Le CFCM dépose plainte contre l’Etat français pour «déni de justice»

Zekri culte
Abdallah Zekri, président du CFCM et l'avocate Khadidja Aoudia. D. R.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a déposé plainte contre l’Etat français pour «déni de justice» suite à la perdition par la justice, il y a deux ans, d’une plainte contre une élue de Compiègne (Oise, Hauts-de-France) pour «provocation à la haine raciale», a-t-on appris mardi d’un responsable.

«Le Conseil français du culte musulman vient de saisir le tribunal de grande instance de Paris, par le truchement de l’avocate Khadidja Aoudia, et assigné au civil l’Etat pour déni de justice», a indiqué à l’APS Abdallah Zekri, délégué général du CFCM et président de l’Observatoire national contre l’islamophobie.

Le CFCM, rappelle-t-on, avait déposé une plainte le 3 août 2016 contre Arielle François, adjointe au maire de Compiègne (Oise, Hauts-de-France) pour «provocation à la haine raciale» suite au tweet d’un moine bouddhiste anti-islam qu’elle a relayé dans lequel il traitait les musulmans de «chiens enragés».

Cette plainte n’a pas reçu de suite jusqu’à aujourd’hui et le CFCM a été informé, en juin dernier, par le parquet de Compiègne qu’elle a été «perdue pendant la vacance du parquet». Ce qui a poussé le délégué général du Conseil à saisir officiellement la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, qui «n’a pas daigné répondre», d’après Abdellah Zekri.

Dans une correspondance, la procureure de la République Virginie Girard avait indiqué qu’«il n’a pas été retrouvé trace de la procédure visée en objet à mon parquet et (que) celle-ci, n’ayant pas été transmise à un service d’enquête, doit manifestement être considérée comme perdue», ajoutant que les faits objets de la plainte, «qualifiés de diffamation et provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale, et d’apologie de crime de guerre sont dès lors manifestement prescrits».

Dans une lettre envoyée à la ministre de la Justice, Abdallah Zekri s’est dit «indigné», déplorant «le peu de considération» réservé à ce type de procédure.

«Une manifestation explicite de la justice qui dénigre les actions menées par le CFCM. Il sera forcé de constater que l’institution judiciaire est défaillante lorsque les victimes sont supposées ou avérées musulmanes (alors) qu’à l’inverse, lorsque les auteurs sont de confession musulmane, la réponse est toujours immédiate», a-t-il écrit.

R. I.

Comment (8)

    Nasser
    29 novembre 2018 - 0 h 30 min

    On voit que l’on poursuit celui qui a relayé…
    Est-ce que ce moine bouddhiste anti-islam (qu’elle a relayé) qui traitait les musulmans de «chiens enragés» a fait aussi l’objet d’une plainte du CFCM en la personne de Abdallah Zekri ??

    Vroum Vroum 😤😜..
    28 novembre 2018 - 23 h 21 min

    Mais il n’y a plus d’État Français ..c’est la Commission Européenne qui commande..Voilà , le Président Français est le représentant de la Commission européenne , et le Gouvernement reçoit les directives européennes et les exécute . .S’agissant de la Politique Étrangère et bien c’est USA Otan qui donnent la voie à suivre , cela se décide à Washington !!…Et oui Mr Zekri , un Musulman Arabe Français restera toujours un Arabe même avec 6 passeport Français et 21 cartes d’identité Française…Et Momo 6 n’a pas encore compris ça !…

    1
    1
    timour
    28 novembre 2018 - 23 h 07 min

    Monsieur Zekti, éminent représentant du CMCF, a raison d’être mécontent de cette justice des kouffars à deux vitesses. Bien qu’il ne soit pas le seul à être victime de cet ennui. Des affaires financières n’ont pas pu être traitées pour les mêmes raisons.
    Mais puisqu’il parle de justice, il aurait été aussi souhaitable qu’il donne son opinion sur un jugement qui a eu lieu au Pakistan. Il s’agit du cas de Madame Asia Bibi.
    Madame Asia Bibi, pakistanaise et chrétienne, a été condamnée à mort par un tribunal pakistanais pour avoir blasphémer à la suite d’une dispute avec des femmes musulmanes pour un verre d’eau.
    Après avoir fait 10 ans de prison, son procès a été révisé. Il s’avère qu’elle a été déclarée innocente de cette accusation.
    Seulement malgré ce verdict qui la disculpe, des pakistanais musulmans (il faut le noter) considèrent malgré tout qu’elle est coupable et qu’elle doit mourir par pendaison. D’où des manifestations importantes et violentes de leur part ces jours derniers.
    Comment se fait-il que M. Zekri puisse, en tant que haut responsable du culte musulman, se plaindre de la justice des kouffars et rester silencieux devant l’ attitude de ces Musulmans pakistanais ou de ces Pakistanais musulmans, c’est selon, qui veulent la mort de cette femme. Alors que la justice a donné son verdict au nom du droit.
    Son mutisme ne contribue pas à faire apprécier les valeurs de l’Islam et montre que s’il veut être crédible aux yeux des kouffars (et à nos yeux), il devrait dénoncer aussi bien l’injustice à l’encontre d’Asia Bibil , que cette terrible intolérance religieuse qui sévit dans ce pays musulman.
    Or il se tait.
    Cette intolérance religieuse qui conduit à la mort, en pays musulman, n’est-elle pas aussi néfaste que le racisme qu’il dénonce chez les kouffars ? Ne fait-elle pas de nous des hypocrites ?
    J’espère que sa plainte n’engendrera pas de troubles. et qu’il aura gain de cause. Par la même occasion, il pourra s’intéresser à toutes les injustices qui parsèment le monde de la nom de la religion.

    Anonyme
    28 novembre 2018 - 11 h 29 min

    AP je me suis arrêtée au titre sans lecture de l’article.
    CFCM créé par Sarkozy…CCIF et toute la clique aux mains des judéosionistes …
    CFCM qui ne représente que lui-même et celui qui l’a créé l’État français pas les français musulmans.
    Donc je ne m’intéresse pas au CFCM.

    4
    8
    Ne lâchées pas
    28 novembre 2018 - 10 h 46 min

    Le CFCM ne doit surtout pas abandonner faute de quoi les actes raciste antimusulmans augmenteront et se banaliseront sans que personne ne trouvera rien à dire. Abdallah Zekri, président du CFCM et l’avocate Khadidja Aoudia. Ne lâchez surtout pas les musulmans de France vous soutiennent.

    8
    9
      Vector
      28 novembre 2018 - 11 h 37 min

      Mieux vaut être un musulman en France qu’un non-musulman en Algérie…

      14
      8
        Ch'ha
        28 novembre 2018 - 12 h 20 min

        @Vector
        Vous planez pour dire te tels inepties à moins d’écrire que l’équivalence existe en le makhNazi sioniste et les sahraouis qui se font tuer à la hache voiture bus bélier et son maître la France.
        Mon corps mutilé de la tête aux pieds parle de lui-même et se passe de tout commentaire.

        6
        10
        Anonyme
        29 novembre 2018 - 1 h 18 min

        Plutôt: Mieux vaut être un non musulman en Algérie que musulman en France…

        2
        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.