Contribution de Bachir Medjahed – Foutez la paix à l’Algérie et à l’ANP !

ANP succession
L’Algérie n’a jamais menacé un quelconque pays. New Press

Par Bachir Medjahed – Des coïncidences bizarres. Ce fut l’affaire de Cap Sigli lors de la maladie annonçant la succession au président Boumediene. Il fallait détourner l’attention portée sur la succession. Quarante ans plus tard, renouvellement d’un contexte très peu différent. Affaire cocaïne pour détourner (?) l’attention sur la question, là également, de la succession ou de la reconduction. Puis, ce fut le feuilleton des limogeages et des promotions. Jusque-là, ce sont des questions de politique intérieure. A chaque fois, ce sont des opérations excentrées par rapport à la manœuvre principale qui est de détourner les regards de la succession au Président.

Mais, cette fois, il s’agit de politique internationale. Pourquoi, diable, veut on placer l’Algérie au centre de l’attention mondiale et braquer les radars sur son armée ? Aucun Algérien conscient n’aime que l’on dise que la puissance de l’armée algérienne détruit les équilibres dans la région. L’Algérie cherche plutôt à faire de la région une puissance capable d’imposer la paix dans son espace, car tous les peuples de la région ont besoin de la paix.

Nous n’aimons pas non plus qu’on dise que l ‘Algérie est l’une des premières puissances au monde. L’exemple de l’Irak qualifié de quatrième puissance militaire mondiale est à méditer. Cela avait justifié une coalition internationale destructrice ravageuse. L’essentiel pour cette coalition était de justifier l’enfer qui allait s’abattre sur ce pays et ses populations.

Il y a quelques mois, une banderole dans un stade allait mettre le feu entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite qui ne sont pas et n’ont jamais été des ennemies déclarées.

L’Algérie n’a jamais menacé un quelconque pays nulle part dans le monde. La doctrine algérienne est connue : la paix par le dialogue. L’armement militaire sert à se protéger uniquement, à garantir sa souveraineté nationale. Le rôle de tout président algérien a toujours été de retirer son pays du champ des menaces internationales.

Ces temps-ci, on parle trop de l’Algérie de son armée, des problèmes des pays voisins frontaliers. On lui demande de s’impliquer militairement à l’extérieur de ses frontières, lui enlevant ainsi le pouvoir de médiation comme instrument de recouvrement de la paix. L’Algérie n’a aucun espace géostratégique ennemi. Elle peut s’arrimer à chacun d’eux par le biais d’un dialogue régional. Elle s’acquitte bien de sa tâche en Europe, avec l’Otan, en Afrique, dans les pays arabes. Alors, de grâce, quand on parle de l’Algérie sur le plan international, on doit lui accorder sa volonté de paix. Quant aux problèmes internes, ils concernent les Algériens et uniquement les Algériens.

Les Occidentaux ont inventé trois concepts pour les pays musulmans : «Laissez-nous vous détruire, nous vous reconstruirons !» ; «Aidez-nous à vous détruire, nous vous reconstruirons !» ; «Détruisez-vous vous-mêmes, nous vous reconstruirons !».

Mais ils ne reconstruiront rien ! Ils détruiront les unités nationales – cela a déjà commencé – et instaureront les guerres civiles pour toujours.

B. M.

Comment (57)

    Ben
    27 novembre 2018 - 21 h 21 min

    Dans la mesure où l’on peut épiloguer en toute liberté sur les « intentions des occidentaux », qui ne sont en fait que pure politique, je trouve que les deux derniers paragraphes constituent un clivage dans l’ossature du texte. Peut-être par élan de protectionnisme à un endroit où il ne se fait nécessairement pas désirer.

    Anonyme
    27 novembre 2018 - 20 h 03 min

    On dirait que cette contribution est l’oeuvre de Ould Abbas.

    3
    8
    DZ-H
    27 novembre 2018 - 19 h 39 min

    On n’échappe pas à la réalité on devient plus fort et on affronte tous les défis si la loi du plus fort qui prédomine sur le monde il faut arrêter avec cette mentalité de faible qui ce cache derrière des principes qui peuvent être appliqué que par celui qui détient la force et le pouvoir.

    Tredouane
    27 novembre 2018 - 19 h 26 min

    J’ai aime votre article,nous somme un modeste pays jeune mais qui a du caractère,nous espérons au modernisme,a apporté une contribution dans la stabilité de notre régions ,stabilité qui ne peux être acquise que par un développement économique sérieux,et non pas par les guerres dévastatrice meurtrière,je ne pense pas que la civilisation naisse par la guerre mais par la paix,tout en sachant que pour préserver la paix il faux ce préparer à la guerre.
    L’histoire de l’humanité démontre que finalement tout conflit armé aura une finalité diplomatique,alors de grâce privilégions les négociations, en tout cas s’est notre vision de principe.
    Nous soutenant les non ingérence dans les problèmes internes des États sauf s’ils nous sommes sollicité et dans la transparence.
    Pour ce qui es de notre A.N.P son rôle est clairement exposé dans notre constitution.

    14
    7
      Anonyme
      28 novembre 2018 - 0 h 26 min

      On ose prononcer le mot constitution !! Quelle constitution ? Celle que les gardiens du temple sont les premiers à FOULER AU PIEDS (violer et traficoter à chaque pseudo istihkak) comme ils disent pompeusement !! FOUTAISE!!

      2
      7
    Voilà l'exemple
    27 novembre 2018 - 18 h 18 min

    Jeudi, Vladimir Poutine a assuré qu’en cas de guerre nucléaire les Russes « iront au Paradis » et leurs agresseurs « crèveront ».
    Les Russes « iront au Paradis » en cas de guerre nucléaire, a assuré jeudi le président Vladimir Poutine, se défendant de toute velléité guerrière mais avertissant que tout agresseur voulant frapper son pays avec des armes atomiques sera « détruit ».

    « L’agresseur doit comprendre que le châtiment est inévitable, qu’il sera détruit. Et nous, en tant que victimes d’une agression, en tant que martyrs, nous irons au Paradis. Eux (les agresseurs), ils crèveront tout simplement, ils n’auront même pas eu le temps de se repentir », a lancé Vladimir Poutine au cours d’une conférence du club Valdaï organisée à Sotchi (sud-ouest).

    Pas de frappe préventive
    Si une guerre nucléaire se produit, la Russie ne « peut pas être l’initiatrice d’une telle catastrophe car nous n’avons pas de concept de frappe préventive », a nuancé le président russe.

    « Dans une telle situation, nous attendons d’être frappés par des armes nucléaires, mais nous ne les utiliserons pas » en premier, a-t-il précisé.

    La Russie reproche aux Etats-Unis leur nouvelle doctrine nucléaire adoptée début 2018, qualifiée de « belliqueuse » et d' »antirusse », qui vise notamment à doter ce pays de nouvelles armes nucléaires de faible puissance.

    Vladimir Poutine avait ordonné en 2016 le renforcement de la force de frappe nucléaire de la Russie, ainsi qu’une modernisation des armements, en réponse au renforcement de la présence militaire de l’Otan à ses frontières, perçu comme une menace.

    Il avait également vanté dans un discours devant le Parlement russe en mars dernier les nouvelles armes « invincibles » mises au point par son pays, faisant craindre une nouvelle course aux armements avec les Etats-Unis.

    La doctrine militaire russe n’évoque pas la possibilité d’une « attaque préventive » avec utilisation d’ogives nucléaires. La Russie se réserve le droit d’utiliser son arsenal en cas d’agression contre son territoire ou ses alliés ou en cas de « menace sur l’existence même de l’État ».

    19
    1
      DZ-H
      27 novembre 2018 - 19 h 32 min

      Le monde est une jungle si la loi du plus fort qui s’applique si ça qu’il faut comprendre,On n’échappe pas à la réalité on devient plus fort et on affronte tous les défis .

      13
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 17 h 55 min

    aucun pays ne s’interesse a l’algerie tout ca c’est de la gesticulation gratuite l’algerie a d’enormes problemes internes qu’elle doit regler avant que sa pete grave nos frontieres sont tres bien surveillees….

    19
    9
    Rayes Al Bahriya
    27 novembre 2018 - 17 h 52 min

    Nobles fils de l’armée de libération national , notre grande fierté, notre ANP.
    Gloires et honneurs .
    L’article est fascinant…

    16
    12
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 15 h 07 min

    Ils demandent à l’armée algérienne de faire tout le boulot en Afrique parce que les armées africaines sont archi nulles, c’est ça qu’ils veulent. Tout le poids des opérations et de la gestion reposerait sur l’Algérie en cas d  » implication « , financière comme militaire.
    L’Algérie n’a pas à réparer les dégâts causés par la France en Libye et qui ont fait imploser le Sahel. Nous en subissons déjà assez les conséquences avec l’invasion subsaharienne qui nous coutent des milliards et des milliards en frais de toutes sortes, sans parler du retour des maladies qui avaient disparu d’Algérie : choléra, paludisme, ou qui étaient bien canalisées: tuberculose, sida.

    25
    4
    en colere
    27 novembre 2018 - 14 h 41 min

    l’affaire de cap-sigli était une verité.kasdi merbah que dieu ait son âme l’a confirmé dans l’une de ses interviews ,il a même cité des noms des personnalités de l’opposition qui étaient impliquées dans cette affaire et aucun d’eux n’a réagi.Pour ce qui est de l’affaire de la cocaïne ,la,vous contestez des déclarations des autorités civiles militaires ou il est dit clairement que des responsables civiles et militaires ainsi que des hommes d’affaires sont impliqués dans ce scandale.donc, ayez un peu plus de courage pour éclairer la lanterne quant à dire que l’Arabie saoudite n’a .jamais été notre ennemi,je vous renvoie toujours aux déclarations sincères du grand patriote kasdi merbah qui a dénoncé leur politique de casser les prix du pétrole en 1989 quand il était chef du gouvernement, au moment ou notre pays était en manque de finances .que dire aujourd’hui ou Trump les a démasqué comme étant des ennemis des palestiniens et des pays producteurs de pétrole.donc, ne prenez pas les gens pour des ignorants et ne dites pas n’importe quoi.d’ailleurs vous vous contredisez avec vos déclarations sur France 24 au sujet de la guerre menée injustement par les Al Saoud au peuple yéménite

    25
    3
    Tin-Hinane
    27 novembre 2018 - 14 h 10 min

    L’Europe veut détruire les arabes et ce depuis les croisades, à mon avis ça leur est resté profond dans la gorge, ils ont été et sont toujours jaloux du mode de vie des sociétés orientales. Ils ont eu la main mise pendant un temps sur le monde (hélas, pour le monde!) mais ce temps est révolu et ils ne peuvent pas le supporter alors comme ils ne peuvent plus « conquérir » c’est leur mot, moi je dirais piller et ravager, alors ils nuisent c’est tout ce qu’il leur reste la capacité de nuisance. Ils s’en prennent à l’Algérie et à notre armée c’est logique, cette armée leur a donné des bonnes raclées à tous les niveaux: guerrier, tactique et stratégique, avec brio et humilité. Le peuple algérien n’est jamais là où ils l’attendent preuve de son intelligence, alors ils pètent les plombs. L’Algérie et le Vietnam sont les deux seuls pays dans le monde à les avoir battu militairement, nous avons eu affaire aux mêmes protagonistes même si avec nous les anglo-saxons ont pris la précaution de ne pas nous affronter eux mêmes ils ont envoyé des mercenaires le FIS/GIA. Aujourd’hui les européens sont sur les genoux, ils ont liquidé leur propre industrie et l’ont refilé aux chinois, leur cupidité les a perdu, quels cons! C’est pour cela que tant qu’ils pourront planter le chaos et la guerre dans nos pays ils le feront. Mais les choses sont en train de changer, le monde n’est plus unipolaire d’une part il y a des puissances émergentes: la Russie, la Chine pour ne citer que ces deux là, les plus fiables. D’autre part l’Amérique de Trump est en train de larguer l’Europe parce que ruinée et la GB a fait son brexit parce que ruinée aussi et abandonne le projet commun d’invasions parce qu’irréalisable. Reste la france comme toujours, la france entêtée et qui va y laisser ce qui lui reste de force (si peu) et de dignité (si très peu). Ca devient presque magique pour eux je crois, en tout cas c’est de l’ordre de la superstition: s’ils gagnent les arabes c’est qu’ils ne sont pas fini. Notre problème c’est que nous avons dans nos pays des gens qui collaborent avec eux, il y a même des pays arabes entiers qui les servent, c’est pour cela qu’ils faut qu’ils tombent, tant qu’ils resteront debout et auront des devises pour acheter les gens il y aura des traîtres forcément. Que dieu et nos chouhadas veillent sur l’Algérie!

    34
    10
      al H'memdji
      27 novembre 2018 - 14 h 50 min

      @Tin-Hinane
      Votre commentaire est parfait , une tres belle prospection de l’inconscient occidental et c’est vrai tellement vrai que je ne saurais ajouter d’autres mots a votre analyse…..

      21
      3
      Apulée de Saldae
      27 novembre 2018 - 18 h 57 min

      Connaissant le cursus et le CV de monsieur MEDJAHED Bachir , il est loin d’être un ignorant ou de dire n’importe quoi. Bien au contraire.Reste que pour décoder son message ,il faut d’abord dépasser les bla bla oisifs des bancs de square et café et voir au moins plus loin que le nez .

      7
      3
      ripper
      27 novembre 2018 - 21 h 32 min

      J’adore !

    Eric
    27 novembre 2018 - 13 h 34 min

    Pourqu il se prends ce emdjahed de s dresse de tel maniere a un peuple.on utilise ce terme au clochard

    5
    18
    Eric
    27 novembre 2018 - 13 h 29 min

    Emdjahed a tjs défendu ce système qu’ il nourrie .T es retraité et reste dans ton coin les algériens ne sont pas aveugle et illettrés. Ils ont conscient de tt ce sui se trame faite des enquêtes sur ces milliardaires qui ont appauvris le peuple

    19
    12
    Carnaval Fi Dercha
    27 novembre 2018 - 13 h 26 min

    @Vector. Si tu avais quelques notions en économie ainsi que dans la connaissance intrinsèque du potentiel que recèle le territoire algérien tu ne dirais pas cela. Oui l’Algérie est un pays riche par ses différentes cultures, par ses différentes géographies, par les richesses de son sol, par son histoire/patrimoine, par sa jeunesse,…Il suffit de regarder son potentiel agricole, touristiques, ses minerais (phosphates, fer, cuivre,…) , ses hydrocarbures (mais surtout le gaz de schiste),… De plus on bride l’entrepreneuriat et les IDE avec le 49/51 qui devrait se faire que dans les secteurs dits stratégiques. Il faut rajouter la mauvaise gouvernance (médiocrité, incompétence, népotisme,…)par la dépense durant ces dernières années qui n’a crée aucune de richesse et dévaloriser la notion de travail et de la méritocratie. Le potentiel de la masse monétaire l’informel qui n’est pas capté car aucune volonté de la part de l’Etat, l’état archaïque de nos banques. La mauvaise collecte de l’impôt, les subventions mal ciblées qui profitent plus aux plus aisées (eau, Electricité, gaz, carburants, niches fiscales), l’évasion fiscale/surfacturation, le tout gratuit (qui tire vers la médiocrité), la corruption, … tout cela sont les maux de l’Algérie car nous avons jamais un vrai Patriote visionnaire qui aime son pays et son peuple avec l’ ambition de mettre la Nation au-dessus de ses intérêts propres et/ou de son égo. OUI L’ALGÉRIE EST RICHE MAIS PAUVRE PAR UNE GOUVERNANCE DÉSASTREUSE SANS AMBITION GANGRENÉE PAR UN CLAN MAFIEUX SANS ETATS D’ÂMES. Il nous faut un changement total de gouvernance social, économique et politique avec un changement générationnel assis sur un Eat de Droit digne de ce nom. Et que l’armée redevienne muette, se focalise sur son aspect régalien, soit garante de la bonne marche de la constitution, se focalise de la sécurité intérieur et extérieur du pays et qu’elle sorte des domaines de la politique et du Business. Ce sont nos gouvernants, les hommes aux pouvoirs, les oligarques, la gérontocratie, les médiocres, les incompétents, la corruption qui nous appauvrissent même grabataires, malades et milliardaires à plus soif , ils ne veulent pas lâcher le pouvoir !!!! Ils doivent dégager, nous ne continuerons plus à attendre que la mer avale nos enfants par désespoir.

    25
    17
      Vector
      27 novembre 2018 - 14 h 24 min

      Vous ne comprenez rien à l’économie !
      L’économie n’est pas la production mais l’échange !
      Donc ils faut avoir un avantage comparatif sur ses concurrents !
      Si j’ai tort, citez moi un seul secteur économique où l’Algérie a un potentiel supérieur sur un autre pays du Tiers-Monde ou l’inverse un pays du Tiers-Monde qui est supérieur à l’Algérie économiquement ?
      Aucun car aucun pays du Tiers-Monde ne s’est développe depuis les années 50 !
      Mais vous préférez sans doute accuser vos bouc émissaires habituels : FLN, RND, ANP, DRS, UGTA, FCE, etc

      19
      9
        Carnaval Fi Dercha
        27 novembre 2018 - 16 h 00 min

        Je vous sens énervé! Tawain, Malaisie, Dubai qui était désert il y a 30 ans, la Chine,… Continuer à défendre vos parrains pour conserver votre part de rente. A bon entendeur salut!

        12
        11
          Vector
          27 novembre 2018 - 17 h 42 min

          Vous êtes grotesque !
          Taïwan,comme Israël, ne partait pas de zéro comme l’Algérie ! Renseignez-vous !
          Toute la richesse malaisienne est contrôlé par la diaspora chinoise !
          Les EAU n’a que 10 millions d’habitants et ils exportent 10 fois plus d’hydrocarbure que l’Algérie !
          Un algérien vit mieux qu’un chinois !

          14
          7
        Anonyme
        27 novembre 2018 - 16 h 52 min

        la Corée du sud ça te dit quelque chose…

        10
        12
          Vector
          27 novembre 2018 - 17 h 56 min

          L’histoire de la Corée du sud ça vous dit quelque chose…
          La Corée du Sud a été une colonie japonaise pendant 30 ans !
          Le Japon a construit de nombreuses usines tels que des usines chimiques, mécaniques et des aciéries !
          La France n’a jamais fait ça en Algérie !
          La Corée du Sud ne partait pas de zéro comme l’Algérie en 1962 !

          15
          6
        Carnaval Fi Dercha
        27 novembre 2018 - 18 h 28 min

        @Victor. Continuons dans l’autosatisfaction, le déni et la justification de notre situation du pays, car on y va tout droit…, dans l’iceberg comme le Titanic !

        9
        7
      Mohand Akbaili
      27 novembre 2018 - 19 h 06 min

      Une personne qui s’affuble d’un pseudo français n’a point de leçon à donner à quelqu’un qui assume son identité même à travers un pseudo d’origine autochtone. La haine et l’envie t’étouffent car monsieur Medjahed est l’Himalaya comparé au dessert de GOBI que tu illustres à travers ton commentaire .

      1
      4
        humour
        27 novembre 2018 - 23 h 53 min

        eh ya mohand ya madame serbi lettey….que de souvenirs.

    Rascasse
    27 novembre 2018 - 12 h 33 min

    Monsieur vous semblez nous dire que notre malheur viens des autres ; en partie oui , mais l’autre partie c’ est nous ; les occidentaux nous disent détruisez vous même et notre système dit enaame sidi avec jamais l’intention de se construire et encore mieux mâté ce qui se battent pour le changement ; alors votre article c’ est juste de l’autoflagellation

    18
    4
    Point d'ordre
    27 novembre 2018 - 12 h 22 min

    Bachir Medjahed dit certaines choses vraies , mais son émotion et son envolée pour l’armée algérienne lui a fait oublié , par exemple, que les pays arabes sont devenus des ennemis de l’Algérie ! Eh oui !

    PS : j’ai comme l’impression bizarre en lisant cet article, que l’auteur s’adresse aux citoyens en général et les incrimine , et donc nous aussi les citoyens internautes qui fréquentions Algérie Patriotique. J’espère que c’est juste une impression car ce ne sont pas nous qui avons mis des généraux en prison, ce ne sont pas nous qui avons révélé l’affaire de la cocaïne, ce n’est pas nous qui ne foutons pas la paix à notre ANP ! La plupart des internautes de AP ont un grand respect pour l’armée algérienne ! Ils font seulement la différence entre, d’une part, le pouvoir occulte exercé par certains hauts gradés de l’armée qui interviennent et qui s’immiscent toujours (depuis 1962) d’une manière insidieuse dans la formation et la consolidation du pouvoir politique algérien et d’autre part l’armée république ANP ! Ce n’est pas la même chose, vous en conviendrez !

    17
    1
    fatigué
    27 novembre 2018 - 11 h 59 min

    si vis pacem para bellum ……c’est toujours valable depuis l’empire romain à ce jour.

    7
    1
    Tarass Boulba
    27 novembre 2018 - 11 h 19 min

    Monsieur Bachir Medjahed, auteur de l’article , d’accord avec tout ce que vous dites sauf quand vous affirmez que « l’Algérie et l’Arabie Saoudite ne sont pas et n’ont jamais été des ennemies déclarées. »

    C’est faux ! Là vous êtes dans l’erreur car l’Arabie Saoudite (et quelques autres pays du golfe arabique) sont devenus de dangereux ennemis avérés pour notre pays directement ou indirectement ! Si vous jetez un coup d’œil sur la nouvelle géostratégie qui se trame au Moyen Orient vous allez me donner raison sans un brin de doute !

    42
    PRÉPARONS NOUS MAINTENANT
    27 novembre 2018 - 11 h 14 min

    PRÉPARONS LA GUERRE SI NOUS VOULONS LA PAIX.
    ET SI ELLE VIENT CETTE GUERRE MALGRÉ NOUS.
    EH BIEN FAISONS LÀ.
    PERSONNES NE LA FERA À NÔTRE PLACE.
    QUOI QU’IL ARRIVE BI-IDN ILLAH NOUS LES VAINCRONS.
    PRÉPARONS NOUS MAINTENANT AU JOUR (J) EN TENANT COMPTE À TOUS LES PARAMÈTRES : NOURRITURE CARBURANTS ET SURTOUT STOCK IMPORTANT DE MUNITIONS DISPATCHER À TRAVERS TOUTES L’ALGÉRIE.
    IL Y A LONGTEMPS QUE NOUS LE SAVONS QUE ÇA ARRIVERA.

    25
    9
    MOULA
    27 novembre 2018 - 10 h 48 min

    quand j’ai vu qu’il s’agit de bachir M’djahed je n’est même pas pris la peine de lire l’article,les commentaires m’ont donné raison

    21
    9
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 10 h 35 min

    Qui croule sous des fortunes??? amassées en un temps record car tuyautées par et pour la nomenclature et sa descendances et pompées exclusivement sur l’appel d’offre (contrats exclusivement réservés) publique aujourd’hui chasse gardée de ceux que Paris Londres Washington…et Moscou avaient placés aux postes clés du DZKINGDOM et caressent dans le sens du poil…
    Dernières news: Grande Avancée technologique pour l’économie nationale (faites sonner les trompettes et rouler les tambours) la banane coûtera bientôt 250 DA le kilogramme! C’est un ministre de la République qui le dit, et pas des moindres, à savoir celui du Commerce…on a touché le fond et maintenant on CREUSE…Pauvre bled!!!

    30
    11
    Carnaval Fi Dercha
    27 novembre 2018 - 10 h 07 min

    Un article qui n’apporte rien à la réflexion, c’est le degré 0 de l’analyse Un pays riche avec un peuple pauvre colonisés par des minorités des corrompus, une gérontocratie obsolètes et des politiques sans vision ou on fait des Unes sur la banane, Pensez vous que l’on soit une super puissance? Nous sommes arrivés au stade de primates à qui l’horizon politique, économique et sociale est sombre et qui se résume à la banane à 250 dz le kg pour calmer nos ardeurs intestinales. Nous faisons un boycotte sur l’achat des bananes alors que les droits de l’hommes, d’expressions et les perspectives économiques sont bafoués et sombres. Il faute se remettre en cause. Des journaux qui font leurs Une sur la Banane. Un gouvernement qui gère le pays comme une épicerie en se focalisant sur la régulation de la banane. Des citoyens certainement nantis qui lance une campagne de boycotte de la banane. La 2 ème armée africaine la plus puissante avec un gaspillage sans précédent en terme de dépense alors que les défis sont sur le renseignent, la technologie high tec, la discrétion, la dissuasion. Un président inaudible, impotent et malade qui souhaite faire un 5ème mandat . Alors oui, le monde nous regarde parce que nous sommes une puissante mais la risée du monde. C’est « Carnaval Fi Dercha », c’est une armée de psychanalyste qui nous faudrait pour nous soigner tellement on est en errance psychologique.

    37
    19
      Vector
      27 novembre 2018 - 10 h 39 min

      Encore la propagande  » Un pays riche avec un peuple pauvre  »
      L’Algérie est un pays pauvre !
      En 2015, l’Algérie n’a exporté que 35 milliards de dollars d’hydrocarbures pour une population de 44 millions soit 800 dollars par personnes /an !

      24
      6
    maroc ennemi
    27 novembre 2018 - 10 h 07 min

    ah oui l’algerie n’a pas d’ennemi je savais pas ça et le maroc c’est quoi c’est pas notre pire ennemi vous avez oublier ou quoi et un jour ou un autre on doit faire la guerre a cet ennemi qui nous pourri la vie

    65
    24
      Anonyme
      27 novembre 2018 - 13 h 24 min

      Le Maroc avance à grand pas vers le progrès et la modernité. Les entreprises se multiplient et sont florissantes, l’agriculture se portent bien et ils exportent à profusion, tous les établissements publics et privés sont aux normes européennes, l’écologie se développe, les éoliennes sont en grand nombre, la plus grande installation au monde à énergie solaire est en construction, la misère existe mais ils sont en train de la résorber chaque jour un peu plus et même dans les pays développés ce phénomène est présent, les rues, les villes sont propres, entretenues, le tourisme ne désemplit pas…etc… Le Maroc a du shit et l’exploite, la grande affaire, bientôt il sera légalisé à travers le monde et ça leur fera une ressource de plus… L’Algérie avec son gaz et son pétrole ne produit rien à part des islamistes et ne construit que des mosquées. La violence est à chaque coin de rue, c’est une décharge à ciel ouvert, pas d’industries, une économie agonisante, une agriculture inexistante, la technologie n’en parlons pas, rien, le vide total… !

      9
      35
        Anonyme
        27 novembre 2018 - 14 h 03 min

        [email protected]
        27 novembre 2018 – 13 h 24 min

        Tu parle du maroc ou du JAPON ?
        On connait bien la misère de ton maroc

        39
        5
        Vector
        27 novembre 2018 - 14 h 38 min

        Le Maroc est dans une situation catastrophique !
        Le déficit commercial du Maroc au premier semestre 2018 est le plus élevé de son histoire !
        Le déficit budgétaire du Maroc au premier semestre 2018 a augmenté de 66% !
        L’inflation marocaine atteindra un record de dix ans cette année !

        18
        4
        Anonyme
        27 novembre 2018 - 16 h 33 min

        A qui appartiennent les entreprises qui exploitent la main d’œuvre marocaine à bas coût, qui épuise les terres et les ressources en eau du maroc, où vont les bénéfices: au maroc ou en Europe-Amérique?
        J’ai appris que le taux d’intégration de l’automobile au maroc dont vous vous vantez tellement n’est que de 50 %, après toutes ces années. Tout ça pour ça. Vous pouvez vérifier sur Google. Vous avez au maroc des décharges à ciel ouvert et des bidonvilles dès que l’on quitte les zones touristiques, You tube en est témoin, alors vos g…les mouettes!

        Ceux qui t’ont dit que l’agriculture est inexistante en Algérie doivent rêver de voir le maroc nous vendre ses tomates et ses oranges, et bien ils feront tintin.
        Car il se trouve que l’Algérie produit tous ses fruits, légumes et viande, qu’elle est autosuffisance en produits alimentaires sauf pour deux produits, le blé tendre et le lait. Vous pouvez vérifier sur Google. Ce n’est pas parce que nous n’exportons pas à outrance que nous ne produisons pas pour nos propres besoins, nous n’en avons pas besoin grâce au pétrole et franchement je préfère voir nos terres préservées plutôt que surexploitées pour vendre à l’étranger. Vous construisez des barrages à tour de bras pour l’agriculture d’exportation, pas pour la population rurale qui crie la soif et manifeste dans les rues.
        Tu te vantes de ton tourisme pédophile et putassier, moi à ta place j’irais me cacher car dans tous les pays arabes, asiatiques et africains,  » marocaine » ce n’est pas une nationalité, c’est une profession.

        La seule chose que l’Algérie importe en produits alimentaires c’est le blé tendre et le lait en poudre pour couvrir ses besoins pour moitié seulement. Vous pouvez vérifier sur Google.
        Je signale que le maroc importe presque autant de blé que l’Algérie pour une population moindre. Vous pouvez vérifier sur Google.
        Et si les Algériens consommaient aussi peu de produits laitiers que les marocains ils n’auraient pas besoin s’importer du lait, la production locale suffirait. Mais grâce à leur niveau de vie supérieur les Algériens se permettent de manger beaucoup de yaourts, fromages et crèmes glacées, en plus de leur café au lait, consommation double par rapport aux crève-la-faim marocains. Vous pouvez vérifier sur Google.
        Il ne faut pas croire ce qu’on te raconte sur l’Algérie dans le poste ou au comptoir de chez Marcel. Mais concernant le maroc, heureusement qu’il y a des vidéos sur You Tube pour démolir vos contes sur le royaume enchanté.

        21
        4
          Algérienne
          30 novembre 2018 - 13 h 06 min

          J’adore votre commentaire! Merci

    anonyme
    27 novembre 2018 - 9 h 49 min

    je suis d’accord avec vous a une condition
    de faire la paix avec le maroc et de régler le probléme de sahara au plus vite parce que c’est de la ou les problémes vont commencer il faut pas surtout oublier la guerre irako iranienne et ces conséquences
    le probléme de sahara peut déclencher une guerre entre le maroc et l’algerie et ça tout le monde le sait et surtout l’occident et si l’affaire de sahara n’est pas encore régler c’est parce que l’occident veut laisser cette méche entre l’algerie et le maroc pour s’en servir un jour au cas ou
    alors quand je lis dans l’article que l’algerie n’a pas d’ennemie alors que la plupart des commentaires sur AP et mêmes certains articles de ce journal désigne le maroc comme ennemie et vise versa de coté des journalistes marocains donc l’ennemie de l’algerie est désigner et l’ennemie de maroc et désigner
    alors il faut arrêter avec cette guéguére et discutons entre nous et les marocains pour régler ce différent et éviter a la région une guerre inutile que le grand gagnant sera l’ennemie est de l’algerie est de maroc

    22
    23
      momo
      27 novembre 2018 - 10 h 12 min

      Le régler à travers le droit international et avec les principaux intéressés, les sahraouis. C’est clair, net et précis.

      26
      7
        anonyme
        27 novembre 2018 - 10 h 40 min

        le droit international ça existe plus arrête de rêver
        maintenant il y’a le droit de plus fort et c’est tout
        il est ou le droit international pour le tibet est ce que l’algerie est capable de reconnaitre le peuple tibetain
        il est ou le droit international pour le peuple kurde est ce que l’algerie est capable de reconnaitre le peuple kurde
        est ce que l’algerie est capable de reconnaitre le peuple catalan et et et ……………………………… et je veux pas encore enfoncer le clou
        donc le droit international existe que pour les petits pays pour les détruire il faut se réveiller avant que ça soit trop tard

        13
        10
        fatigué
        27 novembre 2018 - 12 h 07 min

        quel droit international; la liberté se trouve au bout du fusil mon vieux….si le polisario ne reprend pas le combat klah boubi

        18
        4
          Anonyme
          27 novembre 2018 - 14 h 57 min

          S’ils prennent les armes ils seront décimés jusqu’au dernier en 48 h.Il ne faut pas se leurrer .

          2
          8
      Chiatte
      27 novembre 2018 - 10 h 46 min

      Heureusement qu’il y a encore l’ANP qui s’oppose a vous les naturalisés autrement vous auriez vendu le peuple Sahraoui a votre mère patrie le Maroc.

      17
      6
      Ch'ha
      27 novembre 2018 - 14 h 05 min

      Le makhNazi sioniste un élément de paix…VOUS DÉLIREZ ! REDESCENDEZ SUR TERRE. AUCUN LIEN D’AUCUNE SORTE AVEC CE SUPPÔT DE SATAN.
      Le Polisario fera ce qu’il a à faire pour recouvrer son indépendance et sa pleine souveraineté.
      Je vous renvoie à l’EMIR ABDELKADER.
      QUELLE FARCE !

      4
      5
    "Comme il a dit lui" Il faut le dire même si ça fait mal
    27 novembre 2018 - 9 h 39 min

    Il faut arrêter la paranoïa , de se prendre pour le centre de la terre et de se regarder le nombril. Comme il a dit lui  » On est un pays de rien ». Les différents indicateurs sociales, économique et des libertés nous positionnent en queue de peloton. Sinon nous étions un Eden, 80% de la population ne voudraient pas fuir le pays par tout les moyens. Franchement ce genre d’article est puérile et impertinent. A quoi cela sert d’avoir une armée puissante si nous dépendons à 100% de nos fournisseurs (essentiellement Russe) dont le budget est opaque et sans contrôle avec à sa tête un octogénaire dont la vision militaire est loin d’être visionnaire ? Aujourd’hui l’Algérien est considéré comme un pays fermé, opaque, autocratique et immobile géré par une gérontocratie représente par des militaires et des civils avec des oligarques satellites mafieux médiocres voir pour beaucoup incompétent. Elle est considéré aujourd’hui comme un potentiel danger dans l’équilibre de la Région de part sa situation économique et politique. Pour finir, qui n’arrête pas de parler de l’armée si ce n’est la presse, les politiques de tout bord et son no 1 qui s’affiche dans tout les médias Algériens. Les Algériens aspirent au bonheur, à la prospérité, à rester vivre dans leurs pays PAS aller se noyer dans la méditerranée malgré la 2 ème armée la plus puissante d’Afrique. Nous sommes pauvre, malheureux et malade d’angoisse, alors vivement le changement! que tout ces obsolètes gérontocraties médiocres, incompétent, rapaces à la têtes des postes stratégiques que ce soit civiles, politiques, militaires, associations, partis politiques et autres lâchent les rênes et aillent se reposer. La relève est là prête à prendre la destinée du pays.

    34
    8
      Anonyme
      27 novembre 2018 - 10 h 13 min

      Puisse le bon sens vous entendre!

      12
      2
      Anonyme
      27 novembre 2018 - 15 h 33 min

      @Comme il a dit lui. Ce n’est pas de la paranoïa amigo il est très normal que nous parlions de notre pays, tous les terriens font la même choses chacun parle de son pays, nous y vivons c’est donc le centre du monde pour nous logique. L’Algérie est classée en queue de peloton par des indicateurs et de quelle nationalité sont ces indicateurs ? L’article n’a rien de puéril et il n’est certainement pas impertinent, en quoi l’est il ? c’est un article sur l’armée algérienne et alors nous avons le droit de publier des articles sur notre armée tu es libre de ne pas le lire. Et franchement, franchement, je n’aimerais pas quand à moi, à la lecture de ton commentaire, que tu tiennes un jour un des reines des rênes de ce pays, ça me ferait peur. Et les angoisses ça se soigne tu sais.

      4
      2
    Armée arabe? Non merci
    27 novembre 2018 - 8 h 46 min

    L’arabisation linguistique porte l’arabisation sémantique, éthique et politique. fatalement plus vous arabisez la surface plus vous coupez verticalement le pays de son ethos. Les peuples ne peuvent etre segmentés ni gréffés. Un peuple arabisé fatalement finira au plus par rejoindre le monde arabe or c’est ce qui n’a pas réussi jusqu’ici vu les piètres résultats. Je le dis sincèrement une armée arabe meme si elle devenait celle de l’US Army, elle sera une armée étrangère à moi. Vous pouvez l’imposer mais vous ne pouvez imposer l’attractivité ni la confiance. Meme si vous lui rajouter un rapiècement du type Berbériser sa superficie en intégrant l’Amazighité dans la conception arabe de l’Etat vous ne faites que fuir le vrai problème.
    Un peuple c’est sa vérité ancrée profonde qui a moins besoin de rappels, or la caste qui prit le pouvoir en 62 le fit par la force de l’armée, un procédé qui a subordonné l’Etat aux militaires. Le discrédit est dans cette caste qui utilise les militaires- cadres et soldats- pour servir les dessins déterministes qui se superposent au vrai peuple et son histoire. Le model en petit est bien la Lybie où Kadafi a imposé l’arabisme et les arabes ne l’on pas défendu. Quand un peuple s’offre en proie il ne peut etre percu autrement.

    20
    13
      Algérien
      27 novembre 2018 - 10 h 48 min

      Le sujet n’a rien a voir avec Arabe Berbère.

      7
      8
        Anonyme
        27 novembre 2018 - 11 h 43 min

        Oui, vous etes forts avec les faits accomplis..Un pas aprés l’autre et vous aurez eu par essouflement un peuple passif.

        6
        4
    Anonyme
    27 novembre 2018 - 8 h 32 min

    « Foutez la paix à l’Algérie et à l’ANP ! » Comme si toute la planète avait les yeux rivés su l’Algérie.Personne ne se soucie de l’Algérie qui fait route avec frénésie vers le 6eme siècle après Jésus,alors que le monde avance vers d’autres horizons .On dilapide nos richesses humaines et matérielles dans des futilités et des chimères qui n’emballeraient pas le derniers des gogos sur terre sauf ceux qui nous gouvernent.Soyez sans crainte personne ne jalouse notre situation pour lui consacrer le moindre intérêt .

    33
    14
      Ch'ha
      27 novembre 2018 - 14 h 15 min

      @Anonyme 8h32
      Revenez à la RÉALITÉ.
      Même Roland Dumas ex MAE français a affirmé avoir été informé en UK au moins 5 ans avant de l’invasion et de la guerre terroriste sioniste par procuration en Syrie avant qu’elle ne débute en 2011.

      5
      1
    Trappeur
    27 novembre 2018 - 8 h 13 min

    … ça ne date pas d’aujourd’hui, notre intention et vigilance a été tournée depuis l’événement de l’année 1999 et notre Messi venu directement du Maroc voisin, pour distribuer l’argent et les biens de la République aux voyous et aux terroristes,ainsi aux faux combattants,tout a été détruits la justice,les services d’ordres,les Imams, reste l’armée et pour combien de temps

    24
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.