Les Verts se déchaînent et arrachent la qualification à la CAN-2019

Verts
Atal et Feghouli fêtent la qualification. New Press

Par Réda B – Personne ne s’y attendait ! Les Verts qui affrontaient aujourd’hui dimanche le Togo à Lomé en match comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui aura lieu au Cameroun, n’ont fait qu’une bouchée de son adversaire (4-1). Cela faisait très longtemps que les Algériens ne s’étaient pas imposés hors de leurs bases.

Pourtant, en jetant un coup d’œil sur la composition de l’équipe avant la rencontre, il y avait des surprises avec les titularisations des Chita, Benlamri, Belaïli…Ils ont fait l’essentiel.

Amoindris par l’absence de Brahimi, Farès, Halliche, blessés, et Mandi, suspendu, les Verts sont partis à l’assaut dès le coup d’envoi de la partie. D’ailleurs, la rencontre est pliée en seulement une demi-heure de jeu. Mahrez (13’) profite d’une sortie hasardeuse du gardien togolais pour le lober.

Continuant sur leur lancée, les Algériens doublent la mise grâce à un très beau travail du défenseur Atal qui élimine deux joueurs avant de mettre la balle au fond des filets d’un joli tir. Les Fennecs ne s’arrêtent pas là. Mahrez inscrit le troisième but qui assomme les Eperviers.

L’entraîneur français Claude Leroy est hors de lui. Il tente de remobiliser son groupe en seconde période. Laba (53′) réduit la marque, mais cela reste insuffisant. Les Algériens gèrent la rencontre et tentent quelques incursions. C’est d’ailleurs Bounedjah qui clôture le bal avec un beau but suite à un travail individuel (4-1).

Les Verts avec 10 points au classement sont leaders devant le Bénin (7 points) et le Togo et la Gambie avec chacun 5 points. Ils sont donc qualifiés à la prochaine CAN quel que soit le résultat du dernier match.

R. B.

Comment (20)

    Anonyme
    21 novembre 2018 - 13 h 54 min

    Félicitations aux « Desert Warriors » algériens, mais ce n’est qu’une toute première étape,….et non la fin
    Devant un très long chemin d’étapes, d’obstacles, et de problèmes, encore nombreux à sauter….. Le début de la reconstruction totale des « verts », est en cours, après plus de 3 ans d’échecs, et de problèmes L’équipe du Togo n’est pas un foudre de guerre, par rapport à d’autres équipes africaines,
    Nos voisins nord africains restent au Top des équipes africaines, il faut etre modeste, et très prudent
    La FAF, et le Ministère de la Jeunesse, et des Sports doivent s’abstenir, d’intervenir dans les prérogatives De l’autoritaire entraineur algérien Djamel Belmadi, et le laisser travailler tranquillement, en lui réunissant Tous les moyens humains, matériels, et surtout, psychologiques.

    karimdz
    19 novembre 2018 - 21 h 01 min

    Félicitations à notre équipe nationale, c ‘est comme cela que nous aimons voir les Fennecs, être des vainqueurs.

    L’entraineur algérien a trouvé le ticket gagnant, avec sa nouvelle composition, je souhaite in shAllah, que l’E.N. ira loin et pourquoi pas, nous ramener la coupe d’Afrique.

    5
    1
    Anonyme
    19 novembre 2018 - 17 h 40 min

    Félicitation !

    Sans Zetchi et son medouar c’est encore mieux !!

    8
    2
    Gatt M'digouti
    19 novembre 2018 - 10 h 41 min

    Belmadi ! un seigneur !

    6
    2
    ZORO
    18 novembre 2018 - 23 h 37 min

    TU VEUX BIEN CACHE QUE CE  » Z » APPARTIENT AUX YEMENITES QUI SONT DES ARABES ;ISNT IT??
    AYNA EL MAFAR COMME DIRAIT IBN ZIYAD!!!
    SIGNEZORO….Z…

    4
    10
    Kahina-DZ
    18 novembre 2018 - 23 h 36 min

    Mabrouk l’Algérie ! Merci à Belmadi et aux joueurs !!

    14
    1
    MELLO
    18 novembre 2018 - 23 h 30 min

    La preuve que le joueur Algérien formé en Algérie est capable de se transcender en Afrique. Cette équipe à été bien réfléchie par Belmadi en y faisant jouer plus de 50 % de joueurs locaux maîtrisant parfaitement les terrains en gazon synthétique. Bravo les jeunes.

    15
    2
    Anonyme
    18 novembre 2018 - 22 h 31 min

    Laisser le Coach Djamel Belmadi (il a déjà montré son autorité, et sa personnalité
    Vis à vis de la FAF, et les joueurs) , travailler tranquillement, avec sérénité, et calme, il faut lui donner
    Du temps, et des moyens pour réussir, encore, plus, dans l’avenir, sans le presser
    Loin des bruits, les projecteurs, les perturbations psychologiques, sans interventions des incompétents,
    Et les fauteurs de troubles, de l’anarchie, et de l’instabilité, à des fins personnelles obscures, non avouées
    Qui n’ont rien avoir avec le Football moderne
    L’E.N a encore du chemin long devant elle, et beaucoup de travail,
    Pour arriver au top des grandes équipes africaines, l’Algérie en cours de reconstruction, après plus de
    Trois années de résultats faibles, avec des séries de défaites,…..
    L’espoir, et l’optimisme sont, progressivement, de retour

    12
    1
    ZORO
    18 novembre 2018 - 22 h 30 min

    la seule fausse note dans cette harmonie, l apparition dans les gradins d un tissu inscrit dessus un Z yemenite , c est le drapeau de leur tameskhart qui s etend de l egypte aux canaris
    EN QUOI CA CONCERNE L ALGERIE???
    SIGNEZORO…Z…

    5
    17
      MELLO
      18 novembre 2018 - 23 h 00 min

      Démonstration fort éloquente que ce Z dont tu parles est universel. On avait l’occasion de l’apercevoir en Russie lors de la coupe du monde, il est aussi présent lors des matchs du FCBarcelone et du Réal Madrid, sans oublier de citer qu’il est présent sur tous les terrains de football d’Algérie.

      10
      3
      Un Passant
      19 novembre 2018 - 18 h 59 min

      [email protected] Rumine ta rage, tu vas finir par avoir un infarctus. Quelle indigence morale et intellectuelle ! Un abîme sans fond !

      4
      1
    Anonyme
    18 novembre 2018 - 21 h 30 min

    maak ya lkhadra risque de détourner les algériens de leurs revendications pour un changement radical de ce systeme ! alors le pouvoir va mobiliser le maximum de moyens afin d occuper la jeunesse par un ballon rempli de vent et de errih fe echbek !

    7
    9
    Anonyme
    18 novembre 2018 - 20 h 39 min

    On peut dire que c’est un bon départ avec le coach Belmadi qui a donné du cœur à cette équipe. Félicitations et one two three viva l’Algérie.

    13
    2
    Chaoui
    18 novembre 2018 - 20 h 37 min

    Un seul mot : BRAVO !
    L’EN a ici rendu une copie propre. Belle prestation en 1ère période. Le match étant scellé, plus qu’à lever « le pieds » à la reprise de le seconde mi-temps.
    Qu’on aimerait voir notre équipe produire un tel jeu plus souvent. Irrésistible elle deviendra, renouant avec le prestige et la classe de ses aînées.
    Ce que l’on a vu cet après-midi nous laisse espérer de beaux lendemains couronnés de titre(s).
    Tahia l’Jazeïr !

    14
    2
    Anonyme
    18 novembre 2018 - 20 h 37 min

    C’est une victoire des verts, et de leur entraineur à personnalité autoritaire,
    Et tactiquement prudent, et réservé, bonne continuité, et de réussites, dans l’avenir, pour l’E.N
    Une victoire que les responsables affairistes, et incompétents de la FAF vont s’efforcer à détourner
    En leur faveur, et à leur profit, par opportunisme, en profitant pour faire oublier les graves faiblesses, et tares
    De leur « championnat professionnel ?!,… », l’un des plus faibles en Afrique

    6
    4

    […] Les Verts se déchaînent et arrachent la qualification à la CAN-2019 est apparu en premier sur Algérie […]

    3
    8
    Pas d'euphorie
    18 novembre 2018 - 19 h 51 min

    Il n’y a vraiment pas de quoi s’extasier dans une espèce d’euphorie comme ci il s’agissait que nous avons battus une équipe de foot qui évolue dans un championnat européen où latino américain.
    Ce n’est qu’une petite équipe nationale du Togo évoluant en championnat africains qui n’a jamais vraiment brillée même en Afrique avec mes respect pour tous les togolais et togolaise.
    La vérité nous allons la découvrir incessamment sous peux quand il vont affronter les grosses pointure d’Afrique.
    Et l’euphorie va très très vite retombée.

    5
    19
      Apache
      18 novembre 2018 - 21 h 00 min

      Les gens comme vous, on les appelle des « party poopers ». Ce sont des gens qui gâchent la joie ou le plaisir des gens lors d’une soirée dansante ou d’un évènement de distraction. Et c’est dommage!

      15
      1
    Linguistique
    18 novembre 2018 - 19 h 48 min

    « Cela faisait très longtemps que les Algériens ne s’étaient pas imposés hors de ses bases » ET AVEC QUEL PANACHE !

    20
    2
    FENNEC
    18 novembre 2018 - 19 h 45 min

    on va entendre sur la chaine el heddaf TV les mauvaises langues de pseudos consultants-charognards a l’image du clown de service bencheikh d’el heddaf déclarant que le togo est une équipe faible, tandis que cette derniére avait fait match nul a l’aller a Alger.
    BRAVO a toute l’équipe et Belmadi qui a su remobiliser le groupe.
    FELICITATIONS LES FENNECS.

    21
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.