Football : une année de suspension pour le président de la JSK, Chérif Mellal

discipline
Le président de la JS Kabylie, Chérif Mellal. New Press

Le président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, a écopé d’une année de suspension, dont six mois avec sursis, pour «violation de l’obligation de réserve, outrage et atteinte à la dignité et à l’honneur d’un membre de la Ligue», a annoncé lundi 19 novembre la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

Le patron de la JSK devra s’acquitter également d’une amende de 200 000 dinars, ajoute la même source, précisant que Chérif Mellal ne s’est pas présenté à l’audience qui devait avoir lieu lundi 19 novembre. Cette sanction fait suite aux déclarations et interviews accordées par Mellal à plusieurs médias au sujet du décalage, de 24 heures, de la rencontre de championnat entre l’USM Alger et la JS Kabylie, disputée finalement le 9 novembre au stade Omar-Hamadi (1-0).

Mellal a contesté violement les modifications apportées au calendrier de la compétition, critiquant sans retenue le président de la LFP, Abdelkrim Medouar. Par ailleurs, la commission de discipline de la LFP a décidé de se «dessaisir» de l’affaire USM Annaba – ex-joueurs impayés, en faveur de la commission nationale de résolution des litiges (CNRL) «et ce en conformité avec la circulaire de la FIFA en date du 9 mai 2018», explique la LFP. Cette circulaire stipule que toute décision financière ou non financière, prononcée à l’encontre d’un club par un tribunal arbitral au sein de l’association concernée ou par une chambre nationale de résolution des litiges dûment reconnus par la FIFA doit être exécutée par l’association de l’organe qui a prononcé la décision.

Enfin, l’ASO Chlef (Ligue 2) a écopé d’un match à huis clos pour «utilisation de fumigènes sur le terrain de jeu (3e infraction)».

R. S.

Comment (20)

    Yacine
    22 novembre 2018 - 9 h 07 min

    On veut casser Mellal parce qu’il osé dénoncer les magouilles , les malversations et les complots des pseudos dirigeants du Foot ball algérien !
    Ces gens se prennent pour les parrains du foot et prennent des décisions sans aucune concertation avec les responsables des clubs , et c’est tout à fait normal que des présidents de clubs défendent les intérêts de leurs équipes !
    Il n’ya qu’à voir le niveau de violence dans nos stades qui a atteint des proportions inquiétantes , les résultats catastrophiques de nos équipes que ce soit à l’échelle africaine ou mondiale pour s’apercevoir que notre foot , tout comme notre pays sont dirigés par des bons à rien !

    2
    1
    Anonyme
    21 novembre 2018 - 7 h 09 min

    A voir la tête du fiston ce n’est pas demain que le Maroc sera respecté.

    10
    2
    Abbes
    20 novembre 2018 - 23 h 47 min

    Le fait d’avoir décidé de faire la préparation de la JSK dans cette féodale Narco-Monarchie absolue de Momo6, je considère que Mellal est aussi traître que le maroki Medouar. Point barre.

    15
    10
      Ramdane
      21 novembre 2018 - 7 h 12 min

      ya si Abbes,
      arretez vos insultes derriere un clavier et vous distribuez les titres de nationalisme, personne n’est nationaliste plus que l’autre , les seuls et vrais nationalistes et ne sont pas traitres ce sont ECHOUHADAS .
      Monsieur Mellal est libre d’organiser le stage de son equipe la où il veut , c’est sont argent ,

      13
      13
        Anonyme
        22 novembre 2018 - 1 h 12 min

        Non messiou, ce n’est pas à cause de l’argent qu’on doit vendre notre âme. Et puis la JSK appartient à l’Algérie d’abord, avant qu’elle n’appartienne à Mellal, donc, il doit être intelligent et ne doit pas naviguer à contre courant, sinon on saura à quelle bande il appartient.

          Ramdane
          22 novembre 2018 - 6 h 56 min

          à Anonyme,
          non ya Si Anonyme , MELLAL c’est un vrai ARGAZE , il n’a pas vendu son ame, et arretez d’accuser les gens integre d’avoir vendu son ame, le Maroc c’est un pays voisin comme les autres pays voisin, c’est lui le president de la JSK et c’est a lui seul de decider où passer le stage , autre chose c’est de la polémique sterile, vous etiez où quand la JSK avait plein de problèmes et jouait pour le maintien ? pourquoi vous ne l’avez pas défendu quand les décideurs de football ont suspendu le stade de tizi ouzou pour 06 mois ? mais pour donner les lecons de nationalisme derriere un clavier et un ordinateur vous etes champion ….

          5
          1
    Ch'ha
    20 novembre 2018 - 19 h 30 min

    Hors sujet : l’Espagne propose au makhNazi d’organiser ensemble avec le Portugal le mondial de 2030.
    Cf. Article AP sur Madrid et la RASD du 17/11.
    Il est où l’autre (le foot et moi…) Zetchi je crois qui voulait une candidature commune avec la narcomonamerde pédophile makhNazi, j’avais d’ailleurs écrit « ses propos n’engagent que lui », c’était au moment du vote face aux USA il me semble que l’Arabie Saoudite ayant voté US un truc comme ça …le makhNazi faisait dans la pleurniche.

    35
    2
      Mouloudeen
      20 novembre 2018 - 19 h 42 min

      @Ch’ham C’est toute a traitrise de ceux qui dirigent notre football (Zetchi- le maroki Medouar and Co) sans parler des voyous qui sont a la tete de nos club comme ce Mellal qui prefere aller faire la preparation hivernale au Marokistant avec l’argent du peuple algerien.

      29
      14
    Anonyme
    20 novembre 2018 - 17 h 47 min

    Excusez-moi, mais ils se valent tous..Ma Tachkour 3azza 3la Bent M’Barak..! Même Mellal fait de l’excès de zèle, il se comporte comme un nabab! je le répète encore une fois, il faut fermer la boutique de la FAF pendant le temps qu’il faut, car elle est devenue un nid de rapaces.Le football n’est plus un sport, il est devenu synonyme de tous les maux.

    26
    10
    DYHIA-DZ
    20 novembre 2018 - 17 h 37 min

    Les autres aussi doivent rendre des comptes. Medouar le marrouki y compris.

    Vendre la JSK aux marocains …Inacceptable trahison.
    NON MELLAL , TU N’AS PAS LE DROIT .

    36
    11
    Anonyme
    20 novembre 2018 - 17 h 05 min

    Mellal, c’est ta punition pour avoir songé à ramener la JSK faire son stage au maroc.Traitre.

    36
    33
    MELLO
    20 novembre 2018 - 16 h 59 min

    Un pays de clowns dirigés par des clowns. Des clowns ? Oui car cette suspension nous fait rire. Dire la vérité, dénoncer les rapaces et les corrompus , devient un acte passible de prison, c’est pour ça que nous nous retrouvons dans cette crise. Mellal à dit tout haut ce que tout ce beau monde pense tout bas, il a fait trembler ces institutions de tbezness. En fait je ne comprends pas la suspension d’un président de club . Que doit il ne pas faire ?
    Quant à ceux qui parlent d’injures vis à vis de Serrar qui vont lui coûter la prison, alors que doit subir Serrar qui avait dîné la veille du match avec Medouar , ce qui provoqua le report ? Photo et vidéo à l’appui.

    35
    22
    Kahina-DZ
    20 novembre 2018 - 15 h 43 min

    Je suis contre la décision de Mellal pour avoir choisi de faire le stage de la JSK chez un pays ennemi .
    Mais cette sanction a l’air d’un sabotage. Ce qu’a dit Mellal n’est un secret pour personne.
    la FAF s’est transformée en une association de la médiocrité et de la Fraude et TBAZNISS.

    C’est pour quand la sanction de medouar et sa clique ???
    Une justice doit être équitable !!!

    49
    11
      Ramdane
      20 novembre 2018 - 16 h 18 min

      non Kahina Dz , je regrette le Maroc n’est pas un pays ennemi, c’est un pays frère, il ne faut pas oublié ce qu’a fait Mohamed V pour la révolution ALGERIENNE, il ne faut pas oublié que beaucoup de familles Algériennes et Marocaines ont des liens de parentés, donc de grâce arrêtons ce Cannibalisme

      26
      31
        Kahina-DZ
        20 novembre 2018 - 16 h 55 min

        SVP, je n’ai pas besoin des leçons de votre part…
        Ceux qui attaquent et manigancent contre l’Algérie et son peuple ne peuvent être mes frères.
        En plus, mon père est marié à une Kabyle Algérienne. D’où mes frères sont tous Algériens.
        Je n’ai aucun frère au maroc.
        Merci de respecter !!

        39
        21
          Ramdane
          20 novembre 2018 - 17 h 30 min

          A KAHINA Dz
          ce n’est pas une leçon, ne soit pas susceptible , l’histoire est têtue , on ne peut pas l’effacer, et arrêtez de voir midi à ta porte, comme on dit, personne ne manigance contre l’Algérie, le bien est en nous et le mal est en nous , c’est tes propres freres Algériens qui manigancent contre l’Algerie

          20
          36
          DZDZ
          20 novembre 2018 - 19 h 45 min

          Ramdane
          20 novembre 2018 – 16 h 18 min

          Impossible d’oublier La trahison marocaine envers la révolution Algérienne !!
          Impossible d’oublier la guerre des sables de 1963 !!!
          Le témoignage de Ait Ahmed est disponible sur youtube !! Quelle trahison.

          28
          4
        BabElOuedAchouhadas
        20 novembre 2018 - 19 h 47 min

        @Ramdane. Ton Marokistan est l’ennemi de l’Algerie et de son peuple eu egard aux multiples traitrises envers tout ce qui est Algerie et ce, depuis 1837 a ce jour,

        22
        7
    Ramdane
    20 novembre 2018 - 14 h 32 min

    tout ca parce qu’il a dit la vérité , il faut qu’il laisse cette ligue de football faire la pluie et le beau temps si non ils le sanctionnent , vraiment c’est un abus de pouvoir , cette histoire ressemble à l’histoire d’un citoyen sud Africain , quand un policier blanc le frappait avec la crosse de son arme cet homme noire qui était parterre , et quand l’homme noire lui a craché dessous , le policier lui a dit « c’est un monstre….. » le policier a oublié que c’est lui le monstre pas l’homme noire qui se défendait pour sa dignité .
    à bons entendeurs SALUT

    20
    26
    Anonyme
    20 novembre 2018 - 14 h 24 min

    Mesure tres complaisante surtout qu’elle dois concerner aussi le maroki Medouar.

    Par ailleurs, si Serrar porte l’affaire au penal pour insultes, je vous garanti que Mellal prendrait au minimum 12 mois de prison ferme.

    29
    25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.