Des milliers de logements éventrés ou détruits : Israël poursuit sa politique de la terre brûlée à Ghaza

Israël, Ghaza
Destruction programmée dans la bande de Gaza, oeuvre de l'entité sioniste. D. R.

Au moins 1 252 logements de Palestiniens ont été touchés lors des dernières agressions israéliennes sur la bande de Ghaza, dont 77 totalement démolis, a dénoncé ce dimanche le sous-secrétaire du ministère des Travaux publics et du Logement à Ghaza, Naji Sarhan. S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue au siège du ministère de l’Information à Ghaza, Naji Sarhan, a fait savoir que le coût global des dégâts engendrés des attaques, avoisine «les six millions de dollars américains, dont quatre millions de dollars concernant les constructions et près de deux millions de dollars de pertes en équipements».

Le responsable a rappelé que des dizaines de raids israéliens «ont ciblé les bâtiments civils et les logements» dans l’enclave lors de la récente escalade, et ce, outre d’autres dégâts considérables ayant affecté, entre autres, les alentours de ces constructions, des magasins, en plus de la destruction des réseaux téléphoniques et d’électricité. «Vingt logements sont devenus inhabitables et 55 autres ont été gravement endommagés», a signalé le même responsable, appelant la communauté internationale «à agir efficacement» pour mettre fin aux agressions et protéger la population civile et ses installations.

Au terme de la conférence de presse, Sarhan a fait savoir que l’enclave avait besoin «de 14 000 nouveaux logements par an», en raison de l’augmentation naturelle de la population. Au début de la semaine écoulée, la bande de Ghaza, qui peine à se reconstruire, a été le théâtre d’une escalade violente où au moins quatorze Palestiniens ont été tués et des dizaines d’autres ont été blessés.

Entre 2008 et 2014, Israël avait déclenché trois agressions sur Ghaza, faisant des milliers de morts et de blessés dans les rangs des Palestiniens. En outre, ces agressions avaient causé de graves dommages au niveau des infrastructures locales.

R. I.

 

Comment (10)

    karimdz
    19 novembre 2018 - 21 h 19 min

    L état nazi sioniste a décidé d exterminer le peuple palestinien au vu et au su de tout le monde et en toute impunité, puisque selon les soutiens occidentaux à cet état criminel, isra heil ne fait que se défendre !

    Rappelons nous au plus fort des destructions sur le ghetto de GAZA, les occidentaux appelaient hypocritement l état sanguinaire sioniste et le Hamas à plus de retenue ! Comme si on pouvait comparer la force de tsahal, l armée criminelle usant et abusant d’armes de destruction massive et d armes interdites par la convention de Genève, avec les moyens limités de la résistance palestinienne.

    A travers cette tragédie palestinienne, syrienne irakienne, c ‘est en fait le projet du grand isra heil que les sionistes tentent de réaliser, un vaste empire qui irait du nil à l euphrate, symbolisé par les deux bandes bleues du drapeau isra heil lien.

    Pendant ce temps, des monarchies sionistes arabes, s entendent avec les criminels en exercice isra heil liens, et appellent à la reconnaissance de cette nouvelle bête humaine !

    Je prie Allah, pour qu’il active la destruction de cet entité sioniste, amine.

    Norebi
    19 novembre 2018 - 17 h 29 min

    Les missiles doivent pleuvoir sur les habitations des sionistes terroristes.

    1
    2
    Le Tentateur et Les Tantes...
    19 novembre 2018 - 3 h 30 min

    Israël maintiendra son adversaire palestinien dans une limite qui l’empêchera de prendre force, l’arbre palestinien sera constamment empêché de fructifier ! Et les Palestiniens d’appels en appels à « l’aide internationale », bis repetita, devraient finir par comprendre qu’ils sont condamnés à faire de leur prison actuelle un abri souterrain avec en surface rien que des tentes, « en attendant Godot » ! Mieux vaut vivre une étape sous tentes que vivre sous la loi des tantes, leurs appels répétés à « l’aide internationale » sont finalement naïfs, les tantes ne les protègeront que s’ils s’émasculent, cette vérité est « souterraine », voilà, c’est cruel mais reconstruire inlassablement pour être chaque fois à nouveau détruit doit cesser, devrait cesser… Ces amas de gravats coûtent cher à l’humanité, la tente est bio, et sidèrera Tsahal, lui coûtera cher, ses tantes seront en deuil. Les deux adversaires guériront par une guerre guérisseuse, alors ils passeront enfin à l’ère de ni tentes ni tantes, il y aura un couple naturel victorieux… Dans la chaleur et la douceur d’une Kheyma mobile et indestructible, sauf par le feu nucléaire, ultime cartouche de Tasahal, pour le cas où ses tantes auraient la majorité au « parlement », via la démoncratie du Tentateur.

    2
    2
    Ch'ha
    18 novembre 2018 - 23 h 54 min

    Je continue à dire que la seule et UNIQUE solution est une GUERRE DE DÉCOLONISATION GUERRE DE LIBÉRATION DE LA PALESTINE avec l’axe de la Résistance.
    Suite au livre « How long will Israël survive » (Gregg Carlstrom), Hamid Baidinedjad ambassadeur d’Iran à Londres a tweeté « qu’au delà des menaces extérieures qui guettent Israël, l’occupation de la Palestine a approfondi les désaccords entre les extrémistes de gauche et de droite. Israël fait face à une menace immédiate de guerre civile et destruction », je dirais si seulement c’était le cas.
    Avec le départ de Lieberman et son parti Israël Beytenou, Netanyahou veut éviter les élections anticipées d’où sa rencontre ce jour avec Moshe Kahlon du parti centriste Koulanou principal allié du Likoud au sein de la coalition gouvernementale Knesset, la démission de Lieberman a laissé Netanyahou avec majorité parlementaire minimale 61 sièges/ 120.

    2
    4
      Farida
      19 novembre 2018 - 11 h 00 min

      Explique nous comment ? Le « plan » quoi !

    Christaensen
    18 novembre 2018 - 23 h 03 min

    L’injustice à ciel ouvert, l’action ne devra jamais s’arrêter alors, je pense que c’est la meilleure solution, le soutient au peuple palestinien doit se poursuivre à feu continu…

    6
    2
    Chicago2015
    18 novembre 2018 - 22 h 30 min

    Pendant ce temps, le Gouvernement Chinois condamne les Musulmans au Turkestan Oriental, territoire grand comme l’Algerie, regorgeant de Gaz/Petrol (xinjiang pour les agents communiste Han, chinois): Pekin decrit l’Islam comme une maladie a eradiquer! Les Pays Musulmans sont prisonniers de la dette Chinoise, et ne peuvent manifester leurs solidarite avec le Peuple Ouighour et Kazakh, victimes des bandits chinois! Israel opprime 3 millions de Palestiniens, la Chine amie du Gov. Algerien, opprime 30 millions de Musulmans Ouighours!

    8
    4
    Tredouane
    18 novembre 2018 - 22 h 18 min

    Crimes contre l’Humanité par excellence,voila un état que certains montre comme un havre de paix démocratique,l’État sioniste dans ça métamorphose à atteint son apogée dans l’art de la criminalité,un état théocratique de sur quoi raciste, n’a aucun égare à l’opinion international des lois fondamentales des nations unis;la plus grande erreurs qu’il faut rattraper c’est les accords d’Oslo.

    8
    3

    […] Des milliers de logements éventrés ou détruits : Israël poursuit sa politi… est apparu en premier sur Algérie […]

    Anonyme
    18 novembre 2018 - 21 h 48 min

    Je croyais qu’ils s’étaient entendus sur un cessez-le-feu…hhhh! Il ne faut jamais faire Confiance aux sionistes, ce sont des caméléons qui changent de couleur chaque seconde. Et attention, il ne faut pas faire Confiance au sioniste Sissi (sa mère Malika Titani est marocaine de confession juive)..!

    Le peuple palestinien doit reprendre sa lutte de libération pour recouvrer son indépendance, car l’état voyou sanguinaire a peur du feu et du sang.

    7
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.