Ce qui va se passer au FLN après le départ de Djamel Ould-Abbès

Ould-Abbès
Rencontre Ould-Abbès avec les membres du Bureau politique du FLN. New Press

Par Hani Abdi – Maintenant que le départ de Djamel Ould-Abbès de la tête du secrétariat national est acté, les regards sont braqués sur son probable successeur. Pour le moment, aucun nom n’est clairement avancé pour succéder à Djamel Ould-Abbès. L’actuel président de l’APN, Mouad Bouchareb, est désigné pour assurer l’intérim. Dans quelques jours, apprend-on, il y aura de deux choses l’une : soit Mouad Bouchareb sera confirmé à ce poste et deviendra le secrétaire général du FLN à part entière, soit le parti va être dirigé par une direction collégiale jusqu’à la tenue du congrès en 2020.

Pour que Mouad Bouchareb soit confirmé à la tête du FLN, il faudra que le comité central se réunisse. Et c’est, conformément aux statuts du parti, cette instance dirigeante qui va désigner le nouveau secrétaire général qui pourrait être Mouad Bouchareb ou quelqu’un d’autre. Le comité central pourrait ne pas désigner un secrétaire général, mais plutôt un comité de direction qui sera composé de plusieurs membres et qui aura pour mission de conduire les affaires du parti jusqu’au prochain congrès.

Le sort du secrétariat national, composé de proches de l’ex-Premier ministre Abdelmalek Sellal, reste incertain. Ce changement à la tête du FLN intervient à la veille des élections sénatoriales qui ont provoqué des fissures au sein des rangs de l’ex-parti unique. La gestion de Djamel Ould-Abbès a été vivement critiquée par de nombreux cadres et élus du parti. Les débordements violents qui ont éclaté récemment à Annaba à cause des candidatures aux sénatoriales lui ont porté préjudice. Mais il n’y a pas que cela. Ses déclarations jugées intempestives, notamment sur le 5e mandat, ont fini par agacer l’entourage du chef de l’Etat.

Il faut dire que Djamel Ould-Abbès a fait dans l’excès en se faisant le porte-parole auto-proclamé du président Bouteflika, si bien que son annonce de la désignation de Bouteflika comme candidat du FLN à la présidentielle de 2019 a été prise par la presse internationale pour une annonce officielle du chef de l’Etat.

H. A.

Comment (29)

    Anonyme
    17 novembre 2018 - 8 h 31 min

    Tous des larbins.Tous des balais cantonniers

    UMERI
    16 novembre 2018 - 19 h 04 min

    Les arrivistes, les carriéristes, les opportunistes, les khobzistes, qui composent ce clone appelé F L N, doivent se réunir en congrès, rendre ce symbole au peuple algérien, constituer un autre parti, s’ils sont capables, on verra bien la crédibilité des uns et des autres.Des portes voix appelé S G du F L N, Saidani, Belkhadem, Ould Abbas, sans plus, ils font honte a l’Algérie.Il ne faut pas oublier que se sont eux qui ont ramené les islamistes, pour combattre, les démocrates.Se sont des passe droit qui ont provoqué la jalousie des intégristes, qui veulent la part du gâteau.

    Anonyme
    15 novembre 2018 - 15 h 11 min

    Ça dépend des vœux de papa noël et son anonyme
    Finalement les appels de mi-nuit sont une réalité. On croyait que c’était juste une légende comme celle du fantôme de l’opéra.

    Mir
    15 novembre 2018 - 14 h 26 min

    Il va se passer ce qui s’est toujours passé : Monsieur Anonyme va appeler un autre Ould Abbés, il va lui dire qu’il a un dossier long comme un bras sur lui, mais qu’il a décidé de le nommer SG du FLN. Si le nouveau Ould Abbés ne succombe pas à une crise cardiaque, il va à son tour appeler ses collègues et leur dire qu’il a reçu l’Appel Anonyme. C’est un code secret que seuls les Ould Abbés comprennent. Ils vont donc voter à l’unanimité pour le nouveau Ould Abbés. Jusqu’au prochain Appel Anonyme.

    36
    1
    Tangoweb54
    15 novembre 2018 - 10 h 38 min

    Une très bonne nouvelle pour l Algérie et les Algériens que Ouled Abbes soit limogé, ce Monsieur qui se croyait immortelle à reçu la gifle qu il mérite, bon débarras!!.

    LA RISÉE , CES DIPITIS
    15 novembre 2018 - 0 h 23 min

    Ce qu’il se passera après ould abesse .
    Eh bien les pseudo dipitis ils continueront à dormir et jouer avec leurs portables à se raconter des histoires des blagues.
    Et en dehors de l’hémicycle ils iront chercher les pots de vin , les bakchich générer à droite et à gauche chez les pistonné qui les graisses pour services rendus illégalement inconstitutionnellement.

    24
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 23 h 14 min

    Le départ de « Ould Labès »(Errais rahou labès) est un non événement et ce qu’il adviendra du parti le sera encore plus pour le peuple, mais pas pour les requins de ce parti qui aiguisent leurs dents pour la prochaine tarte du 5ième mandat. Car, Ould « Labès » , Bouchareb ou Bouchouareb, Saidani ou Ghoul etc…tous des marionnettes choisies et jamais élues pour tenir un rôle ou faire semblant selon un scénario prédéfini par leur chef employeur et ses proches. Ould Labès repart comme il était arrivé: la tète basse, la queue entre les jambes et le sourire lâche et hypocrite sur la face.Ne vous étonnez pas de l’entendre demain sur une chaîne dite publique de TV remercier le président pour l’avoir largué comme une serpillière après usage intensif. Le F.L.N n’est qu’un jouet de propagande du pouvoir, au service du grand manitou.Alors Ould Abbès, Bouchareb, X ou Y, où est la différence et où est l’événement pour notre pauvre pays? La mise reste axée sur le cauchemardesque éventuel 5ième mandat dont Dieu nous préserve. Amen!

    Les voies (et la voix) du Seigneur sont impénétrables
    14 novembre 2018 - 22 h 56 min

    A forcé de dire : »erraïs guel » , « erraïs guel » , le plus souvent inventé, Ould Abbas a fini par rencontrer quelqu’un qui lui a dit: « guellek erraïs dégage »

    Je'banfou
    14 novembre 2018 - 22 h 50 min

    Ont s’en fout éperdument.
    Bande de putschistes.
    Putschez vous entre vous jusqu’aux dernier.
    C’est kif kif bourricot.

    5
    1
    Linguistique
    14 novembre 2018 - 22 h 11 min

    [email protected] Du Clown Au Clone ?
    14 novembre 2018 – 19 h 07 min
    Elle a raison, @Kahina-DZ 14 novembre 2018 – 17 h 36 de dire que rien ne changera. Si tu prétends le contraire, c’est que tu es une tête de…clone.

    3
    2
      Du Clown au Clone ?
      15 novembre 2018 - 7 h 10 min

      @Linguistique
      14 novembre 2018 – 22 h 11 min
      ——————————————————————
      Je n’ai pas « dit » à @Kahina-DZ qu’elle m’avait pas raison, tu n’as su lire, hé ! il faut tourner « La linguistique » sept fois dans la bouche, allez ! ne fais pas le…Clown !

    Anonyme
    14 novembre 2018 - 22 h 03 min

    Bonsoir
    Je suis très contente parceque ce monsieur Ould Abbas enfin vient d’être débarqué. Il était temps!!! Kama toudin toudan, n’est ce pas ? Il croyait avoir l’impunité totale. Il humiliait, jetait aux oubliettes syedous, et lalawetou , parcequil ne s’en prenait pas qu’aux hommes ce gourgandin. Enfin un grand dadais de moins!!! Oufffff

    8
    1
    K. DZ
    14 novembre 2018 - 21 h 48 min

    #cequi qui va se passer au fln après le départ de Ould Abbas ? # Euh…. rien, rien du tout.

    6
    2
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 21 h 28 min

    Mr. Djamel Ould Abbes doit dresser un bilan de son activité, rendre des comptes, et faire son auto-critique
    De la dérive qu’avait pris le parti F.L.N qui est devenu un parti impopulaire, opportuniste – affairiste,
    Qui a perdu son indépendance politique, sa crédibilité, et son audience auprès du peuple

    6
    1
    MELLO
    14 novembre 2018 - 20 h 17 min

    Personnellement, je souhaite que le FLN puisse suivre Ould Abbés et aller au musée. Après que l’ALN fut dissoute en 1963 et remplacée par l’ANP , il est temps au FLN de prendre sa retraite. Nommer le comme vous voulez , mais le FLN doit être dissous.

    15
    5
    Haroun Tazieff
    14 novembre 2018 - 19 h 39 min

    Les sismologues prédisent toujours des répliques après un séisme. Celui qui vient de frapper le FLN sera suivi d’une réplique plus forte que la secousse principale. Surtout que la rumeur persistante annonce la possible dissolution de l’APN. Alors les actuels députés qui ont beaucoup investi dans ce désormais ex SG vont de retrouver au chômage parce que n’ayant pas eu le temps de faire leur beurre.

    17
    1
      Zaatar
      15 novembre 2018 - 8 h 00 min

      Ils vont appeler BONATERO pour qu’il leur vienne en aide.. et moi je me demande comment…

    Nora
    14 novembre 2018 - 19 h 25 min

    L’ironie du sort!! Il impose ‘becif’ un autre prėsident d’APN et ne voilà t-il pas que c’est ce gus là justement qui lui ‘chipe’ le post de sėcrėtaire du flneux!!!!’wach eddah’! Comme quoi les voies du seigneur demeurent toujours et encore impėnėtrables! Je saute de joie!! Un bougredandouille!!!!;

    12
    Vérité
    14 novembre 2018 - 19 h 20 min

    C’est juste des diversions d’amateurs pour berné un peu plus la population Algérienne; le scénario a été écrit et préparer par le clan d’Oudja et leurs conseillés;et le but de décalé les élections présidentielle et aussi pour reporter la designation du nouveau SG du Fln;Mr Ould Abbès comme il est très agé sa mission est terminée,alors il fallait un kamikaze pour faire le sales travailles comme il est un mythomane c’est l’occasion ou jamais;aucun espoir le pays va tout droit au mur et personne ne pourra l’empeché

    11
    3
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 19 h 16 min

    cela vous a gene

    celeste clochard
    14 novembre 2018 - 18 h 46 min

     » Le potentat le plus absolu du globe est obligé de s’entendre dire que ses grandeurs ne sont que vanité, que sa puissance n’est que songe, et qu’il n’est lui-même que poussière.  » Châteaubriand

    Anonyme
    14 novembre 2018 - 18 h 30 min

    encore une diversion de magouilleurs jespete que le peuple ne restera pas les bras croiser !!!..

    5
    1
    celeste clochard
    14 novembre 2018 - 18 h 12 min

    rien de nouveau a l’horizon…l’oraison funèbre c’est pas le cas(Bossuet parlait d’ORAISONS FUNÈBRES)…ould abbas…a fait son boulot…mission accomplie …. « Faites vos jeux, rien ne va plus ! ». Chaque parieur devait donc parier sur son lièvre…ca devient intéressant …. »fumons du thé et attendons » comme disait l’autre….c’est du Hitchcock sans Alfred

    7
    1

    […] Ce qui va se passer au FLN après le départ de Djamel Ould-Abbès est apparu en premier sur Algérie […]

    Abou Langi
    14 novembre 2018 - 17 h 46 min

    Moi ce qui me chagrine c’est le sort de Ould Abbès. Que va t-il devenir et comment va-il réagir à cette pantalonnade ou plutôt à cette déculottée ? Faire un max de bruit en criant aux voleurs, faire comme si c’est lui qui a cédé la place et se retirer dignement, ou va-t-il ronger son frein, avaler son air-bag, manger on chapeau et ses babouches, lever un troupeau de moutons, tondre ses brebis,raser les murs, se mordre la queue à travers ses jambes, ou… rien tout simplement?

      Anonyme
      14 novembre 2018 - 19 h 06 min

      Ould Abbas va vivre une retraite dorée en France avec le magot qu’il a amassé pour services rendu au système .

      17
      2
    Kahina-DZ
    14 novembre 2018 - 17 h 36 min

    Rien ne changera. Le FLN-2018-19 aura un autre Ould-Abbes.

    15
    4
      Du Clown au Clone ?
      14 novembre 2018 - 19 h 07 min

      @Kahina-DZ
      14 novembre 2018 – 17 h 36 min
      Rien ne changera. Le FLN-2018-19 aura un autre Ould-Abbes.
      ———————————————————————–
      Il a des clones ? Pourtant chaque être humain est un exemplaire unique, la biométrie l’a établi, tu veux dire que le FLN est un cirque, plein de clowns, ça oui !

      8
      2
        Linguistique
        14 novembre 2018 - 21 h 41 min

        Elle a raison Kahina DZ. Et si tu prétends le contraire de ce qu’elle avance, c’est que tu as une tête de…clone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.