12 000 euros d’amende pour toute personne qui insulterait les harkis

Geneviève 12 000 euros
Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées. D. R.

Par R. Mahmoudi – Engagée il y a quelques mois par le président Macron, la réhabilitation des harkis vient d’atteindre des niveaux inédits qui les mettent désormais au même plan que les victimes de l’antisémitisme en France.

Ainsi, le ministère des Forces armées françaises a proposé d’instituer de pénaliser quiconque insulterait les harkis par une amende de 12 000 euros. A cela s’ajoutent la création d’une médaille nationale du mérite en faveur de cette catégorie d’anciens supplétifs de l’armée coloniale, la promotion de films mettant en valeur «l’engagement militaire des harkis dans la défense de la France pendant la guerre d’Algérie» et, enfin, l’introduction de cours d’histoire sur le rôle de harkis dans les collèges et lycées français.

En tout, 56 propositions ont été formulées dans un rapport élaboré par le ministère des Forces armées françaises par l’intermédiaire de la secrétaire d’Etat, Geneviève Darrieussecq, qui a été achevé en juillet dernier et qui sera présenté à la présidence française avant la fin de l’année. Intitulé «La France embrasse et reconnaît les harkis», le rapport suggère également l’activation de «la pleine reconnaissance du sort des harkis et de leurs familles en Algérie et à leur arrivée sur le territoire français» et la consécration d’une journée nationale de commémoration des harkis.

Dans le même sillage, les auteurs du rapport proposent à la Présidence d’honorer les femmes ayant participé à la guerre d’Algérie et de rendre hommage aux enfants de harkis dans le cadre de la promotion civile de la Légion d’honneur.

Le rapport suggère au gouvernement français d’organiser une grande exposition au Musée des Invalides en 2019 et 2020 afin de souligner «l’engagement militaire de harkis et de faire en sorte que leur mémoire soit valorisée». Les auteurs du rapport ont également appelé à la réalisation de films documentaires soulignant l’engagement militaire des harkis. Une tâche qui pourrait être confiée au département audiovisuel du ministère de la Défense qui devrait en assurer une large diffusion. Ils demandent aussi d’encourager les initiatives cinématographiques, théâtrales, littéraires et artistiques visant à améliorer l’image de harkis dans l’opinion publique.

R. M.

Comment (54)

    Anonyme
    3 décembre 2018 - 15 h 03 min

    il ne faut pas oublie qu’une grande partie des harkis ( collabos) sont restes en Algerie apres la debacle de 62 et qui au fil du temps sont devenus de grands responsables …..politiques.

    1
    2
    Question
    3 décembre 2018 - 14 h 49 min

    Qui risque d’insulter les harkis a part la communauté algérienne en France ?
    C’est notre communauté qui est visée et personne d’autre.

    Anonyme Utile
    3 décembre 2018 - 3 h 44 min

    LES MERCENAIRES DE LA FRANCE.

    Ce sont les anciens officiers de l’armée coloniale barbare et les membres de l’oas, qui tirent les ficelles du véritable pouvoir en France. Tous ces ramassis d’assassins sont des auteurs de crimes contre l’humanité, commis en Algérie durant la guerre d’Algérie. Ces sales criminels ont même transmis leur « savoir faire » en matière de torture animale et de génocides pratiquées en Algérie, aux dictateurs d’argentine, du Chili, du Brésil et d’autres pays d’Amérique latine. Ces sales auteurs de crimes contre l’humanité ont formé les cadres de la CIA, preuves à l’appui, dans les années 70.
    Ce ramassis d’auteurs de crimes contre l’humanité ont perpétué tout cela en formant idéologiquement leurs adeptes dans les services secrets Français, les RG, la police, l’armée Française … D’où entretien permanent de cette ce climat de haine de l’Algérie, par ces gardiens du temple de la haine anti Algérienne.

    Ce ramassis d’auteurs de crimes contre l’humanité Français en question et ses filiales politique (FN, identitaires ….) ont fait allégeance au sionisme mondiale, preuve à l’appui.

    La révolution Algérienne et le peuple Algérien ont détruit pour toujours l’empire coloniale barbare Français. D’où cette haine éternelle de cette France officielle, à l’égard de l’Algérie.

    A chaque fois que la France officielle va très mal, elle sort des lois de la HONTE dirigées contre l’Algérie., comme elle l’a fait en 2005, avec la loi du 23 février 2005, pour se dédouaner de ses crimes contre l’humanité commis en Algérie.

    Elle va très mal sur les plans économique et social et elle sait que les choses vont encore s’empirer, car elle va perdre, pour toujours, le Sahara occidental, qu’elle occupe indirectement, par l’intermédiaire de sa colonie le Maroc dans le cadre de l’interdépendance, malgré toutes ses dernières manœuvres. Alors elle sort la loi de la HONTE sur les harkis, ses mercenaires, pour se venger d’une manière maladive, comme à son habitude, sur l’Algérie.

    2
    2
    Alfa
    2 décembre 2018 - 23 h 50 min

    Je pense que 99.999% d’Algériens n’ont rien compris à cette machiavélique machination.
    Je m’explique;
    1er. La France n’a pas digéré la raclée reçue par l’Algérie durant la guerre de libération.
    De Gaule l’avait déclaré sur le balcon de la Grande Poste un certain Juillet 1962: « On va reparler de l’Algérie après 50 ans. » donc c’est le moment pour eux parce qu’ils savent l’effervéscence sociale qu’on est entrain de vivre et la déconfiture totale au sain d’un gouvernement phantoche que l’Algérie est en train de se consumer à petit feu.
    2eme. Et en quoi ça regarde l’Algérie si la France Coloniale veut récompenser ses larves.
    Ils étaient sous incubation durant tout ce temps et maintenat c’est le temps de les libérer pour finir leurs sales besognes. Cette indemnisation sous-entend une collaboration inconditionnelle de cette larve à reprendre contact avec les résidus qui pillulent en ce moment dans les plus hautes sphéres du gouvernement. Il n’y a pas si longtemps si vous vous souvenez, une certaine classe de harkis d’outre-mer avait fait allusion à l’effet qu’ils sont joujours en contact avec ceux resté en Algérie et qu’ils veulent rentrer au pays pour s’investir et investir dans des projets de développement en Algérie. Mais leurs dessein est tout autre à vous de deviner
    La liste est longue malheureusement…..

    2
    1
    LE DIRECT .
    2 décembre 2018 - 23 h 01 min

    Je voudrais juste rappeler à tous LES HARKIS là ou ils vivent que vous savez très très très bien que vous n’avez ni dignité , ni personnalité , ni respect , ni âme et encore moins des êtres humains puisque vous avez choisit la traitrise au profit de La France pour tué plus d’un Million et demi , 1.500.000 de MARTYRS , je suis sur et certain que vous savez très bien aussi ce que dit La Loi Divine D ‘ALLAH sur les traitres de votre espèce , alors quoi qu’elles disent ces lois , vous serez MAUDIT ET CHÂTIES le jour du dernier jugement . ALLAH YANA3LKOUM YA KHOUBATAS . Jamais jamais jamais Les Français ne vous considéreront comme des Français à part entier , sauf de se moquer de vous pour vous inscrire dans LES POUBELLES DE L’HISTOIRE comme étant des TRAITRES .

    6
    5
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 21 h 03 min

    de toute les facons la france de par son histoire a toujours soutenue les traitres que ce soit des traitres etrangers ou carrement des traitres francais comme ceux de vichy ou pratiquement 99% de la population de france applaudissait Petain donc pour les harkis ce n’est pas une surprise..

    11
    3
    karimdz
    2 décembre 2018 - 19 h 51 min

    Il serait bien que l’Allemagne fasse une démarche parallèle, en instituant une loi visant à condamner sévérement toute insulte contre les dizaines de millions de français qui étaient collabos durant l’occupation, d’instituler une médaille (des millions à éditer…) et d’organiser en 2019 et 2020, des événements qui rendent hommage aux collabos.

    Il serait plus que temps que notre pays fasse une démarche auprès de l ONU pour reconnaitre le génocide du peuple algérien par la France occupante, 5 à 10 millions d’algériens selon les sources, ont été exterminés. Les algériens ayant connu la shoah avant et après les juifs, enfumages dans de nombreuses grottes notamment du dahra, des fours crématoires ont existé plus tard, notamment à Sétif.

    La France est la seule à organiser ce genre de loi et reconnaissance envers des collabos, illustrant la continuité dans la confirmation de la nature d’un état criminelle, qui veut occulter ses crimes, et réhabiliter les assassins.

    14
    3
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 19 h 14 min

    Moi je rejoins feu Mr Georges Frêche ancien maire de Montpellier qui les a insultés de sous hommes en pleines faces ; il les a flingués ce jour la e je l ai applaudi de tout cœur , ben oui si tu trahis ta propre patrie et les tiens ils pourraient trahir n importe qui ensuite ca s appel la race des traitres et il y en avait hier et il y en a aujour dhui donc oui ceux sont des sous hommes et ils le resterons à mes yeux à vie!

    12
    4
    RODEO
    2 décembre 2018 - 18 h 53 min

    Un harki restera pour les français un collabo sentant mauvais toute sa vie et ne sera jamais un français ni traité comme tel , et son passé le rattrapera quels que soient les années ou méme les siècles , arbre généalogique oblige.

    10
    4
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 18 h 36 min

    On n’en a rien à cirer.
    Ils peuvent aussi leur construire un monument gigantesque dans le genre de la tour eiffel si ca leur chante.

    10
    4
    Tredouane
    2 décembre 2018 - 17 h 47 min

    Un amende à tout ceux qui insultent les COLABOS,on ne peut pas ils sont tous été exterminés.

    8
    5
    Apache
    2 décembre 2018 - 16 h 34 min

    Cette France ne peut elle pas accepter d’accueillir les harkis qu’elle abandonnés après son départ d’Algérie? Comme bonus, nous pouvons aussi lui proposer d’accepter nos « harkis » qui infestent nos Ministères et autres administrations l’indépendance.

    16
    3
    Med
    2 décembre 2018 - 16 h 21 min

    Devant la crise, tous les moyens sont bons pour récupérer un peu de pognon, histoire de payer les dégâts causés par les « gilets jaunes ». Les auteurs des commentaires de AP sont avertis car la décision du ministère a validité extraterritoriale. Il va falloir passer à la caisse!!!
    D’habitude les lois sont faites par le gouvernement via le parlement et là c’est un ministère qui décide tout seul. Bizarre!

    7
    3
    Selecto
    2 décembre 2018 - 16 h 18 min

    Le général De Gaulle pour répondre a une question au sujet des harki posée par l’un de ses généraux:
    Je ne veux pas de ces traitres en France !
    Ceux qui ont rejoint la métropole l’on fait avec l’aide de militaires proches de l’OAS, les gaullistes n’en voulaient pas.

    9
    3
      MOHAMMED BEKADDOUR
      2 décembre 2018 - 16 h 32 min

      @Selecto
      2 décembre 2018 – 16 h 18 min
      ——————————————————————-
      Il est une France en deuil, qui dit qu’elle ne retrouvera jamais un homme de cette stature là, comme chez nous une Algérie qui regrette Boumédiène. Chez eux et chez nous, les souris dansent…

      5
      7
    Mouloud
    2 décembre 2018 - 16 h 08 min

    Macron est le président de la France, les harkis sont français, et l’histoire se passe en France… Au cas où on l’aurait oublié, nous sommes en Algérie !

    13
    1
    Un Éventail de Lectures
    2 décembre 2018 - 16 h 03 min

    Après le coup d’éventail de 1827, ce coup d’éventail déguisé, et plusieurs pistes de compréhension :
    1) Un Harki vaut 12000 Euros, ce qui au marché parallèle en Algérie équivaut à 12000 X 21 = 252 000 Dinars, soit moins que le salaire mensuel officiel d’un député analphabète algérien, bref le vrai Harki qui s’amuse à entrer en Algérie aura moins d’un mois à vivre, et son cadavre sera rapatrié en France aux frais de la France, si toutefois il n’a pas été reçu par Un Faux Moudjahed !
    2) Hollande ayant été informé que la France n’avait plus de mâles, et ayant légalisé le mariage entre Faux Mâles, Madame veut recruter des Mâles pour son armée, et croit appâter la jeunesse algérienne pour qu’elle s’enrôle dans son armée avec la garantie qu’elle ne sera pas insultée, et qu’en sus de la solde, à chaque insulte il y aura 12000 Euros fifty fifty
    Eh ! Oui… « Echedda telidou el himma », (الشدة تلد الهمة)… En France, ils n’ont pas de pétrole mais…Ils ont des idées, préparez vous à entendre l’inédit, par exemple en solde fin d’année, qu’un soldat femelle français, version Hollande, sera soldé 1 euro 20 centimes, mais qui en voudra ?!
    Quel prix offrir pour parler à cette dame, ou plutôt combien offre t-elle pour qu’elle obtienne la faveur qu’Un Algérien Vrai lui parle, et combien coûte de l’insulter elle même ???
    ETC… Elle a donné son coup d’éventail à l’indépendance algérienne, un coup presque magistral !

    1
    8
    Felfel Har
    2 décembre 2018 - 15 h 02 min

    Qu’attendre d’un président et d’un pays qui réhabilitent le chef suprême de la collaboration avec l’Allemagne nazie, j’ai nommé l’infâme maréchal Pétain? Les gens qui perdent leur honneur, qui n’en ont plus en fait, assimilent souvent des actes de trahison à des actes héroïques dignes de reconnaissance. Douce France saura-t-elle décorer tous les collabos malmenés/tués aprés la libération, leurs propres harkis?
    Question: Le CRIF et tous les politicards français pro-sionistes, ont-ils réagi au discours de Macron érigeant Pétain au rang de héros national?

    12
    3
      Anonyme
      2 décembre 2018 - 15 h 28 min

      peut-etre que ces gilets jaunes c’est pour avoir sa tete
      comme mai 68 fut pour avoir la tete de de Gaulle
      who knows ?
      en politique tout helas est possible
      en tout cas le timing est dans les temps
      apres son strip-tease avec un groupe de gays chanteurs
      apres son hug avec des adolescents ultra muscles
      apres son etrange soutien de benalla
      sans compter son hysterie permanente
      le voila avec Petain
      si jamais ils desapprouvent son eloge du soldat Petain en 14/18
      il ne sera pas etonnant qu’on le scalpe avant la fin de son mandat
      c’est un acteur qui a eu le tort de croire a son role
      un mome en fait

      5
      1
    صالح/ الجزائر
    2 décembre 2018 - 14 h 39 min

    Que «La France embrasse et reconnaît les harkis» , réhabilite des harkis , pénalise quiconque insulterait les harkis , crée une médaille nationale du mérite pour les harkis , promeuve des films mettant en valeur les harkis , introduise des cours d’histoire sur le rôle de harkis dans les collèges et lycées français , honore les femmes harkettes , rende hommage aux enfants de harkis , organise une grande exposition au Musée des Invalides pour harkis , ça ne change rien .
    Le harki pour l’Algérien , non harki , est synonyme de traître , comme le «collabo» , pour le Français non collabo , car ils ont lutté contre leur pays et contre leurs concitoyens .

    10
    3
    Tin-Hinane
    2 décembre 2018 - 14 h 38 min

    Qui a jamais pensé insulter un jour les harkis ? le mot « harki » est une insulte dans son étymologie alors je vous le demande comment insulter une insulte? Le montant même, exorbitant, de l’amende nous renseigne sur l’état de dégradation de leurs pauvres cerveaux. Chaque jour qui passe ils nous inventent une nouvelle absurdité, ce qui est logique après tout ne sont ils pas le peuple de l’absurde? ils sont en pleine dérive concernant l’Algérie une dérive issue de leurs délires. L’Algérie est devenue pour eux une obsession. Ca me rappelle un livre de Pierre Benoit (un auteur presque oublié de nos jours) l’Atlantide, un livre assez extraordinaire car paru en 1919 il décrit pourtant parfaitement l’obsession française que nous pouvons constater aujourd’hui. Ce que nous pouvons constater c’est que la France s’empare et s’accroche à tout ce qui peut la lier à l’Algérie, d’une manière malsaine et folle il est vrai et c’est pour cela que nous devons garder nos distances de ce pays qui est en plein délire nous concernant. Il faut que la France comprenne bien que les harkis, les juifs séfarades et les pieds-noirs sont son problème et en aucun cas le nôtre.

    23
    3
      Ch'ha
      2 décembre 2018 - 15 h 22 min

      @Tin-Hinane
      Excellemment dit.

      7
      2
    DYHIA-DZ
    2 décembre 2018 - 14 h 35 min

    Déjà que le fait que macron utilise le terme Harki, il reconnait la trahison de ces lâches envers leur patrie, l’Algérie.
    Cela prouve que même macron différencie entre les Français et les harkis, et que ces derniers ne sont pas reconnus comme Français à part entière….

    13
    4
    Kahina-DZ
    2 décembre 2018 - 14 h 29 min

    Un Harki restera un harki avec ou sans médaille.
    Harki = sale traitre. Oui !!
    Macron est contre le patriotisme des autres, mais il est pour tous ceux qui trahissent leur patrie. Voilà le discours d’un colon qui est resté colon.
    NON AUX HARKI !!!!!

    11
    4
    Alerte !
    2 décembre 2018 - 14 h 27 min

    Bouteflika vient de faire cadeau aux hôpitaux français en incluant dans la nouvelle convention les Algériens sans ressources le droit de se faire soignés en France aux frais de la sécurité sociale algérienne avec paiements a l’avance.

    On peut lire entre lignes que c’est encore un financement déguisé des hôpitaux français en échange d’un cinquième mandat car il est difficile de comprendre comment un pays préfère envoyer ses malades sans revenus sa faire soigner en France et en devises en période de crise au lieu de leur offrir les moyens de se faire soigner en Algérie en DA.

    22
    1
      Anonyme
      2 décembre 2018 - 16 h 10 min

      C’est une loi hypocrite sur mesure pour eux.
      Il veulent hallaliser leurs soins en France.
      Ces décideurs de l’Arnaque savent bien que 99% du peuple ne peut se permettre des soins en
      France.

    Anonyme
    2 décembre 2018 - 14 h 06 min

    Question presque enfantine :
    à qui sera reversé ces 12000 euros ?
    à l’état français ?
    ou aux associations harkies ?

    Question bête :
    ils savent nullement bien que le nom « harki » lui-même est une insulte (harki signifie traître chez nous)
    ou justement est-ce pour remplir leurs caisses dès que ce nom infamant sera prononcé ?

    12
    1
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 14 h 03 min

    C’est tout à fait normal que la France protège les siens!
    Salut

    2
    6
      Anonyme
      2 décembre 2018 - 14 h 18 min

      Logique, mais pourquoi le faire 60 ans après quand la plupart seront tous morts d’ici 5/15 ans ?

      C’est la poste de la solidarité qui a pris du retard et qui s’est promené trop longtemps dans la perte de mémoire ?

      En fait la poste de la solidarité était sans qu’on le sache atteinte d’Alzheimer ?

      Meskina…la poste de la solidarité, meskina sa`h.
      🙂

    abdallah
    2 décembre 2018 - 13 h 31 min

    d’une façons au d’une autre chaque être humain choisis son coin soit l’enfer soit le paradis ,je ne juge personne chaque conflit fait naître des catégorie sociale , dont une partis les déteste et l’autre partis l’aime, mais reste le seul juge si les principes est ce que trahir sa patrie , c’est une bonne chose , bien sûr non il y a aucune raison qui vous permet de trahir , mais il y a des ambition parfois qui font changer la croyance des gens tels que l’argent ou la belle vie ceci si acheté la vie de l’au de las .lorsque chaqu’un pense a son sort sa seras mieux de critiquer, une parole ruine son maitre parfois ,a vous de pensé au moin une minute chaqu’un vis sa vie et dieu qui récompense ou punir

    1
    1
    La cause de cette mesure
    2 décembre 2018 - 12 h 54 min

    Si telle est la vérité, ce sont les faux moudjahidines y compris leurs ministres successifs, leurs comptes en France, leurs résidences, le comportement des députés, qui ont fini par inspirer cette mesure qui a une signification complexe, La France qu’illustre cette photo, cette vieille femme, c’est un monde mûr, c’est un très vieil état qui a fini par être agacé par ces bébés algériens « dirigeants », ces misérables propulsés de façon prématurée à des responsabilités qui exigent noblesse et culture, sens du respect du compatriote ou « citoyen », bref tout ce qu’ils n’ont pas, sauf exceptions (A chercher comme une aiguille dans une meule de foin !). Cette dame sait parfaitement qu’un traitre est un traitre, qu’il n’est nul besoin de « L’insulter », puisqu’il est une insulte en soi au Courage, à L’Honneur, etc.Insulter un Harki c’est faire du pléonasme, il suffit juste de dire : C’est Un Harki. Cette mesure punira le cas échéant Le Pléonasme !

    5
    3
    selma
    2 décembre 2018 - 12 h 29 min

    Le Macronisme ne s’est plus comment rapiécer son économie, aussi se livre t-il à un racket des plus incongru, après les énormes frais d’inscription imposés aux étudiants africains ( grâce auxquels la langue française subsiste et la francophonie se maintient) , pendant que la France pille les richesses africaines et que ses vassaux de dirigeants africains appliquent ses lubies, les peuples africains s’enfoncent de jour en jour dans les méandres de la misère. Il leur reste une seule arme: refuser la langue française, qui ne sert plus à rien, du reste
    Aussi, « l’hiver français » s’annonce bien houleux pour le régime Macroniste et l’absence de BHL reste inexpliquée

    11
    2
      Anonyme
      2 décembre 2018 - 12 h 58 min

      Nous aussi chère Selma, pas que les Africains subsahariens, il nous faudra un jour franchement aborder ce débat de la langue française et libérer nos petits-enfants de tout ce lien avec la France et cela passe par le choix d’une autre langue occidentale comme contact avec les autres pays du monde. C’est un débat qui se posera un jour ou l’autre entre nous.

      8
      2
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 12 h 17 min

    comme la dit H.BC ont vous chausse comme de nouvelles chaussures et vous jette des que vous devenez vieux et intitule….

    Racailles
    2 décembre 2018 - 12 h 11 min

    Un vrai harki = un faux moudjahid.
    Ils sont tout les deux nuisibles, detestables, des racailles minables, ni foi ni loi.

    10
    1
    Sales harkis
    2 décembre 2018 - 12 h 06 min

    Sales harkis, sales harkis, sales harkis, cela fait combien ? 36.000,00 Euro ! .

    15
    3
      Les Bons Comptes Font...
      2 décembre 2018 - 13 h 19 min

      Complètes, voyons ! Soit la somme X qui serait la dette de l’état français, tu la divises par 12, tu obtiens le nombre d’insultes dont l’état français a besoin, et comme il faut une insulte par Harki, il y aura un manque, d’où que les faux moudjahidines font l’affaire… X Harkis+ X Faux Moudjahed X 12 = Le compte est bon, alors La France sera l’Amie de l’Algérie, son fournisseur hors hydrocarbures !

    Ch'ha
    2 décembre 2018 - 11 h 30 min

    Quelle INDIGNITÉ TOTALE. Le colonialisme français est l’un des plus BARBARES qui ait jamais existé à côté Hitler fait office de saint.
    J’attends que les collabos français soient au même titre que les harkis élevés au rang d’honneur à la nation française et surtout à chaque fois qu’un nazi d’où qu’il soit FRANCE Allemagne Autriche Suède etc..célèbre Hitler et bien que ces mêmes français ferment bien leur gueule et définitivement leur gueule !
    Harkis est une insulte donc aucun statut légion d’honneur et cie …ne les fera entrer dans le rang d’honnorable et justement cette reconnaissance de pacotille ne fait que les déshonorer encore plus.
    Harkis vous êtes harkis vous resterez y compris et surtout votre descendance.
    Inutile de vous pavaner et de pavoiser.

    11
    4
    Étau
    2 décembre 2018 - 11 h 27 min

    Attention ne plus insulté certains de nos dirigeants, ça va vous coûter 12 000 €,le prix d’une voiture neuve, insulté un Moudjahid vous recevez une prime. Comme un emploi à la fonction publique, policier ou gendarme

    9
    1
    Mon opinion a moi
    2 décembre 2018 - 11 h 24 min

    Pas de barratin! Nous même les immigrés sont considérer comme des harkis dans la têtes des blédards ,moi je dis qu’ils n’ont pas perdu grand choses en vendant leur pays je sais de quoi je parle !!

    6
    8
      Anonyme
      2 décembre 2018 - 12 h 32 min

      Tu as bien raison l’émigré, nous sommes considéré pire que les Harkis, comme les Extras terrestre,et nous avons le droit à rien juste soulevé le drapeau National sali par ces derniers

      6
      2
    UMERI
    2 décembre 2018 - 10 h 39 min

    Il n’est nullement nécessaire d’insulter un Harki, le fait de qualifier un individu de Harki est déjà, une insulte. Cela suffit et aucune loi de la République française, ne pourra effacer, l’humiliation subie par ces gens, en France et en Algérie. Cela fait partie de leur l’histoire, qu’ils traineront toute leur vie.Ils ont le même statut que les français, qui ont collaboré, avec les S S allemands, durant la 2éme guerre mondiale,39/45, que la France a omis de « décorer »

    18
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 10 h 37 min

    Le mot  » harkis  » en lui même est une insulte. Alors pas besoin d en rajouter…

    18
    2
    benazzouz
    2 décembre 2018 - 10 h 33 min

    sales harkis jusqu’à la mort

    16
    3
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 10 h 16 min

    Ils ont endetté ce pauvre pays la France qui va vers la pauvreté et continuer a ignorer leur dettes qui s’élève a 2100milliards de dollars, avec l’argent qui octrois aux divers associations ils volent la moitié pou leurs enfants mais vont perdre…

    10
    Anonyme1
    2 décembre 2018 - 8 h 47 min

    Les caisses sont vides, c’est un moyen comme un autre de piller les citoyens et de faire rentrer de l’argent dans leurs caisses qui résonnent comme un tambour.
    C’est connu mondialement que les citoyens français sont les citoyens les plus imposés au monde. Il faut voir qui est derrière leurs institutions pour comprendre le pourquoi de ce phénomène de société.
    Bientôt ils vont faire appliquer ce système, à l’antisémitisme, à toute personne qui critique Israel, ou est derrière une opération de BDS.

    7
    2
      Ch'ha
      2 décembre 2018 - 11 h 14 min

      @Anonyme
      Ça a toujours été le cas la moindre caricature d’un judéosioniste et hop antisémitisme mais même là par rapport aux harkis y’a une ségrégation une condamnation pour antisémitisme VIRTUEL vous en coûtera au bas mot 80000€ VIRTUEL en plus et pas 12000€.
      Un croche-pied entre mômes qui devient une affaire d’État d’antisémitisme VIRTUEL crimes crapuleux qui par la force du CRIF deviennent antisémites cf. Knoll….

      4
      1
    anonyme
    2 décembre 2018 - 8 h 31 min

    Avec les harkis – pour la plupart morts depuis longtemps – la France cherche à affaiblir encore et encore l’Algérie en lui créant de faux débats. Ne tombons pas dans le piège. Ignorons la et ignorons ces imbéciles d’enfants de harkis qui rêvent encore d’être « français » !

    20
    4
      Anonyme
      2 décembre 2018 - 9 h 12 min

      Je soutiens à ceci près : les enfants des harkis.
      Ils sont leurs enfants et non eux, nulle âme ne doit porter le fardeau d’une autre âme…

      Les enfants des harkis sont pris entre :
      – la loyauté à leurs parents (quoi de plus normal ?),
      – la réflexion et la pensée critique personnelle (pourquoi leurs parents ont opté un pays alors que les autres membres de leurs familles s’y sont opposés. Cette pensée les pousserait à s’opposer à leurs propres pères voire à rompre avec eux…)
      – et des mécanismes psychiques vécues potentiellement par toutes les personnes souffrant de manipulation et de traumatismes dont l’identification à l’agresseur : la France (ce qui les pousserait à s’opposer à l’état français de façon organisée, or la France les a tant brisés qu’ils seront incapables de s’organiser tant que la pensée critique et non partisane ne traverse par leurs actions).

      Ils ont deux choix :
      – demander des comptes à la France
      – se noyer dans la France en changeant tout (nom, religion).

      Les deux choix sont durs.

      Le premier demande du courage et la France est connue pour être malhonnête dans ses procédures, bien qu’elle vende une publicité contraire au monde entier. Elle les brisera comme elle a brisé leurs pères.

      Le second choix est une capitulation supplémentaire. Ce mal-être sera transmis à leurs propres enfants jusqu’à ce que leur mémoire s’éteigne.

      Il n’est jamais sans risque de trahir son pays. Même le pays pour lequel vous a trahit vous méprise … sur plusieurs générations…

      La vie est cruelle quand on pense que les principes ne finissent pas par nous rattraper un jour prochain…

      Cette amende est de la fraude politicienne, ce pays est un as en la matière.

      13
      3
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 7 h 49 min

    un petit cadeau pour le premier dimanche de l’Avent, on se rachète une conscience en taxant les dindons de la farce, ce pays ne sait que trouver de nouvelles taxes, piller les autres et ensuite vous vendre la salade qu’il à la recette de l’universalité (à la française, bien-sur …)

    un petit cadeau avec des décennies de retard

    un petit cadeau pour les avoir dressés contre leurs familles, contre leur pays

    un petit cadeau pour les avoir mis dans des camps

    un petit cadeau pour les avoir psychiatrisés

    un petit cadeau pour avoir détruit l’image des parents devant leurs enfants

    un petit cadeau pour s’être bien moqués d’eux

    un petit cadeau avant que tous ces harkis (qui mourront tous bientôt) ne s’en aillent sans que les apparences ne soient sauves

    un petit cadeau, c’est tout l’art de l’hypocrisie de l’État français

    un petit cadeau d’un Petit Papa Noël radin

    18
    3
    K. DZ
    2 décembre 2018 - 7 h 34 min

    Du statut de sous-français voilà qu’ils sont propulsés vers celui de super-français ! Mais le hic c’est qu’en les distinguant ainsi, ils rappellent au monde entier qu’ils ont trahi leur patrie et leur peuple, quoi de plus déshonorant ? Ils auraient mieux fait de se fondre dans la masse des maghrébins au moins ils leur auraient emprunté un brin de dignité.

    24
    5
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 7 h 30 min

    Quel baratin ! Quel vicieuse manière de faire de la politique ! Ils les ont manipulé, méprisé, maltraité depuis plus de 60 ans et maintenant ils font une second loi Gayssot. Il ne faut pas se laisser abuser et connaître le fonctionnement de l’administration française; cette amende aura deux effets :
    – 1/ ne pas devoir répondre de la colonisation, de la guerre d’Algérie;
    – 2/ trouver une manière de ponctionner plus d’argent pour financer un quelconque procès à venir des harkis contre l’État français ou pour leur payer à eux et ses descendants une pension de « réhabilitation ».

    Merci à tous les Algériens qui nous ont libéré de la France, ce pays devait vraiment être abominable, on n’ose à peine imaginer ce qui s’est vraiment passé. On comprend d’autant la méfiance des anglais et la défiance des allemands à leur égard. Le vice élevé au rang de vertu : ils l’osent ! Pouah comme c’est hideux …

    20
    5
    Sprinkler
    2 décembre 2018 - 7 h 30 min

    L’Histoire a fait le procès des harkis et le verdict est sans appel. Ils ont servi les desseins les plus criminels du colonialisme, ont porté les armes contre leurs frères de sang, trahi leur mère partie comme ces millions de collaborateurs français qui ont embrassé le nazisme. Pourquoi insulterions-nous les harkis, ils sont marqués au fer rouge par l’Histoire. Cette réhabilitation et cette reconnaissance tardives, éminemment politiques, n’est qu’une tentative d’évacuer une dette morale par transfert de culpabilité…Comme si nous autres Algériens étions comptables de leur abandon et de leur trahison par la France.

    19
    5
    Ô Madame La France !
    2 décembre 2018 - 7 h 11 min

    Elle va récompenser les vrais Harkis ET punir les faux Moudjahidines !
    Ô Bougnoules, vous avez un dur passage à vivre, que vous soyez vrai Harki ou Faux Moudjahed, seuls vivent en paix les vrais Martyrs, Echouhadas !
    Merci Noble Cartésienne, merci Madame La Vraie France !

    13
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.