Suicide arabe

presidents arabe
Les dictateurs renversés par les monarques. D. R.

Par Bachir Medjahed – Guerre israélo-arabe, puis israélo-palestinienne, puis palestino-palestinienne, puis arabo-arabe, puis sunnite-chiite. Ces dernières ne se succèdent pas, mais se superposent. Mais, ces temps-ci, les pays du Golfe envoient des signaux à Israël, des signaux d’ouverture. La cible iranienne rapproche Israël des pays du Golfe.

Quelqu’un disait, il y a de cela très longtemps, que les Arabes seront interdits d’union, de possession de l’arme nucléaire, de démocratie, de cohésion et d’homogénéisation poussée de leurs systèmes politiques. Il leur est internationalement et nationalement interdit de s’engager dans le processus de mise œuvre de ce qui était un rêve pour Kadhafi, à savoir réaliser le projet de construction des Etats-Unis arabes et des Etats-Unis d’Afrique.

Les dirigeants arabes, qui n’y croyaient, pas riaient sous cape. Ils riaient également quand Kadhafi au sommet des chefs d’Etat arabes, mettait en garde ces dirigeants contre le risque de subir le sort de Saddam. Présent à ce sommet, Bachar Al-Assad était pratiquement pris d’un fou rire qu’il regrettera s’il visionnait les images du discours du dirigeant libyen assassiné, considéré comme un excentrique par ses pairs arabes.

Les Américains ne parlent plus du monde arabe. Ce concept n’existe plus dans le vocabulaire américain. Il viendra peut-être le jour où il n’y a aura plus de pays arabes tels qu’ils existent actuellement. Le Grand-Moyen Orient (GMO) finira par devenir l’instrument des partitions. Quel pays dit arabe n’a pas ses Kurdes, ses Touareg, ses sunnites, ses chiites, ses nomades ? Quel pays dit arabe a-t-il une cohésion nationale reconnue et ne connaît pas des tiraillements communautaires ?

Quand la guerre israélo-arabe est devenue une guerre israélo-palestinienne, puis palestino-palestinienne, les Arabes se sont retirés pour s’engager dans des guerres et des déstabilisations arabo-arabes. Les alliances ont changé. Il y a eu des coalitions occidentalo-arabes contre des pays arabes et contre des pays musulmans, avant que se constituent des coalitions arabo-arabes contre des pays arabes.

Les pays dit arabes qui ne se sont pas intégrés militairement dans ces coalitions se considèrent les uns les autres comme les ennemis stratégiques. Tant et si bien que les accords de défense conclus entre les pays occidentaux et les pays arabes sont supérieurs à ceux contractés au sein de la Ligue arabe. En mars 2003, alors que le Conseil de sécurité n’avait pas donné son accord aux Américains pour agresser et détruire pour toujours l’unité irakienne, les pays du Golfe ont donné aux Etats-Unis la caution régionale arabe.

Quant à Israël, enfin, ce n’est plus l’ennemi. Il a été remplacé par l’Iran.

En définitive, le choc civilisationnel promis a lieu au sein de la civilisation islamique elle-même.

B. M.

Comment (31)

    El Kendy
    15 novembre 2018 - 7 h 14 min

    Il n’y a pas de civilisation arabe , il y a la Civilisation arabo-musulmane. sans l’islam Allah seul sait ou sont les Arabes aujourd’hui. Nous les Algeriens , nous Devons nous occuper de nos Problèmes, d’abord réconcilier les arabisants el les bilingues, les salafistes el les traditionalistes , le FLN et le RND, les victimes du terrorisme et leurs Bourreaux et beaucoup d’autres…

    3
    3
    larbi
    14 novembre 2018 - 23 h 50 min

    « Et dire que chez nous l’on se défend encore de se dire arabe… »

    Allez on va dire qu’on est kabyles pour vous faire plaisir
    Moi Larbi à partir d’aujourd’hui je suis kabyle pour fairre plaisir à « Ziitra » et ceux de sa tribu

    5
    3
    maarouf
    14 novembre 2018 - 22 h 55 min

    Oser affirmer que l’Arabe n’existe pas. Des commentaires qui brillent par leur intelligence. Il est vrai que le ridicule ne tue pas !

    6
    4
      Zaatar
      15 novembre 2018 - 7 h 58 min

      Il y a quand même une nuance dans ce qui se dit, on ne dit pas que l’arabe n’existe pas, on dit que l’arabe n’existera pas plus… il faut attendre un peu, t’inquiètes pas ça ne risque pas d’arriver tout de suite, mais dans quelques dizaines d’années on en sentira les prémices…

      3
      4
    ZORO
    14 novembre 2018 - 20 h 41 min

    Le monde ARABE ou le monde DIT ARABE est ainsi nommé en fonction des interets .L obscurantisme, l aneantissement le suicide de ce monde c est a l arabe qu on colle l entiere responsabilte ;Les tribus des LUMIERES qui cotoyerent les arabes des siecles durant, se suffisent a pointer du doigt l arabe , raler et chialer
    C EST TOI LE MECHANT !!!
    SIGNEZORO….Z….

    6
    6
      Anonyme
      14 novembre 2018 - 22 h 27 min

      Tellement con ton post, une purge!

      8
      4
    CISEAUX
    14 novembre 2018 - 19 h 52 min

    L’Occident et ses sbires monarchies arabes ne font que diviser, toujours trouver ce qui peut partitionner un pays, un genre, une culture…ils vivent de cela.
    Aujourd’hui il séparent arabe de berbères, demain ces derniers avec les kabyles, ensuite les chleuhs avec les autres…et après les femmes des hommes, pour arriver comme chez eux à valider l’homo…et l’adoption…
    Qui n’a pas déjà entendu la fameuse phrase d’un collègue ou voisin Français : AH MAIS TOI TU N’ES PAS COMME LES AUTRES…
    S’il discute, exemple, avec deux musulmans, il cherchera ce qui peux les séparer et pas ceux qui les réuni.°°°Qui croit un instant que la France cherche vraiment l’amitié entre les maghrébins ou Africains? °°°

    7
    4
      Anonyme
      14 novembre 2018 - 20 h 43 min

      Pas vrai.
      Voilà ce que déclarait un secrétaire du baath Fln: « C’est De Gaulle qui a imposé l’arabisation »- dixit Mehri.
      * A’ cela il faut rajouter que Abdelkader a été fait « Emir » par Napoleon 3.
      Messali est le produit du couple turco-Francais. boumediene couvait de toute sa force les essaies nucléaires francais, tout en se faisant anti-colonialiste.

      7
      9
        ZORO
        14 novembre 2018 - 21 h 10 min

        OU ETIEZ VOUS DURANT CES TEMPS OH TRIBUS
        DES LUMIERES????
        NOUS ETIONS GUERRIERS DANS NOS TERRIERS NOS POIGNARDS A LA MAIN GUETTANT LA CHUTE DU TAUREAU POUR PORTER NOS COUPS DANS SON COU.
        SIGNEZORO…Z….

        5
        8
          Anonyme
          17 novembre 2018 - 10 h 55 min

          Rat d’egout. Juge et partie

    Anonyme
    14 novembre 2018 - 18 h 51 min

    Votre arabe repose sur l’islam. Les Etats inventés de toute pièce par les colons pour s’assurer la postérité ont besoin des dictatures qu’ils soutiennent. En effet tous les pays arabes par la force des armes ont tous un rapport directe de subordination avec les pays qui les ont imposé aux peuples. J’interdit à quiconque de parler en mon nom et de m’imposer l’arabité.

    14
    10
    MELLO
    14 novembre 2018 - 17 h 35 min

    Inutile d’aller lire ou d’aller voir ce suicide arabe au sein de toutes ces nations arabo-islamiques qui se grangrenent dangereusement, il suffisait de nous voir , de nous analyser ,car l’arabo-musulman qu’on nous colle , symbolise ce suicide arabo-arabe qui est parmis nous. Il suffisait de bien voir ce que nous vivons et ce que nous subissons quotidiennement, aussi bien verbalement que physiquement. Notre société subit ce retour de boomerang en pleine gueule. C’est qui le MIA, c’est qui le GIA , c’est qui le GSPC, c’est qui …. toutes ces hordes sauvages qui se sont manifestées à l’ombre d’un pouvoir islamo-baathiste. Le suicide arabe est en nous.

    8
    3
    maarouf
    14 novembre 2018 - 17 h 32 min

    Il est vrai que ces vingt dernières années, le monde arabe a vécu un énorme cafouillage. Mais posons-nous la question, qui est derrière tout cela ? Et à quel fin ?
    La France en Algérie s’est appuyée sur les traîtres pour freiner le processus de décolonisation. L’Occident agit de la même manière pour continuer à exploiter les richesses de ces pays. Mais ces richesses appartiennent d’abord aux peuples. Non ?
    S’il y a suicide, c’est celui des régimes arabes. Pour le reste, que certains cessent leur délire sur les arabes !

    10
    4
    maarouf
    14 novembre 2018 - 17 h 19 min

    A ceux qui hurlent avec les loups, je leur dis que la « race » arabe n’est pas près de disparaître, ni demain ni après demain, ni dans un avenir proche ou lointain…
    Cette civilisation qui fut le berceau du monde ne disparaîtra pas. Les peuples ne sont pas faits que de traîtres et de larbins.
    Les US sont en plein déclin, leur chute entraînera inexorablement celle des régimes monarchiques d’un autre âge. Le multilatéralisme tend à s’imposer dans les relations entre les nations à mesure que la Chine et la Russie se renforcent et s’affirment de plus en plus.
    Les dictatures et les monarchies n’ont jamais représenté leurs peuples..
    Cessons de faire l’amalgame entre les régimes et les peuples !

    Il suffit de pas grand chose parfois pour que les peuples se soulèvent et reprennent possession de leur souveraineté.
    L’Algérie n’en est-elle pas un exemple parlant ?
    Alors, à tous ceux qui exultent à l’idée que l’immensité de notre région arabe de l’atlantique à la mer rouge ne sera qu’un amas épars de principautés sans force, sans avenir et sans âme, qu’ils se rassurent…

    9
    17
      Zaatar
      14 novembre 2018 - 20 h 16 min

      Jusqu’a preuve du contraire c’est ce que l’on observe. Des monarchies arabes soumises au diktat US et israelien. Pour la forme, on pretend qu’une ligne de voie ferree est en preparation pour relier la capitale juive jerusalem aux capitales arabes des monarchies du golf. Quant a la palestine elle est en train d’etre effacee de toutes les tablettes. Si ce n’est pas des premices de la dissolution de tous les arabes je ne saurais dire ce que c’est.

      10
      4
    ripper
    14 novembre 2018 - 17 h 01 min

    Il y a ceux qui s’amusent à retirer les pièces du puzzle et les disperser.
    Ceux-là même qui ont agi directement en installant Israël à l’extrême Est, les alaouites marocains à l’Ouest, les Saouds aux lieux saints, détruit quelques pays récalcitrants, réveiller les démons ethniques (kurde, kabyle, …) et mis de l’avant des barbus à la lueur de tout changement, et indirectement en institutionnalisant la corruption et diabolisant et détruisant le moindre élément constructeur.
    Très bon texte qui touche la problématique actuelle. Dans un avion en détresse il est indiqué que le masque à oxygène soit mis par l’adulte (l’Algérie) en premier puis aux enfants mineurs, que sont les autres pays arabes en grande difficulté. Pour le moment l’Algérie doit rester forte et ignorer les tempêtes d’ailleurs, notez par exemple l’avancée du dossier du Sahara Occidental avec le regain en vivacité de notre pays.
    La meilleure des lumières est celle qui jaillit de l’intérieur.

    5
    5
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 12 h 37 min

    et en rajoutant a ces problémes que peut être vous avez oublier le probléme amazigh en afrique du nord et surtout le probléme algéro marocain qui peut exploser a n’importe quel moment
    PS: le maroc et l’algerie considérer comme pays arabe j’espère que vous n’avez pas oublier ce point donc ce qu’est ce passe au moyen orient est de copie coller de ce qu’est ce passe en afrique du nord ( maghreb )

    1
    10
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 11 h 00 min

    En énumérant toutes les guerres arabo-arabes, vous avez oublié la prochaine attendue et souhaitée par les occidentaux: la guerre Algéro-Marocaine. Alors continuez à jouer leurs jeux bande d’ignares et à attiser les haines entre les deux nations et à refuser le dialogue et paix. Continuez, vous aurez tout à gagner…ou pas.

    9
    30
      ZORO
      14 novembre 2018 - 11 h 29 min

      Qui te dit anonyme qu ils sont des ignorants? moi je vois des lettrés imbu de sciences sans consciences avec ames ruinées s offrant aux plus offrants telle est leur devise!!

      9
      7
      Zaatar
      14 novembre 2018 - 12 h 45 min

      Faudra juste préciser que tu subiras le même sort que la bande d’ignares.. s’ils ont tout à gagner, tu as tout à gagner aussi comme eux…

      5
      5
    Abou Stroff
    14 novembre 2018 - 10 h 51 min

    « Suicide arabe » titre B. M..
    je pense que, pour parler de suicide arabe, il faudrait d’abord définir ce qu’est l’arabe. or, il me semble que si, nous faisons abstraction du discours idéologique, l’arabe n’existe pas. par conséquent, il ne peut y avoir de « suicide arabe ».

    12
    12
      ripper
      14 novembre 2018 - 16 h 32 min

      Les mondes arabe, occidental, francophone, anglo-saxon, … sont d’ordre linguistique. Un petit plus pour les arabes, il s’agit d’un gigantesque groupe de 400 millions de personnes où deux gars de Tizi Ghenif et d’Alep peuvent facilement communiquer, avec un ciment religieux facilitateur en prime. Économiquement, c’est un super gros marché …
      que les autres mondes ne le veulent pas.

      3
      5
    Tin-Hinane
    14 novembre 2018 - 10 h 39 min

    C’est curieux un tel article précisément au moment ou commence le dénouement.
    Il y a eu une charge contre le monde arabe, l’occident a voulu l’extinction du monde arabe et l’occident a engagé tous les moyens dont il disposait, tous: armes, argent beaucoup d’argent pour acheter des traitres, flatterie et avantages à certains pays arabes au détriment d’autres et ainsi de suite, ils ont sorti les armes lourdes et légères, toutes les armes. Ils ont prétendu que l’Arabie saoudite était le grand leader des arabes, bien qu’un leadership ne s’ocotroie pas, il se gagne ou il se mérite. Et d’autres bizarreries aussi saugrenues comme les petits îlots du golf persique (le Qatar, les Emirats pour ne citer que ces 2 là) qui sont devenus tout d’un coup des grands pays, que dis-je des empires qui constitueraient à eux seuls tout le monde arabe et qui donneraient la caution. Ce que l’on peut voir aujourd’hui, c’est que l’Irak n’est pas définitivement détruite comme le dit l’article, la Syrie s’est battue est continue de se battre avec succès, l’Algérie s’en est bien sortie, le Liban aussi, reste la Palestine et le Yemen et une lourde facture pour les traitres. L’occident a perdu dans cette affaire. Il y a eu c’est vrai et il y a encore des troubles, des guerres civiles, des trahisons, des terroristes dans le monde arabo-musulman parce que l’occident lui a mené une guerre mais nous l’avons gagnée cette guerre ce n’est peut-être pas encore visible à certains. Le choc civilisationnel promis a lieu mais pas au sein de la civilisation islamique elle même mais contre l’occident.

    12
    13
      Ch'ha
      14 novembre 2018 - 12 h 37 min

      @Tin-Hinane
      Je suis complètement d’accord.
      Pour rappel lors du discours à la ligue arabe on voit le Président Bachar Al assad remercier le colonel Khadafi Allah Yarhmou pour son discours clairvoyant et franc.
      Je rajoute également que le Yémen, machallah, un peuple qui force l’admiration BRAVOURE COURAGE EXCELLENCE s’en sort et même à tel point que les EAU (il me semble) ont fait de la fake news en prétendant montrer une vidéo de leurs troupes en action alors qu’il s’agissait de militaires turcs en action au sud de la Turquie….
      Les yéménites tout comme les syriens se battent et continuent de se battre avec succès machallah, reste certes une famine et embargo sans précédent qui sont également des armes de destruction massive mais les yéménites résistent tout comme les syriens.

      10
      7
    Anonyme
    14 novembre 2018 - 10 h 17 min

    « le choc civilisationnel promis a lieu au sein de la civilisation islamique elle-même » « La civilisation musulmane », cette civilisation ne doit rien aux Arabes, ni à l’islam, les peuples, devenus musulmans, ne réalisèrent des progrès que parce qu’ils appartenaient à d’autres races que la race arabe et parce qu’ils n’avaient pas encore subi trop profondément l’empreinte de l’Islam. Leur effort fut accompli malgré les Arabes et malgré le dogme islamique.
    Les prodigieux succès de la conquête arabe ne prouvent rien. Attila, Genseric, Gengis-Khan ont soumis nombre de peuples et cependant la civilisation ne leur doit rien.
    Un peuple conquérant n’exerce une action civilisatrice que s’il est plus civilisé que les peuples conquis. Or, tous les peuples vaincus par les armées du Calife étaient parvenus,longtemps avant les Arabes, à un haut degré de culture, de telle sorte qu’ils purent leur communiquer un peu de leur savoir, mais qu’ils n’en retirèrent rien.C’est ainsi pour « le monde arabe »,c’est une fable de l’impérialisme arabe khaliji.

    23
    6
    Gatt M'digouti
    14 novembre 2018 - 10 h 14 min

    Sous la photo on lit : Les dictateurs renversés par les monarques. D. R.

    Parce que dans les monarchies c’est la Suède et la Suisse réunies?

    En Libye on regrette Khaddafi
    En Tunisie on regrette Ben Ali
    En Irak on regrette Sadam Hussein
    Un Boumediene « dictateur éclairé et nationaliste » vaut mille fois Bouteflika « ultra libéral »

    14
    11
      Anonyme
      14 novembre 2018 - 12 h 38 min

      « ki choun9our ki bel3oud » Boumediene et Bouteflika c’est deux face de la même pièce.Boumediene a formé Bouteflika sur l’arabisation et l’islamisation à outrance de l’Algérie jusqu’à dépasser l’Arabie saoudite et Qatar.Bouteflika parachève l’oeuvre satanique de Boumediene.

      13
      8
    ZORO
    14 novembre 2018 - 9 h 38 min

    @ZAATAR.
    Tous ceux qui utilisent l expression IDA 3OURIBET KHOURIBET n ignorent pas son sens reel mais dans leur haine de l arabe et leur tatufferie il font dire a IBN KHALDOU l arabe ce qu il n a jamais dit ;Au lieu de faire leur mea culpa et se reconnaissent comme A3RAB moukharibine wa mounafikine comme decrit par le coran (EL A3RAB ACHADOU KOFRENE WA NIFAKA) il designe l arabe comme sujet de cette expression.
    EL A3RAB qui ne sont autres que les gens de la tribu issus dans leur grande majorite de monts ou des campagnes loin de la cite ,sont facilement manipulable vu leur ignorance comme le cite le coran . Quand un a3rabi est atteint par le virus d une recente culture il se transforme en ennemi potentiel de la culture de ses parents au point de les traiter de moins que rien ou simplement les renier.A travers la langue de son nouveau maitre il se voit anobli et devient le bourreau de sa propre culture et le clairon de celle qui vient de l asservIr
    SIGNE ZORO…Z…

    10
    15
      Zaatar
      14 novembre 2018 - 10 h 06 min

      Le problème n’est pas là Cher Don Diego de la vega, on parle du suicide arabe, de l’extinction de « l’espèce ». L’article traite de la traitise des individus qui composent cette espèce, de leur roublardise interne et de leur hypocrise d’entre êtres qui les amènes à retrécir leurs territoires et appelés à disparaitres. Voila de quoi il s’agit. Ce à quoi j’ai réagit dans le même sens en écrivant Idha 3ouribet khouribet oua dha3et… on est bien dans cette configuration. Maintenant tu veux traiter de l’assertion en elle même et de ce qu’elle peut interpréter, je te donne carte de blanche pour donner toutes les significations qui t’arrangent… bien à toi cher ami.

      10
      6
    Bamar
    14 novembre 2018 - 8 h 41 min

    Les gouvernements arabes sont les maîtresses de l occident

    11
    1
    Zaatar
    14 novembre 2018 - 8 h 05 min

    Idha 3ouribet khouribet dit le dicton de chez nous… En extrapolant il faudrait ajouter  » oua dha3et » ce qui donne en fin de compte « Idha 3ouribet khouribet,oua dha3et ». A la fin je crois qu’il n’existera plus d’arabes. la tendance à laquelle on assiste actuellement permet d’emettre cette hypothèse sans problèmes. Et dire que chez nous l’on se défend encore de se dire arabe… on veut se coller à l’extinction de ceux ci…

    18
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.