Djamel Ould-Abbès éjecté du secrétariat général du FLN

secrétariat général
Ould-Abbès, le désormais ex patron du FLN. PPAgency

Par Hani Abdi –  Le secrétaire général du FLN, le très médiatique Djamel Ould-Abbès, a été contraint à démissionner, aujourd’hui, de son poste. Si aucune raison officielle  n’a été donnée pour motiver cette démission, le départ de Ould-Abbès de la tête du FLN était déjà prévu depuis quelques semaines. Plus exactement depuis son annonce tambour battant que le président Bouteflika serait candidat du FLN pour la présidentielle de 2019.

Mouad Bouchareb a été désigné à la tête d’un comité collégial qui dirigera provisoirement les affaires du parti.

Algeriepatriotique avait déjà fait part de l’agacement de la présidence de la République des annonces en chaîne et incessantes de Djamel Ould-Abbès, notamment la candidature de Bouteflika pour un nouveau mandat. Il avait annoncé la décision de son parti, le FLN, de présenter son candidat à la présidentielle de 2019, qui a été reprise par toutes les agences de presse internationales.

La présidence de la République avait pris cela comme une interférence partisane sur un sujet aussi sensible que la candidature du chef de l’Etat à sa propre succession, dans un climat politique aussi lourd et où la question du cinquième mandat divise aussi bien la classe politique que l’opinion publique. La présidence de la République s’est sentie gênée que cette question de candidature à la présidentielle soit évoquée par le chef de file de la majorité au lendemain d’un conflit politique à l’APN, qui a tourné au scandale et qui a gravement entamé la réputation d’une des institutions de la république.

H. A.

Comment (98)

    Anonyme
    15 novembre 2018 - 10 h 35 min

    un malaise ,? un limogeage par la grâce du TOUT PUISSANT qui a entendu la plainte de ses fidèles

    4
    1
    Zaatar
    15 novembre 2018 - 8 h 18 min

    Le fauteuil n’était pas roulant mais éjectable… ça se comprend donc… pour ne pas être éjecté il faut continuer de rouler…

    Gouigah
    15 novembre 2018 - 7 h 06 min

    Pauvre Algérie dans les mains des lgnorants

    Fellag
    15 novembre 2018 - 6 h 09 min

    Suite à un malaise d’ould abbès les médecins l’ont conseillé de ne plus faire de la politique et de demissioné ;par contre ils ont autorisé notre Roi Abdelaziz Bouteflika a continue a excercé ces fonctions jusqu’a la fin,que dieu garde le plus longtemps nos médecins

    14
    3
    KIF KIF
    15 novembre 2018 - 5 h 44 min

    Au mariage de la veuve tout le monde est invité;koll ou roul,si ainsi mektoub eddzair

    El Kendy
    15 novembre 2018 - 5 h 18 min

    Y at-il un pilote dans l’avion?

    Anonyme
    15 novembre 2018 - 4 h 56 min

    Il est partie car il n’avait plus de salive pour faire la besogne jusqu’a Avril 2019..on le remplacera par un jeune avec plus de tonus et bien rode au metier de « lhiss »..

    Kahina
    15 novembre 2018 - 0 h 59 min

    La question :

    L’APN sera t-elle dissoute ?? Car le président de l’APN est illégale.

    8
    2
    Anonyme
    15 novembre 2018 - 0 h 54 min

    le problème c est intrus on des héritiers mieux instruis et mieux expérimentés mieux rodés a la corruption et au trafique ce qui les rend plus dangereux et pas facile a détecter

    الهوارية..في فرنسا
    15 novembre 2018 - 0 h 49 min

    Il a fait un malaise, c’est un signe négatif pour la santé, il doit aller se reposer.
    Les algériens refusent d’êtres les souffres douleurs des dirigeants politiques qui
    continuent de s’accrocher à leurs postes comme si la jeunesse n’existait pas en Algérie.
    Mon rêve c’est de voir mon pays dirigé par un Président de la République jeune de 40 ans qui prend
    dans ses bras des enfants, des grands pères, des grands mères un laps de temps pour nous prouver toute son affection et sa tendresse pour son peuple.
    Ces dirigeants méprisent les algériens surtout issus de l’Ouest, quand on écrit une lettre, ils ne répondent jamais même avec accusé de réception ou sous couvert d’un avocat.
    A quoi ça sert d’avoir un gouvernement absent ou sourd muet..
    Rabi Khalasse, chacun sera responsable de ses actes devant Allah, quand je vois des émissions algériennes des citoyens atteints de pauvreté ou maladie incurable exprimer leurs malheurs, je me dis que Ould Abbès devrait leur verser son salaire ou Ould Kaddour peut aussi faire un geste avec la Sonatrach.
    Mais, je suis bête la solidarité et les téléthons n’existent en Algérie!!!!
    J’espère que mes vœux seront exaucés et que mon pays aura rajeuni et que nos dirigeant seront placés sous la tutelle du Centre des sénior de Bab Ezzouar…

    10
    Anonyme
    15 novembre 2018 - 0 h 36 min

    c est bien parce que c est la dernière fois qu il apparaît dans les médias sinon j aurais préféré lire les policier qui massacrent un supporter au 5 juillet, j aurai bien voulu taper quelques mots sur ces animaux

    Bouzorane
    14 novembre 2018 - 22 h 20 min

    Avec le départ de Ould Abbes et Bouhadja, l’Algérie a fait un bond en avant de 164 ans.
    Djamel Ould Abbes, 84 ans.
    Saïd Bouhadja, 80 ans.

    30
    1
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 22 h 19 min

    Bon débarras ! On en a eu notre dose, les patriotes doivent se liguer contre ces à-plat-ventristes, ce n’est pas ça « être algérien ». Dehors à tous ces Drabki, Ouls Abbas où sont nos Rodjela, les vrais ? C’est eux qu’on veut et seulement eux.

    21
    1
    Dommage ! Quelle perte !
    14 novembre 2018 - 22 h 13 min

    Saadani, Ould Abbes …. Ni théatre, ni cinéma. Ce régime est sadique ! Qui va nous faire rire maintenant ? A moins qu’il y ait de plus fort. Et à ce moment là nous apprécierons ! Gloire à Larbi Ben M’hidi, à Abane ramdane et à tous ceux de leurs semblables. Pauvre Algérie, qu’es tu devenu mon pauvre pays ?

    29
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 22 h 07 min

    OULD ABBAS est un fervent défenseur de Bouteflika et du 5ème Mandat donc à mon avis, il a peut être sorti par ses amis politiques du FLN pour se préparer à devenir le Futur Président de la République.
    La question est donc : Quels arrangements ou accords a -t-il passé avec Ouyahia ( son rival ) et avec Gaid Salah ( qui aura lui aussi son mot à dire ) ?
    En attendant dans cette affaire comme dans l’affaire du Président de l’APN, le peuple est comme d’habitude le grand absent

    8
    7
    Chibl
    14 novembre 2018 - 21 h 57 min

    Au dernières nouvelles Ould Abbas est le nouvel ambassadeur d’Algérie en Allemagne sous insistance de Angela Merkel.

    22
    2
      Anonyme
      14 novembre 2018 - 22 h 48 min

      Ce limogeage soudain d’un fervent défenseur du système est plus que bizarre !!! Maintenant que OULD ABBES a placé un nouveau Président à la tête de l’APN (et potentiel futur Présidant de la République), 3e personnage de l’Etat, (qui partage les mêmes objectifs que lui) pour baliser le terrain au futur président de la république, il serait bon de savoir quel sera son futur rôle politique national ? Est-il pressenti pour remplacer Bouteflika, à moins qu’il soit nommé loin de l’Algérie comme Ambassadeur pour laisser le champ libre à Ouyahyia ? Si les choses sont encore brumeuses , il est évident que bientôt tout le monde pourra deviner qui sera le prochain candidat du système et futur président de la république

      2
      1
    marri
    14 novembre 2018 - 21 h 51 min

    Profitons de ce moment de repit avant qu’ils nous le renvoient sous une autre forme disgracieuse. surtout ne ramenez pas ce cabosse de saadani!

    13
    Ratiba Blida
    14 novembre 2018 - 21 h 26 min

    Ce système ne s’en lasse jamais de ses laudateurs. En fait, ce mythomane avait promi tout récemment de faire des révélations dans les prochains jours – On lui a fermé le bec.Il a montré son mépris et son arrogance au peuple algérien en lui déclarant dédaigneusement:  » Hna edoula’ en référence au Fln –

    18
    Larnaque
    14 novembre 2018 - 21 h 13 min

    Finalement, il a été jeté comme une chaussette sale et trouée avant que Bouteflika ne se remette à marcher. Rappelez-vous du temps où on lui permettait de bomber le torse, il avait annoncé avec force arrogance que Bouteflika allait remarcher très bientôt. Tout compte fait c’est lui qu’on a fait marcher à la baguette pendant tout ce temps là.

    21
    Gatt M'digouti
    14 novembre 2018 - 21 h 13 min

    Bet ya chikh bet ou hadi mya allef dinars Fi khater el khwater ! fi khater Rambo Algerie qui a fait exploser 4 bombes ! fi khater El chitta d’or ou touskout l’UGTA ! la chansonnnnnnnnn S’HAB EL BAROUD WEL CARABILA !!!!!!

    14
    1
    mamadou
    14 novembre 2018 - 21 h 07 min

    Attention un hibou cache un autre,

    10
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 20 h 32 min

    AP vous êtes fort ; bien joué la photo ! car tt ls articles d AP avec les photos sur cet individu marionnette qui n a cessé d être arrogant et provocateur envers le peuple algerien et ca se voyait meme dans vos photos de vos articles sur lui en sachant que tout est organisé par le sommet ;depuis le début cette fausse crise ect ect je l avais déjà dis sois il les laisse un an avt échéance présidentielle sois dissolution; sois surprises au sein de l APN et c est pas fini .enfin la photo illustre bien la défaite sur son visage c est pour ca que vous êtes fort AP un peu les meme méthodes que nos services compétents , en tt cas j adore cette photo qui lui colle très bien ; la défaite sur son visage et décidé par celui qui n a cessé de caresser et de venter les mérites en croyant l amadouer pour préserver ses propres intérêts ; le président Bouteflika lui meme !.

    11
    GHEDIA Aziz
    14 novembre 2018 - 20 h 23 min

    L’éjection ou le limogeage de l’es S.G du FLN, DOA, ne me fait ni chaud ni froid. Au néo FLN, un DOA en cache un autre. Ou pire encore. Nous aurons peut-être un BOA cette fois-ci. Tant que ce néo FLN, investi ou infesté par des opportunistes et des trabendistes de tout bord, n’est pas mis dans un musée de l’histoire, il ne faut pas crier victoire. En vertu du principes qui dit « les mêmes causes produisent les mêmes effets », attendons-nous à la conduite de la même politique de la part du nouveau S.Général ou de l’équipe collégiale qui va, sitôt désigné(e). Rien ne changera donc. Mais il faut dire que ce changement à la tête du néo FLN et non du pays ou si on veut du système était prévisible au vu des déclarations parfois tonitruantes, parfois frisant le ridicule même du désormais ex patron du néo FLN.

    12
    1
    Djaffar
    14 novembre 2018 - 20 h 19 min

    Bon débarras, au suivant!

    17
    le Terroir
    14 novembre 2018 - 20 h 18 min

    Qui va nous faire rire maintenant ? Hein ? Ya si Abbes, vous avez oublié que vous n’étiez qu’un Khoubsiste et non pas un Khoubseur, là est votre erreur. Mais pas d’inquiétude, vous ne resterez pas longtemps dans votre Khoubsitude, le Khoubsaland n’oublie jamais ses Khoubsistes. N’oubliez pas votre Chitta Magique, il faut toujours continuer à bien brosser et vous serez à nouveau réélu à la Coucha aux Khobz, le Djin du Khobz veille sur vous. Vivement le retour du cirque ! Vous allez nous manquer.

    20
    Selecto
    14 novembre 2018 - 20 h 16 min

    Est ce qu’il va restituer les deux logements qu’il occupe au Club des Pins sous prétexte qu’il est marié avec deux femmes ?

    23
    1
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 20 h 07 min

    Cheh, cheh, cheh ! C’est le sort réservé depuis la nuit des temps aux chiyatines les plus zélés, dont l’Homo Erectus lui-même aurait honte !

    22
    K. DZ
    14 novembre 2018 - 20 h 04 min

    Le bougre, c’est vraiment un poids lourd de la politique, lui qui se comparaît à Mme Merkel, il vient de prouver qu’il est meilleur qu’elle. Elle qui n’avait prévu de se retirer de la présidence de so parti en décembre, lui il l’a fait suite suite. C’est vraiment du lourd.

    14
    les mauvaises langues
    14 novembre 2018 - 19 h 56 min

    encore une bonne nouvelle reste combien t ils de ces croulants
    tu peut toujours aller jouer a l aristocrate sans noblesse aucune ,,on t a déjà oublier

    13
    Gatt M'digouti
    14 novembre 2018 - 19 h 54 min

    Ah maintenant, étant réduit à moins que rien, j’espère te voir dans une terrasse de café à la grande poste , du moment qu’il ne te reste aucun honneur à préserver ni à défendre !!!!!!
    Parce que selon ta conception l’honneur n’est l’apanage que des parlementaires ou politiques !!!!

    14
    nasser Nasro
    14 novembre 2018 - 19 h 50 min

    ah bon, qui sera le bouffon du roi, ah si ould abbes, Ceux qui viendront après toi, ne feront certainement pas le poids et d’avoir ton niveau intellectuel,savoir faire et savoir être. Tu es le seul a avoir ébranlé le trône , tu es le seul à faire réagir la presse internationale et attirer l’attention de tous les présidents du monde entier et faire braquer les projecteurs sur Le locataire d’El mouradia (pardon Zeralda). Aucun de tes prédécesseurs n’avait réussi un tel exploit. Avant d’être coopter à la tête du FLN, l’algerie n’était pas aussi connu, aujourd’hui tu es devenu la fierté des algériens. grâce à toi, l’Algerie est devenue la star des nations. C’est dommage que tes épisodes s’arrêtent là, nous y avons pris gout et la cote de l’Algérie a grimpé si haut que notre voisin de l’Ouest en est devenu jaloux. a telle enseigne non seulement les demandes de » bon voisinage », il nous envoie même tous les meilleures islamistes pour nous …….. Mais lui , il fait du marketing pour rappeler au monde entier de ne pas oublier qu’il est notre voisin et fière de l’être. En guise de récompense, l’Algérie te remercie et t’offre un séjour de très longue durée dans un pays parmi les plus avancés du monde avec prise charge totale de toutes tes dépenses sans limitation aucune. Bon vent comme disait l’animateur d’Ushuaïa

    11
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.