Ericsson-Algérie présente les dernières innovations technologiques du groupe suédois

innovations
Yacine Zerrouki, directeur général d'Ericsson-Algérie. D. R.

Ericsson-Algérie a organisé, ce mardi, son 3e Ericsson Day en réunissant tous ses partenaires en Algérie afin de leur présenter les dernières innovations technologiques du groupe. Sous le thème : «Préparer les réseaux du futur pour répondre aux défis à venir», le débat a tourné autour de l’«adoption de l’ultra-haut débit adossé à la virtualisation des réseaux sociaux avec pour objectif la dynamisation de l’écosystème qui entoure l’économie dans son ensemble».

Après avoir rappelé «la fierté du groupe d’être un partenaire historique de l’Algérie» et assuré que l’Algérie continuera d’être «accompagnée par Ericsson dans ses futurs challenges», Yacine Zerrouki, directeur général d’Ericsson-Algérie, a présenté les «contours de la stratégie du groupe au niveau local». Il a indiqué qu’Ericsson-Algérie ambitionne de «mettre en place des solutions favorisant la meilleure expérience possible de l’utilisateur final au coaching des nouveaux talents», en précisant que ces talents nouveaux «apporteront par leur potentiel novateur leur capacité à apprivoiser le rythme de la digitalisation, ainsi que par l’automatisation des réponses fiables aux problématiques de la société connectée de demain».

Les experts d’Ericsson ont présenté les technologies de «l’IoT, l’OSS/BSS et virtualisation» ainsi que «la radio 4G/5G, le cœur de réseau, le slicing et l’orchestration». Ils sont unanimes à dire que l’optimisation des réseaux 4G et l’avènement de la 5G «offrent la promesse de réseaux fiables et ultra-performants, ainsi que la garantie d’une qualité de service supérieure qui renforcera le déploiement de l’IoT au service de l’industrie 4.0, de la santé, des villes intelligentes et de l’environnement».

Des ateliers ont été organisés pour «décrypter les attentes des opérateurs partenaires» et «d’optimiser leurs prestations et envisager des technologies nouvelles à même de réaliser des économies de bande passante sur leurs réseaux» avec une haute qualité de service.

«Le développement de nouvelles technologies sur réseaux mobiles s’accélère à la faveur d’un monde ultra-interconnecté. La demande en protocoles de communication de plus en plus efficaces et performants est ainsi incontournable. Cette course aux délais de réponse toujours plus réduits a pour but de faciliter la communication, d’améliorer la vie des utilisateurs, d’accompagner les étudiants dans leur apprentissage, de permettre à la médecine et aux services d’aide au citoyen d’être encore plus efficaces», ont attesté les experts d’Ericsson.

Houneïda Acil/C. P.

 

Comment (2)

    Noureddine
    5 décembre 2018 - 1 h 33 min

    à un prix du baril de pétrole aux alentours de 50 dollars , il n y aura aucun investissement dans la 5G pour les opérateurs publics ( Mobilis & Djezzy ) . Pour Ooridoo , même s’il peuvent se permettre des investissements , comme ils sont un groupe international , avec ce prix , les algériens devienderont des pauvres en 2020 et ne pourront pas se permettre les services de la 5G.

    […] Ericsson-Algérie présente les dernières innovations technologiques du groupe su… est apparu en premier sur Algérie […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.