Des documents le révèlent : Trump se prépare-t-il à envahir l’Afrique ?

base The Intercept
Une base militaire américaine à Djibouti. D. R.

Par Sadek Sahraoui Une présence militaire discrète mais massive des Etats-Unis en Afrique. Des documents officiels compilés ces derniers jours par The Intercept révèlent que la présence militaire américaine en Afrique est bien plus importante que ne l’affirme le Pentagone. Africom disposerait d’au moins 34 sites sur le continent. Pour ces révélations, ce magazine en ligne spécialiste de l’investigation n’a eu qu’à faire jouer la loi sur la liberté de l’information pour obtenir des données parfois à contre-courant du discours officiel.

D’après la même source, reprise par de nombreux médias occidentaux, Africom dispose ainsi de cinq sites au Niger et en Somalie, 4 au Kenya mais également 2 au Cameroun et au Mali. « Au total, 34 bases, 14 principales et 20 autres plus ou moins équipées, plus ou moins visibles, sont disséminées autour du camp Lemonnier de Djibouti, principale structure du continent hébergeant 4 000 militaires», mentionne The Intercept.

Ces bases, signale la même source, se trouvent essentiellement à l’ouest pour les opérations dans le Sahel, dans la Corne de l’Afrique et en Libye, trois zones où les Etats-Unis participent à la lutte contre le terrorisme. En Libye, les Etats-Unis sont présents sur trois sites sur lesquels ils ne communiquent pas. En Tunisie, ils ne conservent qu’une base de drones, la base aérienne de Sidi Ahmed. Nous croyons savoir que la CIA dispose aussi d’une base dans ce pays. En Afrique centrale, on ne recense qu’une base, essentiellement aérienne, en Ouganda, et plus au sud, une seule autre, au Botswana.

Les documents d’Africom montrent surtout le poids grandissant des drones, qui permettent des missions aussi bien d’attaques que de surveillance. La plus grande base du monde se trouverait actuellement à Djibouti, et sera bientôt dépassée par une autre au Niger. Mais toutes ces bases laissent penser que les Etats-Unis préparent une grande opération en Afrique ou, à tout le moins, ils y ont de grands projets «stratégiques». Au-delà de la lutte contre le terrorisme, il pourrait bien s’agir d’un plan pour contrer les Chinois, les Français ou les Russes.

S. S.

Comment (19)

    Ch'ha
    6 décembre 2018 - 2 h 24 min

    Excellent article.

    El Che
    5 décembre 2018 - 9 h 34 min

    NON c est pas Donald Trump mais plutôt l’Etat Profond au Etats Unies Nuance donc car Trump est contre le nouvel ordre mondiale (Financiarisation du monde)

    2
    1
    jughurta
    5 décembre 2018 - 1 h 46 min

    Salam AP Je vous écris pour vous présenter mes excuses concernant mon langages et mon vocabulaire vulgaire et même parfois blessant. Défois je suis épris de colère, trop de colère en moi concernant ces dossiers, je suis loin d’ être un super Algérien mais je peux vous dire que j’ aime l’ Algérie de mes tripes et parfois je dérapes. C’ est toujours pareil à chaque fois je m’ énerve et je m’ excuse mais c’ est toujours sincère wallah c’ est juste que je place l’ Algérie avant tout et quand des choses énervantes se passe ça m’ énerve comme par exemple tout à l’ heure avec l’ article concernant le renouvellement des accords européens ( je ne regrette pas le contenu, je regrette juste le passage avec mots vulgaires ou j’ ai dit aussi matrabouch aalina ) ou autres, après dans ma tête tout s’ enchaine et je tiens des propos déplacés et veuillez m’ en excuser. Je vous respecte en tant que camarade et je sais qu’ il y a des personnes très influentes ici pour l’ Algérie et je mesure le respect aussi que je dois avoir pour vous. Seulement défois par la colère j’ ai vraiment plus la notion de rien du tout, comme des bribes fougueuses de jeunesse qui me colle encore à la peau mais qui partent peu à peu puis quand je me calme, je commence à regretter et cela particulièrement quand il s’ agit de l’ Algérie mais wallah, sans prétention, au fond, je suis un mec sympa, semhouli.

    3
    1
    Anonyme
    4 décembre 2018 - 23 h 02 min

    Ben oui , vous croyez quoi ; Serval et Barkhane ses deux opérations militaires françaises avec ses codes militaires qui ont une signification c est du jargon militaire et ca explique bien la situation en fait ; car au départ il voulait nommer cette opération militaire au Mali « cimeterre » un sabre arabe et ont changé car ca se rapprochait de cimetière et si il y avait bcps de soldats Français morts ca le faisait pas du tout simplement ; Serval est un félin « un prédateur » originaire d Afrique ; Barkhane est une dune de la forme d un croissant dans le désert ; les militaires de l ANP et du renseignements militaire ou DSS savent de quoi je parle et sont bien plus vigilant et plus redoutable car non seulement l influence algérienne existe dans cette région et depuis tout temps , oui ses forces françaises et italiennes et autres européennes ont joué leur rôle et doivent déblayer le terrain pour les USA et doivent s effacer pour laisser les deux grands s affronter la CHINE et les USA maintenant ; l ennemi c est la Chine en Afrique pour les occidentaux et l argument de la lutte contre le terrorisme est bidon ; la France au Mali son ancienne influence et colonie met son armée pour les exploitations non découvertes ou non exploitées pour le moment avec l aval des USA c’était dans le plan . une troisième puissance commence à écarté les intérêts Français donc américains aussi en Lybie et en Afrique c est la RUSSIE. c est le nouveau partage de l Afrique. Enfin tout ses acteurs savent que rien ne peut se faire au sahel et en Afrique sans la puissance régionales et ses services de renseignements qui ont toujours plusieurs longueurs d avances et connaissent très très bien le terrain et leurs homologues africains et a ses propres intérêts surtout et très chatouilleuse concernant sa souveraineté ; c est l Algerie! Voila pourquoi toutes ses puissances lui font du pied. Vive l Algérie.

    Thifran
    4 décembre 2018 - 21 h 22 min

    Si l’armée américaine s’est implantée en Afrique c’est par la volonté de certains dirigeants africains peu scrupuleux qui vendraient leur pays pour une poignée de dollars.

    15
    karimdz
    4 décembre 2018 - 20 h 52 min

    Faut quand même pas exagérer, il n a pas besoin d envahir l’Afrique, les états terroristes d amérique ont certes un pied dans le continent, mais ils leur suffit juste d envoyer un porte avion et leur aviation pour arriver à leurs fins.

    Ils ont tiré la leçon de l’irak, quand une armée perdure en terre ennemi, elle s’enlise et c’est à ce moment là, qu elle subit ses plus grandes pertes.

    21
    2
    Citoyen
    4 décembre 2018 - 20 h 43 min

    Il va envahir sa mere

    7
    4
    Mouloud
    4 décembre 2018 - 18 h 56 min

    Toute l’Afrique ?

    4
    2
    UMERI
    4 décembre 2018 - 18 h 44 min

    Comme les africains, sont incapables de relever le défi du développement, que leurs États sont gangréné par la corruption, l’instabilité, l’insécurité, alors, l’Afrique s’ ait livré de fait, au mercenariat français, aux chinois, aux anglais et aux russes. Les U S A, ne sont intéressé, que par l’installation de bases militaires, pour espionner leurs adversaires, iraniens, russes et chinois et assurer la protection de l’Entité sioniste.

    10
    2
    ripper
    4 décembre 2018 - 18 h 00 min

    Contrer les Chinois, les Français ou les Russes !
    Je dirai plus les chinois. Les français ne sont plus que l’ombre d’eux même, avec une mainmise totale sur le petit Marrouk et quelques lobbies en Algérie (culture francophile oblige) ils sont entrain de se faire balayés du Sahel par les américains.
    Les russes sont naturellement introvertis et timides, c’est à peine qu’ils ont pu récupéré la Crimée à coté. Leur présence en Afrique se situe dans les quelques contrats d’armement et la surveillance par satellite. Partenaire stratégique de notre pays ils n’arrivent toujours pas de déclasser le blé français ! … très peu pour déranger quoi que ce soit.
    Les chinois par contre, de vrais charlatans de l’économie, difficiles à écarter tant que leurs matériels et projets de énième qualité sont à la portée des africains. Les godasses américains ont déjà fait leurs preuves, comme chez les pays du Golf et en Irak, ils peuvent réellement les nuire.

    14
    9
    Anonyme
    4 décembre 2018 - 17 h 47 min

     » Des documents le révèlent : Trump se prépare-t-il à envahir l’Afrique ?  »
    C’est trop beau pour etre vrai !

    9
    9
    Iwen
    4 décembre 2018 - 16 h 55 min

    Pour les USA, le seul et unique problème, ce sont les EUROPEENS, il s n’ont de cesse de les démonter et avec le Brexit, c’est une première manche que les RICAINS ont remportés !
    Ce qu’ils cherchent, ce n’est pas la guerre avec les RUSSES, c’est sûr et encore moins avec les CHINOIS c’est certains, c’est se maintenir en place, par le CHAOS, s’il le faut, mais leurs véritable danger, c’est les EUROPEENS, car l’Europe parle le langage des hypocrites et c’est le même langage que celui des Américains, ce n’est pas le cas de POUTINE(RUSSIE!)ce n’est pas le cas de la CHINE avec à leur tête un type dont on ne sait s’il rit ou s’il se moque !

    Le seule danger pour l’OCCIDENT, c’est l’autre partie de l’OCCIDENT !! et ça, les Américaine le savent et ils ont tout fait pour intégrer les anglais et les faire exploser de l’intérieurs avec les nombreuses guerres et en dernier le Brexit, faire entrer l’idée d’une explosion de l’Europe, c’est le plus grand des poison que les USA ont  » injectés » directement dan sle cerveau des Européens !

    15
    4
    Souk-Ahras
    4 décembre 2018 - 16 h 21 min

    Mr Sahraoui se demande : Trump se prépare-t-il à envahir l’Afrique ?
    À Mr Sahraoui je demande : Trump courrait-il le risque de se déshabiller face au froid venant de Sibérie et la puissante nuée Chinoise aux aguets ?

    11
    4
    Tin-Hinane
    4 décembre 2018 - 15 h 41 min

    Cette affaire ne me parait pas vraisemblable. Trump semble bien occupé c’est vrai et même préoccupé mais je ne crois pas que ce soit à la conquête africaine.

    22
    6
    Problèmes d’éthique et de déontologie
    4 décembre 2018 - 15 h 12 min

    AP, svp Publiez nous des articles sur des sujets géo stratégiques et/ou géo politiques pertinents! (…) Expliquez nous plutôt que l’Afrique est devenu un enjeu stratégique de par sa démocratie exponentielle, ses ressources naturelles et son énorme marché mixé à des défis sécuritaires / terroristes et migratoires!
    Quelles sont les perspectives, les défis, les solutions pour l’Algérie qui a pris un retard phénoménal dans la conquête de notre continent malgré des atouts certains et indiscutables!!!!!!!!!!!!

    25
    7
      Souk-Ahras
      4 décembre 2018 - 15 h 59 min

      @Problèmes D’éthique Et De Déontologie,

      « …malgré des atouts certains et indiscutables … »
      Pour partir à la conquête de marchés extérieurs, il faut y aller en emmenant dans ses bagages ses propres technologies, véhicules, ponts, viaducs, trains, produits agricultures, savoirs et savoir-faire, produits manufacturés de qualité, etc. En somme, tout ce qu’il nous est impossible de proposer à l’heure actuelle par la volonté de qui nous savons rétive à toute initiative privée indépendante.
      Ces atouts existent potentiellement, mais ils traînent dans les sous-sols des ministères et institutions étatiques qui préfèrent utiliser la pompe à fric de la rente plutôt que de se creuser la tête pour produire.

      19
      5
        Anonyme
        4 décembre 2018 - 17 h 05 min

        Comme technologie nous avons la roqia et bawle al ba3ir comme ressource stratégique.

        16
        14
    Hend Uqaci
    4 décembre 2018 - 14 h 25 min

    A la lecture de l’article moi j’aurais titré plutôt:

    Des documents le révèlent: L’armée US se prépare à quitter l’Afrique.

    16
    6
    Abou Langi
    4 décembre 2018 - 14 h 19 min

    La forme interrogative suggérerait plutôt que les documents en question ne révèlent rien du tout.

    Mwa j’aurais écrit: Des documents révèlent que Trump se prépare à envahir l’Afrique !

    Ou alors: Trump se prépare à envahir l’Afrique mais les documents ne le révèlent pas

    Ou alors: les documents le révèlent, mais Trump ne se prépare pas à envahir l’Afrique..

    9
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.