manaa Ben Mahdel.

Les personnalités indépendantes qui adhèrent à cette coalition sont : Harun Amin Ahmed, Abdulaziz Al Moayad, Khalid Ben Farhan Al-Saoud, Amin Abdulilah Ali, Faiçal Nasser Al-Rashaidan, Ali Al-Ammar et Hassan Al-Kanani.

Dans une déclaration rendue publique, les signataires justifient leur soutien au prince Ahmed par sa «probité» et sa «non-implication dans les violations commises dans le passé».

«Les quatre dernières années, ajoutent les initiateurs de cette coalition, ont prouvé que le roi Salman et le prince héritier ne sont pas capables de gouverner et (que) leur mode de gestion des affaires de l’Etat expose le royaume, ainsi que ses Lieux saints et son peuple à tous les périls». Plus offensifs, ils considèrent que «les politiques dévoyées et irresponsable appliquées depuis l’arrivée de Mohammed Ben Salmane ont mis le pays dans une impasse historique». Et de poursuivre : «La tragédie de l’assassinat de martyrs : Jamal Khashoggi, Turki Al-Jasser et Suleiman Al-Dweish et la poursuite des violations ont fini par mettre l’Arabie Saoudite dans une impasse», tout en critiquant la guerre contre le Yémen, l’embargo imposé au Qatar et les négociations entamées avec Israël.

Face au délitement des institutions du royaume, les opposants saoudiens suggèrent une transition «sans prince héritier».

R. M.

Comment (12)

    1commentaire
    14 novembre 2018 - 5 h 37 min

    @Bongo ton commentaire et haineux il et indigne d’un chrétien et de plus on a pas besoin de savoir que tu et un c.. !!…

    LE NUMIDE
    14 novembre 2018 - 2 h 07 min

    il y a encore des Mawalis algériens qui jouent aux fantastiques et aux fanatiques comme des imbeciles et font semblant Zaama d’être surpris et offusqués par l’alliance du royaume d’Arabie et du Royaume de Judée Alors que c’est dans la nature des choses que cette alliance soit si forte comme les deux faces hideuses de la même pièce idéologique et théologique fondée sur la prétention raciste de la suprématie tribale de la race Sémitique , sur l’appétit vorace de domination des Autres par la terreur , l’argent et la religion , sur le mensonge et sur la superpuissance des armées mercenaires anglo-saxones et de leurs supplétifs et autres harkas arabes et islamistes …Cette alliance criminelle judéo-arabe sous le parapluie US et Occidental sous tutelle sioniste si abominable , si terrifiante et si diabolique pour former cet Axe d’agression et de Terreur contre les perses , contre les palestiniens , contre les communautés minoritaires et dominées yemenites , Syriennes , irakiennes et libanaises au Moyen Orient qui veulent s’émanciper pour ne pas se prosterner aux monarques juifs et arabes . Cet Axe satanique raciste wahabo-sioniste , cette Alliance impériale à deux bras ; l’un juif qui sévit en Europe et l’autre arabe qui sévit dans une bonne partie du monde afro- asiatique et qui forment l’OSM , l’ordre sémitique mondial et qui veulent mettre toutes la nations et tous les peuples Goys et Aadjams , sous leur domination et dans l’esclavage et qui complotent contre les russes ou les berbères ; les gaulois ou les chinois , les Perses ou les Turcomans , les germains ou les hindous , les afghans ou les africains …. ces deux Royaumes , ces deux empires , sont en fait dans leur cousinage siamois , du même tronc idéologique et tribal , de la même arrogance sémitique raciste et suprématiste , de la même prétention théologique d’Être des Elus et qu’ils ont signé le même pacte avec dieu ou avec la diable … Non seulement les peuples Goys et Aadjams , les Hommes libres , les blancs , les noirs et les jaunes doivent se lever pour les démanteler et les abattre et les remettre à leur vraie place ; mais ils doivent démasquer et rayer leurs mensonges et leurs Mythes de la surface de la Terre , pour qu’enfin l’Humanité affranchie de leur tutelle et de celle de leur Chikour americain puisse avoir le temps de vivre dans la paix universelle et dans la concorde des nations

    1
    1
    tredouane
    13 novembre 2018 - 19 h 07 min

    Une dérive sans la moindre mesure,le système gouvernant est tout simplement trop vieux,un changement dans les politiques Saoudiennes est de rigueur et urgent il y va de la stabilité,ceux qui croient que la stabilité intérieur viens de l’extérieure ce trompent lourdement.

    Anonyme
    13 novembre 2018 - 18 h 51 min

    Ecoutez ce message d une dame en video cela m a donne la chaire de poule
    Un grand message qui m a donne la chaire de poule….a diffuser partout sur la toile facebook ,twitter et instagramm….je l envoie a tous mes amis. Waw un veritable appel pour un reveil des musulmans.
    https://www.algeriepatriotique.com/2018/11/12/un-message-fort-adresse-aux-al-saoud/

      bango
      13 novembre 2018 - 22 h 16 min

      Je suis un algérien chrétien évangélique, je n’ai rien à cirer des affaires islamiques. L’islam est une idiologie criminelle, arriérée et sanguinaire. Un monde sans l’islam serait bien meilleur

      2
      5
    Moh Tziri
    13 novembre 2018 - 16 h 53 min

    Ah oui ! on efface tout (le monde) et on recommence avec une monarchie nouvelle mais le compte doit être fait pour les pires criminelles de la terre. Le monde entier est témoin et ils osent rigoler comme des débiles et ils sont débiles et ils le prouvent acte à l’appui. l’idée du « Républicain » est une chose logique et juste. Nos « Dirigeants doivent s’en inspirer pour sa réalisation sur le terrain » il faut dores et déjà entamer les discussions pour organiser un planning de gestion des lieux saints par les musulmans du monde entier comme se fait la gestion de l’union européenne. MBS est allé plus trop loin, il reconnaît les droits des israéliens et oubli ceux des Palestiniens. Il a peur que ces derniers revendique la terre de l’Arabie saoudite qui fesait avant tout partie de la grande Palestine d’antan. Les sa-ouds ne sont que des imposteurs sur cette terre qui ne leur appartienne pas en réalité.

    Anonyme
    13 novembre 2018 - 16 h 24 min

    arrêter d’aller a la mecque, a moins que vous soyez comme eux vous commettez des pêchés et demandez a dieu qu’ils vous pardonne…

    11
    6
    Que les meilleures gagnent.
    13 novembre 2018 - 13 h 32 min

    Qu’ils s’entretuent entre princes et monarques.
    Ça n’empêchera à personne de dormir.
    Bien au contraire nous espéro que vous guerroyerez le plus longtemps possible.
    Pour un autonettoyage systématique entre prince et monarques.
    En espérant que les gagnants seront des authentiques musulmans dans l’âme et la descendance.
    Car ceux qui gouvernent actuellement l’Arabie ne sont que des usurpateurs yaoudites.

    17
    2
    Tin-Hinane
    13 novembre 2018 - 10 h 37 min

    On prend les mêmes et on recommence, ils dégomment ceux qui les gênent comme ce BSM mais ils gardent les choses en l’état, toujours le même clan. Ils ont été trop loin pour qu’un simple changement de staff les sorte de l’infamie dans laquelle ils se sont mis. Il faut qu’ils partent tous, tout le clan saoud et leurs alliés.

    14
    3
    Anonyme
    13 novembre 2018 - 10 h 22 min

    La mentalite en Arabie Saoudite evolue vers plus de liberte et de democratie mais sans les Al Saoud,la famille reignante doit etre renversee et c est aux Saoudiens de le faire ….il y a deux possibilites: abolir la monarchie absolue et declarer la republique en optant a l election d une Assemblee constituante pour rediger la nouvelle constitution ou reformer profondement la Monarchie en une Monarchie constitutionnelle parlementaire comme celles existantes en Europe….Les Saoudiens doivent sortir de ce systeme feodal qui assassine ses opposants et decapite les tetes sur la place publique.D ailleurs ce qui est valable a la Saoudie est valable aussi pour le Maroc cette autre Monarchie feodale esclavagiste et narcotique.

    12
    6
    Républicain
    13 novembre 2018 - 9 h 37 min

    On s’en fout qu’il se débrouille! mon seul souhait serait que la Mecque ne soit plus géré par les Saoud et/ou l’Arabie Saoudite mais par une Présidence tournante d’un pays Musulman avec une direction représentative qui soit élue par les pays concernés. On doit se sortir de l’emprise des ces bédouins qui influent négativement sur notre religion dont les actes son condamnables pour avoir lâché les Palestiniens, agressé le Yemen, la Qatar, la Syrie et le Liban, d’avoir promu le terrorisme et de l’avoir financé, d’être un pays raciste,…..

    29
    8
    K. DZ
    13 novembre 2018 - 8 h 12 min

    Si cette idée emane de Jared kushner, elle aboutira forcément. Dans le as contraire, les initiateurs devront prêter allégeance à leur dieu Trump. Dans tous les cas KSA restera à la botte US.

    18
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.